Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Je fournis plus à la mangeoire !  (Lu 1003 fois)

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 124
Je fournis plus à la mangeoire !
« le: décembre 02, 2019, 10:16:55 »
Bonjour

J'ai trois mangeoires remises en route aux premières gelées.
D'habitude, la quantité consommée et, évidemment, la quantité d'oiseaux monte doucement en régime au cours de l'hiver.

Mais là ça démarre très, très (trop?) fort, moineaux, mésanges, pinsons, sitelles, rougegorge, verdiers... je suis sur une base de 20 kg de tournesol, arachides, mélange de graine + 1 kg 5 de graisse végétale aux lombrics ou insectes pour à peine 15 jours et les chardonnerets ont pas encore déboulé.

Qu'en penser, techniquement ?   
Salut l'Artiste !

Xavier Corteel

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 972
  • Sexe: Homme
    • Photothèque du GONm
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #1 le: décembre 02, 2019, 11:07:49 »
Les avis sont partagés. Différentes études très sérieuses ont démontré les bienfaits et les méfaits du nourrissage. Pour ma part, je ne suis pas favorable au type de nourrissage intensif que tu sembles pratiquer. Il peut aboutir à gaver des oiseaux qui seront trop habitués à une nourriture facile et auront ensuite des difficultés à s'approvisionner avec les ressources naturelles. Je limite l'apport aux périodes de gel continu ou de couverture neigeuse pendant lesquelles l'accès au nourrissage naturel est pratiquement impossible. Je varie les apports en privilégiant les fruits secs que les oiseaux peuvent trouver dans mon environnement : glands, noix, noisettes, baies sauvages, et je les coupe en petits morceaux pour que chacun ait sa part. Je suis surtout toujours très attentif à tenir en permanence de l'eau propre à leur disposition et j'assure son renouvellement quotidien quand il gèle.                   
Curieux de Nature

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 124
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #2 le: décembre 02, 2019, 11:33:23 »
Je crains que cela dérive sur "pour ou contre le nourrissage", dans la grande tradition détestable des manichéisme de tout support.
Heureusement, ton propos est plus nuancé que ça :)

Trois mangeoires n’est pas pour mon cas une question de quantité de nourriture mais de répartir cette nourriture, dans des types de mangeoires différents avec des nourritures différentes, chaque espèce allant à l'une plutôt qu'à l'autre.
Mon terrain a également des zones laissées aux cardères, chardons, rumex secs, ronciers, fruitiers... environ 600 m de haies sauvages (coudrier, houx, chênes, châtaigniers...). Y coule également une rivière. Mes chevaux font ce qu'il faut de crottins dans leur 2 ha d'herbages etc...
Tu vois c'est vaste :) Nous sommes assez loin de la caricature d'un spot urbain ou péri-urbain de sur-nourrissage artificiel.   

Je sais que le débat est éternel, mais j'ai retenu que :

- Soit on nourrit en fonction de ce qui est consommé, c'est mon cas
- Soit on fournit un appui discret, comme tu le fais.
Mais qu'en aucun cas il ne faut rompre la continuité de la nourriture, afin d'éviter de vains déplacements aux espèces.

J'ai donc trois mangeoires d'assez petite contenance, que je remplis lorsqu'elles sont presque vides.
Et bien, elles se vident très très vite, beaucoup plus vite à cette saison qu'à la même époque les années précédentes.
Et dans le même temps, mes zones naturelles sont également très très fréquentées.
J'ai actuellement environ 25 verdiers perchés dans trois arbres, 15 moineaux dans un autre secteur, et je ne compte que ces espèces grégaires à phase de posé collectif pour illustrer.

Voilà :)

Vincent
Salut l'Artiste !

Xavier Corteel

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 972
  • Sexe: Homme
    • Photothèque du GONm
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #3 le: décembre 02, 2019, 12:10:10 »
Rassure-toi, mon propos n'avait aucune connotation polémique. Je voulais seulement apporter mon point de vue et je ne cherche pas à l'imposer. Je pense par ailleurs qu'il n'y a pas à craindre dans cette section de dérive malsaine et inutile sur le sujet.
Je constate que ton champ d'action est large, au propre comme au figuré. Tu offres à la fois une ressource naturelle et des compléments. Il me semble alors qu'un appui discret, comme tu le qualifies, doit être suffisant.
Le succès inhabituel de tes mangeoires pourrait s'expliquer par une raréfaction de la nourriture "sauvage" mais je n'y crois guère dans l'environnement que tu décris. J'y vois plutôt une fréquentation intensive d'une population d'oiseaux grossie par des migrateurs ou des regroupements internuptiaux aux déplacements erratiques. J'ai moi-même observé, il y a deux ou trois hivers, dans la partie boisée de mon terrain, un dortoir de plusieurs centaines de chardonnerets qui n'a duré que deux ou trois semaines.
Curieux de Nature

brochet

  • Discret
  • *
  • Messages: 23
  • Sexe: Homme
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #4 le: décembre 02, 2019, 12:37:04 »
En Alsace également le nombre d'oiseaux à la mangeoire est en nette hausse. Je n'ai jamais eu autant de mésanges charbonnières qu'en ce moment.
Profitons de notre plaisir en respectant les règles d'hygiène.
Pour éviter le gâchis j'ai fabriqué une mangeoire équipée de spirales pour nourrir les volailles. Chacun vient se servir à son rythme et le système fonctionne bien.
Ça permet aussi d'avoir un assez grand silo de graines au dessus.
Les écureuils en profitent bien également.

RG1945

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 137
  • Sexe: Homme
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #5 le: décembre 02, 2019, 12:43:29 »
les oiseaux sont complètement déboussolés actuellement, et la flore aussi d'ailleurs!
Amicalement  Roger

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 124
Re : Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #6 le: décembre 02, 2019, 13:04:34 »
Rassure-toi, mon propos n'avait aucune connotation polémique. Je voulais seulement apporter mon point de vue et je ne cherche pas à l'imposer. Je pense par ailleurs qu'il n'y a pas à craindre dans cette section de dérive malsaine et inutile sur le sujet.
Je constate que ton champ d'action est large, au propre comme au figuré. Tu offres à la fois une ressource naturelle et des compléments. Il me semble alors qu'un appui discret, comme tu le qualifies, doit être suffisant.

Cette section est un havre de débats serins  ;D effectivement . Je m'en voudrais de le troubler.
Je comprends tout à fait ton raisonnement sur l'appui discret :)

Le succès inhabituel de tes mangeoires pourrait s'expliquer par une raréfaction de la nourriture "sauvage" mais je n'y crois guère dans l'environnement que tu décris. J'y vois plutôt une fréquentation intensive d'une population d'oiseaux grossie par des migrateurs ou des regroupements internuptiaux aux déplacements erratiques. J'ai moi-même observé, il y a deux ou trois hivers, dans la partie boisée de mon terrain, un dortoir de plusieurs centaines de chardonnerets qui n'a duré que deux ou trois semaines.

L'environnement plus lointain a hélas subi de grosses modifications récemment, suppressions de haies et mise en labour de prairies permanentes  :'( >:(. Mais, comme toi, je ne crois pas au point de déclencher un phénomène particulier.
Concernant l'explication suivante liée à une dynamique ponctuelle, le temps nous répondra.

RG1945 oui, à tous ceux qui regardent les perturbations semblent évidentes et fortes. Nous avons tous à composer avec les angoisses, colères, désespoirs, sidérations... que ça engendre pour nous. Pour ma part j'assume la schizophrénie qui me fait tantôt militer, tantôt informer, tantôt engueuler, tantôt encourager, etc, cependant que j'essaie de faire au mieux pour les espaces et les gens sur lesquels je peux  plus ou moins influer.
Souvent, je pense que l'ermitage serait le plus apaisant :D, mais ce serait un manque de courage ;)

Brochet : Si ton intervention pouvait amener d'autres membres à confirmer/infirmer une éventuelle tendance, selon les observations qu'ils font chez eux, ce serait parfait :).
Salut l'Artiste !

marray

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 069
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #7 le: décembre 02, 2019, 13:43:15 »
Bonjour castanea,
Je n'avais pas répondu à ta question parce que je cherchais à comprendre ce que tu entendais par "techniquement" qu'on pouvait effectivement interpréter commune une question sur les techniques de nourrissage.
J'observe le même phénomène chez moi, notamment en ce qui concerne la précocité de la demande d'assistance de la part des oiseaux. Certes on peut penser qu'une bonne partie de ce comportement est due à des modifications externes qui aggravent le manque de nourriture. Mais il ne faut pas complètement négliger que le fait d'offrir aux oiseaux un resto du cœur chaque hiver n'est pas sans influence sur leur apprentissage dans la recherche de cette nourriture et, partant, sur l'évolution de leur comportement et donc de leur ADN. Ils comprennent très vite la relation entre la présence de cette nourriture sur une mangeoire et le vecteur qui en est l'auteur. Sinon comment interpréter que certains qui s'envolaient autrefois lorsqu'on s'approchait sont de moins en moins nombreux à s'effrayer aujourd'hui. Et comment imaginer que cette "éducation" n'est pas réelle quand des mésanges, dont l'intelligence a été plusieurs fois prouvée, ne viennent frapper au carreau que lorsque la mangeoire est vide ?
Ceci étant dit pour répondre, au moins partiellement, à la question de la précocité et non pour suggérer l'abandon de l'assistance alimentaire raisonnée aux oiseaux.  :)

francis journeaux

  • Actif
  • *
  • Messages: 140
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #8 le: décembre 02, 2019, 15:26:23 »
bonjour
j'habite sur le flanc d'un volcan,le puy de la Nugère qui se trouve sur l'impluvium des sources de Volvic.Je le précise,car tous pesticides et autres saletés  y sont interdits.A priori donc pas de raison d'une diminution de  proies ,de plus les arbres(alisiers,cornouillers,hetres,frenes…) sont bien pourvu en fruits.Pourtant ,meme constat,consommations dès le départ en hausse très nette cette année
 amicalement Francis

Francksan

  • Très actif
  • *
  • Messages: 175
  • Sexe: Homme
    • Francksan Birding
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #9 le: décembre 02, 2019, 17:29:10 »
Cette année à vus passer des effectif très important de Pinson des arbres, de Tarin des aulnes, Mésanges noires,... ou même l'apparition de petit groupe de Bouvreuil pivoine originaire de Russie (appelé Bouvreuil "trompetant"). Ces mouvement important et l'apparition de ces oiseaux en grand nombre dans nos jardin peuvent s'expliquer par les très grands incendie de foret qui ont ravager des surface immense en Russie (mais aussi en Scandinavie).
A cela, viens s'ajouter la sécheresse qui à sévie un peu partout en France et qui à provoquée une faible fructification des arbres de nos forets, entrainant aussi des mouvement important d'oiseaux de nos forets, comme les mouvement erratiques important de geais des chênes en France et Belgique.

Salutations
Franck

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 124
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #10 le: décembre 02, 2019, 19:13:16 »
Merci Marray, Francis, Francksan.

Vos observations rejoindraient donc ce que je crois discerner chez moi.

Marray, effectivement, j'aurais du préciser ce que j'entendais par "techniquement" , mais je ne voulais pas suggérer de réponse en posant la question. Je pensais effectivement à des facteurs tels que le climat chaotique de cette année, chez nous et ailleurs, dans l'esprit de ce que suggère Francksan. Francis, qui a le bonheur d'être en dehors des funestes attentions phytocido-biogénocidaires, nous dit qu'il observe la même chose, ce qui exclurait la dégradation artificielle des biotopes comme cause première de cet afflux de piafs.
Attendons de voir s'il y a d'autres participations, infirmant/confirmant, sans prétention d'un vrai échantillonnage bien sûr. 

Pour l’imprégnation comportementale ou génétique je ne sais pas, mais je crois plus à la reconnaissance de l'endroit par les oiseaux qu'à celle du bipède qui remplit la mangeoire tous les deux jours. Mais tu as raison de rares individus tardent un peu plus à fuir ou s'enhardissent sur les bords de fenêtre.

Peut-être faut il suggérer de disposer les mangeoires au plus éloigné de la maison, et de les remplir la nuit ? 

Salut l'Artiste !

brochet

  • Discret
  • *
  • Messages: 23
  • Sexe: Homme
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #11 le: décembre 02, 2019, 20:49:04 »
Et voilà qui vient à la mangeoire "économique".

Flash71

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 392
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #12 le: décembre 03, 2019, 06:24:21 »
Bonjour à toutes et à tous,

J' habite en Belgique, en limite de zone urbaine.

Nous avons commencé a nourrir depuis le début des gelées.
Il semble que ici le nombre d' oiseaux n' as pas augmenter, cela semble plutôt l' inverse.

Amitiés a tous, et que l' esprit de ce fil ne varie pas.

brochet

  • Discret
  • *
  • Messages: 23
  • Sexe: Homme
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #13 le: décembre 03, 2019, 10:47:26 »
Le même de plus prêt. Notez que l'écureuil prélève avec la gueule puis prends les graines dans ses pattes pour les croquer.
J'en ai compté 7 de passage dans mon jardin.
Et trois geais bien présents

daniel63

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 398
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #14 le: décembre 03, 2019, 12:00:29 »
tu vas pas t'ennuyer avec les écureuils,ils sont trop marrants

lebrodeur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 014
  • Sexe: Homme
Re : Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #15 le: décembre 03, 2019, 18:54:47 »
(...)

Pour l’imprégnation comportementale ou génétique je ne sais pas, mais je crois plus à la reconnaissance de l'endroit par les oiseaux qu'à celle du bipède qui remplit la mangeoire tous les deux jours. Mais tu as raison de rares individus tardent un peu plus à fuir ou s'enhardissent sur les bords de fenêtre.

Peut-être faut il suggérer de disposer les mangeoires au plus éloigné de la maison, et de les remplir la nuit ?

Salut castanea

J'habite au Québec (région de la Mauricie). Pendant près de 20 ans, j'ai fréquenté le site du Parc de l'Île Melville, à Shawinigan (ma ville), forêt mixte de conifères et feuillus, afin d'y photographier des oiseaux. Je dois préciser que c'est un endroit où les oiseaux étaient/sont habitués aux humains.

Bien sûr, les Mésanges et Sittelles sont opportunistes : s'il y a de la nourriture à prendre et à aller la cacher dans l'écorce des arbres, elles vont tenter de garnir leur «garde-manger» du mieux qu'elles peuvent.

Mon approche est toute autre par rapport aux intervenants qui ont répondu. Je vais directement en forêt (le Parc cité plus haut) et je leur offre des graines dans ma main. Elles (Mésanges et Sittelles) sont libres d'y venir.

Par expérience (dans cette situation particulière et ce lieu précis), j'ai constaté que les-dits oiseaux me reconnaissaient et s'attroupaient dès ma descente de la voiture, dans le stationnement. Puis me suivaient d'arbre en arbre jusqu'à l'endroit où j'allais leur tendre le «resto de la main». Les jeunes de l'année, non habitués, sont plus farouches mais ils apprennent vite à me faire confiance. Par contre, ils doivent apprendre des membres de la colonie que c'est : un seul oiseau à la fois sur la «main qui donne» et qu'il y a une hiérarchie à respecter, et qu'il faille composer avec d'autres espèces (Mésanges vs Sittelles), d'où certains conflits pour ne pas dire «engueulades» entre oiseaux...
De mon côté, je leur parle doucement en les encourageant à sélectionner les graines de tournesol décortiquées que je leur offre.

J'ai débuté ce manège du temps de l'argentique. L'avance automatique du film les faisait fuir jusqu'à ce que les oiseaux s'y habituent. C'est plus facile avec le numérique, de nos jours. Reste le problème du flash intégré qui les font réagir au quart de tour... Effet voulu ou non de «frous-frous d'ailes».

C'est du donnant/donnant = des graines contre des photos et je crois que chacun y trouvait son compte.
Exemples :
n° 1 : Mésange à tête noire (Pœcile atricapillus) et son flou-flou d'ailes.

n° 2 : Sittelle à poitrine blanche, femelle (Sitta carolinensis). Les griffes sur la peau = ça ne fait que chatouiller ;)
A+  Denis B.

lebrodeur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 014
  • Sexe: Homme
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #16 le: décembre 03, 2019, 18:59:52 »
Et une petite Sittelle à poitrine rousse, mâle (Sitta canadensis).

Désolé si c'est hors-sujet et que cela ne réponde pas à ton interrogation de départ ;D
A+  Denis B.

castanea

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 124
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #17 le: décembre 03, 2019, 20:32:24 »
C'est un jolie hors sujet, et je faisais la même chose gamin, en Corse, sous le pin pignon de mon Grand-père ;)

Amitiés transatlantiques  :) ;D
Salut l'Artiste !

Vadem

  • Actif
  • *
  • Messages: 149
  • Sexe: Homme
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #18 le: décembre 07, 2019, 15:59:04 »
Très sympa les trois dernières photos.
Michel

lebrodeur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 014
  • Sexe: Homme
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #19 le: décembre 07, 2019, 17:02:35 »
Merci castanea et Vadem  :) :)

A+  Denis B.

etsocal

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 528
  • Sexe: Homme
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #20 le: décembre 08, 2019, 02:36:31 »
Merci Denis pour ce "témoignage" fort intéressant accompagnè de trois fort sympathiques images. ;)
Michel

daniel63

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 398
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #21 le: décembre 08, 2019, 08:45:14 »
pour moi c'est un rêve qu'un oiseau vienne manger dans ma main

lebrodeur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 014
  • Sexe: Homme
Re : Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #22 le: décembre 08, 2019, 19:49:40 »
Merci Denis pour ce "témoignage" fort intéressant accompagnè de trois fort sympathiques images. ;)

Il n'y a pas de quoi Michel et Merci à toi pour ce gentil commentaire :) :) :)
A+  Denis B.

lebrodeur

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 014
  • Sexe: Homme
Re : Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #23 le: décembre 08, 2019, 20:18:41 »
pour moi c'est un rêve qu'un oiseau vienne manger dans ma main

daniel63 : je te souhaite de réaliser ton rêve, un jour prochain. C'est très gratifiant lorsque les oiseaux nous font confiance et acceptent de se poser sur la main tendue.

Mais il faut beaucoup de patience avant que le lien ne s'établisse. Si on désire faire des photos, il faut attendre que l'apprivoisement mutuel soit bien ancré.

C'est pour cela que je débute mon type de nourrissage vers la fin de l'automne. D'une part afin d'habituer les oiseaux à ma présence (et au bruits de l'appareil photo = AF par moteur du boîtier, déclenchement et flash). Et, d'autre part, parfaire mon synchronisme et la «musculation», en sachant que l'appareil photo va être tenu d'une seule main.

Pas besoin de matériel sophistiqué. J'utilise mon vieux Pentax K 10D de 2006 (capteur CCD 10 Mpix) et son battery grip + un objectif AF 50 mm + diffuseur de flash Soft Screen de LumiQuest.

Comme déjà mentionné, il arrive que l'on doive composer avec des oiseaux timides et d'autres plus en confiance et habitués à ce type de nourrissage.

Exemples :

n° 4  Mésange à tête noire (Pœcile atricapillus), timide, pas sûre d'elle, toute recroquevillée. Habituellement, j'évite de faire des photos lorsque l'oiseau semble peureux. Sinon, il risque de ne pas revenir sur la main, se contentant de recueillir les graines tombées au sol.

n° 5  Mésange à tête noire (Pœcile atricapillus), toute en confiance; ayant pris son temps pour choisir la graine qu'elle va aller cacher et demeure sur ma main le temps de prendre la photo. Ça, c'est le «Top» de la collaboration dans le domaine du donnant/donnant :D :D :D

Bonne fin de journée et bonne chance.
A+  Denis B.

Berzou

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 12 349
  • Sexe: Homme
    • Passion Photo - Berzou
Re : Je fournis plus à la mangeoire !
« Réponse #24 le: Hier à 04:39:07 »
Sympa les photos,

Pour revenir au sujet de l'augmentation de fréquentation des mangeoires que vous signalez,
Alors que l'idée générale est de constater une diminution des populations d'oiseaux

Pourquoi ne pas envisager un baby boom ?

D'ailleurs une abondante alimentation n'est elle pas un facteur de fécondité ?

Ne pouvez vous vérifier dans vos régions ou localités si les statistiques d'observations enregistrées (comme faune.... 'org) confirment vos observations locales ?