Chassimages

Auteur Sujet: Le silence des bêtes (Vincent Munier)  (Lu 4490 fois)

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 041
  • Sexe: Homme
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #75 le: avril 13, 2018, 17:30:32 »
Tiens j'ai du merdé dans la réponse précédente, elle est coupée.

Heneauol, si tu savais avec qui je discute des fois...
Si discuter avec des chasseurs permet d'isoler ceux qui ont les plus mauvaises pratiques alors je le fais, sans état d'âme.

Si faut discuter avec des mecs qui ont des dégâts de faune sauvage, leur fournir un appui technique je le fais.

S'il faut en conclure un prélèvement raisonné, je le fais aussi.

Tu peux légiférer autant que tu veux, y'a pas assez de gardes et les territoires sont vastes comme la campagne.

C'est la seule solution raisonnable.
Non ce n'est pas une distraction.
 Il me touche par sa sincérité. Je m'épuise à tenter du lui faire comprendre que son attitude trop tranchée (faut jamais tuer les bébêtes) bloque tout ce qui pourrait être fait de positif, contre les abus.
Technophile Père Siffleur

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 041
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #76 le: avril 13, 2018, 17:50:54 »
suite

Braquer les individus par des excès donne raison aux extrémistes, à ceux qui détruisent tout sans penser à demain. Il est son meilleur ennemi.
On commence seulement à comprendre qu'il faut chercher à cultiver sans polluer. Mais en même temps il faut que les agriculteurs vivent alors que le leur production est payée un tarif de survie.
ça ne se fera pas en un jour, mais cela se fera, tout comme les sté de chasse ont compris qu'il fallait gérer le gibier pour en assurer la pérennité. Ces règles sont majoritairement respectées parce que les individus concernés ont compris que c'était leur intérêt.
Pour l'agriculture qui est le gros pb, c'est plus difficile parce que leur survie financière est jeu. Mais il faut expliquer, rechercher de solutions, comprendre comment se définissent les prix de vente. Mais c'est autrement plus difficile que de balancer ."bande de salopards vous avez pourri MA nature" du haut de sa suffisance et son incompétence.
Technophile Père Siffleur

Kristof78

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 011
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #77 le: avril 13, 2018, 20:05:42 »
Pour le moment, qui s'accapare la nature ?
Et ça veut dire quoi gérer le gibier ?
Il est mal géré, très mal géré.
Et la nature c'est pas que le gibier.
Il faudra changer de logiciel, certains l'ont compris, mais ils sont rares.
Les intervenants de qualité sur ce fil ne doivent pas parler avec vous, c'est certain.
Ou pas longtemps. Vous monologuez sans cesse.
Vous connaissez tout.
Vous restez figé sur vos positions. Aussi extrêmiste que les extrêmistes que vous dénoncez.
Chacune de vos interventions le montre.
On est nombreux à avoir compris.
Au moins, vous vous auto-persuadez, c'est déjà ça, mais quelle tristesse...

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #78 le: avril 14, 2018, 07:01:12 »
Non ce n'est pas une distraction.
 
Mouais !!

Il me touche par sa sincérité.
:'(

  Je m'épuise à tenter du lui faire comprendre que son attitude trop tranchée (faut jamais tuer les bébêtes) bloque tout ce qui pourrait être fait de positif, contre les abus.
attention au burn out !! ;D
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #79 le: avril 14, 2018, 07:20:10 »
suite
Braquer les individus par des excès donne raison aux extrémistes, à ceux qui détruisent tout sans penser à demain.
une logique Kochkasienne  ::) dans ce cas il conviendrait de presser sur la détente non ??
 
On commence seulement à comprendre qu'il faut chercher à cultiver sans polluer.
parle pour toi Fricotin !  ;)
Amicalement, Roger

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 341
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #80 le: avril 14, 2018, 12:36:36 »
Bah en même temps vu le temps que ça prend pour qu'un fait simple lui arrive au neurone de la compréhension, c'est cohérent.
C'est vrai que le problème des algues vertes en Bretagne, c'est pas très médiatisé... Y'en a pas dans le 78....
http://www.alguesvertes.fr

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 276
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #81 le: avril 14, 2018, 14:39:43 »
 [at]  kochka, "dialoguer, écouter, comprendre, des points communs" vous trouvez cela très beau
mais pourquoi provoquer les photographes naturalistes nombreux dans cette section avec vos photos de "cadavres" alors que vous savez pertinemment que eux souhaitent les photographier vivants et in situ ?
personne ici "ne balaie d'un trait de plume" le fait que les prédateurs sont un réel problème pour les éleveurs ( mais votre  solution radicale à ce  problème peut être évité, et tout le monde ici a bien compris pourquoi le monde de la chasse devient subitement si solidaire)

"calme, tempérance, n'oppose pas les gens, un passeur éloigné du militantisme".  dans la forme peut-être, mais sur le fond (et son explication) cette vidéo est avant tout un gros coup de gueule!

"distraction"?, alors exactement comme pour toutes les personnes  qui sont intervenues ici. oui il y a aussi un côté addictif à attendre une réponse. pour ma part j'ai du mal à ne pas réagir aux propos galactiques et trollesques d'un ancien chasseur sur un forum nature. Je n'ai pas le sentiment que toutes les personnes qui sont intervenues sur ce fil ont banalisés cette vidéo. c'est juste une preuve que la vidéo "porte".

oui, une loi sans contrôles et sanctions fortes n'est pas très efficace. Combien à pris le  braco de 90 balais pour ses innombrables méfaits?
s'il y a toujours  des rapaces dans nos campagnes (même si il y a encore du braconnage), c'est grâce à une loi et pas en essayant de convaincre gentiment des personnes aussi butées et passéistes que des pavés... Pour discuter et espérer un changement, il faut au minimum des personnes ouvertes, objectives,  franches et justes

"lutte entre 2 personnes et pas 2 causes"?  rare que je ne manifeste pas mon mécontentement quand je croise un chasseur, c'est juste que d'habitude la conversation tourne court à l'opposée de kochka qui n'arrête pas et est sans doute humainement + sympathique (pas ses idées). j'aime l'éthologie et cela s'applique aussi à mes semblables. j'essaie de comprendre comment on peut arriver à une telle mauvaise fois/déformations/égoïsme...

 "d'occuper le vide abyssale de leur quotidien ", je n'aime pas trop cette phrase péjorative. Il y a donc des personnes qui pensent avoir une vie palpitante, "supérieure" à celle des autres? Chacun fait comme il peut dans la vie. poussière tu retourneras en poussière, au plus tôt ont l'a accepté, au mieux c'est! et c'est valable pour tous...
en patois d'ici, on dirait "encore un dikkenek qui fait de son stouf" 
les hommes, les anges, les v..

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #82 le: avril 14, 2018, 15:40:49 »
"d'occuper le vide abyssale de leur quotidien ", je n'aime pas trop cette phrase péjorative. Il y a donc des personnes qui pensent avoir une vie palpitante, "supérieure" à celle des autres? Chacun fait comme il peut dans la vie. poussière tu retourneras en poussière, au plus tôt ont l'a accepté, au mieux c'est! et c'est valable pour tous...
il ne t'es pas venu aussi à l'esprit qu'il y a des gens "normaux" qui se lèvent le matin pour bosser, s'occuper de leurs enfants, leurs chiens etc..., et surtout qui pratiquent la nature autrement que derrière un ordinateur  ::)
Amicalement, Roger

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 276
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #83 le: avril 14, 2018, 17:54:08 »
les pensionnés sans enfants et sans chiens ne sont pas normaux?
ce n'est pas incompatible de surfer sur le net et aussi de sortir "pratiquer la nature". je fais les 2 très régulièrement...
il faut attaquer les idées, pas les hommes. 
les hommes, les anges, les v..

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #84 le: avril 14, 2018, 18:35:37 »
les pensionnés sans enfants et sans chiens ne sont pas normaux?
ce n'est pas incompatible de surfer sur le net et aussi de sortir "pratiquer la nature". je fais les 2 très régulièrement...
il faut attaquer les idées, pas les hommes.
c'est toi qui a amené ce sujet en travestissant le sens de mon propos en évoquant une soi disante supériorité  ::) si tu fais les deux il serait plus profitable de nous montrer tes photos de nature, il y a une section pour çà mais tu y es rarement c'eest étonnant pour un naturaliste de ne pas vouloir partager!! ???
Amicalement, Roger

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 178
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #85 le: avril 15, 2018, 09:35:09 »
Bonjour

Pour info
 http://www.protection-animaux.com/publications/animaux_sauvages/infothek/mb_sauvetage_faons.pdf

Merci Daguet pour la doc. Bon pas de nouveautés ou de méthode empirique faciles à mettre en place et éloignant l'ensemble des espèces concernées.
J'avais entendu parler de dispositifs olfactifs à base de suint de mouton, on en utilise en répulsif contre chevreuil en forêt ::)

Heneauol, non ce type de joute ne distrait pas TOUT le monde. Je t'assure même que ça m'agace ou me désespère selon l'humeur du jour.
L'opposition systématique écolo/chasseur est devenu identitaire. Chaque camps appelle à en découdre avec l'adversaire, ce qui produit lobbying, mauvaise foi et autres travers humains, comme dans tout conflit. Pour le moment les discours comme les tiens ont plus pour effet de fédérer les chasseurs et de renforcer leurs structures, c'est quasi mécanique quand on attaque les gens pour ce qu'ils sont.
Quand on arrive à sortir de ce cercle vicieux, qu'on rencontre les gens en dehors de leurs représentations politiques ou syndicales, on parvient à rouvrir les sujets sur le plan technique.
C'est sur ce plan technique que se trouvent les solutions et que tu le veuilles ou non, la solution est forcément un compromis.
La loi est contreproductive lorsqu'elle ne s'appuie pas sur une cohérence technique.
La loi est un remède pire que le mal lorsqu'elle est si contraignante que sa transgression devient acceptable. Et quand on commence à transgresser...
Ici ce pauvre lynx plombé est un animal protégé et il s'agit bien de braconnage.
Travailler sur les aspects sociaux et techniques auprès des populations qui sont au contact de cet animal est la seule solution pérenne pour que cet acte immonde soit condamné par la majorité et que sa sanction soit comprise.
Vincent Munier fournit un document extraordinaire pour ça.

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 341
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #86 le: avril 15, 2018, 10:26:32 »
Personne ne te dira le contraire, mais quand un baltringue vient systématiquement sur ce type de sujet et allume la mèche en tenant des propos qui forcément vont faire dégénérer le sujet, et qui en plus ignore intentionnellement la charte du forum et les protestations des autre membres qui en ont marre, ça ne peut qu'être un cercle vicieux sur ce forum.
Ca s'appelle un troll.
Donc si on doit le laisser dire, alors il faut renommer la section "Passion Chasse et nature" et comme ça il n'y aura plus de luttes permanentes, on se casse et on en parle plus.
Parce que pour l'instant, la section s'appelle "Forum Photo nature", et on en est assez loin.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 041
  • Sexe: Homme
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #87 le: avril 15, 2018, 14:23:28 »
[at]  kochka, "dialoguer, écouter, comprendre, des points communs" vous trouvez cela très beau
mais pourquoi provoquer les photographes naturalistes nombreux dans cette section avec vos photos de "cadavres" alors que vous savez pertinemment que eux souhaitent les photographier vivants et in situ ?
personne ici "ne balaie d'un trait de plume" le fait que les prédateurs sont un réel problème pour les éleveurs ( mais votre  solution radicale à ce  problème peut être évité, et tout le monde ici a bien compris pourquoi le monde de la chasse devient subitement si solidaire)

"calme, tempérance, n'oppose pas les gens, un passeur éloigné du militantisme".  dans la forme peut-être, mais sur le fond (et son explication) cette vidéo est avant tout un gros coup de gueule!

"distraction"?, alors exactement comme pour toutes les personnes  qui sont intervenues ici. oui il y a aussi un côté addictif à attendre une réponse. pour ma part j'ai du mal à ne pas réagir aux propos galactiques et trollesques d'un ancien chasseur sur un forum nature. Je n'ai pas le sentiment que toutes les personnes qui sont intervenues sur ce fil ont banalisés cette vidéo. c'est juste une preuve que la vidéo "porte".

oui, une loi sans contrôles et sanctions fortes n'est pas très efficace. Combien à pris le  braco de 90 balais pour ses innombrables méfaits?
s'il y a toujours  des rapaces dans nos campagnes (même si il y a encore du braconnage), c'est grâce à une loi et pas en essayant de convaincre gentiment des personnes aussi butées et passéistes que des pavés... Pour discuter et espérer un changement, il faut au minimum des personnes ouvertes, objectives,  franches et justes

"lutte entre 2 personnes et pas 2 causes"?  rare que je ne manifeste pas mon mécontentement quand je croise un chasseur, c'est juste que d'habitude la conversation tourne court à l'opposée de kochka qui n'arrête pas et est sans doute humainement + sympathique (pas ses idées). j'aime l'éthologie et cela s'applique aussi à mes semblables. j'essaie de comprendre comment on peut arriver à une telle mauvaise fois/déformations/égoïsme...

 "d'occuper le vide abyssale de leur quotidien ", je n'aime pas trop cette phrase péjorative. Il y a donc des personnes qui pensent avoir une vie palpitante, "supérieure" à celle des autres? Chacun fait comme il peut dans la vie. poussière tu retourneras en poussière, au plus tôt ont l'a accepté, au mieux c'est! et c'est valable pour tous...
en patois d'ici, on dirait "encore un dikkenek qui fait de son stouf"

Désolé, mais essaye d'utiliser des mots appropriés plutôt que d’exagérer en parlant de cadavre. 
Sinon il sera trop facile de faire remarquer que tu manges des cadavres d'animaux d'oiseaux ou de poissons, et que tu as certainement de la peau de cadavre pour retenir ton pantalon, couvrir tes pieds et que tu serre contre ton cœur la même peau de cadavre qui contient tes papiers, et que ton épouse porte de la peau de cadavre à son bras  lorsqu'elle va faire des courses.

La loi donne le sens de ce que la société a enfin compris de l'intérêt général et parfois obéit à des lobbies plus ou moins bruyants quoique minoritaires. Mais elle reste insuffisante si l'on ne parvient pas à convaincre individuellement les acteurs. Si la loi seule était efficace ça se saurait, et tu ne râlerait pas contre ce qui est légal mais ne te conviens pas.

La mauvaise foi, la déformation systématique, l'égoïsme ne sont pas toujours d'un seul coté. Mais ce n'est qu'en se plaçant de l'autre coté que l'on s'en aperçoit.

Oui, c'est malheureux qu'un idiot ait tué ce lynx. C'est d'autant plus malheureux qu'ils sont peu nombreux et, à ma connaissance, ne massacrent pas les moutons comme les loups. La loi est là, mais n'y peut rien et ce sont ces individus qu'il faut convaincre. Mais tu ne les convaincras pas, mais pas en agitant un grand panneau anti chasse légale, qui bloque toute réflexion positive.

Technophile Père Siffleur

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 341
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #88 le: avril 15, 2018, 14:56:24 »
Citer
C'est d'autant plus malheureux qu'ils sont peu nombreux et, à ma connaissance, ne massacrent pas les moutons comme les loups.
C'est là qu'est l'os, la connaissance.
Il y en a bien peu.
Le lynx est un prédateur, pas une peluche.

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 276
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #89 le: avril 16, 2018, 17:38:38 »
désolé, mais faut vous plaindre chez Larousse  :): "Corps d'un homme ou d'un animal privé de vie."
cela me rappelle une réflexion que j'ai entendu un jour: on ne tue pas Monsieur, on prélève...
maintenant, en effet, cadavre est un terme plutôt associé à l'homme et j'avais mis des guillemets...
ok, je mange les cadavres d'animaux sauf que  je fais une différence "élevage" vs "sauvage in situ". Pour vous c'est visiblement kif kif sauf quand étrangement vous pinaillez sur l'hybridation des loups et la pureté de la lignée des ours... :)
Vous parlez fort bien de la loi, mais j'attends toujours votre condamnation  (de préférence sur un forum de chasseurs)
quand vous parlez de " lobbies plus ou moins bruyants quoique minoritaires" j'ai l'impression que l'on ne pense pas aux mêmes personnes. les miens sont bruyants au sens propre... :D
ces individus (bracos) qu'il faut convaincre? (bon courage). qu'il faut sanctionner plutôt!
pour la chasse légale, moi comme bcp d'autres souhaitons une réforme profonde pour une pratique qui se doit d'évoluer avec les changements de notre époque( perte de biodiversité, démographie, opinion publique, fréquentation, etc.)
massacre, est un terme approprié? :) 
les hommes, les anges, les v..

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 041
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #90 le: avril 17, 2018, 14:40:40 »
S'accrocher aux exceptions condamnable pour vouloir faire disparaitre une pratique qui ne te conviens pas, retire la crédibilité à ton argumentation.
Non, manger du gibier ou de la vache ou du poulet nourris au poisson et au prion, ce n'est pas pareil.
L'un est un retour à la nature, l'autre un avatar regrettable de la vie urbaine.
Pinailler sur l'hybridation des sangliers qui est un retour à la nature (vois l'évolution des cochons des marquises) sans regretter les élevages industriels, manque sérieusement de "naturel".
Je ne me suis jamais élevé contre l'hybridation des ours chez nous( je m'en contrefiche), mais étonné qu'un amateur de naturel soutienne l'introduction d'une source étrangère lorsque cela l'arrange. Nuance de taille.
Quant aux changements de notre époque que tu appelle de tes voeux, je me permettrait de penser qu'ils nous ont surtout éloigné de la nature, et qu'il me parait plus sain d'aller chasser le canard sauvage, que de se taper sur la tronche à la sortie d'un match de foot ou de s'introduire dans les veines ou les poumons les produits frelatés d'une civilisation décadente. Inutile de me dire que tu ne pratique pas, j'en suis certain. Mais avoue que s'appuyer sur l'évolution (laquelle?) de la société pour faire passer ses préférences reste facilement contestable.
La loi ne peut pas tout, sinon nous vivrions dans une monde parfait, et il ne faut jamais cesser d'expliquer, non pas ce que l'on préfère car nous ne serons jamais d'accord avec tout le monde, mais ce qui est logiquement bon pour la survie de la société. C'est à dire ne pas détruire plus que la nature reconstruit.
L'explosion de la population humaine depuis 150 ans, a été une catastrophe dans le monde. J'ai eu la chance de pouvoir comparer la situation de terres encore quasiment vides de population humaine, et d'autres où la vie naturelle a quasiment disparue parce que l'homme, pour survivre, a occupé, ou défriché et cultivé, puis s'est trouvé en concurrence avec les espèces indigènes, et les a fait disparaitre car il n'y avait pas la place pour les deux. 
Lorsqu'il n'y a pas de population humaine, les carnassiers trouvent sur place de quoi se nourrir, et un équilibre s’établit. Mais dès qu'il y a pénétration humaine, élevage ou culture, la concurrence avec le monde originel fait disparaitre les carnassiers qui trouvent plus commode d’attraper les vaches, moutons et chèvres ou poule du paysan du coin. Lequel de son coté  les élimine, comme il élimine les brouteurs qui viennent dévorer son mil ou ses salades. Et ce sans même tenir compte des destructions volontaires, pour l'ivoire ou la corne.
Il y a des coins où les animaux sauvages disparaissent à grande vitesse, et d'autres où le grand carnassiers se laissent approcher sans méfiance, à moins de dix mètres. Il y a six mois, nous roulions littéralement sur les pintade sauvages et certains oiseaux locaux venaient chercher à manger à la main, en pleine nature.
Mais il n'y a pas de population installée à demeure, pas de cultures, pas d'élevage, donc pas de concurrence avec l'homme.
Technophile Père Siffleur

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #91 le: avril 17, 2018, 19:36:12 »
S'accrocher aux exceptions condamnable pour vouloir faire disparaitre une pratique qui ne te conviens pas, retire la crédibilité à ton argumentation.

vouloir faire croire que ce ne serait  qu'exception discrédite encore plus  ta réponse et démontre encore une fois ta méconnaissance de ce milieu!
Non, manger du gibier ou de la vache ou du poulet nourris au poisson et au prion, ce n'est pas pareil.
L'un est un retour à la nature, l'autre un avatar regrettable de la vie urbaine.
Quant aux changements de notre époque que tu appelle de tes voeux, je me permettrait de penser qu'ils nous ont surtout éloigné de la nature, et qu'il me parait plus sain d'aller chasser le canard sauvage, que de se taper sur la tronche à la sortie d'un match de foot ou de s'introduire dans les veines ou les poumons les produits frelatés d'une civilisation décadente. Inutile de me dire que tu ne pratique pas, j'en suis certain. Mais avoue que s'appuyer sur l'évolution (laquelle?) de la société pour faire passer ses préférences reste facilement contestable.
Nombre de canards colverts lâchés en France 1 400 000 minimum > retour à la nature éphémère alors !! ;D
14 000 000 de faisans lâchés le jour même huuumm  :P le bon gibier sauvage  ;D
5 000 000 de perdrix grises et rouges lâchées hummm!!! :P
bon j'arrête là on pourrait aussi parler du lièvre et du reste hein!!  ::)
Redescends un peu  sur terre ou je vais croire que toi aussi tu as succombé  aux sirènes de cette société décadente !

Amicalement, Roger

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 341
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #92 le: avril 17, 2018, 19:57:46 »
Nemrod, ta fiche contact sur ton site, c'est toi qui relève le courrier?
J'ai un truc à te faire passer, je pense que ça peut t'intéresser.

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #93 le: avril 17, 2018, 20:07:39 »
Nemrod, ta fiche contact sur ton site, c'est toi qui relève le courrier?
J'ai un truc à te faire passer, je pense que ça peut t'intéresser.
non mais j'ai modifié mon profil passe par mon mail
Amicalement, Roger

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 341
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #94 le: avril 17, 2018, 20:22:34 »
Fait, dis moi si tu reçois quelque chose.

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #95 le: avril 17, 2018, 21:46:56 »
Fait, dis moi si tu reçois quelque chose.
bien reçu!
Amicalement, Roger

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 341
  • Sexe: Homme
Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #96 le: avril 17, 2018, 22:45:04 »
Je l'ai parcouru un peu, mais pas encore pris le temps de bien le lire.
T'en pense quoi?
Il y a très peu de travaux de ce genre visiblement.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 40 041
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #97 le: avril 18, 2018, 15:17:55 »
vouloir faire croire que ce ne serait  qu'exception discrédite encore plus  ta réponse et démontre encore une fois ta méconnaissance de ce milieu! Nombre de canards colverts lâchés en France 1 400 000 minimum > retour à la nature éphémère alors !! ;D
14 000 000 de faisans lâchés le jour même huuumm  :P le bon gibier sauvage  ;D
5 000 000 de perdrix grises et rouges lâchées hummm!!! :P
bon j'arrête là on pourrait aussi parler du lièvre et du reste hein!!  ::)
Redescends un peu  sur terre ou je vais croire que toi aussi tu as succombé  aux sirènes de cette société décadente !

Bizarre, les chevreuils qui venait brouter nos rosiers aurait-il été élevé au granulé? Ou m'aurai menti?
 Je me disais aussi qu'ils avaient un étrange goût de poisson.  :D :D :D :D
Technophile Père Siffleur

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #98 le: avril 18, 2018, 18:36:55 »

Bizarre, les chevreuils qui venait brouter nos rosiers aurait-il été élevé au granulé? Ou m'aurai menti?
 Je me disais aussi qu'ils avaient un étrange goût de poisson.  :D :D :D :D

dis donc bibi "fricotin" tu prendrais pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages  ::)
t'as beau passer du coq à l'âne ou du canard au chevreuil, il n'en demeure pas moins que la chasse c'est 20millions animaux d'élevage lâchés dans la nature!
Tu as beau nous bassiner avec ta  chasse moderne raisonnée  et bonne gestionnaire, la chasse à l’instar du pompier pyromane s’entretient elle-même. Tuer les prédateurs, élever et lâcher des millions d’animaux, pour ensuite avoir l’hypocrisie de se mettre en position de « sauveurs », de se prétendre « régulateurs » indispensables, relèvent de la pure imposture.
Amicalement, Roger

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 565
Re : Re : Le silence des bêtes (Vincent Munier)
« Réponse #99 le: avril 18, 2018, 18:43:51 »
Je l'ai parcouru un peu, mais pas encore pris le temps de bien le lire.
T'en pense quoi?
Il y a très peu de travaux de ce genre visiblement.
je l'ai parcouru assez rapidement aussi, l'analyse a le mérite d'être multifactorielle mais elle date un peu! un suivi longitudinale sur les dix dernières années permettrait de voir comment évoluent les curseurs !
Amicalement, Roger