Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Salariat, salaire et statut ?  (Lu 834 fois)

Niko Ka

  • Discret
  • *
  • Messages: 18
Salariat, salaire et statut ?
« le: janvier 25, 2023, 19:11:09 »
Bonjour,

Je suis photographe indépendant avec 20ans d’expérience dans divers secteurs.

De façon un peu imprévu je suis en contact avec une entreprise qui « réfléchit » à créer un poste de photographe salarié. Pourquoi pas…

Mais je n’ai aucun pratique du statut de salarié : rémunération, avantages, obligations, retraite, congés…

Pour l’instant j’ai peu d’information et rendez-vous avec l’entreprise dans 2 jours, en particulier je ne sais pas ou ils en sont de leur réflexion ni quel est leur ambition :
-   Faire au mieux avec un studio mobile dans un coin
Ou
-   Créer service photo complet donc : concevoir équiper et faire tourner un studio, organiser la logistique, participer à la direction artistique, etc…

Première question de base :
Dans un cas ou dans l’autre quelle fourchette de salaire vous semble approprié ? Afin d’avoir une petite base de réflexion lors du rdv.

Deuxième question :
J’aimerais garder un peu de souplesse pour répondre aux demandes de quelques clients « historique » que je ne voudrais laisser tomber d’un coup.
Je parle de dégager 5 à 10 jours de temps en temps, bien sûr en fonction de la charge au niveau de l’entreprise, mais parfois avec un délai assez cours.
Cela est-il possible et sous quelle forme : congés sans solde, 4/5 lissé sur l’année, autre ?

Troisième question :
La fonction de photographe n’est pas toujours linéaire : coups de boost, saisonnalité en fonction de l’activité de l’entreprise, déplacements, éventuellement traitement des images à domicile…
Le statut de cadre est-il adapté/nécessaire, quels en sont les avantages/inconvénients ?

daguet

  • Super actif
  • *
  • Messages: 659
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #1 le: janvier 25, 2023, 22:37:15 »
Il faudrait connaître l'activité principale de la dite entreprise pour savoir à quelle convention collective elle est rattachée.
 De là dépend pas mal de chose concernant les échelons , rémunération,  horaire etc.

 Si son activité principale est la photographie  convention https://www.legifrance.gouv.fr/conv_coll/id/KALITEXT000046241012/?idConteneur=KALICONT000027961162&origin=list

Mais par exemple si l'activité principale est l'industrie électronique. Convention de la métallurgie même si tu occupes un poste de photographe.

 Sinon, il y a toujours, souvent une clause de non concurrence, donc conserver "tes clients"  ??

 Cas général, il faut mieux discuter du salaire une fois que tu auras des informations plus précise sur le poste envisagé et le degré de responsabilité...
Maintenant si c'est l'entreprise qui te démarche tu es plus à même d'envisager le haut de la fourchette dans la grille de salaire.

JCCU

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 15 761
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #2 le: janvier 25, 2023, 22:39:32 »
Bonjour,

Je suis photographe indépendant avec 20ans d’expérience dans divers secteurs.

De façon un peu imprévu je suis en contact avec une entreprise qui « réfléchit » à créer un poste de photographe salarié. Pourquoi pas…

Mais je n’ai aucun pratique du statut de salarié : rémunération, avantages, obligations, retraite, congés…

Pour l’instant j’ai peu d’information et rendez-vous avec l’entreprise dans 2 jours, en particulier je ne sais pas ou ils en sont de leur réflexion ni quel est leur ambition :
-   Faire au mieux avec un studio mobile dans un coin
Ou
-   Créer service photo complet donc : concevoir équiper et faire tourner un studio, organiser la logistique, participer à la direction artistique, etc…

Première question de base :
Dans un cas ou dans l’autre quelle fourchette de salaire vous semble approprié ? Afin d’avoir une petite base de réflexion lors du rdv.

Deuxième question :
J’aimerais garder un peu de souplesse pour répondre aux demandes de quelques clients « historique » que je ne voudrais laisser tomber d’un coup.
Je parle de dégager 5 à 10 jours de temps en temps, bien sûr en fonction de la charge au niveau de l’entreprise, mais parfois avec un délai assez cours.
Cela est-il possible et sous quelle forme : congés sans solde, 4/5 lissé sur l’année, autre ?

Troisième question :
La fonction de photographe n’est pas toujours linéaire : coups de boost, saisonnalité en fonction de l’activité de l’entreprise, déplacements, éventuellement traitement des images à domicile…
Le statut de cadre est-il adapté/nécessaire, quels en sont les avantages/inconvénients ?

J'ai connu des photographes salariés (dans une grosse boite)

Travail:
     faire de "beaux portraits" des directeurs
     faire des reportages (photos et vidéos) des séminaires, visites de clients extérieurs, dans les salons, ....
Travail dépendant de la direction de la communication

Salaire: sur Internet,  salaires 1 800 et 3 500 € bruts. Dépend évidemment de ton expérience ...et de tes diplômes. S'il s'agit d'une grosse boite, il y a des grilles de salaire dépendant de l'age et de la catégorie; Les cadres étant les catégories les mieux payées, il vaut mieux essayer de tomber dans ces catégories. A regarder également: auras tu une ""prime" pour les photos retenues? (pour compenser les droits d'auteur qui n'existent pas vraiment pour un photographe salarié)

Pour ta deuxième question: déjà comme salarié, il faut normalement demander l'autorisation à ton employeur pour un travail additionnel; dans le cas que tu cites, çà va dépendre aussi de savoir s'il s'agit juste de continuer pendant quelques mois ou si tu veux continuer sans limite; Dans le deuxième cas, peut être leur proposer un contrat à 90% ?

Niko Ka

  • Discret
  • *
  • Messages: 18
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #3 le: janvier 26, 2023, 17:11:15 »
Merci pour ces premières réponses,

J’avais vu des salaires a droite à gauche sur internet mais je ne sais jamais si ce sont des sources fiables.

Pour la non-concurrence pas de problème : deux secteur très différents et deux environnement différents extérieur/lumière naturelle d’un coté et studio/flash de l’autre.

D’ailleurs en photo j’ai souvent vu des clauses de confidentialité sur des produits (prototype de voiture, parfums…) mais souvent les photographes (indépendants) travails pour plusieurs marques selon leur spécialité.
Je dirais même que c’est un plus : ça renforce leur expérience et leurs compétences d’être dans le même secteur avec des cahiers de charges différents.

rta

  • Actif
  • *
  • Messages: 122
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #4 le: janvier 28, 2023, 16:47:16 »
bjr,
Une anecdote /

Un photographe stagiaire dans le cadre d'une formation PAO, fais un stage dans une entreprise pour faire du packshot et donc alimenter des sites web de vente en ligne en images de produits.
L'entreprise Web prends le photographe en stage et rapidement lui propose de monter une petite plateforme de prise de vue studio + préparation des images pur le web (infographie pao) .
 Initialement, ce travail était bricolé par des responsables produits marketing et par d'autres stagiaires et par les prestataires externe.

Fin du stage puis embauche avec une période d'essai de 2 mois.

Pendant environ trois mois le photographe a mis en place un véritable petit studio de prise de vue en faisant un maximun pour bien faire et plaire ....

Puis FIN par non-reconduction, en fin de période d'essai, du contrat de travail.

Modestie, courage et prudence sont de mise dans ces affaires.

Cordialement

 P/S je suis un des formateurs PAO.

Katana

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 502
    • Mes Photos à moi
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #5 le: janvier 29, 2023, 19:54:11 »
Avant de donner un avis un peu plus pertinent, sur la partie salariat, il faudrait savoir dans quelle branche se situe cette société. Les conventions collectives et accords de branches sont très différents de l'une à l'autre. Certaines sont très intéressantes (pharmacie, métallurgie, btp..) d'autres, beaucoup moins (toutes les boites régies par la C.C Syntec, le commerce...).

Quand tu disposera de tous les éléments, ce sera plus facile de t'apporter quelques éléments pouvant t'aider a te décider, ou pas (je connais surtout la métallurgie)

Niko Ka

  • Discret
  • *
  • Messages: 18
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #6 le: janvier 30, 2023, 20:55:03 »
Merci,

C’est drôle, entre ici et mon autre question sur le matériel du salarié, on voit que chacun à sont prisme de culture professionnelle.

Donc il faut que je précise un peu :
On est pas sur de la grosse boite multinationale mais plutôt sur de la PME, pour la convention collective je vais creuser mais effectivement il y a une marche entre leur activité et ma potentielle fonction.

Par contre je vois bien le problème soulevé par Rta : mettre en place des techniques, des protocoles, une logistique puis être remercié une fois cela fait.
Effectivement c’est possible même si certaines images demanderaient des compétences assez spécifiques pour être correctement réalisées.

Le problème, après un premier rdv assez rapide, signe d’un faible intérêt pour la fonction, c’est qu’on ne parle pas de la même chose eux et moi et qu’il n’y a pas une volonté d’avoir une qualification photo mais plutôt de réduire les couts.
D’où je risque d’être éjecté une fois les outils mis en place.

Et pour l’instant c’est un mix entre :
Images, mal, faites en interne dans un coin de bureau « au smartphone » ou pas bien mieux.
Et photographes extérieurs, pour ce qui vraiment les dépasse, qui font ce qu’ils peuvent avec un studio mobile et passent leurs nuits à retoucher les images pour compenser les conditions de prises de vues.

Et l’entreprise s’est rendu compte que ces indépendants finalement ça leur coute largement un salaire.

MAIS si tant qu’indépendant j’y suis habituer à jongler mais ce n’est pas demandable au quotidien à un salarié. C’est peut-être, aussi, parce qu’ils retouchent la nuit que les photographes coutent plus cher…

Du coup il faudrait revoir tout le process mais pour l’instant ce n’est pas leur idée, ils espèrent juste réduire les couts sans ne rien changer à leur habitudes et à mon avis sans avoir prévus les investissement qui vont avec l’embauche d’un photographe.

Le point positif c’est que je vois pas mal de solutions relativement faciles à mettre en place s’ils sont prêts à m’écouter mais comme ce n’est pas leur demande/état d’esprit… au risque de les brusquer.

Et de demander un salaire en rapport avec l’expertise apportée…

daguet

  • Super actif
  • *
  • Messages: 659
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #7 le: janvier 31, 2023, 11:57:49 »
Comme tu l'écris, chacun voit avec son expérience professionnelle... Pour moi, 42 ans de salariat entre grands groupes  pmi...(15 plans sociaux, dépôts de bilan etc.)

 Tu met la charrue avant les bœufs ;)

 Question à poser, CDD ou CDI ?   Profil/objectif du poste ? Fonction : responsable de service ou intégrant une équipe? Si responsable de service avec quelle équipe ( budget/homme/ matériel) Echelon: non cadre / cadre?   
Horaires/ rémunération? ( dépendront des accords de branche ou d'entreprise et des points précédents )

Une fois ces points clarifiés les deux parties peuvent envisager d'aller plus loin dans une éventuelle embauche.

Concernant les moyens à mettre en œuvre, c'est à l'employeur de mettre à disposition du salarié les moyens de réaliser sa mission .

rta

  • Actif
  • *
  • Messages: 122
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #8 le: janvier 31, 2023, 17:52:31 »

OK, pour ne pas mettre la charrue avant les boeufs".....

Ton objectif principal est de te faire embaucher. Les questions de cdi, cdd, cadre pas cadre, utilisation de matériel, les rémunérations, convention collective, etc. viendront après un accord de principe sur la mission, les objectifs, le-les projets qui te seront confiés.

Change de point de vue, opte pour celui du recruteur employeur.
Quels sont ses problèmes :

1/ Pressé par sa hiérarchie, il doit faire des économies (gestionnaire de formation, il sait faire)( adapte ton discours en fonction des compétences de ton interlocuteur)

2/ En photo,  il n'y connait rien ou presque rien et l'entreprise ne dispose pas de compétences de ce type.

3/ la gestion de x prestataires est compliquée.  Gestion des planning, contrôle qualité des livraisons, archivage, stocks et bases de données informatique, respect des droits auteur image citation, légendes, contentieux, etc.)

4/ Les besoins de prise de vue : qualitatif (norme technique , contrôle qualité)  et quantitatif, programmation, délais, commandes, ...

5/ liste non exhaustive, évidemment.

Considère que ton travail dans l'entreprise est celui d'un prestataire interne salarié.

Propose une petite étude de faisabilité , un projet (peu de risque, tu gardes, pour l'instant, tous tes savoir-faire de photographe ...

Je m'interroge ; quel serait un profil Métier de photographe dans une entreprise pour 2020/2030. Compétences technique, Gestionnaire, Profil informatique, profil communication, à développer ....

Niko Ka

  • Discret
  • *
  • Messages: 18
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #9 le: janvier 31, 2023, 19:37:09 »
Pour l'instant je pense que je vais proposer un ou deux shootings comme indépendant pour montrer que je sais faire, en louant du matériel complémentaire.

mais à terme ce n'est pas un fonctionnement tenable.

D’autant que je trouve ça plutôt malin pour une PME de prendre un photographe salarié, c’est d’ailleurs ce que font les grosses boites de vente en ligne.
Le besoin est tel que Profoto a développé le D2 Industrial pour ce marché.

Mais il faut aller au bout de la démarche et monter un espace studio, même « modeste ».

Dans leur cas c’est d’autant plus justifié qu’il y a des objets de toutes tailles, un gros volume de production et un espace sous exploité qui ne demande qu’à être aménagé sans gros investissements (si on oublie l’isolation thermique du hangar).

Mais pour cela il faut changer quelques habitudes.

Donc ok pour partir en fonctionnant « comme avant » mais il me semble important de convenir qu’il faudra modifier cela progressivement avant qu’eux ,ou moi, fassions des investissements et que je mette de côté mon activité actuelle.

Comme ce n’est pas leur idée actuellement j’ai de bonne chance de les braquer en appuyant là-dessus.
Mais partir sur quelques mois de salariat bancal en bossant la nuit pour donner l’illusion que ça marche ne me semble intéressant pour personne.

Je précise aussi qu’on est dans de la PME « artisanale » donc RH, étude de faisa… ce n’est pas tellement l’ambiance.
C’est plutôt : On veut faire ça, vous pouvez ? Oui/Non ?

D’ailleurs c’est avec le fondateur et son associé que j’ai eu rdv. Et toute tentative de proposition « autre » a été plutôt froidement accueillie.

Alain c

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 002
  • Sexe: Homme
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #10 le: janvier 31, 2023, 22:53:48 »
Merci Niko de nous informer de la suite de ton expérience, c'est intéressant .
Ton idée d'être le seul propriétaire / utilisateur du matériel de prise de vue me parait  sage.
Matérialiser l'immatériel

Sevgin, last viking of Sweden

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 916
  • Faute aux graphes
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #11 le: février 01, 2023, 09:29:06 »
raisonne du côte de l'entreprise et tu verras les choses sous un autre angle.

A Ce jour, la production photo est "suffisante" pour mettre en valeur leurs produits et les ventes ( probablement ).

Si un photographe, en valeur ajouté, par la qualité de ses images, augmente le CA et que le surplus du CA couvre le salaire et taxes de ce dernier...c'est bon.

Sinon on est encore dans les petits calculs.

ᚳᛊᛋ ᚦᚱᚣᛕᛕᚣᚱᛋ ᛋᛜᚺᚾ ᛋᛘᛖᚹᚣᛋ

daguet

  • Super actif
  • *
  • Messages: 659
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #12 le: février 01, 2023, 16:11:54 »
Vous vous dirigez plutôt vers un contrat de prestation de service que d'un emploi salarié...

Lors d'un premier entretien, expliquer à son possible futur patron qu'il ne sait pas bosser est  souvent accueilli plutôt froidement ;)

Katana

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 502
    • Mes Photos à moi
Re : Salariat, salaire et statut ?
« Réponse #13 le: février 05, 2023, 19:34:21 »
Je suis du même avis que Daguet. Dans les conditions qu'on peut percevoir avec ton retour, il serait plus adapté de partir sur de la presta, quitte à établir une convention ou un type de contrat qui va avec (je connais peu cette partie contractuelle) mais il doit y avoir moyen de bâtir quelque chose de correct pour les deux parties.
Au vu de ce que tu dis, j'ai aussi un peu peur qu'une fois les choses mises en place, on te dise merci et à une prochaine fois (ou pas).

Et contrairement a ce qui a été dit, la partie, fiche de poste, statut, type de contrat de travail, n'est pas a faire passer en dernier, car c'est ce qui va déterminer tout le reste lors de la discussion. Et ça doit être clair dans la tête des deux parties dès le début, sinon, il y en a un qui se retrouvera gros jean comme devant (il est facile de savoir lequel des deux  ;))