Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Documentaire - Rencontre avec Laëtitia Grondin  (Lu 545 fois)

Nvan

  • Très actif
  • *
  • Messages: 378
  • Sexe: Homme
  • "Quoi qu'il en coûte"
    • N.Van Prod
Documentaire - Rencontre avec Laëtitia Grondin
« le: décembre 03, 2020, 04:40:44 »
Hello à tous les membres  ;)

J'ai commencé depuis maintenant quelques mois une série de documentaires visant à rencontrer différents acteurs/actrices issus du monde de la photographie.

Sorti depuis maintenant un petit peu plus d'une semaine, je prend enfin le temps de vous présenter mon dernier projet consacré au travail de Laëtitia Grondin, photographe portraitiste animalière.



Lien du documentaire : https://youtu.be/hiomD_uP0M8

En espérant que vous passerez un agréable moment  :) Je reste à l'écoute si vous avez la moindre question concernant le projet (sa création, les moyens utilisés...) ou remarques.

Nvan

  • Très actif
  • *
  • Messages: 378
  • Sexe: Homme
  • "Quoi qu'il en coûte"
    • N.Van Prod
Re : Documentaire - Rencontre avec Laëtitia Grondin
« Réponse #1 le: décembre 07, 2020, 20:02:08 »
Salut Vincent,

J'ai regardé ta vidéo de Laëtitia sur Youtube et je trouve cette idée d'interview super.
Une chose m'a surpris, tu as pas mal de rushs qui semblent tournés en log et que tu n'as pas (ou peu) traité ? Y a t'il une raison particulière ??
Alors que ceux ou on te voit toi, sont au contraire bien graded...
En tout cas super idée, si tu pouvais nous faire la même chose avec Clara Morgane ...!!!  ;) :D :D :D

Donc pour répondre à ta question, en fait c'est très simple (et surtout très con). Lors du tournage de l'interview je n'avais pas encore le S5 et donc, pour malgré tout faire en sorte d'assurer le champ contre champ j'ai choisi de tourner avec le S1R. Problème et pas des moindres, on ne peut pas mettre de v-log sur le S1R, c'est avant tout un appareil photo. Du coup je n'ai pas eu d'autre choix que de tourner l'interview en profil cine v "light". Puis je me suis dit qu'après tout ça n'est que l'interview donc c'est pas très grave, qu'on avait une belle lumière etc. Sauf que l'autre problème c'est que les nuages n'arrêtaient pas de boucher le soleil ! Je me suis retrouvé avec des plans foirés car sous ex ou sur ex. J'ai rattrapé comme je pouvais avec le peu de latitude que j'avais en post à cause du cine v... Bref, ça m'aura appris une chose, les interviews fleuve en extérieur OK. Mais il faut particulièrement bien choisir l'heure en évitant à tout prix le matin ou la lumière peut très rapidement changer. Et prévoir un autre assistant afin qu'il puisse être au cadre et gérer le filtre dès qu'il perçoit un changement de luminosité  :angel:

Sinon tout le reste a été filmé en v-log, avec une seule optique et entièrement à mains levées  ;) Il n y a vraiment que l'interview qu'à été tourné en cine v

SETUP COMPLET :
Cage - SMALLRIG 2488
Boitier - S1H profil V-LOG (sauf interview)
Optique - Lumix S-PRO 24-70
Filtre ND VARIABLE NISI
Atomos NINJA V codec 4:2:2 10 bits apple prores
Rode videomic PRO+
Rode Wireless GO

Pour l'interview :
S1R & SIGMA 85mm DG DN + S1H & S-PRO 24-70
Rode wireless go

Montage et étalonnage sous PREMIERE PRO CC 2020

No favourite brand

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 817
  • Sexe: Homme
  • Le capteur ne fait pas tout !
Re : Re : Documentaire - Rencontre avec Laëtitia Grondin
« Réponse #2 le: décembre 07, 2020, 20:51:49 »
Donc pour répondre à ta question, en fait c'est très simple (et surtout très con). Lors du tournage de l'interview je n'avais pas encore le S5 et donc, pour malgré tout faire en sorte d'assurer le champ contre champ j'ai choisi de tourner avec le S1R. Problème et pas des moindres, on ne peut pas mettre de v-log sur le S1R, c'est avant tout un appareil photo. Du coup je n'ai pas eu d'autre choix que de tourner l'interview en profil cine v "light". Puis je me suis dit qu'après tout ça n'est que l'interview donc c'est pas très grave, qu'on avait une belle lumière etc. Sauf que l'autre problème c'est que les nuages n'arrêtaient pas de boucher le soleil ! Je me suis retrouvé avec des plans foirés car sous ex ou sur ex. J'ai rattrapé comme je pouvais avec le peu de latitude que j'avais en post à cause du cine v... Bref, ça m'aura appris une chose, les interviews fleuve en extérieur OK. Mais il faut particulièrement bien choisir l'heure en évitant à tout prix le matin ou la lumière peut très rapidement changer. Et prévoir un autre assistant afin qu'il puisse être au cadre et gérer le filtre dès qu'il perçoit un changement de luminosité  :angel:

Sinon tout le reste a été filmé en v-log, avec une seule optique et entièrement à mains levées  ;) Il n y a vraiment que l'interview qu'à été tourné en cine v

SETUP COMPLET :
Cage - SMALLRIG 2488
Boitier - S1H profil V-LOG (sauf interview)
Optique - Lumix S-PRO 24-70
Filtre ND VARIABLE NISI
Atomos NINJA V codec 4:2:2 10 bits apple prores
Rode videomic PRO+
Rode Wireless GO

Pour l'interview :
S1R & SIGMA 85mm DG DN + S1H & S-PRO 24-70
Rode wireless go

Montage et étalonnage sous PREMIERE PRO CC 2020
Merci pour ta réponse Vincent.
Comme quoi, "le mieux est l'ennemi du bien ...!! "

rico7578

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 577
  • Sexe: Homme
Re : Documentaire - Rencontre avec Laëtitia Grondin
« Réponse #3 le: janvier 15, 2021, 17:30:52 »
Super reportage, bravo !
La partie du sujet sur la SPA est très touchant/révoltant, elle a eu une bonne idée de mettre les abandons en scène visuellement

Techniquement, oui parfois l'interviewer (toi) est en plein soleil avec bcp de contraste, alors que l'interviewée est à l'ombre avec une lumière douce, mais bon pas très grave
Pas non plus super fan des fonds de forêt super flous avec les branchages clairs/sombres au soleil, ça fait pas des jolis bokeh crémeux en général, ptet partir dans l'autre direction en fermant plus le diaph pour redonner de la lisibilité au fond du coup, ou bien trouver un endroit plus dégagé type grande clairière ou bord de champ pour avoir un fond plus lointain, je sais pas, mais là encore, c'est un détail insignifiant
En tous cas super boulot de montage, c'est fluide dans la narration, et bonne captation (angles variés, musiques...etc)