Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.  (Lu 6282 fois)

hypnoflip420

  • Très actif
  • *
  • Messages: 419
  • Sexe: Homme
Bonjour a tous !

J'ai débuté l’argentique il y a peu, en me rendant vite compte du budget assez conséquent de cette pratique.

Avec des pellicules qui coute souvent presque 10e, plus encore 10e pour le développement et index, auquel faut souvent rajouté 5e pour une planche contacte, et 10/15e pour une numérisation en TIFF .... Enfin bref, même sans la numérisation on est vite sur du 25e la pellicule, ça fait un peu cher je trouve .....

Pour les pellicule en cherchant bien j'ai réussi a descendre le budget a environ 6e pour de la HP5 (+ de 12e a la fnac !!!!! et 9e dans tous les magasin physiques de Montpellier ....)

Reste le développement ! La même en cherchant bien c'est compliqué de descendre sous les 10e, donc la dernière solution c'est de développer moi même !

Mais c'est pas facile, avec la jungle de produit de chimie, a s'y retrouver, donc je voulais avoir vos conseils dans un soucis d'économie.

Je vais forcement avoir besoin d'une cuve, ça je me débrouille.

Pour le thermomètre j'ai trouvé des thermomètre de cuisine dans les 10e, du style de ça : https://urlz.fr/eDKm vous pensez que ça ferra l'affaire ?

Pour les récipients je vais plutôt faire de la récup.

Pour le bain d’arrêt je pensais partir sur une solution a base de vinaigre, d’après ce que j'ai vue ça marche bien et je pense pas pouvoir faire plus économique.

Reste le revelateur et le fixateur, la c'est plus compliqué .... Comme j'utilise des pellicules Ilford je pensais partir sur un revelateur ilford aussi. J'ai trouvé de L'ID-11 en 5l pour 17e chez DIGIXIO ici : https://urlz.fr/eDKw  Ça me parait le meilleur rapport qualité/prix, avec une cuve de 300ml et une dilution en 1+1 pour pas avoir des temps de traitement a rallonge ça fait 33 développements (en jetant la solution a chaque développement), ça fait même pas 0.50e de produit par développement, ça vous parait bien ?
Pour le fixateur je sais pas trop par contre, y a bien l'ilford rapid fixer, c'est 10e les 500ml, a diluer en 1+4 (donc 60ml de produit pour 300ml de solution final) ça revient a un peu plus d'1e de fixateur par développement, vos pensez qu'il y a mieux ?? Et est ce que ce que c'est facilement réutilisable pour faire plusieurs développements avec la même solution ?

Normalement j'ai rien oublié pour le développement, le fil a linge et les pinces je vais faire de la récup aussi, et pour le rinçage de l'eau distillé ça suffit non ?

Pour la numérisation par contre j'ai pas vraiment de solution ..... J'ai clairement pas le budget pour acheter un scanner x) Mais j'ai vue qu'on pouvait bricolé avec un appareil numérique, mon fuji X-H1 ferra peut être l'affaire, mais de toute façon c'est pas vraiment très important pour l'instant. 

Et reste pour finir la planche contact voir les tirages, la aussi je suis un peu bloqué, d’après ce que j'ai compris la chimie est un peu différente, et faut surtout un agrandisseur et une lampe pour exposer .... Je vais surement pas avoir le budget pour investir dans le matos de développement ET de tirage .... D’ailleurs, je me demandais pourquoi l'index était souvent compris dans le développement, mais qu'il faut rajouter 5/6e pour la planche contact ? Autant j'ai compris comment on faisait une planche contact, autant pour l'index je comprend pas .... Comment on se retrouve avec des photos plus petites que le négatif ??

Enfin bref, ce qui m’embête dans cette histoire c'est que si je me retrouve avec une pellicule développer mais rien pour au moins regarder mes photos et choisir celle que je ferais tirer c'est pas super utile .... Des astuces ? J'ai cru voir qu'on pouvais faire des planches contacts sans forcement un agrandisseur, mais ça a pas l'air super simple, et il faut quand même une lampe pour exposer ? Sinon essayer de numériser les négatif avec un appareil numérique et de traiter sur l'ordi pour voir le positif ?


Simon Gay

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 295
  • Sexe: Homme
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #1 le: janvier 06, 2021, 20:26:20 »
Pour la pellicule 36 poses développée tu devrai pouvoir t'en tirer autour de 10€.
Je trouve dommage de se lancer dans l'argentique sans développer à l'agrandisseur. si tu es en région Parisienne je peux te dépanner d'un Durst 600. Je ne sais pas combien couterai une expédition par mondial relay?

Nyio

  • Super actif
  • *
  • Messages: 530
  • Sexe: Homme
    • Nicolas Valognes
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #2 le: janvier 06, 2021, 20:29:53 »
Beaucoup de quesions, je vais essayer de survoler tout ça pour dégrossir  ;D
La hp5, très bon choix. C'est un peu un 4x4 en pellicule, tu pourras tout faire.
Pour des prix intéressant en général je regarde ici : https://www.macodirect.de/en/ (Par exemple le thermomètre : https://www.macodirect.de/en/darkroom/accessories/thermometer/4702/kaiser-developing-tank-thermometer?c=685)

Avant de penser achat de matos, pense club photo. J'ai la chance d'avoir un club à côté de chez moi qui prête TOUT le matos. Je viens avec mes pellicules, mes négatifs et ma chimie et c'est tout. En plus ça donne un espace de travail sympa (si tu habites en petit appart comme moi  ;) )

L'ID-11 est je pense une fausse bonne idée (dans le sens fausse économie), c'est un révélateur en poudre, une fois dilué on dit généralement qu'il faut l'utiliser dans les 6 mois si il est bien conservé. ça veut dire 15 pellicules en 6 mois, faut déjà pas mal mitrailler (mais ça, c'est toi qui voit ton utilisation). Tu risques plus de le jeter avant de l'avoir entièrement utilisé.
Je te conseillerai plutôt un révélateur en liquide concentré qui se conservera bien plus longtemps, comme le LC29.
Pour le fixateur tu peux prendre du fomafix, avec la bouteille de 500mL tu auras 2,5L de solution, et chaque litre est donné pour 17 pellicules (le fixateur ça se réutilise).

Pour conserver la chimie (dans le noir et dans un endroit assez frais), la solution économique c'est les bouteille de lait opaque (bien rincé évidement  ;D ).

Pour le scan, une bague d'allonge macro à 10/15€, un trepied, une table lumineuse (~30€) et de la patience et sur peux t'en sortir pour partager sur internet et faire ton édition en vue des tirages. Tu peux regarder ici ce que ça donne le scan au reflex : https://nicolasvalognes.fr/series/envol/ (C'est de la HP5, et faute d'avoir accès au labo en temps de covid, j'ai scanné pour préparer la série et plus tard faire les tirages)

Voilà pour un tour rapide, si tu as d'autre question ou si j'ai oublié des choses n'hésites pas à demander.
Nicolas

Simon Gay

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 295
  • Sexe: Homme
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #3 le: janvier 06, 2021, 20:32:57 »
Sinon un conseil :Acheter le livre de Philippe Bachelier: NOIR ET BLANC de la prise de vue au tirage édition VM. C'est un investissement indispensable ert pas très cher.

Simon Gay

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 295
  • Sexe: Homme
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #4 le: janvier 06, 2021, 20:43:08 »
le livre: 30€ à la FNAC 27 chez digixo en Neuf,15€ en occase sur google

sam spad

  • Très actif
  • *
  • Messages: 494
Re : Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #5 le: janvier 06, 2021, 21:26:21 »
Sinon un conseil :Acheter le livre de Philippe Bachelier: NOIR ET BLANC de la prise de vue au tirage édition VM. C'est un investissement indispensable ert pas très cher.

Le bouquin de Bachelier est bien mais on ne peut pas démarrer de zéro tout seul, même avec le meilleur des livres.

Je pense que se rapprocher d'un club photo "argentique" (si ça existe encore) est un bon conseil ou bien de trouver une personne pour t'initier aux bases.

fraoul

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 735
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #6 le: janvier 06, 2021, 21:31:20 »
Je confirme que le bouquin de Bachelier m'a été très utile quand je me suis relancé dans le développement argentique N&B (voir ici pour mon retour d'expérience si ça intéresse notre ami qui veut se lancer: https://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,310891.0/all.html). Dans ce livre on y trouve, de plus, plein d'autres choses très utiles sur la pratique du noir et blanc, et c'est rédigé de façon très pédagogique.

hypnoflip420

  • Très actif
  • *
  • Messages: 419
  • Sexe: Homme
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #7 le: janvier 06, 2021, 21:54:04 »
Merci pour vos réponses rapides !

Alors le club photo j'y ai pensé, mais malheureusement j'ai l'impression que ceux de Montpellier ont tous fermé .... Il en reste quelque uns aux alentours, mais j'ai pas de voiture donc c'est un peu compliqué .... je vais quand même continuer a creuser, il y en a peut être un qui a échappé a mon attention.

En tous cas c'est sur que pour le tirage passer par un club me parait super intéressant, par ce qu’effectivement le matériel est assez cher et relativement imposant, dans mon petit appart de 30m² ça risque d’être un peu limite x) Et c'est vrai que juste développer sans tirer ça me semble dommage ....

Par contre pour le développement je pense continuer sur mon idée de le faire a la maison, au final a part une cuve a spire, la chimie et quelque broc pour faire les mélanges ça reste pas très volumineux et plutôt abordable. Et très franchement me lancer tous seul me fait pas vraiment peur, avec la quantité d'info qu'on trouve sur le net je pense avoir toutes les cartes en mains, et si je rate quelque pellicules au début c'est pas bien grave, j'aime bien expérimenter tous seul :) Je vais quand même essayer de me trouver le fameux bouquin dont vous parlez ;)

Pour le révélateur ID-11, j'avais dans l'idée de préparer juste ce qu'il faut de solution a chaque fois que je développe, et laisser donc le reste sous forme de poudre pour qu’il n'y ai pas de problème de péremption. C'est faisable non ??

Je trouve dommage de se lancer dans l'argentique sans développer à l'agrandisseur. si tu es en région Parisienne je peux te dépanner d'un Durst 600. Je ne sais pas combien couterai une expédition par mondial relay?

Je suis bien loin de Paris malheureusement .... Et aucune idée pour le prix d'un envoie par mondial relay ! Mais je vais essayer de prospecter autour de moi, c'est pas impossible que j'ai de la famille ou des parents d'amis qui ai ça qui traine dans leur garage :)

hypnoflip420

  • Très actif
  • *
  • Messages: 419
  • Sexe: Homme
Re : Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #8 le: janvier 06, 2021, 21:57:43 »
Pour le scan, une bague d'allonge macro à 10/15€, un trepied, une table lumineuse (~30€) et de la patience et sur peux t'en sortir pour partager sur internet et faire ton édition en vue des tirages. Tu peux regarder ici ce que ça donne le scan au reflex : https://nicolasvalognes.fr/series/envol/

C'est intéressant ça ! Effectivement ça devrait faire l'affaire pour partager sur le net et trier les photos que je veux agrandir ensuite.

Par contre je me pose toujours la question de comment les labo font des index photos ??? Avec un agrandisseur inversé ?? C'est juste par curiosité, c'est tellement petit que je vois pas trop a quoi a sert, mais je me posais la question.

Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 33 926
    • Quelques petites galeries...
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #9 le: janvier 06, 2021, 21:58:36 »
Pour m'y être relancé il y a peu, j'ai choisi du Xtol en réutilisant la solution stock (Kodak indique jusqu'à 15 films par litre de solution, en adaptant les temps de dev), aussi pour sa toxicité un peu moindre. Avec env. 15€, on fait jusque 75 films. http://tables.pirate-photo.fr/documents/Kodak_Dev_XTOL.pdf
Sinon, il y a aussi le HC110 qui semble pouvoir revenir pas trop cher. http://tables.pirate-photo.fr/documents/Kodak_Dev_HC-110.pdf

Pour le fixateur, Fomafix, 5€ pour 3l de fix soit 51 films. https://www.foma.cz/fr/fomafix
Pour le bain d'arrêt, de l'acide citrique que ma fifille utilise pour ses boules de bain, et pour le rinçage, eau + qq gouttes de liquide de rinçage de lave-vaisselle (un agent mouillant).

Pour le scan, je bidouille avec une vitre (plexi) sur une table lumineuse, mais le plexi attire les poussières... L'APN me semble assez pratique par contre, pas moins qu'un scanner toujours assez lent.

Nyio

  • Super actif
  • *
  • Messages: 530
  • Sexe: Homme
    • Nicolas Valognes
Re : Re : Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #10 le: janvier 06, 2021, 22:01:46 »
Par contre je me pose toujours la question de comment les labo font des index photos ??? Avec un agrandisseur inversé ?? C'est juste par curiosité, c'est tellement petit que je vois pas trop a quoi a sert, mais je me posais la question.

Ils scannent les photos et les imprimes. Ce n'est pas un procédé argentique.
Nicolas

Odysseus

  • Super actif
  • *
  • Messages: 691
  • Sexe: Homme
    • Site Privé
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #11 le: janvier 06, 2021, 22:23:42 »
Le bouquin de Bachelier est bien mais on ne peut pas démarrer de zéro tout seul, même avec le meilleur des livres.

Je pense que se rapprocher d'un club photo "argentique" (si ça existe encore) est un bon conseil


Je ne partage pas cette opinion qui de plus ne tient pas compte des situations régionales.

On peut trés bien aller de A à Z avec de bons bouquins. Le bachelier est parfait pour débuter.

En province un club photo est souvent introuvable à moins de 100 km; autant oublier

La photo de base est trés simple à pratiquer; ce qui est beaucoup plus complexe et qui fait appel à des connaissances de plus en plus en poussées se trouve plus dans les bouquins souvent ancciens que sur les forums ou dans les clubs
Donc pour vous lancer, un KIT La box pour ne pas vous prendre la tête un film un revelateur film un bain d'arrêt un fixateur un agent mouillant; vous allez bien vous amuser

Pour tirer c'est un peu plus compliqué sans agrandisseur, mais faites un tirage contact avec les mêmes produits sauf le révélateur en choisissant un révélateur papier
Un enfant de 12 ans peut le faire

Pour les grandisseurs qui est le seul vrai investissement,   voir e-bay environ 500 €  plus un margeur
Vous allez vous faire plaisir pour le prix de la panoplie d'un joggeur branché  en moins fatiguant.


Odysseus

  • Super actif
  • *
  • Messages: 691
  • Sexe: Homme
    • Site Privé
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #12 le: janvier 06, 2021, 22:34:19 »
Citer
donc je voulais avoir vos conseils dans un soucis d'économie.

Désolé, je n'avais pas vue cette précision

Dans un soucis d'économie ne faites pas de photos;

Hors investissement, il faut compter au minimum entre 50 et 80 € /mois (le plus cher ce sont le papiers et les films)

Faites vous un tableau excel avec les produits dont vous avez besoin et comparez.

Je ne le fais pas car je vais prendre peur   ;D

.

J

  • Super actif
  • *
  • Messages: 713
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #13 le: janvier 06, 2021, 23:23:26 »
Même si il n'y a plus de club chez toi, il y a forcément une communauté argentique à Montpellier. La bonne idée serait de la trouver, et de bénéficier de son expérience, et peut-être aussi de son matos, l'argentiste etant généralement volontiers partageur.
Pour le révélateur ça dépend de ton volume de pelloches et de ton flux de travail.
 L'idéal (en tout cas pour moi) c'est de bosser avec une cuve 3 spires si ton débit le permet. D'abord ca facilite la préparation de la chimie : 3x135 ou 2 ou 4 120 (en 120 on peut mettre deux films par spires quand on passe la ceinture rouge) par séance, c'est 500ml de chimie + 500ml d'eau a 1+1. C'est simple et efficace.
Pareil pour le vinaigre : en cuve de 1L ça fait 250 ml de vinaigre + 750ml d'eau.
Pour le rapid fixer c'est encore plus intéressant vu qu'avec un litre de solution de travail tu traites 24 films (135 ou 120 c'est pareil, ça représente à peu de choses près la même surface a traiter) Du coup a chaque séance tu envoies le litre dans la cuve sans te prendre la tête, et tu le récupères environ 7-8 fois.
Tu peux traiter 3 ou 4 films a la fois, et avoir un processus fixe et homogène aide beaucoup a progresser.

Pour le revelo, 5 litres c'est vrai que c'est beaucoup à passer en 6 mois. Souvent on mutualise la chimie (d'où l'intérêt de la communauté argentique) sinon faut prendre un revelo en moins de volume. Le D76 est la même chose que l'ID11 et il est vendu au galon (3,8L), et je trouve que c'est un bon compromis. Sinon ilford fait aussi des revelos a diluer comme le lc29 ou l'ilfosol 3 en bouteille de 500ml, a diluer et a utiliser a bain perdu. A choisir en fonction de ce qui correspond le mieux a la quantité de films que tu fais.

Et pour le reste, il faut te trouver un labo, ou chiner du matos, mais quand on débute c'est compliqué. Avant de se lancer, je pense qu'effectivement le bouquin de Bachelier reste une bonne introduction au sujet. (Mais il ne faut pas que ce soit la seule, et il faut bien admettre que dans notre domaine les gens en apprennent souvent plus que les livres parce que le tour de main est important)

J

  • Super actif
  • *
  • Messages: 713
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #14 le: janvier 06, 2021, 23:43:08 »
AJOUT IMPORTANT : pour la chimie en poudre, il vaut mieux ne pas la fragmenter. Donc oublie l'idée de préparer au fut et a mesure des besoins. Il te faudra toujours préparer la solution stock (la solution de départ du produit "pur") en une seule fois. Il n'y a qu'avec les revelos liquides que tu peux picorer en fonction des besoins.

PMT Photograhies

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 145
    • Ici et ailleurs - Photographie
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #15 le: janvier 07, 2021, 04:25:33 »
Bonjour, je ne fais que peu d'argentique, depuis peu mais si je puis me permettre pour ce qui est de la pellicule, il ne faut pas raisonner  qu'en terme de budget : ce qui compte c'est le rendu.
Il est différent entre une HP5 et Tri-X par exemple. Tout dépend de ce que vous aimez.
Ici et ailleurs - Photographie

omair

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 325
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #16 le: janvier 07, 2021, 07:53:43 »
bonjour, j’ai essayé plusieurs solutions, mais suis toujours revenu a l’HP5, que je préfère au TriX que je trouve moins souple. On peut le pousser ou le même l’utiliser inversement à 100 iso en adaptant les temps de développement.
Pour un révélateur, L’ilfotech HC est assez économique car tres concentré, il ressemble beaucoup au LC29 dont le tarif a beaucoup augmenté. C’est l’équivalent du HC 110 de chez Kodak.

tanguy29

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 023
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #17 le: janvier 07, 2021, 09:23:56 »
Il y a quelques années il y avait du côté des arceaux un photographe qui avait pignon sur rue et qui faisait de l’initiation argentique.
C’était un gars très très sympa et les tarifs étaient très abordables.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 119
  • Sexe: Homme
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #18 le: janvier 07, 2021, 16:06:08 »
Je suis d'accord avec certains intervenants.

Vouloir développer soi-même uniquement pour des raisons économiques, c'est passer à côté de l'essentiel. OK, le faire soi-même, c'est moins cher que d'aller chez un prestataire, mais il faut le faire avant tout pour la qualité que ça peut apporter.

Les différences de prix entre les révélos sont vraiment anecdotiques... Pour faire des économies, on peut préférer du LC-29, mais à voir combien de films on peut développer avec avant que la chimie soit oxydée.

Sachant que de l'ID-11 se conserve plus longtemps que les 6 mois recommandés (je suis allé jusqu'à un an sans dommage, du moment que le flacon ne contient absolument plus d'air).

Il y a aussi le X-Tol, très bon révélo généraliste, qui tient un an "officiellement" (donc un peu plus en pratique).

J'avais calculé il y a bien longtemps qu'en travaillant à bain perdu, sans chercher l'économie, et avec des révélo en sachets de 1L, un dev de 135 coûtait environ 1 Euro.

On peut aussi diluer encore plus son révélo, réutiliser son fixateur, prendre du vinaigre au lieu de bain d'arrêt, pour abaisser le coût de façon spectaculaire. Mais quand même... un euro le film, c'est vraiment pas cher.

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 119
  • Sexe: Homme
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #19 le: janvier 07, 2021, 16:37:24 »
Au fait, si vraiment vous cherchez le plus bas prix, ne pas hésiter à acheter des films périmés.

 Si la date est dépassée de moins de 5 ans en noir et blanc, c'est comme neuf, si ça approche les 10 ans, il vaut mieux surexposer d'un diaph. Au-delà, c'est plus aléatoire, mais vous aurez toujours une image.


stratojs

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 821
  • Sexe: Femme
Re : Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #20 le: janvier 07, 2021, 16:49:24 »
... J'avais calculé il y a bien longtemps qu'en travaillant à bain perdu, sans chercher l'économie...

Le développement à bien perdu ?!

titisteph

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 119
  • Sexe: Homme
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #21 le: janvier 07, 2021, 17:17:23 »
Ben oui, le développement à bain perdu. Ca veut dire qu'on jette les produits après le développement. C'est cohérent avec la volonté de ne pas chercher à économiser, non?

Col Hanzaplast

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 360
  • ~~~{ Jurassic geek. }~~~ ~~~{ Vive le cobol ! }~~~
    • They reset passwords, we ride unicorns...
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #22 le: janvier 07, 2021, 23:04:56 »
Je jette systématiquement révélateur, fixateur et bain d'arrêt. Je ne garde aucune solution de travail.
telnet towel.blinkenlights.nl

hypnoflip420

  • Très actif
  • *
  • Messages: 419
  • Sexe: Homme
Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #23 le: janvier 07, 2021, 23:10:13 »
Désolé, je me suis mal exprimé !

Je ne recherche pas le plus petit cout de développement a tout prix, c'est juste que 15e le développement d'1 pellicule en labo, effectivement c’était beaucoup trop cher pour penser continuer a faire des photos régulièrement en argentique.
Et n'y connaissant pas grand chose, je voulais savoir si il y avait des différences SIGNIFICATIVES de cout de revient en fonction des revelo et fixateur choisie. Mais je ne suis pas non plus au centimes prés, tant que ça passe sous les 2/3e par pellicules ça me convient tout a fait !!

Je ne compte en aucun cas me compliquer la vie a réutiliser mes solution 1000x en finissant par devoir laisser réagir 1h, c'est pas du tous le but.

Et je ne fait pas non plus ça que pour réduire le coup. Je suis un grand adepte du RAW, et me dire que je doit laisser au labo décider d'une grande partie de la photo du fait que je ne touche pas au développements et au tirages ça m’intéresse pas. En plus j'aime bien la chimie, enfin bref.
Je note les conseils de revelo et fixateur que vous m'avez proposé ! Juste, pourquoi c'est déconseillé d'utiliser qu'une partie d'un revelo en poudre comme l'id-11 ?


Col Hanzaplast

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 360
  • ~~~{ Jurassic geek. }~~~ ~~~{ Vive le cobol ! }~~~
    • They reset passwords, we ride unicorns...
Re : Re : debuter le devellopement N&B, conseil chimie et materiel.
« Réponse #24 le: janvier 07, 2021, 23:19:39 »
Pourquoi c'est déconseillé d'utiliser qu'une partie d'un revelo en poudre comme l'id-11 ?

Je pense que le taux d'humidité est contrôlé dans le sachet d'origine. A partir du moment où on l'ouvre, la poudre risque de se dégrader.

De toutes façons c'est interdit par le Polit Buro alors pourquoi chercher les ennuis ?  :laugh:
telnet towel.blinkenlights.nl