[ Forum MATERIEL ] > Forum FUJI Compacts & Hybrides

Le bon vieux X-Pro1, que vaut-il encore?

<< < (115/127) > >>

Jefferson:
Les nouveautés alimentent les forums , mais les photos publiées pourraient avoir été faites avec des appareils d’il y a 10 ans .

Looli:

--- Citation de: LoloXPro1 le juin 23, 2021, 09:40:09 ---J'ai sauté le pas il y a quelques mois avec le Pro3.
Je ne regrette pas du tout mon achat, mais effectivement on peut se poser la question si cela était nécessaire.
N'étant pas professionnel juste un amateur bien sûr que non, mais je me suis fait juste plaisir.
L'essentiel étant de faire des photos et un boitier du niveau du Pro1 est bien suffisant malgré son âge, le rendu des photos est unique et je ne revendrai jamais le vénérable.
Et si tu n'achètes pas un nouveau boitier cela te laisse un budget pour jeter un coup d'oeil sur un nouvel objectif.
L'autofocus du Pro1 avec les nouveaux objectifs f2 retrouve une jeunesse  :)

--- Fin de citation ---
Pareil, je suis passé du 2 au 3, ce n’était pas nécessaire mais c’est mieux. Rien que pour le viseur meilleur

Jeandixelles:
Toujours le fameux "rendu" du "vénérable" !?

Looli:

--- Citation de: Jeandixelles le juin 23, 2021, 15:04:39 ---Toujours le fameux "rendu" du "vénérable" !?

--- Fin de citation ---

Je n'ai pas eu le xpro1 mais pour moi il n'y a pas de "rendu" particulier. C'est un bon capteur, les nouveaux sont très bons aussi.

BO105:
 ;D
Bonjour à tous !

Mais qu'est ce qu'est un X-PRO1 ?

C'est la grande question en fait à propos de ce boîtier, il faut revenir presque dix ans en arrière pour mieux comprendre la bête. Pour se remettre dans le numérique à bon niveau dans un marché largement domniné par les deux grandes marques Rouge et Jaune Fuji San met sur le marché un boîtier qui sort complètement du standard en cours et qui ressemble étrangement à un boîtier d'une grande marque allemande.

L'ensemble sort avec trois optiques (la fameuse triplette, pas de Belleville, mais optique que sont les 18, 35 et 60 mm). Quasiment de suite les "médias" spécialisés crient au "marché de niche". Bah... ce n'est pas tellement ce qui s'est passé en fait.

2012, c'est pas vieux, c'était un marché, ou la course à l'armement était quand même assez extraordinaire, en montée de pixels, en performance du capteur, etc..

Je ne parlerais que de la marque Jaune que j'ai employé, à cette époque, les boîtiers était quand même correct, non exempt de défauts bien sur, mais c'était une bataille assez importante, pour obtenir une image numérique dont les couleurs se rapprochaient de la réalité. (Pour les curieux, re-lisez les très nombreux posts de l'époque, portant sur le sujet)

La marque jaune offrait une opportunité assez extraordinaire, pouvoir réutiliser ses anciennes optiques aussi, c'est pas rien. Mais je repart en arrière, Fuji San sort ce boîtier anachronique et son look "vintage" avec ses capacités à touché plusieurs catégories de photographes, mais essentiellement :

- Les las de porter 3 tonnes de matériel voulant revenir à l'essentiel, et croyez moi ce n'est pas vraiment évident d'en revenir à l'essentiel, 3 angles de vision, un capteur et basta.
- Les fatigués de devoir passer plus de temps à paramétrer son boîtier, et triturer le NEF pour restituer ce que l'ont a vu. (Avec le premier paramètre en plus)
- Ceux qui n'avaient pas les moyens de se payer un Lei..  dont les "perfs" numérique étaient loin des deux majors...

Passé les premiers moments, les critiques en tout genre, ce boîtier à un peu chamboulé la concurrence bien établie et à engendré un nombre de switch quand même assez important à l'époque (la série X-T à achevé certains transferts définitifs).
Bref, Utilisateur des "top" de la marque jaune à l'époque, je me rappelle fort bien la première image de ce boîtier et l'étonnement qu'elle à suscité en moi (et à quelques amis équipés du Top de la marque "rouge" de l'époque aussi du club photo dont je faisait parti). Nous allions passer plus de temps à faire des images que derrière l'écran, il était entendu à l'époque qu'un capteur de 12 Mpix dépassait la définition des meilleurs films argentiques que nous avions connus et les 16 Mpix du Pro1 suffisaient largement.

Quel plaisir de redécouvrir la photographie, parmi mes amis, certains n'ont pas supporté longtemps cette "pseudo" limite que procurait le PRO1, avec son AF à la bourre vis à vis de ses concurrents, sont parc optique limité, malgré l'apparition rapide derrière du 18-55 et 55-200.

Donc le X-PRO1 à suscité chez beaucoup un mode photographique, plus basé sur l'essentiel, la photo plus réfléchie, plus léchée, les "afficionados" de la rafale étant déçu par le PRO1, bon le PRO1 est un peu exigeant aussi, c'est loin d'être le boitier sympa, vintage et magique.

En fait à sa sortie le PRO1 à offert un autre concept photographique et il ne faut pas avoir honte de le dire plus proche de la philosophie d'utilisation d'un Leica M que d'un EOS 5, ou d'un D3, etc...
Avec son capteur si particulier, qui à fait l'objet de moult analyses, critiques, etc, à propos de sa conception sans réellement prouver quoi que ce soit, sinon fournir des couleurs justes surtout en jpeg, le RAF étant performant lui aussi, mais fort peu d'éditeur "tiers" ne lui ont consacré du temps et de l'argent pour aider à un dématriçage plus aisé.

Ce dématriçage était il utile compte tenu de la capacité du PRO1 à produire de très très bon jpeg ? Ca a été un de ses points faibles exploité par bon nombre de médias, de photographes. Mé bon.....C'est un autre débat.

Beaucoup après ont basculé vers la série X-T correspondant plus à leur attentes, série aussi plus performante en AF, et puis d'autres optiques sont arrivées. Il n'en reste pas moins que ceux (avec lequel je m'associe) qui ont eu le choc du PRO1 du départ et qui sont resté dans cette "philosophie photographique"  contribuent à forger une sorte de "légende" de ce boîtier qui en réalité est très très largement suffisant pour produire d'excellents clichés et il y en a des troupeaux, voire plus, visibles sur le net.

Alors le X-PRO1 est il dépassé en 2021 ? (comme beaucoup d'autres d'ailleurs)

Non et oui à la fois.

Non car il est un peu spécial possédant une restitution particulière, les analyses techniques de l'époque ont mis en exergue une différence sans vraiment jamais la comprendre, ni la démontrer (le mystère du vénérable). Sans parler des comparatifs d'utilisation complètement absurdes.

Oui, il est dépassé "techniquement" sur le papier, en AF, en définition, en possibilités ergonomiques, en autonomie, et........................... ................ bah c'est tout..en fait.  Ha si, Il n'est plus de mode aussi, vouloir le comparer avec des boîtiers similaires aujourd'hui est non sens selon moi, même le comparer avec ses successeurs ou assimilés (j'ai cru que mon X-100 allait le remplacer, bah non), qui perdant le capteur originel, ont perdus l'essentiel qui a fait la réputation de ce boîtier.

Ce n'est pas une Ode à l'X-PRO1 mais simplement mon constat de ce boîtier dont je ne me lasse pas de remettre dans en temps des piles dedans, de jouer avec, prenant un plaisir monstrueux, tout comme quand je reprends en main mon FM ou mon vieil F2. Naissance d'une légende ? Peut être...
Utiliser aujourd'hui un PRO1 avec sa triplette de base est équivalent à utiliser un M avec ses optiques qui vont bien. C'est un concept pourri de qualité mais non exempt de défauts c'est aussi ce qui fait son charme, mais il ne correspond pas à tout le monde.

Le X-PRO1 m'à appris une chose, ne plus, ou moins appuyer sur le déclencheur face à un sujet, sans que je sois "frustré" de ne pas avoir fait l'image... Ce boîtier sait saisir les moment fugaces, mais ne sais pas répondre à la capture totale, constante, permanente d'images dans l'air du temps.

Acheter un X-PRO1 aujourd'hui et s'en servir ne peux pas être (selon moi) être comparé avec ce qu'il s'est passé il y a presque dix ans, l'émotion, le plaisir n'est pas le même, n'est pas ancré. C'est comme acheter une berlinette A110, c'est amusant, marrant, (très dure à conduire aussi) et passé un moment cela suscite rapidement le commentaire ; Ouaip c'est sympa, mais ont fait mieux aujourd'hui....
Je pourrais en dire autant avec Nikon FM acheté neuf à l'époque... Bon dieu qu'est ce que j'ai pu prendre du plaisir à faire des diapos avec...

NOTA :
Malgré que je possède un X-T3 dont je suis extrêêêêêêêêêêêêêmement satisfait de ses performances, de son ergonomie, de son autonomie, etc, etc,  pour certain domaine, comme la MacroPhotographie, il ne sait pas susciter en moi ce que le vénérable me procure, quand l'image s'affiche sur mon écran... Les possesseurs de vénérables du début savent....
Allez je vais terminer sur une note méchante... Si...  >:D
Les PRO2 et PRO3, sont des boîtiers "techniques, performants" ressemblant étrangement au vénérable, sans en avoir l'âme..
Allez hop, circulez il n'y a rien à voir..... ;D ;D ;D ;D

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique