[ L'AGORA ] > Publier, exposer, diffuser. Emploi...

Vivre de la photo, c'est terminé ?

(1/3) > >>

Flotographie:
Salut tout le monde,

Je suis photographe pro spécialisé dans le domaine de sport (A 100% depuis Octobre 2019, mais en 2ème boulot depuis 2007), et je me permets d'ouvrir ce sujet pour avoir d'autres points de vue.

C'est simple, depuis quelque temps, je n'arrive plus à vendre à un tarif "normal". Je suis obligé de me brader pour travailler... Et c'est de pire en pire.

Des équipes sportives qui n'acceptent plus au-dessus de 150€ la journée.
Des sportifs qui trouvent un fichier numérique à 15€ trop chère.
Des organisateurs d'événements internationaux diffusés sur plusieurs chaînes de télévision dans le monde entier qui n'engagent que des "photographes bénévoles".
Des devis avec 53% de remise auprès de comité ou fédération qui ne passent pas, car c'est trop "cher"...etc

Quand je vois des concurrents qui vendent un fichier numérique à 2.5/5€, des journées à 50€, je commence vraiment à me poser des questions.

C'est simple depuis septembre je n'ai vendu que 2 prestations, à tel point que je suis en train de me former dans un autre domaine que le sport, et que j'envisage de retrouver à contre cœur un job alimentaire en attendant de meilleurs jours, qui n'existeront peut-être plus jamais, surtout que si job alimentaire, ça veut dire que je ne pourrais plus me déplacer avec les équipes sportives sur des événements de plusieurs jours.

J'ai fait un petit peu de filmage cet été, et j'ai eu exactement le même sentiment avec les particuliers. La plupart des gens refusaient la photo, sous prétexte qu'ils pouvaient faire des selfies avec leurs smartphones, ou qu'ils avaient déjà un appareil photo numérique.

Pour les photographes sportifs, vous rencontrez le même souci ?
Pour les photographes corpo, culinaire, mode, portrait...etc c'est différent de votre côté ?

Je veux juste pouvoir continuer à vivre de ma passion, c’est la 1ère fois de ma vie que je m’éclate vraiment dans mon boulot, en septembre j’ai bossé 127 heures sur un événement sportif, je n’ai pas vu le temps passer tellement que c’était intéressant.

Merci pour vos avis constructifs  ;)

b.vurcher:
Bonjour,
Ex-photographe ( industrie, packshot studio, tourisme) je comprends ta situation et donc ton inquiétude.
Un constat, le marché , les "marchés de la photo" sont morts.
Se reconvertir semble effectivement la bonne et unique perspective.
Cordialement slt.

chymai:
C'est triste....Bon courage pour la suite.

Verso92:
C'est malheureux mais je pense que c'est une situation plus ou moins générale et que ça n'ira pas en s'arrangeant...


En tant qu'amateur, j'essaie de ne pas tomber dans le piège du "gratuit", car c'est dévalorisant, quelque part, et que ça tue le métier.

Après, si l’opportunité de faire des photos vraiment sympas se présentait à moi, contre certaines "compensations", est-ce que je refuserais forcément ?

chymai:
 Même les endroits pour exposer, sont devenus payants (pas tous peut être?) avant ils prenaient (de que j'ai vécu) un pourcentage sur les ventes, maintenant faut réserver et payer une location, du coup je n'en fais plus, sauf quelques médiathèques du coin.... ???

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique