Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

[ Forum NATimages ] - => NAT'Images - les As de la digiscopie => Discussion démarrée par: Roland Ripoll le juillet 06, 2019, 11:05:29

Titre: OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le juillet 06, 2019, 11:05:29
Bonjour à tous,

Pour faire vivre la section j'ouvre ce fil qui, comme son titre l'indique, sera consacré à des informations générales sur les oiseaux. Aucun scoop, aucune révélation mais quelques précisions, quelques renseignements, des détails qui pourront, je l'espère, vous intéresser...

1. Au nom du Saint-Esprit

Le Faucon crécerelle est une des rares espèces, comme l’Élanion blanc, le Circaète, les sternes ou encore le Balbuzard pêcheur,  à faire du  vol stationnaire.  C’est sans doute lui qui le pratique le mieux et le plus souvent. Tout le monde a pu l’observer comme suspendu à un fil,  battre des ailes rapidement, la queue étalée et rabattue vers le bas. Il maîtrise ce vol dit « en Saint-Esprit » grâce à une coordination parfaite des ailes et de la queue.  Lorsqu’on l’observe faire ainsi du surplace, on pourrait penser qu’il cherche, au hasard,  à apercevoir au sol une proie.

(http://zupimages.net/up/16/03/tm3u.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/tm3u.jpg)

Ce n’est pas faux mais ce n’est pas non plus tout à fait  exact. Cela ne doit rien au hasard. Ce qu’il cherche en réalité, ce n’est pas un mulot, un campagnol ou une souris, mais plus précisément les traces fraîches d’urine ou de matières fécales que les petits rongeurs déposent le long de leurs trajets. Ces traces sont très visibles à la lumière ultraviolette et le Faucon crécerelle a la faculté de percevoir cette lumière. Le campagnol, comme beaucoup de mammifères, laisse des marques d'urine partout où il passe. Il laisse derrière lui un véritable réseau de pistes odorantes totalement invisibles à l'œil nu. Mais éclairée avec une lampe à ultraviolets, l'urine de campagnol prend alors une teinte  bleu fluorescent. Le faucon crécerelle peut, grâce à cette étonnante acuité visuelle, facilement repérer ce genre de traces et guetter en vol stationnaire, juste au-dessus de l’endroit où elles sont le plus nombreuses ou les plus récentes, le passage attendu et prévu  de l’une de ses proies…

(http://zupimages.net/up/16/03/9b0l.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/9b0l.jpg)

Les yeux du Faucon crécerelle sont donc des organes très performants. Rappelons qu'il est capable de voir un insecte de 2 mm à 18 mètres de distance ! De plus, les taches sombres qu'il a sous les yeux absorbent les rayons du soleil et l'empêchent d’être ébloui.

(http://zupimages.net/up/15/43/pewk.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/43/pewk.jpg)

Des études récentes tendraient à montrer que les odeurs mettent sans doute aussi les rapaces sur la piste des rongeurs, mais les zoologistes mesurent encore mal leur importance...

(http://zupimages.net/up/16/03/62x4.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/62x4.jpg)

Enfin, et pour essayer d'être complet, ses yeux étant fixes à l'intérieur de leur orbite, il ne peut donc pas regarder à gauche et à droite sans bouger la tête comme nous le pouvons le faire. Pour pallier à cet inconvénient, sa colonne cervicale est particulièrement mobile, elle possède jusqu'à 14 vertèbres . Il n'y en a que 7 chez l'homme.

(http://zupimages.net/up/16/03/tor9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/tor9.jpg)

Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Laure-Anh le juillet 06, 2019, 11:31:51
Merci du partage d'ornithonews, Roland.
Je m'abonne.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le juillet 06, 2019, 11:50:13
Instructif et joliment imagé
Bravo Roland...je m'abonne également
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le juillet 07, 2019, 07:29:48
Merci Laure Anh et Denis !

2. Pourquoi les bergeronnettes hochent- elles la queue ?

Trois hypothèses ont été avancées pour expliquer le hochement de queue si particulier des bergeronnettes. Ce ne sont que des hypothèses...

Selon la première, le hochement de queue serait un moyen de communication (comme l’étalement régulier de la queue  chez les bruants des roseaux). Il  servirait aux bergeronnettes à signaler leur présence et à rester en contact visuel avec leurs congénères..

(http://zupimages.net/up/16/03/xyvw.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/xyvw.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/03/h5kt.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/h5kt.jpg)

La deuxième hypothèse suggère que la bergeronnette hoche la queue pour être vue non pas de ses congénères mais de ses prédateurs ! Cette idée a été avancée suite à l’observation de ces hochements de queue qui s’intensifient quand l’oiseau se met en recherche de nourriture. Ces hochements répétés et flagrants seraient un leurre.  Ils auraient pour but  d’attirer l’attention d’éventuels prédateurs afin qu’ils se dévoilent, permettant à la bergeronnette, encore en alerte, de leur échapper facilement. Dans le cas contraire, la bergeronnette pourrait tranquillement se mettre en quête d’insectes.

(http://zupimages.net/up/16/03/9z05.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/9z05.jpg)

Enfin la troisième suppose que les hochements serviraient à déranger les insectes immobiles ou endormis, afin de les réveiller pour que la bergeronnette puisse mieux les capturer. Cette théorie acquiert davantage de crédibilité quand on sait qu’en Australie un autre oiseau, la Rhipidure hochequeue, est connu pour hocher sa queue beaucoup plus souvent lorsqu’il est dans l’ombre qu’au soleil. Les insectes étant généralement moins actifs dans l’ombre, des hochements de queue fréquents les dérangeraient et permettraient à la bergeronnette de les chasser plus facilement…

(http://zupimages.net/up/16/03/831o.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/831o.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/03/skav.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/skav.jpg)

Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Xavier Corteel le juillet 07, 2019, 08:48:20
Un texte passionnant servi par des images éblouissantes ! On ne peut qu'en redemander.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: jmr87 le juillet 07, 2019, 15:33:39
Tes images et les textes qui les accompagnent conviennent parfaitement pour traiter la neurasthénie chez moi.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: urka le juillet 08, 2019, 08:52:16
Habituellement, on regarde des photos puis on lit les textes expliquant telle ou telle situation. Ici, on a la démarche inverse mais le résultat est le même: de très bonnes explications et des photos toujours aussi belles! J'ai encore beaucoup appris!
André.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le juillet 08, 2019, 10:59:41
Bravo Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Atriplex le juillet 09, 2019, 11:14:12
Très bonne idée, Roland! Je m'abonne!
J'ai spécialement aimé le passage sur le Crécerelle.

Gérard

PS: Petit pinaillage  ;). Tu écris:
... Ce qu’il cherche en réalité, ce n’est pas un mulot, un campagnol ou une souris, mais plus précisément les traces fraîches d’urine ou de matières fécales que les petits rongeurs déposent le long de leurs trajets. Ces traces sont très visibles à la lumière ultraviolette et le Faucon crécerelle a la faculté de percevoir cette lumière. Le campagnol, comme beaucoup de mammifères, laisse des marques d'urine partout où il passe. Il laisse derrière lui un véritable réseau de pistes odorantes totalement invisibles à l'œil nu. Mais éclairée avec une lampe à ultraviolets, l'urine de campagnol prend alors une teinte  bleu fluorescent. Le faucon crécerelle peut, grâce à cette étonnante acuité visuelle, facilement repérer ce genre de traces et guetter en vol stationnaire, juste au-dessus de l’endroit où elles sont le plus nombreuses ou les plus récentes, le passage attendu et prévu  de l’une de ses proies…
En fait, ce spectre de vision des couleurs étendu vers ce que nous appelons ultra-violet n'est pas de l'acuité visuelle, celle-ci étant le pouvoir séparateur de l'oeil. Ce sont deux propriétés différentes de l'oeil.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: michel77 le juillet 09, 2019, 17:11:33
Sacré fil Roland.
Quelques photos déjà vues, mais c'est du vrai bonheur. Continue comme çà à nous ravir.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: mslicht le juillet 09, 2019, 19:31:11
Très intéressant à te lire Roland avec les images qui vont bien avec...
Je vais essayer de me transformer en faucon et suivre mes campagnols à la lampe UV...

cdlt

mslicht
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: wll92 le juillet 11, 2019, 09:27:57
Super, je prends un ticket !
Merci pour ce partage.

Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: ardeas le juillet 24, 2019, 14:31:38
Excellent tout ça !! Merci ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: François64 le juillet 24, 2019, 18:30:03
Merci pour toutes ces infos vraiment très intéressantes sur le crécerelle.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le juillet 26, 2019, 19:39:40
Merci à vous tous ! Content que ce fil vous intéresse.

3. Quand le cormoran étire ses ailes…

Quand le cormoran étire ses ailes au soleil, fait-il réellement sécher son plumage ? Face à une posture aussi évidente, poser la  question, c’est douter de la réponse…. Car certains pensent qu’il est tout simplement en train de digérer !

(http://zupimages.net/up/16/03/j3t9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/j3t9.jpg)

Le comportement « ailes ouvertes » du cormoran, silhouette caractéristique, a pourtant  fait l’objet de nombreuses études et  beaucoup ont conclut à la fonction purement séchage de cette attitude. Son plumage en effet ne serait pas imperméable [plus précisément, son plumage n'est que partiellement perméable.] car il ne possède pas, comme les autres oiseaux aquatiques, de glande uropygienne. Mais une étude menée en 1984 a montré que les sécrétions de la glande uropygienne ne servaient pas à l’imperméabilité du plumage des oiseaux. C’est la structure microscopique des plumes qui confère cette propriété.

(http://zupimages.net/up/16/03/9o7d.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/9o7d.jpg)

Certains scientifiques ont donc avancé que cette posture  aurait d’autres fonctions, et notamment  une fonction digestive. Le cormoran prendrait cette attitude pour réchauffer sa poitrine et par conséquent le bol alimentaire, facilitant ainsi la digestion. Ce mécanisme de thermorégulation permettant à l'oiseau d’utiliser la chaleur dégagée par la contraction des muscles alaires (SIMMONS 1986, GREMILLET 1997), pour mieux digérer les proies en milieu froid…

(http://zupimages.net/up/16/03/ezcn.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/ezcn.jpg)

D’autres ont également pensé que cette attitude lui servait à garder un certain équilibre, qu’elle était un moyen de communication, ou bien qu’elle assurait et qu’elle délimitait un espace autour de l’individu, lui permettant de tenir à distance raisonnable ses congénères… 

(http://zupimages.net/up/16/03/ojbg.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/ojbg.jpg)

Enfin certains ont pensé que signal annonçait aux autres individus une pêche fructueuse…

(http://zupimages.net/up/16/03/25lz.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/25lz.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le juillet 27, 2019, 11:13:28
Bravo Roland pour ces images et merci pour toutes ces informations
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: thieum le juillet 28, 2019, 19:18:14
Superbes images et textes passionnants, bravo!! ;) ;)
Je rajouterai comme oiseaux qui pratiquent le vol stationnaire, la Sterne naine (fréquent) et même le Martin-pêcheur (observé quelques fois).
Intéressant aussi l'habitude de hocher la queue chez la bergeronnette, on retrouve aussi ce hochement de queue chez d'autres oiseaux comme le Chevalier guignette par exemple.
Pour le cormoran j’ai effectivement lu dernièrement que sa position, aile écartées, servait à exposer son bol alimentaire au soleil afin de favoriser la digestion. ;)
Je suivrai ce fil avec attention désormais. ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le juillet 28, 2019, 22:19:57
Merci à vous deux !

4. De la bavette du moineau…

Des études (A.P. M ØLLER (« Animal behviour » 1987 et « Sociobiology » 1989) ont montré la relation entre la bavette du moineau domestique, sa taille et sa forme, et la reproduction, la compétition entre mâles et le choix des femelles.

(http://zupimages.net/up/15/49/pscw.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/49/pscw.jpg)

Il a été observé que les mâles avec de larges bavettes symétriques obtiennent les meilleurs territoires et se reproduisent plus tôt car ils attirent plus facilement les femelles. Les femelles de ces mâles pondent également plus d’œufs et il y a plus de jeunes à l’envol.

(http://zupimages.net/up/16/04/0hpw.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/0hpw.jpg)

Dans son livre « Animal Talk », Tim FRIEND explique que des scientifiques ont capturé des individus à petite bavette et ont teinté leurs plumes de manière à leur donner un large bavoir. Les femelles ont alors été très attirées par ces "beaux" mâles. 

(http://zupimages.net/up/16/04/utg9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/utg9.jpg)

(http://zupimages.net/up/15/49/1wzv.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/49/1wzv.jpg)

Rebecca KIMBALL, de l'université de Mexico, a également étudié l’épaisseur du bec et conclut que chez les jeunes mâles d’un an, ce sont ceux avec le bec le plus large qui attirent le plus de femelles.

(http://zupimages.net/up/16/04/9wdz.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/9wdz.jpg)

…à l’ergot du faisan.

Selon une autre étude, menée par des scientifiques suédois, l’atout majeur de séduction du faisan mâle ne serait pas, contrairement à ce qu'on croit, son beau plumage mais la longueur de son ergot.
Pour le démontrer,  ils ont raccourci l’ergot de certains mâles et ont constaté qu’ils étaient moins appréciés des femelles. A l’inverse, ils ont rallongé artificiellement l’ergot d’autres mâles et ceux-ci suscitaient alors l’intérêt de ces dames.
Des analyses ADN tendraient à prouver que les mâles à long éperon ont une descendance plus nombreuse.
Ces données sont toutefois contestées par d'autres chercheurs qui estiment que c'est davantage la couleur et l'augmentation de volume des caroncules qui attirent les femelles ainsi que le temps pendant lequel ces caroncules restent gonflées. Cependant, ces mêmes études montrent également une nette corrélation entre la longueur de l'éperon, la grandeur des caroncules, la valeur combative du mâle et l'attrait pour les femelles.

(http://zupimages.net/up/16/04/me3v.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/me3v.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/553j.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/553j.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le juillet 29, 2019, 14:56:19
Je ne viens jamais sur cette rubrique et je m'aperçois que c'est un tort. J'ai repris ce fil dans son intégralité. Bravo et merci.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le juillet 30, 2019, 12:02:04
Jolie suite...bravo Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Seb65 le juillet 31, 2019, 20:21:44
Une compilation d'études agrémentée de belles photos....que demander de plus ! Merci Roland pour le partage !  :)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le juillet 31, 2019, 22:19:28
Merci !

5. Les vilains petits canards…

Qui se douterait en voyant nager paisiblement des canards colverts sur un plan d’eau que, derrière ces oiseaux sympathiques et colorés, se cachent de redoutables et  « d’ignobles violeurs » ?
Il faut savoir que les canards colverts sont une des rares espèces d’oiseaux à posséder un pénis. Les autres espèces n’ont qu’un cloaque. Et ce pénis n’est pas banal, puisqu’il mesure plus de 20 cm en érection, qu’il est en forme de spirale et qu’il peut jaillir en une demi seconde !

(http://zupimages.net/up/16/04/jiqz.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/jiqz.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/zoja.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/zoja.jpg)

De nombreuses observations attestent  de véritables viols de canes par plusieurs mâles. Ils semblent d’ailleurs  si fréquents que la moitié des couvées aurait des paternités multiples. Cela confirme cette vieille  stratégie évolutionniste du mâle cherchant à dispenser son sperme au maximum de femelles possibles pour que ses gènes se répandent dans un grand nombre de descendants.

(http://zupimages.net/up/16/04/0fll.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/0fll.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/eav1.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/eav1.jpg)

On constate que ces viols ont souvent lieu au printemps, lorsque les femelles  « légitimes » sont occupées à couver, discrètement cachées, et que les mâles, totalement inutiles à l’élevage des jeunes, sont en goguette sur les plans d’eau, à la recherche d’une jeune cane ou d’une cane qui voudrait effectuer une ponte de remplacement.

(http://zupimages.net/up/16/04/xa12.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/xa12.jpg)

Les ornithologues anglais appellent ces viols des FEPC (Forced Extra-Pair Copulations). Ils pensent que les colverts tentent d’augmenter leurs chances de se reproduire en fertilisant d’autres femelles, pendant que leurs conjointes sont occupées au nid. Mais les femelles, réticentes et toujours soucieuses d’assurer la meilleure descendance, ont trouvé la parade pour éviter ces fécondations non désirées : elles sont dotées d’un vagin  spiralé lui-aussi, mais dans le sens contraire du pénis du mâle.  Violées certes mais pas fécondées !  Tel semble être le principe qu’elles ont adopté…

(http://zupimages.net/up/16/04/5ben.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/5ben.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/p23j.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/p23j.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le août 01, 2019, 11:25:06
Très instructif...et si on y ajoute de somptueuses images, on ne peut qu'apprécier
Bravo Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le août 02, 2019, 11:32:39
Excellent.
Si tu veux, j'ai une photo illustrant ces viols collectifs...
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le août 02, 2019, 20:19:47
Mais bien volontiers Henri !
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le août 02, 2019, 20:37:12
Merci Roland. Pour étayer les infos que tu nous a donné.
 Je savais que j'avais ça dans mes archives... Allez, soyons fous, j'en mets 3 pour le prix d'une  ;D

Extrait d'audition... " Mais Monsieur le juge, c'est un affreux malentendu... Nous vous assurons qu'elle était consentante..."

(https://zupimages.net/up/19/31/8s0m.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=19/31/8s0m.jpg)

(https://zupimages.net/up/19/31/cdk6.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=19/31/cdk6.jpg)

(https://zupimages.net/up/19/31/4xll.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=19/31/4xll.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Xavier Corteel le août 02, 2019, 21:02:37
Bravo aux deux auteurs qui illustrent parfaitement les mœurs de ces colverts. Une tournante de canards, c'est quand même surprenant !
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le août 04, 2019, 10:05:29
Merci ! Et merci aussi à Henri pour ses images qui viennent parfaitement compléter le texte.

 6 .Les oiseaux infidèles ?

   La monogamie et la grande fidélité des oiseaux ne seraient pas si évidentes que cela… S'il est vrai que 90% des espèces sont monogames, ce n'est peut être qu'en apparence. Même si on pense que quelques espèces comme l’oie des neiges, l’albatros, la cigogne et les cygnes seraient fidèles, elles restent toutefois des exceptions.

(http://zupimages.net/up/16/04/gyk4.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/gyk4.jpg)

 De récents tests ADN ont en effet montré que, pour 70% des passereaux, l'infidélité était plus ou moins un fait établi et plutôt d'un usage courant. Conséquence: les œufs d'une même couvée ne sont pas toujours du même père...

(http://zupimages.net/up/16/04/kccg.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/kccg.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/u4f0.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/u4f0.jpg)

On a longtemps cru que le pinson des arbres était un joyeux monogame, on a eu tort. Le mâle est un coureur invétéré, et la femelle ne l'est pas moins. Elles auraient hérité ce trait de caractère de leurs pères biologiques. Ce gène de l'infidélité, transmis de père en fille, est baptisé "gène de Casanova" par les chercheurs allemands.

(http://zupimages.net/up/16/04/twqd.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/twqd.jpg)

Souvent infidèles, les femelles n’hésiteraient donc pas à chercher d’autres partenaires, plus forts, en meilleure santé, dotés d’un plumage plus vif et d’une plus belle voix. C'est le cas, par exemple, de la mésange charbonnière qui, si d'aventure un mâle autre que le sien chantait d'une manière assez convaincante,  ne se priverait pas d'une petite liaison de "derrière les buissons..."

(http://zupimages.net/up/16/04/ng6a.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/ng6a.jpg)

Ce comportement, en apparence volage, viserait à les prémunir contre la stérilité de certains mâles et  à assurer une meilleure survie de l’espèce. Les femelles désirant s’accoupler de préférence avec des mâles  « de qualité » pour donner plus de chances à leur progéniture.

Pas étonnant alors que 14% des jeunes moineaux ne sont pas issus du mâle « officiel » et que 18% des pontes chez le Canard colvert  sont de plusieurs mâles.

Le risque de consanguinité justifierait également l'infidélité, comme pour le chevalier guignette ou le gravelot à collier interrompu. Chez ces espèces d’oiseaux côtiers, les femelles multiplient les accouplements lorsque leur partenaire ‘’légitime’’ est génétiquement trop proche d’elles, afin d’avoir la meilleure progéniture possible. Reste à se demander comment les oiseaux reconnaissent cette proximité génétique ?

(http://zupimages.net/up/16/04/0h04.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/0h04.jpg)

(http://zupimages.net/up/15/45/j4pt.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/45/j4pt.jpg)

Chez certaines espèces d'oiseaux chanteurs, les femelles sont fréquemment infidèles. Mais le partenaire "cocufié" n'est pas dupe pour autant. Les mâles nourriraient moins bien les petits qui ne sont pas d'eux.

Des chercheurs de l'Université de Fribourg ont effectué des tests ADN sur 500 oisillons de bruant des roseaux afin de vérifier si le père était bien l'oiseau vivant en couple avec la mère. Et il
s'est avéré que 39% des rejetons étaient issus d'infidélités de cette dernière.

(http://zupimages.net/up/16/04/jay0.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/jay0.jpg)

Les conséquences de ces infidélités sont moins bien connues. Les biologistes constatent que les bruants mâles se rendent compte de la tromperie et la sanctionnent. Lorsque la couvée comporte de nombreux rejetons qui ne sont pas d'eux, ils apportent nettement moins de nourriture au nid… Mais on ignore totalement comment les bruants font pour savoir que certains oisillons ne sont pas d'eux…

Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le août 06, 2019, 16:28:34
Encore un bel article. merci Roland, je me suis régalé.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le août 07, 2019, 11:54:30
Tout pareil que Henri
Merci Roland de partager
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: urka le août 07, 2019, 20:56:53
Superbes images! Et, si pour les Canards Col-vert je connaissais leur comportement envers les femelles (j'avais crée un fil il y a quelques années), j'apprends encore plein de choses pour les autres espèces.
André.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Xavier Corteel le août 08, 2019, 09:38:02
Un seul regret à la lecture de ce fil : Roland, pourquoi as-tu abandonné la digiscopie ?
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le août 10, 2019, 09:20:03
Merci !

"Roland, pourquoi as-tu abandonné la digiscopie ?" Parce que Xavier je ne voulais plus passer à côté des petites fleurs et des insectes que j'ignorais totalement, parce que je voulais montrer et témoigner d'autres richesses et d'autres beautés de la nature.

8. Vols au-dessus d’un nid de coucous…

Les oiseaux sont à l'origine de nombreux accidents aériens. 800 incidents sont au total dénombrés chaque année en France pour les avions civils et 400 pour les avions militaires. On appelle cela  « le risque aviaire ».

Les oiseaux  constituent donc danger permanent et notamment près des aéroports car  dans la plupart des cas, les collisions se produisent au décollage ou à l’atterrissage. Les services de l'aéroport de Nice ont ainsi ramassé 465 mouettes tuées lors de l'atterrissage d'un Airbus A-320 !

(http://zupimages.net/up/16/04/vkcv.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/vkcv.jpg)

Les aéroports attirent de nombreux oiseaux parce que ce sont de vastes zones peu fréquentées par l’homme qui, de surcroît, sont  protégées, clôturées et où il n’y a pratiquement pas de prédateurs…

Tous les oiseaux ne constituent pas une menace directe pour l’aviation. Seules certaines espèces par leur comportement grégaire ou leur taille représentent un risque réel.
Des études statistiques ont été faites et ont montré que les rapaces  comme le Faucon crécerelle, la Buse variable ou le milan noir sont impliqués dans 33% des cas.

(http://zupimages.net/up/16/04/58wo.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/58wo.jpg)

(http://zupimages.net/up/15/50/rxvd.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/50/rxvd.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/ru1s.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/ru1s.jpg)

Les mouettes et les goélands causent 19% des accidents.

(http://zupimages.net/up/16/04/5ohl.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/5ohl.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/2qvk.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/2qvk.jpg)

Les hirondelles et les martinets 13 %. Les vanneaux huppés en causent 10 %.

(http://zupimages.net/up/16/04/zkd2.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/zkd2.jpg)

Les pigeons, perdrix et faisans sont responsables de 8% des collisions et occasionnent très souvent des dommages sérieux sur les appareils. Les corneilles ou les choucas  ne sont comptabilisés que dans  3% des impacts, surtout en juillet-août, au moment de l'envol des jeunes. 90 espèces au total, parmi lesquelles les étourneaux, les hérons cendrés sur les 350 présentes en France, ont déjà  été responsables d’un accident.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le août 10, 2019, 11:06:20
Les images sont superbes et le texte instructif
Merci Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: robsou le août 10, 2019, 12:42:04
Je partage évidement l'avis de Denis: beaucoup d'informations instructives (très intéressantes celles sur le Faucon crécerelle) et comme d'habitude de superbes images. Dommage de ne pas les voir (ou revoir) aussi dans la section Vos Images Nature!

Robert
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le août 13, 2019, 09:14:49
Merci Denis et Robert !

"Dommage de ne pas les voir (ou revoir) aussi dans la section Vos Images Nature!" Oui Robert mais il faut bien faire vivre cette section qui ne suscite guère l'intérêt et qui se meurt au fil des semaines…

9. Les plaques incubatrices

Chez certains oiseaux, les plaques incubatrices nous renseignent précisément sur le nombre d'œufs pondus par la femelle. Les plaques incubatrices sont des zones dénuées de plumes et de duvets sur la poitrine ou l'abdomen et qui a pour fonction de permettre une meilleure transmission de la chaleur lors de l'incubation.

Une expérience tentée au XVII° siècle a consisté à retirer à une femelle d'hirondelle les œufs au fur et à mesure qu'elle pondait. Le résultat fut qu'elle en pondit 19 au lieu des 5 habituellement.

(http://zupimages.net/up/16/04/sijf.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/sijf.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/9kl1.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/9kl1.jpg)

D'autres expériences menées sur d'autres espèces ont depuis donné des résultats similaires. Un moineau domestique, par exemple,  peut ainsi pondre 50 œufs au lieu de 4 ou 5 !

(http://zupimages.net/up/15/49/hq14.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/49/hq14.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/vt87.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/vt87.jpg)

On a également découvert que pour certaines espèces, comme le  vanneau huppé, le retrait des œufs ne changeait absolument rien au nombre total d'œufs habituellement pondus.

(http://zupimages.net/up/16/04/muls.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/muls.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/04/ai6n.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/04/ai6n.jpg)

Ces expériences ont permis de démontrer que ce sont les plaques incubatrices qui règlent la ponte. Si on ôte les œufs à mesure qu'ils sont pondus, il n'y a pas de stimulation tactile de ces plaques et donc aucun message n'est envoyé au cerveau de l'oiseau pour limiter la ponte. Si les œufs restent en place, les récepteurs tactiles des plaques incubatrices décèlent leur présence et déclenchent un  processus hormonal qui ne va permettre que le développement du nombre "normal" d'œufs dans l'ovaire.

En ornithologie, on distingue donc les oiseaux en deux catégories; les pondeurs déterminés comme le vanneau huppé et les pondeurs indéterminés, comme l'hirondelle ou le moineau ou… la poule. Tout le monde aura compris que c'est le même processus qui nous permet d'avoir des œufs au poulailler pratiquement toute l'année…
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le août 13, 2019, 10:55:23
Superbe, Roland
J'en redemande...alors n'hésite pas...bravo
Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roinou le août 13, 2019, 22:23:28
Débutant en ornithologie je prends ce fils comme un véritable cours...la suite...la suite….la suite
et merci quand même !
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le août 19, 2019, 08:42:05
Merci à vous deux !

"la suite...la suite….la suite..." la voilà, il suffit de demander  ;)

10. Les sudistes contre les nordistes…

 Quand un oiseau se sent menacé, choisit-il de sauver ses plumes ou celles de sa nichée ? Tout dépend s’il est originaire du Nord ou du Sud. C’est la conclusion d’une équipe de biologistes des universités de Californie, du Montana et de Riverside aux États-Unis.

Ils ont en effet constaté que les espèces de l’hémisphère Nord (qui - phénomène encore non expliqué - vivent moins longtemps) s’exposent davantage aux prédateurs afin de les détourner. La nichée serait ainsi épargnée.

« Cette stratégie se retrouve également sous nos latitudes. Le gravelot, par exemple, feindra une blessure à l’aile et s’exposera directement à son ennemi dans le but de l’éloigner du nid », explique Philippe DUBOIS, ornithologue à la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux).

(http://zupimages.net/up/16/05/jrec.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/05/jrec.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/05/4px7.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/05/4px7.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/05/if5m.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/05/if5m.jpg)

En revanche, dans l'hémisphère sud, les espèces privilégient leur survie à celle de leur nichée, préservant ainsi leur chance de procréation...

11.  La membrane nictitante

Cette membrane est souvent appelée la "troisième paupière" dans le langage populaire et palpebra tertia dans la terminologie scientifique. Contrairement aux paupières "classiques", elle est normalement translucide. Elle est cependant blanchâtre chez certaines espèces comme le cincle plongeur chez qui elle très visible quand il cligne des yeux, les protégeant  quand il est immergé.

Chez les oiseaux de proie, elle sert  à protéger les yeux des parents d'éventuels coups de leur progéniture lorsqu'ils les nourrissent ou bien lorsqu'ils s'abattent sur leurs proies.

(http://zupimages.net/up/16/05/9g4p.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/05/9g4p.jpg)

Les pics rigidifient leur membrane nictitante une milliseconde avant que leur bec frappe le tronc d'arbre afin d'empêcher leurs yeux de quitter leurs orbites. Chaque fois qu'un pigeon baisse la tête pour picorer le sol, la membrane nictitante recouvre les yeux pour les protéger des feuilles piquantes ou des herbes.

(http://zupimages.net/up/16/05/sqy8.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/05/sqy8.jpg)

Elle sert également au fou de Bassan lors de sa plongée dans l'eau. Pour le  grand cormoran lorsqu’il pêche, cette membrane nictitante lui sert de masque de plongée et lui confère une vision aquatique exceptionnelle.

(http://zupimages.net/up/16/01/c6lh.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/01/c6lh.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le août 19, 2019, 10:36:20
Quelle série encore ::) ::) ::) ...c'est juste extra une fois de plus
Chapeau Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: bernall le août 19, 2019, 12:18:18
Un beau et bon fil, merci !
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: pierr07 le août 19, 2019, 18:53:22
Je passe rarement dans cette section...et c'est un tort !
Bravo Roland pour toutes ces photos réalisées avec talent et passion...Et merci pour tout ce texte très instructif.
Pierre
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: azurnet le août 19, 2019, 21:02:58
Je viens de découvrir ce fil, chapeau un grand bravo Roland pour ces magnifiques photos et les informations qui vont avec.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le août 20, 2019, 20:15:57
Non seulement je vois de belles, pardon... de très belles photos, mais tes informations sont des plus intéressantes et, très honnêtement, je m'instruis.  Merci
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le août 22, 2019, 18:18:10
Merci beaucoup à vous tous !

12. Shakespeare et les étourneaux…

Quel rapport me direz-vous entre Shakespeare et l'étourneau sansonnet ? Vous allez comprendre…

L'introduction de l'étourneau sansonnet aux États-Unis est relativement récente  et, on ne le sait peut être pas, elle est due à l'idée folle et saugrenue d'un énergumène. C'est au début des années 1890 qu'Eugène Schiefflin, riche propriétaire d'un laboratoire pharmaceutique et membre de l’American Acclimatization Society, un groupe voué à l’échange des plantes et des animaux entre les différentes parties de la planète, lâcha une centaine d'étourneaux dans Central Park.

(http://zupimages.net/up/16/01/09aa.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/01/09aa.jpg)

Un peu "dérangé" sans doute, ce monsieur s'était en effet donné comme projet d'introduire en Amérique… tous les oiseaux cités dans le théâtre de Shakespeare ! L'étourneau n'est pourtant, dans l'œuvre du dramaturge anglais, mentionné qu'une seule et unique fois dans "Henri IV".

(http://zupimages.net/up/15/47/io8m.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/47/io8m.jpg)

50 ans plus tard, les cent étourneaux s'étaient multipliés et répandus sur tout le territoire nord américain. On estime aujourd'hui leur nombre à 200 millions !

(http://zupimages.net/up/16/06/kwx0.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/06/kwx0.jpg)

Les agriculteurs et les producteurs de céréales américains lui font une chasse sévère    car, considéré comme nuisible, l'étourneau  peut ingurgiter chaque jour  une quantité de nourriture égale à une ou deux fois son poids. On estime que plus d'un million d'individus sont tués chaque année [ce qui ne représente  dérisoirement que 0,5% de la population] et que les dégâts occasionnés s'élèvent à 1 milliard de dollars… La drôle d'idée de cet Eugène Scheifflin coûte cher aux contribuables américains

(http://zupimages.net/up/16/06/fm9j.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/06/fm9j.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/06/5h5l.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/06/5h5l.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le août 23, 2019, 11:24:34
De superbes images ou l'on peut observer a loisir leur superbe plumage...bravo Roland
Merci également pour les quelques lignes qui les accompagnent
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: robsou le août 26, 2019, 14:47:09
Des informations toujours aussi instructives dans les dernières séries illustrées d'images de qualité admirable.

Robert
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le août 28, 2019, 20:32:26
Quel étourneau je fais ! J'avais oublié de repassé sur ton fil... Belle histoire que tu nous raconte et illustre. Merci encore.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le août 28, 2019, 22:50:37
Merci à vous tous ! En espérant que ce fil vous intéresse toujours autant...

13. L'ouïe des rapaces nocturnes

Chasseurs nocturnes, chouettes et hiboux sont, parmi les oiseaux, ceux qui ont l'ouïe la plus fine, la plus développée. Ils peuvent en effet localiser très précisément et capturer dans l'obscurité une proie uniquement d'après le bruit qu'elle fait. On dit même que l'effraie des clochers serait capable d'entendre, à plus de 25 m de distance, le bruit d'un stylo à bille courant sur une feuille de papier !

(http://zupimages.net/up/16/19/b2di.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/b2di.jpg)

Une des particularités des rapaces nocturnes est la présence de disques faciaux. Le rôle de ces disques, véritables paraboles,  est d'amplifier et de concentrer les sons en direction des oreilles, afin d’améliorer l’ouïe. Ils captent les sons de haute fréquence et donnent à l'effraie des clochers une sensibilité auditive de 50 à 7500 Hz, soit 20 fois plus grande que la notre !
Les rapaces nocturnes chassent donc en se servant davantage de leur ouïe que de leur vue, ne possédant pas, contrairement à une idée répandue, une vision infrarouge.

(http://zupimages.net/up/16/19/ixt4.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/ixt4.jpg)

De plus, les trous auriculaires des oiseaux sont placés, comme chez les humains, de chaque côté de la tête,  mais ces cavités ont, chez les rapaces nocturnes, la particularité d'être de grosseurs différentes et disposées de manière asymétriques, l’une étant située plus haut que l’autre. L'effet stéréophonique est ainsi assuré…

(http://zupimages.net/up/16/19/3jo2.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/3jo2.jpg)

De ce fait, les ondes sonores parviennent avec 3/100 000 de secondes d’avance à l’une des deux oreilles. Cet infime décalage leur permet de localiser très précisément, à un degré près, la position d’une proie par le simple bruit qu’elle fait en se déplaçant. Une des deux oreilles localiserait les sons sur le plan horizontal, l’autre sur le plan vertical. Un peu comme la croix dans la lunette de visée d'un tireur d'élite…

(http://zupimages.net/up/16/19/27js.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/27js.jpg)

A noter que les " aigrettes " dressées sur la tête des hiboux (et absentes chez les chouettes) ne sont pas des oreilles mais simplement de petites plumes qu'on dit  "ornementales" et  dont le rôle exact n'est pas encore bien défini.

(http://zupimages.net/up/16/19/nwp9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/nwp9.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: azurnet le août 29, 2019, 00:10:39
Un fil avec de superbes photos et de plus très instructif.  ;) ;) ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le août 29, 2019, 11:49:49
Superbe
Bravo Roland et merci de partager
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: robsou le septembre 01, 2019, 09:50:10
Très jolis portraits dans cette série consacrée aux chouettes et hiboux!

Robert
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le septembre 01, 2019, 11:17:27
Merci !

14. L'échasse blanche: droitière ou gauchère ?

Chez les échasses, la détection des proies ne se fait qu’à la vue : les petites proies sont en effet repérées puis picorées d’un coup de bec. L’oiseau scrute la surface du sol ou de l’eau tout en avançant et en agitant la tête de droite et de gauche, sans orientation préférentielle. Par contre, dès qu’il repère une proie potentielle, il oriente sa tête vers celle-ci et frappe d’un coup de bec en se servant du champ visuel préalablement sollicité.

(http://zupimages.net/up/16/19/4zs1.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/4zs1.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/19/8941.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/8941.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/19/l9lc.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/l9lc.jpg)

L’analyse des vidéos d’échasses en train de se nourrir montre que les attaques de proies se font significativement plus souvent après un repérage avec l’œil droit (entre 65 et 70% des cas observés) ; le succès des coups de bec (capture effective de la proie visée) est plus élevé si l’oiseau utilise l'œil droit pour viser plutôt que l'œil gauche.

(http://zupimages.net/up/16/19/nhiv.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/nhiv.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/19/e12y.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/19/e12y.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le septembre 01, 2019, 11:19:29
Pendant la parade nuptiale, la femelle adopte une posture de sollicitation d’accouplement en baissant la tête et en plaçant son bec à l’horizontale ; le mâle, lui, circule à grands pas d’un côté et de l’autre en alternant deux types de comportements : le bec trempé et secoué dans l’eau ou le lissage des plumes de la poitrine et des ailes.

(http://zupimages.net/up/16/20/snzk.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/snzk.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/16/44d2.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/16/44d2.jpg)

Les résultats de l’analyse des vidéos de comportements nuptiaux indiquent que le comportement de « bec secoué » est significativement plus fréquent quand le mâle regarde la femelle avec l’œil gauche ; par contre, pour le comportement de lissage des plumes, il ne semble pas y avoir de prédominance.

(http://zupimages.net/up/16/20/45by.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/45by.jpg)

Le biais latéral le plus significatif concerne le moment de l’accouplement : la plupart des tentatives d’accouplement ont lieu après une approche du mâle regardant la femelle avec l’œil gauche ; le temps passé à s’accoupler est significativement plus élevé quand l’approche a eu lieu ainsi.

(http://zupimages.net/up/16/20/dv5i.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/dv5i.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/20/msdn.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/msdn.jpg)

Cette orientation surprenante nous rappelle que chez la plupart des oiseaux, il existe une asymétrie de l’appareil reproducteur des femelles avec l’ovaire et l’oviducte gauches seuls fonctionnels. On devrait donc s’attendre à ce que les mâles aient plus de contacts au niveau du cloaque du côté gauche mais c’est apparemment l’inverse qui est observé…

(http://zupimages.net/up/16/20/osvw.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/osvw.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: urka le septembre 01, 2019, 13:13:33
Toujours des textes qui nous dévoilent des compléments d'information essentiels et les photos qui vont avec, bien sûr!
Superbe!
André.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Seb65 le septembre 01, 2019, 21:14:13
Une mine de savoir accompagnée d'images extraordinaires ! Bravo et merci Roland !  :)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: ardeas le septembre 02, 2019, 11:18:10
Merci encore Roland, c'est passionnant.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le septembre 02, 2019, 11:41:01
On ne se lasse jamais de ce genre de fil
C'est un régal pour les yeux et une source d'informations très intéressante
Bravo Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Xavier Corteel le septembre 03, 2019, 14:01:15
Faire voir et savoir, ce pourrait être la devise de ce fil, magnifiquement illustrée par un champion de la discipline. Bravo et merci Roland.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le septembre 06, 2019, 11:23:36
Merci à vous de suivre ce fil !

15. et la lumière (ultraviolette) fut…

Contrairement aux humains et à la plupart des autres mammifères, les oiseaux peuvent voir la lumière ultraviolette. Mais, selon une nouvelle étude, les oiseaux avec des yeux plus petits seraient davantage en mesure de percevoir le spectre UV. Cette capacité à voir les rayons ultra-violets serait, par exemple, mise à profit par la femelle du Gorge bleue pour choisir parmi les mâles les plus beaux, c'est à dire à ses yeux celui dont l'intensité de la tache bleue est plus forte.

Des recherches ont ainsi montré que les femelles utilisent la réflexion dans les UV pour juger de l’attractivité d’un mâle par rapport à un autre. Chez les mésanges bleues, les mâles et les femelles présentent une crête qui apparaît d’un même bleu pour l’œil d’un humain.

(http://zupimages.net/up/16/20/cge6.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/cge6.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/20/1smy.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/1smy.jpg)

 En revanche, pour l’œil d’un oiseau, elle apparaît bien plus brillante chez le mâle et on pourrait la qualifier de crête ultraviolette plutôt que bleue. Cela permettrait aux femelles de distinguer les mâles d’une part mais aussi de comparer les reproducteurs entre eux, le choix se portant évidemment  sur le mâle exhibant la crête la plus brillante

(http://zupimages.net/up/16/20/0e5z.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/0e5z.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/20/rj2s.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/rj2s.jpg)

De nombreux oiseaux ont des plumes qui réfléchissent la lumière des UV. Cette lumière est utilisée pour communiquer entre les espèces, en donnant notamment différentes informations comme le sexe, l’âge et certainement le statut social de chaque individu. Ainsi le choix d’un partenaire sexuel ou l’appartenance à un groupe sont directement liés aux couleurs que le plumage reflète.

Tout cela est complètement invisible à nos yeux mais tout à fait naturel pour les oiseaux. En guise d’exemple, celui du merle noir est frappant. Les mâles qui nous paraissent identiques ont tous un code couleur unique qui apparait sous une lampe UV. Il est ainsi facile à un adulte d’identifier son rival par rapport au statut reflété par son plumage

(http://zupimages.net/up/16/20/zi25.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/zi25.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/20/8pia.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/8pia.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le septembre 06, 2019, 12:15:44
les images sont extra et les 4 premières retiennent toute mon attention
Bravo Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: robsou le septembre 07, 2019, 10:08:28
Toujours autant de plaisir, Roland, d'admirer tes belles images! J'apprécie aussi, en tant qu'éthologiste de formation, tes descriptions fort instructives qui viennent éclairer quelques éléments des comportements de ces oiseaux dans ces dernières séries.

Robert
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: azurnet le septembre 07, 2019, 21:11:36
Magnifique suite avec de superbes photos, j'adore la série L'échasse blanche. bravo et merci pour ce fil.  ;) ;) ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le septembre 11, 2019, 16:40:18
Un grand merci à vous trois de venir dans cette section !

La perception des UV joue aussi un rôle significatif dans la sélection de la nourriture. Les mûres et les baies apparaissent sous une couleur différente pour un oiseau. . Les rouges sont plus rouges et les verts sont plus verts grâce aux UV

La sensibilité aux UV joue également un rôle dans la reconnaissance des œufs : on s’est aperçu que la réflection des UV par les œufs du coucou est très semblable à celle des œufs du nid que la femelle va parasiter. Ainsi des œufs qui paraissent différents aux yeux d’un humain sont perçus comme beaucoup plus similaires aux yeux d’un oiseau et c’est pourquoi il les couve.

L’étourneau sansonnet, qui n'a pas encore de plumes à la naissance, possède une peau qui réfléchit les ultraviolets. Quand le jeune est en bonne santé, la réflexion de la lumière dans les ultraviolets est plus importante, ce qui indique sa bonne condition physique. Les parents auront tendance à  nourrir les mieux portants.

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/09/11/190911044858265265.jpg) (https://www.casimages.com/i/190911044858265265.jpg.html)

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/09/11/1909110449325378.jpg) (https://www.casimages.com/i/1909110449325378.jpg.html)

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/09/11/190911044936587477.jpg) (https://www.casimages.com/i/190911044936587477.jpg.html)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: mslicht le septembre 11, 2019, 21:19:19
Bonsoir,
Merci pour toutes ses infos sur la vision dans les UV des oiseaux.

et la toute derniere est très belle.

cdlt
mslicht
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le septembre 13, 2019, 12:46:49
Bravo Roland
Toujours aussi enrichissant...merci de partager tes connaissances
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: bernall le septembre 13, 2019, 19:40:01
Un façon très intelligente de présenter des belles images
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le septembre 16, 2019, 20:21:06
Oups... j'avais raté plein d'infos intéressantes et de très belles photos. Bravo Roland.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: TFYA le septembre 16, 2019, 20:49:08
Les textes sont toujours intéressants et les photos sont belles.
Chapeau bas
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le septembre 17, 2019, 16:15:35
Merci !

16. Légende et vérités du rougegorge familier

 Commençons par cette belle légende: Il y a fort longtemps, le rougegorge n'était qu'un modeste oiseau au plumage brunâtre.Alors qu'il voletait, il s'approcha du Christ crucifié sur sa croix.
Il se posa sur son épaule et, de ses ailes, il essuya ses larmes. Avec  son bec, il arracha les épines qui lui blessaient la tête. Une goutte de sang tomba sur sa gorge, colorant à jamais son humble plumage…

(http://zupimages.net/up/16/20/zvv9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/zvv9.jpg)

C'est l'hôte habituel et peu farouche des parcs et des jardins qu'on observe davantage en hiver parce qu'il ose, à cette saison, se rapprocher des maisons (méritant par là son surnom de familier) et même venir aux mangeoires, obligé qu'il est, lui principalement insectivore, de changer quelque peu son régime alimentaire. Il change également de régime matrimonial puisque le Rouge-gorge vit en solitaire durant l'automne et l'hiver, mâles et femelles restant chacun sur des territoires différents. Mais " le gentil luthier des campagnes" comme l'appelait René CHAR, n'est gentil qu'en apparence. Car ce petit bien-aimé est en vérité un oiseau agressif et territorial.

(http://zupimages.net/up/16/20/kyfv.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/kyfv.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/20/46oj.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/46oj.jpg)

 Le rouge-gorge peut se montrer très agressif quand il défend son territoire. Ces disputes peuvent dégénérer en combats violents, plus ou moins longs, où les oiseaux donnent coups de becs et coups de griffes. Les mâles face à face gonflent la poitrine afin de mettre les plumes rouge orangé en évidence. Ces démonstrations de force ont pour but de clouer l’adversaire au sol, ce qui signe sa défaite. Certaines luttes entrainent parfois la mort de l’un des combattants.  Le rouge-gorge peut même poursuivre un oiseau plus grand que lui hors de son territoire. Il est si batailleur qu’il peut  s’attaquer à son propre reflet dans une vitre s’il voit des plumes rouges.  Il gonfle alors ses plumes et abaisse ses ailes, prêt au combat. Pour se faire accepter d’un mâle, la femelle est d'ailleurs obligée d’adopter des comportements de soumission en évitant bien de montrer son plastron orangé !

(http://zupimages.net/up/16/20/uz1f.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/uz1f.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/20/o00o.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/o00o.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le septembre 18, 2019, 09:55:23
J'aime tes séries d'images et je me régale avec tes textes très instructifs.
Merci Roland.
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le septembre 18, 2019, 11:28:58
J'aime tes séries d'images et je me régale avec tes textes très instructifs.
Merci Roland.
Je n'aurais pas mieux dit
Bravo Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: etsocal le septembre 19, 2019, 13:02:13
Bonjour Roland

je n'ai découvert ce fil, un peu par hasard, que ce matin mais il jamais trop tard pour bien faire, dit-on. J'en ai dévoré les trois pages avec une extrême gloutonnerie sans pour autant arriver à satiété.

La qualité, l'originalité et la teneur des textes, tout comme l'iconographie ....jusqu'à la mise en page, sont exceptionnelles.

Tu réponds à des questions que l'on s'était parfois posées sans en trouver la réponse mais plus encore tu nous ouvres aussi les yeux sur des sujets à côté desquels on serait passé sans sourcilier.

Un grand merci pour cette excellente initiative qui au travers d'une meilleure connaissance du monde animal ne peut que nous conduire à l'apprécier et à l'aimer plus encore

Très cordialement, Michel. 

 
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: labat le septembre 19, 2019, 14:08:10
Bonjour Roland

je n'ai découvert ce fil, un peu par hasard, que ce matin mais il jamais trop tard pour bien faire, dit-on. J'en ai dévoré les trois pages avec une extrême gloutonnerie sans pour autant arriver à satiété.

La qualité, l'originalité et la teneur des textes, tout comme l'iconographie ....jusqu'à la mise en page, sont exceptionnelles.

Tu réponds à des questions que l'on s'était parfois posées sans en trouver la réponse mais plus encore tu nous ouvres aussi les yeux sur des sujets à côté desquels on serait passé sans sourcilier.

Un grand merci pour cette excellente initiative qui au travers d'une meilleure connaissance du monde animal ne peut que nous conduire à l'apprécier et à l'aimer plus encore

Très cordialement, Michel. 
+ 1 très beau.
 
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le septembre 24, 2019, 15:15:16
bonjour a tous....je viens de découvrir ce fil qu'aujourd’hui...extra images et l'idem pour les commentaires....dans le passé j'ai pratiqué la digiscopie avec une lunette Orion (80 ou 90...?) et mes reflex Canon...j'ai toujours cette Orion et accessoires concordants soigneusement remisés ...et a voir ces tres belles images  mes souvenirs avec la digiscopie ce remettent a me  re-clignés de l' œil....
et il ce pourrait  que je re-glisse vers une nouvelle approche vers ce matériel...rire... certes timidement (et avec si possible un peu d'aide ...) et de nouveau pour moi bonjour a la digiscopie... ...GRAND merci pour ce beau partage pour ces superbes photos et commentaire (tres instructifs...) ....merci
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le septembre 26, 2019, 12:38:22
Merci ! Content tontongaston que tu aies le désir de revenir à la digiscopie.

17. Les oiseaux dans la langue française

En français, on emploie souvent le mot oiseau pour désigner un tas de choses: chanter comme un oiseau signifie chanter joyeusement. On est alors gai comme un pinson. Avoir un appétit d'oiseau signifie manger très peu. Une cervelle d'oiseau est un esprit léger, insouciant, étourdi, et un individu qui choisit de vivre comme un oiseau, le fait sans souci du lendemain. Être libre comme un oiseau signifie n'avoir aucune entrave. Se faire traiter de noms d'oiseaux signifie se faire copieusement insulter.

Dans le langage populaire, un oiseau désigne un individu, avec un sens plutôt négatif: un drôle d'oiseau. Un oiseau de passage désigne un individu dont on n'entendra plus parler une fois parti, un oiseau de mauvais augure est un porteur de mauvaises nouvelles. Un oiseau de nuit est un noctambule. Un oiseau rare est une personne introuvable ou que l'on cherche à contacter mais qui se rend peu disponible.

Bon nombre d'expressions sont souvent liées à des espèces précise : faire le paon pour faire le beau,
être un pigeon pour être un naïf,
(http://zupimages.net/up/16/20/xe8q.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/xe8q.jpg)

une oie pour une jeune femme naïve,
(http://zupimages.net/up/16/20/bb3q.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/bb3q.jpg)

être une mère poule pour une mère très attentionnée. Les termes vautour, corbeau, rapace et ainsi que ceux partagés par d'autres charognards ne sont jamais des qualificatifs plaisants.

Les oiseaux ne passent généralement pas pour être très intelligents, tout comme l’humain qui a une  cervelle de moineau
ou une tête de linotte,
(http://zupimages.net/up/16/20/omqn.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/omqn.jpg)

la bécasse – ou bécassine, jeune fille niaise popularisée par la bande dessinée, la dinde, femme stupide, l’oie ou l’oie blanche, plus jeune et innocente, ou même l’alouette qui se laisse piéger dans les miroirs aux alouettes. On peut aussi être bavard comme un geai, comme une perruche, ou comme une pie.

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/09/26/190926124345138918.jpg) (https://www.casimages.com/i/190926124345138918.jpg.html)

On trouve aussi le butor, brutal et sans manières, la chouette - ou la vieille chouette, vieille, laide et acariâtre
avec son correspondant masculin, le vieux hibou
(http://zupimages.net/up/16/20/achn.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/20/achn.jpg)

le vilain merle, qui peut être un « drôle de moineau », le canard boiteux mal adapté à son milieu, l’autruche qui refuse de voir le danger et fait « la politique de l’autruche », le coq agressif et prétentieux - en particulier le jeune coq, fier comme un paon, le corbeau, auteur de messages anonymes, le dindon de la farce, le manchot malhabile, le faucon belliqueux, le vautour et autres rapaces de la finance que devrait traquer le poulet, la poule – qui peut être, version homme, une poule mouillée ou, version femme, une poule de luxe, version haut de gamme de la grue, qui n’est qu’une simple prostituée. Même un objet peut se voir attribuer un nom d’oiseau comme le rossignol toujours invendable…

Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Xavier Corteel le septembre 26, 2019, 12:56:35
De la science à la littérature, "tes" oiseaux sont prétextes à nous instruire et leurs images à nous émerveiller. J'ai toujours un immense plaisir à partager ton approche de notre commune passion.
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le septembre 26, 2019, 13:19:24
De la science à la littérature, "tes" oiseaux sont prétextes à nous instruire et leurs images à nous émerveiller. J'ai toujours un immense plaisir à partager ton approche de notre commune passion.
Je ne peux que m'associer au com de Xavier
Bravo Roland et grand merci de partager
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le septembre 26, 2019, 13:52:49
bonjour a tous...merci pour le partage ....et aussi une VRAIE réalité concernant l' innombrables expressions liées au z'oiseaux....que tres souvent machinalement l ont exprime sans ce rendre compte que de cela.... aussi toujours de tres belles photos tres qualitatives ....et a ce fil (digiscopie...) m'ont redonné l'envie de ressortie ma orion ....il me reste a savoir lequel de mes boîtiers  je vais  fixés dessus...(rire)
a bientôt pour suivre ce fil avec ces belles photos et extra commentaires
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le octobre 01, 2019, 09:47:10
Merci !

17. Les yeux des rapaces   

Les yeux des rapaces sont très volumineux par rapport à leur taille. Ceux de l’aigle, par exemple, sont en proportion plus gros que ceux de l’homme qui, ramenés à la même échelle, auraient la taille de pamplemousses…

(http://zupimages.net/up/16/23/g41l.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/23/g41l.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/23/6goh.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/23/6goh.jpg)

(http://zupimages.net/up/15/43/pewk.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/43/pewk.jpg)

 Or, à taille égale, l’œil d'un  rapace a une résolution 2 à 3 fois supérieure à la notre (par exemple, l’acuité visuelle du faucon, malgré la faible taille de son œil, est 2,5 fois supérieure à celle de l’homme). Ainsi un faucon peut discerner un objet de 2 mm à une hauteur de 18 m et un aigle peut discerner un objet de 16 cm à 1500 m de hauteur, de même qu’un œil de rapace, véritable télescope, peut détecter un objet 3 à 8 fois plus éloigné que ne le fait l’œil humain (8 fois si l’objet est très brillant, 3 fois s’il se confond avec l’environnement). L'aigle possède en effet un globe oculaire très gros et possède plus de "cônes" et moins de "bâtonnets" que l'œil humain, ce qui lui donne une vue 7 à 8 fois supérieure !

Qui plus est,  les oiseaux de proie diurnes, en particulier les buses et les aigles possèdent une arcade sourcilière prononcée qui agit comme un pare-soleil ou une casquette, protégeant ainsi du soleil. Les faucons ont des moustaches noires ou foncées sous les yeux qui absorbent les rayons du soleil, les empêchant ainsi d’être éblouis.

(http://zupimages.net/up/16/03/tor9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/tor9.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/23/g5kf.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/23/g5kf.jpg)

Leur cou étant doté d’une extrême mobilité, les rapaces peuvent effectuer une rotation de la tête de 270° qui leur assure un champ de vision quasiment unique dans le monde animal. La fovéa (zone la plus sensible de la rétine) comporte 5 fois plus de cellules que chez l’homme et les rapaces diurnes possèdent deux fovéas (contrairement aux nocturnes qui n’en ont qu’une), une sur le bord de la rétine, et une autre, centrale, qui joue le rôle de loupe (en grossissant une partie de l’image, elle rend certains détails perceptibles).
La fovéa centrale lui permet donc  d'avoir une vision très pointue au centre en "zoomant" sur la proie, la fovéa latérale lui offrant la possibilité de voir largement son environnement jusque sous ses pattes pour se situer dans l'espace.

Les dispositions de ces fovéas confèrent aux rapaces un champ de vision exceptionnel de 110 °.

(http://zupimages.net/up/16/23/0ir6.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/23/0ir6.jpg)

(http://zupimages.net/up/15/50/rxvd.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/50/rxvd.jpg)

Enfin, les rapaces sont dotés d’un véritable « logiciel de traitement d’image ». En effet, les dernières observations des chercheurs montrent que les yeux de rapaces sont capables d’amplifier la lumière (comme le ferait un réflecteur), et d’accentuer les contrastes en modifiant la température des couleurs par une intensification des couleurs chaudes (orangées) et une extinction des couleurs froides (bleutées). Contrairement aux primates  dont la vision est tri chromique, leur vision est quadri chromique, puisqu’ils possèdent la capacité de voir certains ultra-violets. Tout ceci se traduit, pour le rapace, par un meilleur repérage grâce à une augmentation des détails. Il peut de ce fait distinguer un animal qui se fond dans la couleur de son environnement, supprimant ainsi l’avantage du mimétisme de la proie…

(http://zupimages.net/up/16/23/t5g9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/23/t5g9.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/23/jyya.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/23/jyya.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: azurnet le octobre 01, 2019, 13:15:36
Encore et toujours de superbes photos avec des infos très intéressantes.   ;) ;) ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: berthaud le octobre 01, 2019, 21:49:01
Bonsoir,

 Toujours aussi magnifique.

Rappel nous le matériel utiliser STP

Merci

Seph
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le octobre 01, 2019, 22:24:11
Merci à vous deux !

Pour répondre à la question, le matériel utilisé est: KOWA TSN 884 (droite) + Coolpix P 5100.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le octobre 02, 2019, 03:00:31
que oui....azurnet...certes EXTRA toujours extra  de chez extra tes photos  ...mais aussi le MAX de détails a la  précisions <chirurgicale...>...rire ...mais vrais...
je vais timidement me remettre a la digiscopie  une tentation de par le visuel de tes images...
 aussi tite question...j'ai depuis plus de 15 z'ans une lunette Orion ...dessus j'y fixé a cette époque un reflex Canon EOS 30 ou 40 D (sait plus lequel ...)
d 'ou ma question....j'ai en ce moment toujours en Canon...un EOS 6D...(premier modèle) ...puis un 70D....j'ai aussi en Sony un A6300 (mais pas boitier stabilisé)  et je viens de recevoir en Sony le RX 100 VII (dernier modèle) donc besoin d'un avis  quel boitier de préférence a fixé sur ma lunette orion ...ou faut 'il voir pour un nouveau choix de préférence a venir afin d’être   Top a être fixé que ma orion et en obtenir des résultats corrects...
merci pour un retour avec quelques tits conseils....(que déjà posté ailleurs...mais sur ce forum )
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le octobre 02, 2019, 12:20:40
Tout cela est superbe
Chapeau Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: berthaud le octobre 06, 2019, 10:02:15
Merci à vous deux !

Pour répondre à la question, le matériel utilisé est: KOWA TSN 884 (droite) + Coolpix P 5100.
Comme quoi, cela confirme les résultats avec les compacts et les oculaires ou (zooms)  des longues vues, tout en permettant des grossissements plus importants…

Merci Roland
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le octobre 07, 2019, 20:13:31
Merci !

Pour tontongaston: je ne peux malheureusement pas répondre à tes questions, n'ayant pratiqué la digiscopie qu'avec un compact (Coolpix P5100) qui date de 2009. Je ne suis plus dans le coup.

19. Le goéland et la mouette boivent de l'eau de mer…

Les mouettes et les goélands  ne boivent de l'eau douce que lorsque celle-ci est disponible. Autrement, ils sont capables de boire de l'eau de mer et rejette l'excès de sel grâce à des glandes excrétrices situées au-dessus des yeux et débouchant dans les narines. Le liquide saturé en sel tombe alors de son bec sous forme de gouttes.

(http://zupimages.net/up/16/24/g4l9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/g4l9.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/24/42i3.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/42i3.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/24/kyyq.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/kyyq.jpg)

Ces deux glandes salines, véritables "dessalinisateurs", logées dans les cavités osseuses au-dessus des yeux excrètent par deux canaux débouchant à l'extrémité du bec une solution salée à 5%. Ces glandes se mettent à fonctionner dès qu'il y a plus de 1,5% de sels dissous dans le sang de l'oiseau. Rappelons que l'eau de mer contient en moyenne 35,5 g de sels par litre, soit 3,55%.

(http://zupimages.net/up/16/24/0lxc.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/0lxc.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/13/guke.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/13/guke.jpg)!
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le octobre 08, 2019, 11:11:56
J'attends toujours avec impatience la nouvelle MàJ
Cela ravit mes pupilles et nourrit mon esprit
Bravo Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le octobre 08, 2019, 12:00:29
bonjour a tous
toujours un immense plaisir a regardées ces belles images....extra de chez extra en tout point de vue .....
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le octobre 13, 2019, 08:33:04
Merci à vous deux !

20. Ne dormir que d’un œil…

La tête et le cou sur le dos, le bec enfoncé dans les plumes de l’épaule, les canards ont la capacité de dormir en ne fermant qu’un seul œil. Un canard ne dort donc pas plusieurs minutes à la suite mais présente un sommeil extrêmement fragmenté.
A noter que leur paupière est située à la partie inférieure de l'œil, et qu'elle s'abaisse et se relève comme les vitres d'une voiture…

(http://zupimages.net/up/16/24/yr9m.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/yr9m.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/24/2p6p.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/2p6p.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/24/773t.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/773t.jpg)

 C’est ce qu’on appelle le sommeil vigilant ou le sommeil  hémisphérique unilatéral, c'est-à-dire qu'une partie de leur cerveau se repose, mais que l'autre partie reste en éveil, permettant  à l’oiseau de percevoir l'arrivée d'un prédateur et de pouvoir prendre la fuite. Les canards mettent donc alternativement  une partie de leur cerveau en sommeil, puis une autre ensuite. Ces phases de sommeil n'excèderaient pas quelques secondes pour chaque partie du cerveau. Un canard endormi  peut ainsi cligner d'un œil entre 5 et 40 fois par minute. Car chez tous les canards, les deux yeux ont un mécanisme indépendant: l'ouverture et la fermeture de l'œil droit et de l'œil gauche ne sont  pas synchrones. Le mécanisme de fermeture de l'œil gauche par exemple est commandé par un seul des deux hémisphères du cerveau ; s'agissant de l'autre œil, c'est l'hémisphère opposé qui travaille...         

(http://zupimages.net/up/16/24/jxnf.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/jxnf.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/24/zbb0.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/zbb0.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/24/9qm2.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/9qm2.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/24/bxha.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/bxha.jpg)

Des observations faites sur un groupe de colverts posés sur l'eau, ont démontré que les individus se trouvant au milieu de la troupe dorment le plus souvent les deux yeux fermés ; alors que ceux qui se situent en périphérie, sentinelles du groupe, passent plus de temps un œil ouvert, prêts à déclencher l'alerte en cas de danger. Il y a ensuite un turn-over: ceux de la périphérie passent au centre pour mieux se reposer et ceux qui étaient au milieu viennent à leur tour en périphérie…

(http://zupimages.net/up/16/24/9s5g.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/9s5g.jpg)

(http://zupimages.net/up/16/24/svpf.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/24/svpf.jpg)

Les causes d'ouverture d'un œil sont liées dans 60 % des situations à la proximité d'un congénère (14 % des cas seulement à la présence d'un prédateur). Elles expliquent le fait qu'on n'a jamais vu des canards endormis sur un étang se percuter de plein fouet. Chaque individu, œil tantôt ouvert, œil tantôt fermé, est en effet capable de se détourner des obstacles en contrôlant sous la ligne de flottaison les mouvements de ses palmes, et ce tout en dormant plus ou moins profondément…
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: mslicht le octobre 14, 2019, 14:44:30
Belles images mais aussi surtout explications des plus passionnantes sur la vie des oiseaux. Entre le système d'osmose inversé dans le bec des goélands et le cerveau qui dort qu'à moitié, j'apprend avec beaucoup de plaisir avec tes News.
Merci

cdlt

mslicht
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le octobre 17, 2019, 11:34:14
merci Roland pour le nouveau partage
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: marray le octobre 17, 2019, 17:57:16
17. Les yeux des rapaces
Leur cou étant doté d’une extrême mobilité, les rapaces peuvent effectuer une rotation de la tête de 270° qui leur assure un champ de vision quasiment unique dans le monde animal. []
Prétentieux, les rapaces ? Avec ces 90° de trop pour épater la galerie !  Comme ils peuvent tourner la tête de chaque côté, 180° auraient suffi, non ?  :D  :D
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le octobre 18, 2019, 08:28:45
Merci de votre passage sur ce fil !

Pour répondre à marray, il s'agit bien de 270°. 180° (ou plutôt 2 fois 90°), c'est pour l'homme. Les hiboux peuvent voir également derrière eux.
 
Quelques infos supplémentaires:

Le hibou peut tourner sa tête presque entièrement sur elle-même sans arrêter la circulation sanguine dans le cerveau ni endommager ses vertèbres cervicales. La tête de ces oiseaux de nuit peut en effet faire une rotation de 270 degrés, pour seulement 90°  pour l'homme, afin d'élargir leur champ de vision.

Jusqu'alors, les spécialistes des blessures humaines provoquées par des traumatismes des artères de la tête et du cou étaient étonnés que les mouvements rapides et extrêmes de la tête des hiboux ne les tuent pas. Une rotation brutale de la tête et du cou chez les humains ou les animaux peut en effet déchirer l'enveloppe de ces vaisseaux qui alimentent le cerveau en sang, et provoquer la formation de caillots responsables d'embolies ou d'attaques cérébrales.

Recourant à des angiographies et des scanners, des chercheurs ont examiné l'anatomie de plusieurs dizaines de hiboux morts de cause naturelle et découvert plusieurs adaptations biologiques permettant cette rotation extrême. Tout d'abord la souplesse de son cou s'explique par le fait que le hibou possède quatorze vertèbres cervicales pour sept chez l'homme.

De plus, ses deux artères carotides se situent au centre du cou, et non pas sur les côtés comme chez les humains et nombre d'animaux. Le diamètre des carotides des hiboux ne se rétrécit pas en traversant le cou, mais s'élargit même à la base de la tête, juste au-dessous de l'os de la mâchoire formant des réservoirs de sang qui aident à assurer le flux sanguin lors de rotations extrêmes de la tête.

En outre, les conduits osseux où se trouvent les artères vertébrales de ces oiseaux sont environ dix fois plus larges en diamètre, un espace qui se remplit d'air et forme une poche de protection. Or, chez les humains, ces canaux ont un diamètre très proche de celui des artères qu'ils contiennent. Enfin, les hiboux ont de petits vaisseaux reliant les artères carotides et vertébrales, un peu comme des dérivations qui permettent une circulation ininterrompue du sang dans le cerveau en cas de blocage dans l'une de ces artères.

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/18/191018082848375553.jpg) (https://www.casimages.com/i/191018082848375553.jpg.html)

Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: marray le octobre 18, 2019, 10:58:41
Merci de votre passage sur ce fil !
Pour répondre à marray, il s'agit bien de 270°. 180° (ou plutôt 2 fois 90°), c'est pour l'homme. Les hiboux peuvent voir également derrière eu
Oui, Roland, je savais bien cela, mais, moi qui n'ai même plus les 90°, je plaisantais, parce que 180° de chaque côté suffisent pour regarder derrière soi ! ;D
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le octobre 18, 2019, 11:03:49
Oui marray j'avais bien compris ton humour. Moi aussi, je n'ai plus tout à fait les 90°...
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le octobre 18, 2019, 12:49:58
Merci Roland pour toutes ces info
 ::) ::) ::) Quel regard saisi...Bravo
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: marray le octobre 18, 2019, 13:04:06
Oui marray j'avais bien compris ton humour. Moi aussi, je n'ai plus tout à fait les 90°...
Mais j'avais quand même omis le plus important qui était de te remercier pour tes splendides images de nature qu'on ne se lasse pas de voir... et de revoir. :)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: urka le octobre 18, 2019, 22:17:15
Une véritable encyclopédie ornithologique!
Bravo pour les photos et merci pour les textes!
André.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le octobre 19, 2019, 00:57:05
bonjour a tous...extra ....toujours extra de chez extra les images...mais plus encore les commentaires du savoir...
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le octobre 20, 2019, 09:23:54
Merci !

21. Mon truc en plumes…

On a découvert que les femelles moineaux vont investir davantage d’énergie dans la ponte si le mâle s'emploie à remplir le nid avec des plumes qui servent à isoler les poussins contre le froid et ainsi les garder en vie.

(http://zupimages.net/up/16/01/h8xu.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/01/h8xu.jpg)

Selon les résultats de cette observation, ce désir de plumes pourrait découler de la sélection sexuelle par les femelles, car plus elles ont plus de plumes,  qui offrent une excellente isolation pour le nid, plus elles s'investissent dans la reproduction.

Il a été également observé que lorsque les femelles remarquaient qu’il manquait des plumes elles n’hésitaient pas à appeler à grands cris les mâles qui  réagissent en apportant plus de plumes.

(http://zupimages.net/up/15/49/hq14.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/49/hq14.jpg)

90% des moineaux s’accouplent pour la vie et gardent le même partenaire d’une année à l’autre cependant, de nombreux facteurs influent sur le choix du partenaire d’accouplement. Il n'y a pas que sa capacité à trouver et à apporter des plumes..

(http://zupimages.net/up/15/49/rpjl.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=15/49/rpjl.jpg)

D'autres critères entrent en jeu. La taille de la tache noire sur la poitrine du mâle, par exemple qui indique sa bonne qualité de reproducteur. Plus la tâche est grosse, plus le mâle aura du succès. Tout comme l’intensité de la couleur de la tête. Plus les mâles investissent de carotène dans la couleur de leur plumage, plus ils auront de succès lors de la reproduction. Il y a également le rapport entre la taille du bec et la taille du tarse, partie écailleuse située entre la cuisse et le pied.

(http://zupimages.net/up/16/25/xt4o.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/25/xt4o.jpg)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le octobre 20, 2019, 11:38:58
bonjour a tous...
extra photos et l'idem pour les commentaires sur le moineau ...
chez nous (et pour dans beaucoup de localités...) en région Hauts de France  , le moineau (dit de gouttière ou encore de rue) pullulais ...mais hélas a ce jour il a presque disparus...
ils étais des milliers  ces tres sympatriques volatiles a piailliés...mais hélas de cela ... un lointain passé...
merci pour le partage par ces tres belles photos de ce gentil moineau...j'aime
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: azurnet le octobre 20, 2019, 12:06:32
Encore de superbes photos Roland.  ;) ;) ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: jmr87 le octobre 20, 2019, 14:47:24
De merveilleuses images et des textes passionnants: un grand bravo Roland!
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le octobre 21, 2019, 12:39:13
De merveilleuses images et des textes passionnants: un grand bravo Roland!
Je plussoie
C'est un régal...bravo Roland
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le octobre 21, 2019, 17:20:47
Merci pour ces articles forts intéressants, bien documentés et bien illustrés
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: January le octobre 24, 2019, 20:41:31
bonjour a tous...
extra photos et l'idem pour les commentaires sur le moineau ...
chez nous (et pour dans beaucoup de localités...) en région Hauts de France  , le moineau (dit de gouttière ou encore de rue) pullulais ...mais hélas a ce jour il a presque disparus...
ils étais des milliers  ces tres sympatriques volatiles a piailliés...mais hélas de cela ... un lointain passé...
merci pour le partage par ces tres belles photos de ce gentil moineau...j'aime

Bonsoir,

Ils pullulaient tellement que les pauvres d'une époque accrochaient sur les façades de leur maison des nichoirs, un pot de fleur en terre cuite et ils récupéraient plusieurs fois dans la saison les œufs  (laissant une dernière ponte) pour les manger en omelette. Les maisons des pauvres étaient reconnaissables à tous ces pots de fleurs en terre cuite qui ornaient les façades.

 [at] +
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le octobre 25, 2019, 01:04:55
hélas...nos pauvres volatiles des toits ...des champs et campagnes ...ou encore des marécages et pour n'en cité qu'une pour leurs presque extinction ... l'hirondelle dites de fenêtre ... dur tribu  ils ont payés  (et sa dure et perdure encore et encore ...) et cela pour une grande partie  de la GRANDE fautes des z'humains...
au point ou vont les choses et situation l'homme de l'instant a sa descendance  laissera que du vide....
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le octobre 31, 2019, 08:01:22
Merci !

22. Drôle de combattant

On sait tous que Le combattant varié présente un dimorphisme sexuel saisonnier très important, le mâle portant, entre autres, une grande collerette de plumes de couleurs variables.
    En 2004, des chercheurs ont fait, grâce à l'ADN, une étonnante découverte : il existe des mâles qui ont l’apparence d’une femelle (1% des mâles) ! Ces "mâles-féminins" sont plus petits et vont présenter cette apparence toute leur vie. Alors pourquoi cette stratégie ? Certainement pour s’accoupler en toute discrétion, sans combat, quand une occasion se présente...

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/31/191031075958848253.jpg) (https://www.casimages.com/i/191031075958848253.jpg.html)

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/31/191031080002762689.jpg) (https://www.casimages.com/i/191031080002762689.jpg.html)

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/31/191031080002911030.jpg) (https://www.casimages.com/i/191031080002911030.jpg.html)

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/31/191031080005395859.jpg) (https://www.casimages.com/i/191031080005395859.jpg.html)

23. Un comportement méconnu de la Gallinule poule d’eau.

Près de 80 espèces d’oiseaux, dans le monde, sont connues pour pondre régulièrement leurs œufs dans les nids d’autres espèces. Le coucou est certainement le plus célèbre.
Le parasitisme interspécifique occasionnel est moins connu, et peut résulter par exemple d’une destruction d’une ponte entamée.
La poule d’eau (Gallinula chloropus) constitue un cas intéressant : elle pond assez fréquemment des œufs dans les nids d’autres gallinules et dans ceux d’autres espèces, et elle peut être elle-même victime du parasitisme de couvée. On connait plusieurs cas de poules d’eau ayant pondu dans des nids de Foulque, de grèbe castagneux, de mouette rieuse, de canard colvert, de blongios nain …

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/31/191031080229565268.jpg) (https://www.casimages.com/i/191031080229565268.jpg.html)

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/31/19103108023587664.jpg) (https://www.casimages.com/i/19103108023587664.jpg.html)

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/31/191031080236149191.jpg) (https://www.casimages.com/i/191031080236149191.jpg.html)

(https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/31/191031080238997581.jpg) (https://www.casimages.com/i/191031080238997581.jpg.html)

Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Clic-Clac 51 le octobre 31, 2019, 11:22:34
Bravo Roland...et une fois de plus merci de partager
Amicalement Denis ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Xavier Corteel le octobre 31, 2019, 12:18:33
L'encyclopédie continue à nous enchanter. Comme beaucoup, je suppose, je trouve que ces découvertes scientifiques illustrées par des photos sublimes mériteraient d'être publiées. Est-ce dans tes intentions ?
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le octobre 31, 2019, 15:09:26
bonjour a tous...j'en suis toujours a avoir un oeil sur la rubrique <les as de la digiscopie...>
et une fois de plus un régal tant pour les photos que pour les textes joints a celles-ci a la découverte des posts de Roland Ripoll
GRAND merci a lui pour le partage
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Henrid le novembre 01, 2019, 14:20:00
Ils sont malins ces combattants.
Et la gallinule a un tel comportement en France ? Je crains qu'elle soit dans l'illégalité la plus complète  ;D ;D

Merci Roland pour ces articles toujours aussi intéressants.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: ledunois le novembre 01, 2019, 15:17:43
Les images sont excellentes, tout comme les commentaires !
Bravo et merci pour ce fil très intéressant.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: azurnet le novembre 01, 2019, 22:06:53
Bravo, encore de belles photos et merci pour les infos qui commentes ce fil.  ;) ;) ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: robsou le novembre 17, 2019, 12:39:13
J’ai toujours autant de plaisir à admirer tes images qu’à lire les commentaires fort instructifs qui les accompagnent ! J’ai rattrapé mon retard pour les canards,  hiboux, moineaux, combattants variés et poules d’eau.

Robert
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le novembre 18, 2019, 00:44:54
bonjour a tous....suis toujours un oeil sur cette page....(rire) en attente pour voir de beaux clichés...merci
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: makhno le novembre 25, 2019, 18:04:41
Merci à vous tous ! Content que ce fil vous intéresse.

3. Quand le cormoran étire ses ailes…

Quand le cormoran étire ses ailes au soleil, fait-il réellement sécher son plumage ? Face à une posture aussi évidente, poser la  question, c’est douter de la réponse…. Car certains pensent qu’il est tout simplement en train de digérer !

(http://zupimages.net/up/16/03/j3t9.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/j3t9.jpg)

Le comportement « ailes ouvertes » du cormoran, silhouette caractéristique, a pourtant  fait l’objet de nombreuses études et  beaucoup ont conclut à la fonction purement séchage de cette attitude. Son plumage en effet ne serait pas imperméable [plus précisément, son plumage n'est que partiellement perméable.] car il ne possède pas, comme les autres oiseaux aquatiques, de glande uropygienne. Mais une étude menée en 1984 a montré que les sécrétions de la glande uropygienne ne servaient pas à l’imperméabilité du plumage des oiseaux. C’est la structure microscopique des plumes qui confère cette propriété.

(http://zupimages.net/up/16/03/9o7d.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/9o7d.jpg)

Certains scientifiques ont donc avancé que cette posture  aurait d’autres fonctions, et notamment  une fonction digestive. Le cormoran prendrait cette attitude pour réchauffer sa poitrine et par conséquent le bol alimentaire, facilitant ainsi la digestion. Ce mécanisme de thermorégulation permettant à l'oiseau d’utiliser la chaleur dégagée par la contraction des muscles alaires (SIMMONS 1986, GREMILLET 1997), pour mieux digérer les proies en milieu froid…

(http://zupimages.net/up/16/03/ezcn.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/ezcn.jpg)

D’autres ont également pensé que cette attitude lui servait à garder un certain équilibre, qu’elle était un moyen de communication, ou bien qu’elle assurait et qu’elle délimitait un espace autour de l’individu, lui permettant de tenir à distance raisonnable ses congénères… 

(http://zupimages.net/up/16/03/ojbg.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/ojbg.jpg)

Enfin certains ont pensé que signal annonçait aux autres individus une pêche fructueuse…

(http://zupimages.net/up/16/03/25lz.jpg) (http://zupimages.net/viewer.php?id=16/03/25lz.jpg)
très beau ce cormoran
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Mig74 le novembre 30, 2019, 13:22:19
Merci Roland pour ce partage de bien belles images, et du texte qui les accompagne. On sent bien en toi non seulement le plaisir d'immortaliser tes découvertes, mais surtout l'envie de partager cet élan naturaliste ;-)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: urka le décembre 07, 2019, 14:04:07
Des images toujours au top et des textes instructifs dont on ne se lasse pas!
André.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: tontongaston le décembre 08, 2019, 02:40:40
bonjour a tous....merci pour ces beaux partages photographiques et commentaires top....
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: etsocal le décembre 13, 2019, 02:26:03
L'encyclopédie continue à nous enchanter. Comme beaucoup, je suppose, je trouve que ces découvertes scientifiques illustrées par des photos sublimes mériteraient d'être publiées. Est-ce dans tes intentions ?

Un point de vue que je partage à 100% ;)
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Flash71 le décembre 15, 2019, 09:02:12
Bonjour à tous,

Merci pour ces belles images.

Pour la position ailes ouvertes, voici une de mes observations.

Etant dans le marais avant le lever du soleil, j' ai vus des cormorans quitter l' arbre dans lequel ils avaient passer la nuit, rejoindre une souche et étendre leurs ailes;
sans avoir pécher, bien sur.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le décembre 15, 2019, 09:11:05
Un grand grand merci à vous tous !

"... je trouve que ces découvertes scientifiques illustrées par des photos sublimes mériteraient d'être publiées. Est-ce dans tes intentions ?"  Non, il y a longtemps que je n'ai plus ni le désir ni l'ambition d'être publié  en librairie. Je préfère aujourd'hui le partage sur les forums.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: jeanbart le décembre 15, 2019, 09:11:32
Très belles photos, merci pour le partage.  8)
Et merci pour toutes ces explications.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: labat le décembre 17, 2019, 14:49:19
Le plaisir de la lecture est de l'image certes, tout autant que de la documentation...il est entier. Merci d'un partage de grande qualité.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Echo le janvier 09, 2020, 12:12:10
Pour le cormoran c'est généralement un qui étire ses ailes en présence des autres qui ne les étirent pas . Je ne pense pas qu'un seul réussisse à réchauffer le ventre des autres... Mais enfin bon à part ça.

Aurais tu quelque chose sur l'épervier je m'y intéresse et ne trouves pas grand chose. J'en ai vu un une fois au dessus de ma tête qui criait à tout vent et puis plus rien depuis plusieurs années.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: pieryve le mai 07, 2020, 19:56:09
Bonsoir,

magistral, c'est le mot.

Merci

Sincèrement.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Jean-Jacques Groult le mai 10, 2020, 11:59:01
Je viens de découvrir ce fil absolument magnifique, tant par le contenu scientifique que photographique.
Je me permets de corriger une erreur concernant le sujet sur l'ouïe des rapaces nocturnes. Tu écris qu'ils entendent de 50 à 7.5 Khz, soit 20 fois la capacité humaine. Erreur, les humains entendent de 20 à 20Khz, les rapaces nocturnes, contrairement à ce que l'on pourrait croire ont une plage auditive plus restreinte que les humains. Selon le livre "Rapaces nocturnes de France et d'Europe" chez Delachaux et Niestlé, le grand duc entend jusqu'à 7Khz, 11Khz pour le moyen duc. Par contre, le disque facial leur permet d'amplifier le signal sonore, de 10db pour un disque de 7 cms. Les fréquences graves n'étant pas directives, il ne leur sert pas à grand chose de descendre bas. A savoir : les fréquences usuels chez l'homme montent à 7Khz, le reste (au dessus) n'est qu'un contenu harmonique, qui disparait progressivement avec l'âge, ce qui nous fait donc différencier des instruments de musique jouant une même note par exemple.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le mai 11, 2020, 10:53:23
Merci Jean-Jacques d'avoir corrigé cette erreur et d'apporter d'autres informations  intéressantes !
Titre: Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: Jean-Jacques Groult le mai 11, 2020, 11:03:23
Merci Jean-Jacques d'avoir corrigé cette erreur et d'apporter d'autres informations  intéressantes !

De rien Roland. 10db de plus en acuité, c'est juste monstrueux, cela explique leur capacité à entendre le moindre son intéressant pour eux.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Berzou le mai 15, 2020, 08:29:54
Un fil génial que je viens de relire en entier,  je me suis régalé, c'est passionnant ! !!
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: beaba le juin 10, 2020, 17:19:31
C'est toujours riche de ta lire et beau  à voir...
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: mslicht le juillet 03, 2020, 18:13:13
Les photos de Roland sont tellement belles et attractives que Beaba a fait un passage parmi nous...peut etre qu'avec quelques nouvelles photos de Roland , Beaba va nous faire un fil avec les siennes qui furent toujours un plaisir à regarder.

bon WE à tous et belles observations et photos

msicht
Titre: Re : Re : Re : OrntihoNews...
Posté par: etsocal le août 23, 2020, 05:12:22
De rien Roland. 10db de plus en acuité, c'est juste monstrueux, cela explique leur capacité à entendre le moindre son intéressant pour eux.

Monstrueux est peut-être un peu excessif, en fait l'échelle des décibels est logarithmique, quand la puissance acoustique double le niveau sonore augmente de 3 dB, quand elle quadruple il augmente de 6 dB et quand elle est multipliée par dix il augmente approximativement de 10 dB.

Donc on peut dire que le disque facial permet d'amplifier passivement les sons par un facteur 10, ce qui n'est déjà pas mal, mais à cela se rajoute la physiologie de l'appareil auditif interne des rapaces nocturnes (et aussi de certains autres oiseaux) et le traitement cérébral des informations sonores qui sont chez les strigidés bien supérieurs à ceux de l'homme.

En fin de compte on doit arriver chez les strigidés à une capacité auditive 20 fois supérieure à celle des hommes, ce qui correspond au chiffre donné par Roland, abstraction faite du fait qu'il avait attribué par distraction ce chiffre à la plage des fréquences audibles.
 
Plage de fréquences qui est environ 3 fois plus faible que chez les jeunes humains de moins de 15/20 ans mais qui du fait de la presbyacousie devient équivalente à celle des humains à partir de 60 ans. (à rapprocher sans doute de l'expression vieux hiboux  ou vieilles chouettes :laugh:)

Il est intéressant de noter que le vieillissement auditif (presbyacousie) ne survient pas chez les les strigidés qui sont capables toute leur vie durant de régénérer les tissus des cellules sensorielles de l’oreille interne.
Les humains, qui ne possèdent pas cette aptitude, peuvent avec l'age perdre jusqu'à 30 dB dans les hautes fréquences (sup à 10 KHz) et là ça devient vraiment monstrueux car l'acuité auditive est divisée par 2 puissance 10 soit approximativement 1000 fois plus faible...autant parler de quasi surdité concernant ces fréquences.

Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Xavier Corteel le août 23, 2020, 07:32:34
Merci pour cet apport scientifique qui ajoute à l'intérêt de ce fil déjà parfaitement documenté et magnifiquement illustré. Quand ce forum nous offre à voir et savoir, je suis comblé.
Titre: Re : OrntihoNews...
Posté par: Roland Ripoll le août 23, 2020, 08:47:00
Merci Michel pour ce complément d'information  très intéressant !  Merci Xavier de penser toi aussi qu'un forum est avant tout un lieu de partage et de mise en commun.