[ DISCUS TECHNIQUES ] > PRIX, commerce, occasion & SAV

Pourquoi le matériel photo n’est-il pas cher ?

(1/12) > >>

Bélisaire:
Bonjour à tous.
 
Il y a deux mois environ, j’ai été saisi par ce qu’on appelle un dessillement. J’ai pris conscience que le matériel de photographie n’est pas cher, en particulier les boîtiers et les objectifs. Il faut comprendre ceci : la plupart des passionnés ne se rendent pas compte du prix élevé du matériel photo. C’est coûteux, oui, on le sait, mais c’est normal, donc ce n’est pas si cher.
 
À l’origine de cette prise de conscience, le Sony A1 et ses 7 300 euros. Possesseur satisfait d’un A7R IV, dès la disponibilité de l’A1, je vole aux nouvelles chez mon photographe. « Bla bla bla, qu’il me dit, je vous reprends votre A7R IV 2 100 euros, complétez avec 5 300 euros, et vous repartez avec la bête. Je vous fais cadeau d’une carte mémoire, et bla bla bla ».
 
Déjà, la pilule avait du mal à passer : je perdais 1 800 euros sur mon A7R IV presque flambant neuf et je devais rajouter 5300 euros : total : 7 100 euros. Le résultat me resta en travers de la gorge ; pourtant je n’avais pas encore pris conscience de tout. Je différai mon achat car, condition sanitaire oblige, les épreuves sportives, auxquelles je destinais l’appareil, étaient suspendues. Brave covid.
 
Je n’avais pas pris conscience de tout. Tout, c’était quoi ? En substance : que mon photographe se moquait de moi. Cependant, impossible de lui en vouloir : il s’exprimait avec naturel et bonhomie, il jugeait la transaction normale, bénigne, pour ne pas dire logique. L’indécence ne m’en parut que plus flagrante.
 
Je me dis ensuite, content de moi, qu’avec 5300 euros à rajouter pour l’achat du Sony A1, je ferais mieux d’acquérir des objectifs. Mon sourire s’est figé en rictus car, là encore, ça a coincé. Récemment est sorti le Sigma 150-600 pour Sony, et je lis ici et là que son prix est « abordable » (~1 400 / 1 300 euros de mémoire), c’est-à-dire qu’il n’est pas cher. Bien sûr, avec des concurrents hors de prix à côté.
 
Nous nous sommes habitués et l’on continue de nous habituer à des prix élevés que nous finissons par trouver normaux. Pour un bon objectif d’utilisation standard, il faut compter entre 800 et 3 000 euros. Un 50 mm sort à 2 300 euros, et personne, ou presque personne ne sursaute, parce qu’il ouvre à 1.2. Dame ! comme ça, un 50 mm ouvrant à 1.4 à 1 000 euros, c’est une bonne affaire. – Le foutage de gueule dans sa splendeur.

Si un objectif suffisait ! C’est que nous, les passionnés, nous voulons un objectif pour la longue distance et un pour la petite distance ; un pour les paysages de la nature et un autre pour les larges bâtiments dans la ville ; un pour les gens qui bougent vite et parfois dans tous les sens ; un pour les lieux où l’on ne voit presque rien, un pour les étoiles, un pour les visages qui nous plaisent ; un autre, plat de préférence, qui se loge dans la poche, pour la balade au cas où ; un pour…
 
Les lois de l’optique sont mes ennemis. Il doit bien se trouver quelque part un opticien de génie qui sache les contourner et, partant, édicter d’autres lois favorables à mon compte en banque. Un rêve. On neutraliserait cet homme, on le bâillonnerait ; on le réduirait au silence d’une manière ou de l’autre, en lui mettant de l’argent dans les poches ou du plomb dans la tête. Comme on a fait avec l’inventeur du moteur à eau et avec le corrupteur de la puce de la carte bancaire. Si c’est un rêve, alors j’en ai un autre : qu’un constructeur propose des objectifs à un tarif raisonnable, c’est-à-dire que les objectifs baissent de prix comme ont baissé d’un coup, par miracle, les abonnements à Internet et de téléphonie ; on s’est alors rendu compte qu’être connecté ne relevait pas du luxe ou de l’exception comme on nous l’avait laissé croire pendant des années, lorsqu’on payait le prix fort.
 
Au prix normal d’un objectif, j’achète un « objet » (au sens large) de qualité : une montre, un stylo, un vêtement, un vélo, une télévision, un ordinateur, un casque de moto, une barre de son, un instrument de musique, un meuble, une monnaie de collection d’or ou d’argent, une chaînette en or et son pendentif de même métal, des livres rares ou de beaux livres, du whisky ou du cognac de 40 ans d’âge… Chacun ajustera suivant ses passions ou ses centres d’intérêt (quoique je n’aime pas le vélo).
En raccourci, il y a quelques mois, je disais : « 1 000 euros, cette optique. Super ! J’achète ». Quoi ? 79 euros pour ce livre de la Pléiade ! Quoi ! 500 euros pour ce blouson de cuir ! Cher, très cher. Et c’est en grimaçant que je sortais ma carte bancaire.
 
Ma perception des valeurs vient d’être chamboulée. Actuellement (pour combien de temps ?), plus grand-chose ne m’apparaît cher, hormis le matériel photographique. J’ai décidé de mettre un terme à ma propension maniaque de revendre mes optiques pour en acheter d’autres. À moins d’un imprévu (vol, casse, événement exceptionnel ou unique…), je garde ce que j’ai, et ce n’est pas si mal. Fini la bague aux doigts.

Prenez soin de vous… et de votre matos  ;).
 
 –– Je me suis interrogé : pourquoi l’A1 ? Pourquoi pas, par exemple, le Nikon D6 ou le Canon EOS-1D X Mark III ? Sans doute, simplement, parce que je n’ai jamais projeté d’acquérir l’un ou l’autre. Ils demeuraient au loin, comme leur prix. L’A1 a été, pour moi, le boîtier de trop. Celui qui a créé le point de rupture. À trop vouloir tirer sur la corde pour faire monter les prix, on m’a fait resserrer les cordons de ma bourse.

FredEspagne:
Que valait en 1970 un réflex normal (un Minolta SRT 101avec un 50 mm/1.7?  1500FF soit 1.3 smic. Donc aujourd'hui, les APN ne sont pas chers même si ils ont moins baissé que les TV.
Ne pas oublier une chose très importante, un prix ou un salaire ne veutrien dire en absolu, il faut les comparer avec un indice des prix.

egtegt²:
Est-ce que justement tu n'aurais pas des goûts de luxe à force d'habitude ? J'ai renouvelé quasiment tout mon matériel photo il y a 2 ans : Un D750 avec un 24-120f/4 et un 150-600 Tamron. En tout j'en ai eu pour 3100 € et ça devrait me suffire pour 6 ou 7 ans. Ca me fait moins de 500 € par an, rien de dramatique je trouve.

Arnaud17:
Règle de base : combien un fou est il prêt à payer pour ce machin ?
Tout ce qui est électronique coute de moins en moins cher, c'est inéluctable.
Les optiques, comparés aux lunettes de vue même teintés, sont également très bon marché.
Vue que les boitiers hybrides ne contiennent plus que de l'électronique, leur prix devrait baisser, c'est le contraire qui se produit.
Nous revenons à la règle de base . . .

Sevgin, last viking of Sweden:
Passionné de pêche: combien coute une canne en fibre?
Passionné  de montres: pris des montres dignes d un collectionneur?
Velo: idem, prix de ce qui se fait de mieux?
Stylos: un bic c 'est moins d 'un euro,  et pourtant un beau stylo.....
Etc etc....

Bref, ce n est pas pour dire que la photo est ou pas cher, simplement un constat:
Toutes les passions coûtent  cher, et quand on veut le meilleur des meilleurs,  ce n'est pas gratuit!

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique