Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Le silence des bêtes (Vincent Munier)  (Lu 5704 fois)

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 100
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #50 le: avril 10, 2018, 23:24:39 »
Ou il dort  ;D.
Bravo les gars pour vos argumentaires.
Et MERCI.

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 683
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #51 le: avril 11, 2018, 07:05:53 »
non toujours vivant rassurez vous!  ;)  seulement fatigué de prêter le flanc à ces trous du culs qui me dépriment et qui n'impriment que des salades sur des sujets dont ils se contrefoutent  parce qu'ils n'ont d'autres intérêts que d'occuper le vide abyssale de leur quotidien  ::)
Amicalement, Roger

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 409
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #52 le: avril 11, 2018, 10:00:45 »

Dans mon coin de cambrousse, les chevreuils venaient manger les rosier de la maison. Il y en a partout, pourtant ils sont chassés, mais comptés régulés sainement.
Par contre les traitements agricoles ont détruit le petit gibier. Plus d'insecte, plus de graines.
Là est le pb de fond. La course au rendement obligatoire pour survivre est une catastrophe. Cela fait des décennies qu'il aurait fallu définir une vraie politique agricole, pas des emplâtres pour que la grande distribution gagne des fortunes en poussant à la déstruction de  notre nature

et Vincent Munier qui espérait conscientiser les chasseurs, oups braconniers (je fais le même lapsus que lui)...
vous êtes un merveilleux exemple de leurs mentalités d'un "autre âge", il doit bien exister des chasseurs responsables aptes à évoluer avec notreépoque, mais ils sont si minoritaires ...
encore votre histoire de rosier! ya un chevreuil qu'à bouffé mon rosier, donc yadtrop, donc la chasse n'a jamais d'influence néfaste. et bien évidement ne jamais se poser la question de l'influence du flinguage des prédateurs, du nourrissage artif, ou du taux de reproduction de l'espèce...
yaplus de petit gibier, ouiiiin ouiiiin! mais faut pas changer notre pression à nous,  faut être tolérant avec mes amis.

Cette section est fréquentée par des amoureux de la nature, vous espérez vraiment convaincre quelqu'un ici? même si j'avoue j'en ai eu l'idée, je n'ai jamais été troller les forums des chasseurs, je ne fais que lire leurs mauvaise fois /parti pris.
je suis contre la chasse de loisir mais j'accepte la chasse dans les cas ou elle est nécessaire. ce que je déteste encore plus, c'est tout ce cirque parce qu'on ose pas dire: "moi, c'est mon plaisir qui passe avant tout, je me fous des conséquences ou si je déséquilibre le milieu, ce que je veux, c'est le moins de contraintes possibles et le décider uniquement avec mes amis. je considère que la faune m'appartient. il faut zigouiller les carnivores qui bouffent MON Gibier.  les pignoufs qui se trouvent sur mon territoire me gênent. Avec ce que je relâche comme trucs dégénérés, je ne vais pas mégoter sur l'hybridation ou la pureté de la lignée des espèces... Je ne me préoccupe pas particulièrement du sort des éleveurs/agriculteurs, je n'en suis pas un. c'est juste une relation financière quand je leurs refile ma petite enveloppe pour pouvoir chasser sur leurs terres.

j'en veux aux gouvernements qui permettent à Monsieur tout le monde de se balader avec une arme à la main... il ne faut pas s'étonner après des conséquences. L'idéal serait soit une chasse "de nécessité" effectuée par des fonctionnaires assermentés (impayable et irréalisable) soit n'octroyer un permis qu'à une élite irréprochable, triée sur le volet, compétente, responsable, sensibilisée à la biodiversité et aux équilibres naturels,  contrôlée, etc.     
 
 
les hommes, les anges, les v..

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 409
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #53 le: avril 11, 2018, 10:19:32 »
un ami viens de m'envoyer ceci:

"Le gars attendait hier soir,cacher dans son affut,des chevreuils

Et puis ce fut l'apparition

Que du bonheur pour les yeux , bjr les palpitations

Il n'a pas dit l'endroit , sans doute en France "

joint des photos de lynx.
Comprenez que c'est choquant pour certains ce braconnage et cette absence de condamnation/défense des bracos....
bref allez sur les forums de chasses, avec vos amis.
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 42 642
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #54 le: avril 11, 2018, 18:54:24 »
l'assurance "prédation" existe aussi, certes elle n'est pas obligatoire mais comme tu le dis si bien à chacun d'assumer ses choix et il ne faut pas venir pleurer sur les conséquences ;D
Le choix c'est à ceux qui causent les dégâts de l’assumer.
Ce serait trop facile de vouloir imposer ses lubies  et de fuir ses responsabilités.
Mais c'est un grand classique de ce type de posture.
Technophile Père Siffleur

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 42 642
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #55 le: avril 11, 2018, 19:07:00 »
et Vincent Munier qui espérait conscientiser les chasseurs, oups braconniers (je fais le même lapsus que lui)...
vous êtes un merveilleux exemple de leurs mentalités d'un "autre âge", il doit bien exister des chasseurs responsables aptes à évoluer avec notreépoque, mais ils sont si minoritaires ...
encore votre histoire de rosier! ya un chevreuil qu'à bouffé mon rosier, donc yadtrop, donc la chasse n'a jamais d'influence néfaste. et bien évidement ne jamais se poser la question de l'influence du flinguage des prédateurs, du nourrissage artif, ou du taux de reproduction de l'espèce...
yaplus de petit gibier, ouiiiin ouiiiin! mais faut pas changer notre pression à nous,  faut être tolérant avec mes amis.

Cette section est fréquentée par des amoureux de la nature, vous espérez vraiment convaincre quelqu'un ici? même si j'avoue j'en ai eu l'idée, je n'ai jamais été troller les forums des chasseurs, je ne fais que lire leurs mauvaise fois /parti pris.
je suis contre la chasse de loisir mais j'accepte la chasse dans les cas ou elle est nécessaire. ce que je déteste encore plus, c'est tout ce cirque parce qu'on ose pas dire: "moi, c'est mon plaisir qui passe avant tout, je me fous des conséquences ou si je déséquilibre le milieu, ce que je veux, c'est le moins de contraintes possibles et le décider uniquement avec mes amis. je considère que la faune m'appartient. il faut zigouiller les carnivores qui bouffent MON Gibier.  les pignoufs qui se trouvent sur mon territoire me gênent. Avec ce que je relâche comme trucs dégénérés, je ne vais pas mégoter sur l'hybridation ou la pureté de la lignée des espèces... Je ne me préoccupe pas particulièrement du sort des éleveurs/agriculteurs, je n'en suis pas un. c'est juste une relation financière quand je leurs refile ma petite enveloppe pour pouvoir chasser sur leurs terres.

j'en veux aux gouvernements qui permettent à Monsieur tout le monde de se balader avec une arme à la main... il ne faut pas s'étonner après des conséquences. L'idéal serait soit une chasse "de nécessité" effectuée par des fonctionnaires assermentés (impayable et irréalisable) soit n'octroyer un permis qu'à une élite irréprochable, triée sur le volet, compétente, responsable, sensibilisée à la biodiversité et aux équilibres naturels,  contrôlée, etc.   

- Tu te fiches des dégâts faits aux élevages. Tu refuses de te mettre à la place des éleveurs.
Tout ce qui pourrait amener à réfléchir à une solution équilibrée est rejeté.
- Tu refuses de comprendre que les chasseurs sont les premiers à avoir intérêt au maintien du gibier pour pérenniser leur activité. Tu refuses une action conjointe pour convaincre ceux qui pensent encore qu'éliminer un rare lynx est une bonne chose. Ta vision tranchée est un obstacle à une meilleure gestion de la faune.
Il ne faut pas s'étonner des résultats et du rejet de ta vision des choses.
Ton besoin d'absolu est ton meilleur ennemi.
Mais je suis heureux que tu commences  à admettre que la disparition du petit gibier a une autre origine que la chasse. Je ne dis pas autre chose depuis le début. Tu vois tu peux évoluer.

Ah j'oubliais pour la pureté des espèces. Il faut combien de génération au cochon domestique pour redevenir sauvage avec de belles défense et sans hybridation?
Si tu veux une réponse, renseigne-toi sur les cochons des iles marquises, va voir leurs belles dents. Pourtant personne n'y a  amené de sangliers et les iles de 50km sont de grandes iles. Mais la nature reprend vite ses habitudes.
Alors si croisement avec des sangliers il y a parfois chez nous, ce n'est qu'une accélération du processus de retour à l'état naturel, pas une erreur de la nature comme tu sembles le croire.
Technophile Père Siffleur

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 386
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #56 le: avril 11, 2018, 20:13:39 »
Ah bon et tu préconises quoi alors? Que les prédateurs souscrivent une assurance?
Tu préconises ni plus ni moins qu'une biodiversité à la carte, c'est bien ça?
Mais on paye déjà pour notre biodiversité et les dégâts engendrés. Et si jamais des citoyens se fédéraient largement, on aurait une force de frappe considérable, puisque nous n'aurions pas à dépenser pour une activité, observer la faune ne coute qu'une jumelle.
Par contre, une connaissance du ministère a éclaté de rire quand je lui disais que les dégâts du gibier étaient indemnisés.
D'autant que le système ne convient pas aux agriculteurs, surtout depuis la réforme de 2014:
http://www.lafranceagricole.fr/article/indemnisation-des-degats-de-gibiers-nouvelle-procedure-1,0,17209783.html
Concrètement ça donne ça (voir l'ultimatum en fin d'article, petite pensée pour l'auvergnat  ;) ):
http://www.haute-loire-paysanne.fr/public/index.php?a=article&codeArticle=300BMOSJ
Et le système est à bout puisque des pétitions commencent à circuler pour que l'Etat paye.
https://www.change.org/p/président-de-la-république-révision-de-la-loi-d-indemnisation-des-dégâts-de-grand-gibier

Beaucoup d'agriculteurs renoncent à faire appel à l'expert car il faut avancer les 230€ et l'expert a 8 jours pour venir, tant qu'il n'est pas venu, l'agriculteur ne doit pas toucher la parcelle.
Sans polémique aucune pour le coup, je comprends vraiment pas pourquoi tu t'obstines à utiliser cette logique pour construire ton argumentaire sur les prédateurs, sachant que le système dont tu vantes les mérites, tout le monde en a plus que ras le bol et que les caisses sont vides, et elles vont être encore bien plus vides d'ici pas longtemps.
J'avais lu un article sur ces fameux 230€ pour faire venir l'expert, qui démontrait bien que l'agriculteur est pénalisé financièrement, l'incitant à renoncer à demander l'indemnisation.
Ca fait longtemps que je pense que tu es complètement cinglé, mais là je suis plus que dubitatif.

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 100
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #57 le: avril 11, 2018, 22:46:27 »
Disons que sa vision est périmée et condamnée à passer à la trappe.
C'est inéluctable, même si des cadeaux sont actuellement faits à une
partie de l'électorat... ::). Même si les forêts domaniales ne sont plus
qu'une manne financière (bien maigre).
La majorité des gens a compris que tout ceci est bon à foutre à la poubelle.
Ca arrivera, tôt ou tard.
La nature est un tout et appartient à TOUT le monde.
Rien ne justifie que je n'ai le droit de voir, cette année, que des faisans (de lâcher).
Rien ne justifie que les parcelles que je connaissais riches de faune et de flore soient
massacrées à coups de tronçonneuses et d'engins qui passent partout en écrasant tout.
Ca, c'est pour les mêmes gugusses qui s'en réjouissent, mais dont les discours ne passe
plus. Et je ne suis pas un gogo verdâtre. Loin de là.

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 466
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #58 le: avril 11, 2018, 23:36:37 »
Bissoir  ;D

Il y a quelques jours, j'ai recroisé un gars qui a décidé d'arrêter le déterrage au renard.
Nous en avions parlé y'a plusieurs années, depuis il a vérifié les infos sur la maturité sexuelle décalée, la régulation ovocytaire etc...
Plusieurs gars étaient autour de la table, ils l'ont écouté expliquer que ça ne servait à rien. Un a dit qu'il avait lu la même chose.
J'ai fermé ma gueule, en convaincre un qui convaincra les autres, c'est long mais c'est efficace...
Au blaireau il continu... Suis un peu sec sur le blaireau, faudrait que je bosse la question. Également sur les buses vs le lièvre.
Mais au renard il a arrêté...
A table aussi les verres étaient à moitié pleins ou à moitié vides

Par contre problème sur les 5 mares répertoriées, les trous d'obus inondés, la zone humide à sphaignes et les abords du ruisseau : tout est détruit. Cause : 2017 excellente année en reproduction de sanglier bien que l'agrainage ait été réduit de moitié et la population réduite en proportion. Même problème dans la réserve naturelle voisine de quelques km, non agrainée. Les roselières sont défoncées car largement réduites en surface vu la montée rapide du marais depuis novembre jusqu'à un niveau rarement atteint. Ça craint un peu pour les nicheurs du coin.
L'emmerdement c'est le nombre de gars qu'arrêtent la traite qui paie pas et les superficies qui passent en labour par conséquent. Un coup de herse pour retaper une prairie vermillonnée par le sanglier c'est pas la même musique qu'un semis de blé d'hiver défoncé.
C'est du blé en agriculture raisonnée, entretien mécanique et variétés rustiques. Du coup moins de rendement alors les dégâts sont plus préjudiciables. Par contre le lièvre y est revenu. Peut-être aussi parce que l'éparage des talus est réalisé sur trois ans en laissant à chaque fois un maillage continu non broyé. Les haies Nord sont laissées hautes, les haies sud sont taillés bas mais du coup elles sont vachement touffues, jamais vu autant de piaf au mètre, une vraie cacophonie.
Bon bah c'est d'accord on va retaper dans la population de sanglier, on en manque pas.   

Voilà c'était un instant de la vraie vie avec des gens qui se parlent :)
Salut l'Artiste !

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 683
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #59 le: avril 12, 2018, 07:31:29 »
Pour la régulation des sangliers il existe des moyens efficaces qui seraient faciles à mettre en œuvre s'il n'y avait pas la résistance des chasseurs. ::) le sanglier est considéré comme nuisible pourtant il n'est pas piégé bizarre vous avez dit bizarre !!  c'est vrai qu'un renard, une fouine, une martre  ou un blaireau coûtent beaucoup plus cher en indemnisation qu'un sanglier  ::)
la contraception pour l'espèce humaine semble fonctionner assez bien pour celles ou ceux qui y ont accès, on peut se demander pourquoi cette solution n'est pas appliquée aux populations de suidés ?? ha oui l'éthique que nous oppose les chasseurs "il ne faut pas que l'homme intervienne sur le cycle biologique des animaux"   ::)
Amicalement, Roger

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 409
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Re : Re : Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #60 le: avril 12, 2018, 09:44:34 »

- Tu te fiches des dégâts faits aux élevages. Tu refuses de te mettre à la place des éleveurs.
Tout ce qui pourrait amener à réfléchir à une solution équilibrée est rejeté.
- Tu refuses de comprendre que les chasseurs sont les premiers à avoir intérêt au maintien du gibier pour pérenniser leur activité. Tu refuses une action conjointe pour convaincre ceux qui pensent encore qu'éliminer un rare lynx est une bonne chose. Ta vision tranchée est un obstacle à une meilleure gestion de la faune.
Il ne faut pas s'étonner des résultats et du rejet de ta vision des choses.
Ton besoin d'absolu est ton meilleur ennemi.
Mais je suis heureux que tu commences  à admettre que la disparition du petit gibier a une autre origine que la chasse. Je ne dis pas autre chose depuis le début. Tu vois tu peux évoluer.

Ah j'oubliais pour la pureté des espèces. Il faut combien de génération au cochon domestique pour redevenir sauvage avec de belles défense et sans hybridation?
Si tu veux une réponse, renseigne-toi sur les cochons des iles marquises, va voir leurs belles dents. Pourtant personne n'y a  amené de sangliers et les iles de 50km sont de grandes iles. Mais la nature reprend vite ses habitudes.
Alors si croisement avec des sangliers il y a parfois chez nous, ce n'est qu'une accélération du processus de retour à l'état naturel, pas une erreur de la nature comme tu sembles le croire.

mais oui, les pôôôôvres agriculteurs/éleveurs martyrisés par ces inconscients d'écolos. avec le dossier prédateur, c'est fou comme  le monde de la chasse peut être  solidaire avec les éleveurs... et muets et aveugles quand leurs pratiques nuisent aux agriculteurs...
je connais par coeur votre "équilibre": yadtrop= on tire/ yapas assez on tire aussi/ un bouquetin malade, on tire/ on braconne, on défend le tireur, on maintient un animal dans de mauvaise condition, on approuve car faut considérer les animaux comme des objets pour pouvoir tirer après...,etc.
leurs activités déstabilise tout (chasse d'espèce en danger/nourrissage artif/relâchers/trophées qui déstabilise la pyramide des âges)! c'est une nature artificielle qu'ils veulent, juste pour satisfaire leurs plaisirs...
c'est cela, c'est vous qui refusez de condamner le braconnage de lynx et c'est moi le responsable!
un grand classique! notez j'ai trouvé encore plus abject (pdf zoom sur les liquidateurs): "Pourquoi n’a-t-il pas tiré? «En tant que président d’une société de chasse, je ne pouvais me le permettre. A mon avis les coupables pourraient être des gens appartenant à des organisations qui vivent grâce à des dons. Vous savez à qui je pense». Le nom de Pro Natura est lâché..."
vous buggez, problème de mémoire? : "Mais je suis ravi de constater que tu as évolué dans ton approche et que la chasse n'est plus, d'après toi,  la seule cause de la disparition du petit gibier. Pour le gros aucun soucis, il y en aura bientôt trop.Probablement pas assez régulé." cela sert à quoi de répéter en boucle les mêmes caricatures/contre-vérité? je vous ai répondu clairement page 1 (mais en fait vous connaissiez mon point de vue depuis des années), passez à autre chose, et arrêter cette manipulation. pensez à la franchise et la bravoure de Maximus!
cela reflète bien votre vision de la nature : cela se ressemble fort, donc c'est pareil. une perdrix rouge, c'est une perdrix bartavelle (ah bon?) , un castor américain ressemble fort à un européen, mais il ne se croisent pas entre eux et n'ont pas le même comportement. Evidemment pour un chasseur, l'important c'est sa fourrure ou savoir si la viande est aussi goûteuse...
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 42 642
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #61 le: avril 12, 2018, 19:29:45 »
Castanea a compris la méthode: Dialoguer, expliquer et écouter et comprendre.Trouver les points communs. Ce sera toujours ça de gagné.
C'est la seule efficace.
Le reste ne sert à qu'à buter, bloquer toute réflexion commune et favoriser les extrêmes.
L'intransigeance appelle l'intransigeance, la caricature appelle la caricature, la certitude appelle la certitude, et le rapport de force. Le rapport de force amène la haine de celui qui n'en dispose pas.

Les paysans et les éleveurs sont des abrutis, comme tous les chasseurs d'ailleurs.
Seule une poignée d'élus voit clair et montre le chemin.

C'est peut-être valorisant pour celui qui est persuadé d'avoir seul raison, mais c'est le contraire de l'efficacité.

Ah pour la perdrix rouge....je sais encore ce que c'est et j'ai encore le claquement des ailes dans l'oreille et le gout dans la bouche.  ;)
Technophile Père Siffleur

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 386
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #62 le: avril 12, 2018, 20:28:07 »
Ah parce que t'appelles ça un dialogue de venir nous expliquer qu'on devrait payer si on veut une biodiversité qui ne serait pas réduite aux trois cochonsgliers de base, alors qu'on paye déjà, et qu'en plus Nemrod et moi on va payer pour subventionner les chasseurs à un niveau jamais atteint par aucune association à vocation de préservation des espèces?
T'appelles ça un dialogue de venir nous expliquer que certaines espèces revenues naturellement doivent être éradiquées car d'un autre âge selon toi?
Ouvre un dictionnaire pour voir ce que signifie dialogue, ça serait peut-être utile, qui sait?
Relis tes coms, tu verras que ta vision du dialogue est très particulière, toi seul peut te comprendre.
Personnellement, dans la vraie vie, j'ai des échanges avec des chasseurs, des bergers, des photographes animaliers, dont certains de renom, des observateurs heureux de voir des chamois, des scientifiques et des experts divers et variés, et ça finit par en faire du monde.
Ben j'ai encore jamais rencontré quelqu'un qui est aussi cinglé que toi, et pourtant on est loin d'être toujours d'accord.
Mais aucun ne m'a jamais tenu des propos aussi délirants que toi. Des chasseurs sont tout heureux de parler chamois & bouquetins avec moi, de visionner les clichés sur mon écran arrière, images qu'ils n'imaginaient même pas parfois, et j'en ai bien aucune gène qu'ils soient chasseurs.
Je parle jamais trop de ces échanges ici car c'est pas ma tasse de thé de photocopier ma vie sur le net et je devrais envoyer valdinguer tout ce merdier si ce n'était que de temps en temps, je croise des Vincent, des Nemrod et d'autres et c'est un plaisir.
Ton problème, c'est que tu n'as qu'une connaissance très partielle des problématiques sur lesquelles tu t'exprimes et tu argumentes avec des clichés; avec des logiques bourrées de contradiction.
Tu caresses Vincent dans le sens du poil, mais Vincent vomit ton discours fumiste, t'es tellement aveugle dans ton addiction ci-esque que tu t'en rends même pas compte.
Ca me fait toujours marrer ces fins de posts où tu te raccroches à Vincent avec ta conclusion soporifique d'énarque de pacotille.
Désolé Vincent, mais là c'est l'hôpital qui se fout de la charité.

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 100
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #63 le: avril 12, 2018, 20:49:53 »
C'est clair qu'au niveau caricature, ça commence quand même à être franchement risible, voire pathétique...
Ca se dit chasseur, mais un chasseur digne de ce nom devrait se dire : "j'en ai marre de tirer sur des bestiaux
qui ne sont même plus vraiment sauvages". Ce matin en allant au boulot, en région parisienne, non loin de la route,
en plein jour, que vois-je ? Des sangliers, plein de sangliers, une bonne quinzaine, et je ne parle que des gros.
Même pas peur les animaux.
Voilà la belle gestion proposée par les tenants actuels du savoir et du pouvoir. Et bien, une surpopulation de sangliers
n'est en aucun cas le signe d'une bonne gestion de la nature, désolé.
Il devrait y en avoir beaucoup moins, ce qui devrait ravir le VRAI chasseur, qui aurait à faire avec un VRAI gibier.
Mais pour la majorité, ça ferait trop peu de cibles, n'est ce pas ? Pas de quoi se défouler. Donc, la passion en prendrait
un coup.
Donc, pas de passion de la nature au final.
Castanea lui aussi a énormément de mérite. Mais ce que je retiens AUSSI de ce qu'il dit plus haut, c'est qu'UN gus s'est
rendu compte, certainement en lisant des livres ou revues un peu sérieuses, qu'il ne connaissait rien du tout.
Il vivait dans des croyances, mais ne savait rien sur le renard.
Et si lui a évolué après ce constat, combien ne changeront jamais ? La plupart. Je paie des impôts, j'ai autant le droit d'imposer
mes vues que vos amis Kochka. Ca viendra. Vous êtes le passé.

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 683
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #64 le: avril 12, 2018, 21:03:24 »
Ah pour la perdrix rouge....je sais encore ce que c'est et j'ai encore le claquement des ailes dans l'oreille et le gout dans la bouche.  ;)
Et çà c'est surement une perdrix Gambra, hein l'expert ?  ;D
Amicalement, Roger

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 386
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #65 le: avril 12, 2018, 21:16:41 »
Bien vu. ;)
Ah ben non, t'as du bol Nemrod. Sais pas pourquoi, je pensais que tu étais sur ARA.

--Eric--

  • Très actif
  • *
  • Messages: 436
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #66 le: avril 12, 2018, 21:18:53 »
salut
3 pages et le score n'a pas évolué  0/0  ;D
pas taper hein !!    :angel: ;) :D
Je retiens une chose dans tout cela .
Un gars comme Vincent Munier  et très écouté du grand public ainsi que des "spécialistes de la nature "
tout simplement parce qu'il est équilibré et ne s'amuse pas à opposer les gens comme le ferait des "partisans".
Bref, ce monsieur ne fait pas de la "politique"mais il touche parce que lui même est touché, affecté et ça se ressent
dans ce sujet et cette vidéo entre autres . Pour moi c'est une des clés principales.
J'vais pas m'faire des copains là !!!   :P :)

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 100
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #67 le: avril 12, 2018, 21:45:52 »
Tout le monde est partisan à mon sens.
La vidéo très touchante en effet, ne parle visiblement pas à tout le monde.

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 466
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #68 le: avril 12, 2018, 22:27:36 »
Vincent Munier nous parle de douleur, de révolte, de ces sentiments qui nous font hésiter entre les larmes ou les poings.
Sur la nature comme sur bien d'autres choses, ces sentiments et ces attitudes sont mon quotidien et celui de beaucoup d'autres.

Lui, il a ce calme, cette tempérance mais on sent poindre la peine et la révolte qu'il ravale.
Pourquoi peut-il être efficace ? Parce que personne ne peut nier ses compétences.
Et ses images, ses bouquins sont au mur ou dans les bibliothèques dans les maisons de naturalistes ET dans les maisons des chasseurs.
C'est un passeur entre deux mondes qui devrait se tenir éloigné du militantisme pour assurer ce rôle de passeur.

Ici, dans le duel Kochka/Heneauol, j'ai le sentiment que leur lutte est celle entre deux personnes, pas entre deux causes. Pire cela semble être une "distraction" et par conséquent une banalisation.

En reprenant leur joute habituel, ils banalisent la vidéo qui ouvre le sujet.

Ce n'est pas une attaque contre l'un ou l'a
     
Salut l'Artiste !

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 42 642
  • Sexe: Homme
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #69 le: avril 12, 2018, 22:38:58 »
C'est clair qu'au niveau caricature, ça commence quand même à être franchement risible, voire pathétique...
Ca se dit chasseur, mais un chasseur digne de ce nom devrait se dire : "j'en ai marre de tirer sur des bestiaux
qui ne sont même plus vraiment sauvages". Ce matin en allant au boulot, en région parisienne, non loin de la route,
en plein jour, que vois-je ? Des sangliers, plein de sangliers, une bonne quinzaine, et je ne parle que des gros.
Même pas peur les animaux.
Voilà la belle gestion proposée par les tenants actuels du savoir et du pouvoir. Et bien, une surpopulation de sangliers
n'est en aucun cas le signe d'une bonne gestion de la nature, désolé.
Il devrait y en avoir beaucoup moins, ce qui devrait ravir le VRAI chasseur, qui aurait à faire avec un VRAI gibier.
Mais pour la majorité, ça ferait trop peu de cibles, n'est ce pas ? Pas de quoi se défouler. Donc, la passion en prendrait
un coup.
Donc, pas de passion de la nature au final.
Castanea lui aussi a énormément de mérite. Mais ce que je retiens AUSSI de ce qu'il dit plus haut, c'est qu'UN gus s'est
rendu compte, certainement en lisant des livres ou revues un peu sérieuses, qu'il ne connaissait rien du tout.
Il vivait dans des croyances, mais ne savait rien sur le renard.
Et si lui a évolué après ce constat, combien ne changeront jamais ? La plupart. Je paie des impôts, j'ai autant le droit d'imposer
mes vues que vos amis Kochka. Ca viendra. Vous êtes le passé.

Un vrai chasseur comme bibi, n'a jamais chassé que du vrai gibier sauvage, et n'a jamais tiré un seul poil ou une seule plume d'élevage.
C'est pour cela que je ne chasse plus. Alors qui est le vrai chasseur?
Mais cela ne me servira pas de prétexte pour jeter la pierre aux autres.
Une surpopulation de quoi que ce soit sangliers ou loups, n'est jamais une signe d'équilibre.
Par contre refuser de prendre en compte les nuisances apportées par le retour de prédateurs ne peut pas être balayé d'un trait de plume.
Mais ce serait trop compliqué de se mettre autour d'une table et de réfléchir.
 Il y a les bons et les mauvais et les bons c'est nous. C'est trop facile et surtout inefficace

Technophile Père Siffleur

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 409
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #70 le: avril 12, 2018, 22:50:31 »
entre ce que l'on dit et ce que l'on fait, il y a de la marge. "peut-être" un renard sauvé? à ce rythme en "espérant" et en "discutaillant" avec des personnes qui ne veulent rien changer, il faudra des siècles.
je préfère des lois, des contrôles et  des sanctions.
Il y a des changements, mais c'est très lent (ici le nourrissage artif/relâchés sont  encore très courants.)
http://www.solon.be/le-nourrissage-du-sanglier/

faut que je retrouve pour castanea la prose de certains  chasseurs/piègeurs à propos des rapaces. j'espère qu'il a bcp de temps pour discutailler avec eux.

ps: pour les perdrix, c'est plus facile à déterminer quand on les appelle "gibier" ;) dans l'assiette de toute manière c'est pareil non?
les hommes, les anges, les v..

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 386
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #71 le: avril 12, 2018, 23:21:14 »
Roohh génial voilà maintenant le couplet du bon chasseur.
Encore quelques coms et la galinette cendrée sort de sa cage.
Refuser les nuisances de qui? Les activités humaines font bien davantage de nuisance que les prédateurs.
Le taux de transfert de 5 à 8% fait plus de dégâts que les prédations et on importe 60% des moutons consommés.
Et le prix payé fait que même sans prédateur, l'activité n'est plus rentable depuis longtemps.
Se mettre autour d'une table, génial, ça va sauver les moutons, des palabres de salon entre des personnes qui n'ont jamais vu un alpage ni un troupeau de 1 200 têtes et qui parlent que de pognon.
Quand au sujet initial, il a déjà été créé deux ou trois fois et il est toujours parti en vrille.
Parler du lynx ici, sans que ça finisse par parler chasse, pognon et loup, c'est impossible, parce que de toute façon, ça n'intéresse pas les gens, une vraie approche naturaliste avec uniquement des coms précises, fondées et exactes, et ce qui est fait sur le terrain par des passionnés qui oeuvrent pour sa sauvegarde.
Y'aura toujours un baltringue qui viendra faire chier avec les dégâts des prédateurs.
Eux au moins, y'a du dialogue.
https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/grands-mammiferes/video-que-se-passe-t-il-quand-un-lynx-rencontre-un-loup_103368

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 466
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #72 le: avril 12, 2018, 23:28:26 »
Tiens j'ai du merdé dans la réponse précédente, elle est coupée.

Heneauol, si tu savais avec qui je discute des fois...
Si discuter avec des chasseurs permet d'isoler ceux qui ont les plus mauvaises pratiques alors je le fais, sans état d'âme.

Si faut discuter avec des mecs qui ont des dégâts de faune sauvage, leur fournir un appui technique je le fais.

S'il faut en conclure un prélèvement raisonné, je le fais aussi.

Tu peux légiférer autant que tu veux, y'a pas assez de gardes et les territoires sont vastes comme la campagne.
Salut l'Artiste !

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 466
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #73 le: avril 12, 2018, 23:35:02 »
Ah au fait personne à une idée pour de bonnes solutions d'effarouchement avant passage des groupes de fauche ?
Salut l'Artiste !

daguet

  • Très actif
  • *
  • Messages: 412
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #74 le: avril 13, 2018, 12:58:38 »
Ah au fait personne à une idée pour de bonnes solutions d'effarouchement avant passage des groupes de fauche ?

Pour info
 http://www.protection-animaux.com/publications/animaux_sauvages/infothek/mb_sauvetage_faons.pdf