Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Utilité de ces accessoires de chambre  (Lu 779 fois)

Théo Courant

  • Actif
  • *
  • Messages: 112
Utilité de ces accessoires de chambre
« le: mars 03, 2021, 12:00:05 »
Bonjour,
J'avais posé ici une question sur la date approximative de fabrication d'un objectif Krauss / Zeiss.
L'expert Seba l'avait estimé à environ 1890. Donc la chambre et ses accessoires doivent dater de fin XIXe début XXe.
Par contre je ne connais pas l'utilité de ses accessoires.



Pour celui qui ressemble à un cadre photo dont le dos s'ouvre en deux partie, j'ai une petite idée : un banc de repro.
Chaque moitié faisant environ 9x12 cm, on pouvait y placer 2 plaques 9x12 cote à cote ou une 13x18 puis une feuille de papier photo, on refermait et on exposait à la lumière pour obtenir un positif par contact. Me trompe-je ?



Pour la petite boite à volet coulissant, signée Morel-Kahn, je n'ai aucune idée.
L'emplacement interne fait 6x19,5 cm, l'ouverture 5,2x6 cm.
Le ressort est trop puissant pour maintenir un film



Si quelqu'un a une idée ...


Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 475
    • Quelques petites galeries...
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #1 le: mars 03, 2021, 12:09:24 »
Les deux ressemblent fort à des châssis de tirage contact, effectivement... Par contre les dimensions du 2e m'interrogent aussi, ça serait parfait pour du film 120 ou 620 qui n'existait pas à l'époque.

Andhi

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 825
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #2 le: mars 03, 2021, 12:41:08 »
Bonjour,

La seconde pièce ressemble à ce que l'on appelle un châssis alternateur, utilisé pour la reproduction de plaques de verre stéréo, chaque côté étant reproduit l'un après l'autre en déplaçant la plaque.
D'où le qualificatif "alternateur"...

Voir un exemple ici.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 428
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #3 le: mars 03, 2021, 12:47:38 »
Voilà, ça doit être un châssis alterneur (ou transposeur comme il est parfois appelé).

Théo Courant

  • Actif
  • *
  • Messages: 112
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #4 le: mars 05, 2021, 13:15:39 »
Merci pour ces renseignements.
Donc, dans l'ordre, à placer sur l'ouverture : la plaque stéréo, un papier photo au format de la plaque, une plaque de verre pour bien plaquer le tout.
Apparemment il manque donc une vitre et ce modèle ne pouvait reproduire qu'une des deux photos.

Théo Courant

  • Actif
  • *
  • Messages: 112
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #5 le: mars 05, 2021, 13:27:24 »
J'ai un très vague souvenir d'enfance ( dans les années 50) : ma mère (ou ma sœur ainée) découpait découpait une photo 6x9 d'un négatif, plaçait au dos un papier photo et plaquait le tout contre la fenêtre, au soleil, pendant quelques instants. Elle obtenait ainsi une photo contact. Le papier ne devait pas être très sensible. Je ne me souviens pas comment la photo était fixée (vinaigre ?)

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 428
Re : Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #6 le: mars 05, 2021, 16:00:46 »
J'ai un très vague souvenir d'enfance ( dans les années 50) : ma mère (ou ma sœur ainée) découpait découpait une photo 6x9 d'un négatif, plaçait au dos un papier photo et plaquait le tout contre la fenêtre, au soleil, pendant quelques instants. Elle obtenait ainsi une photo contact. Le papier ne devait pas être très sensible. Je ne me souviens pas comment la photo était fixée (vinaigre ?)

Sans révélateur ?

Théo Courant

  • Actif
  • *
  • Messages: 112
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #7 le: mars 05, 2021, 16:09:36 »
je n'ai de souvenir que la photo maintenue contre la fenêtre, pas du développement. Il y plus de 65 ans ! Je ne souviens même pas de l'appareil photo.

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 428
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #8 le: mars 05, 2021, 16:23:20 »
Oui il y avait des papiers à noircissement direct (papier citrate).
Il fallait le fixer.

Col Hanzaplast

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 630
  • ~~~{ Jurassic geek. }~~~ ~~~{ Vive le cobol ! }~~~
    • They reset passwords, we ride unicorns...
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #9 le: mars 06, 2021, 09:56:25 »
Dans la boite "Photo 2000" de mon enfance il y avait un révélateur/fixateur en un bain. C'est comme cela que j'ai tiré mes premiers contacts en récupérant des négatifs de Rolleiflex.
telnet towel.blinkenlights.nl

seba

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 28 428
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #10 le: mars 06, 2021, 11:03:20 »
Oui mais les papiers à noircissement direct noircissent à la lumière, sans révélateur.
Ils sont très lents, ce qui permet de les exposer au soleil par contact (les papiers photo usuels sont beaucoup trop rapides pour opérer de cette manière).
Ensuite on peut fixer l'image mais plutôt avec un fixateur-vireur (ou viro-fixateur).
Dans un fixateur normal l'image est affaiblie et jaune.

Andhi

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 825
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #11 le: mars 06, 2021, 11:55:34 »
Bonjour,

Voici un extrait d'un livre paru en 1895 à propos du tirage par contact à l'aide de papiers au gélatino-bromure d'argent :
"Par contact, il suffit d'exposer au châssis-presse ces papiers sous le cliché pendant 8 à 10 secondes à la lumière d'une bonne lampe pour avoir de suite une image. On la développe et on la fixe par les procédés indiqués pour les glaces."
Les "glaces", ce sont les plaques de verre, d'un usage courant à l'époque.

Gér@rd

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 638
  • Sexe: Homme
Re : Utilité de ces accessoires de chambre
« Réponse #12 le: mars 07, 2021, 08:09:26 »
Quand j'étais gamin (années '50) mon père (il avait un vieux folding Voïgtländer 6,5x11) me faisait tirer des photos contacts avec du papier à noircissement direct. C'était très simple...

On disposait le négatif (en sandwich avec une feuille de papier) dans un châssis vitré de taille adéquate. Le dos presseur était articulé au milieu de telle sorte qu'on pouvait ouvrir un coté sans risque de décaler le papier, pour surveiller "l'image qui montait". On mettait ça au soleil et on vérifiait de temps en temps (ça durait de l'ordre de 20 minutes).

Lorsque l'image (c'était des tons chamois/sepia) semblait suffisamment foncée, on sortait le papier et on le mettait dans un saladier rempli d'un bain d'hyposulfite de sodium pour 10 minutes et c'était fini (après on rinçait). Je me souviens qu'il fallait foncer un peu plus que ce qu'on voulait atteindre car le bain de fixateur éclaircissait un peu le papier.
Allez va... jette ta veste