Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

[ Forum MATERIEL ] => Forum SIGMA Appareils => Discussion démarrée par: gibus le janvier 11, 2017, 16:46:45

Titre: Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le janvier 11, 2017, 16:46:45
Bonjour,
Pour le développement des X3F, on connait la lenteur et le manque de fonctionnalités de SPP !  ;D
La seule alternative à ce jour est "Iridient Developer" qui ne fonctionne que sur Mac (version Windows prévue).
Moins lent que SPP, plus de fonctionnalités, rendu plus ou moins bon selon les cas, mais gestion de la netteté très performante.
Le SD Quattro H a inauguré une nouvelle possibilité : la génération de .DNG au lieu des .X3F (mais sans jpeg dans ce cas).
Sigma a prévu d'étendre cette possibilité aux autres boitiers quattro (mais pas les Merrill).
A ce jour les .DNG sont exploitables par LR et C1 (ce qui est déja appréciable) mais pas (encore) par DXO et Iridient.
Iridient a par ailleurs développé un autre outil (sur Windows cette fois) de conversion de RAWS type RAF (Fuji) en DNG qui semble assez performant pour les x-trans. Voir : http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,264497.0.html
Cela m'a donné l'idée suivante : pourquoi pas un outil de conversion X3F Merrill - DNG ?
J'ai soumis la question au développeur. la réponse a été négative :
Il dit (et je le comprends) qu'il a mis beaucoup trop d'énergie dans le développement des X3F (dans Iridient Developer) rapporté au peu d'utilisateurs intéressés ! Il ne compte pas s'investir non plus dans le développement des Quattro.
Eventuellement il investiguera sur le format DNG du Quattro.
En conclusion : des perspectives intéressantes pour les quattro (DNG), mais pour les Merrill il faudra se contenter de l'existant.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le janvier 11, 2017, 18:03:40
Brian Griffith, c'était fendu d'un mail disant qu'il ne comptait pas prendre en charge les Quattro avec Iridient.
Trop de boulot ...

Quant au DNG Sigma, ce sera un sous raw ... ou un TIF amélioré ... au choix ...  ;D
Un peu ce que l'on obtient avec Iridient X-Transformer ... Très peu pour moi ...
(12 bits, déjà au lieu de 14 ...)

My2cts

Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Mistral75 le janvier 11, 2017, 18:25:37
(...)

Quant au DNG Sigma, ce sera un sous raw ... ou un TIF amélioré ... au choix ...  ;D
Un peu ce que l'on obtient avec Iridient X-Transformer ... Très peu pour moi ...
(12 bits, déjà au lieu de 14 ...)

(...)

Pourquoi 12 bits obligatoirement pour le DNG ?
Titre: Re : Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le janvier 11, 2017, 18:26:55
Pourquoi 12 bits obligatoirement pour le DNG ?

Aucune idée Mistral ???
Il faut demander à Sigma ...

 ;)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Mistral75 le janvier 11, 2017, 18:37:46
Oui parce que ça n'a rien à voir avec le format et que d'autres fabricants d'APN sortent des DNG 14 ou même 16 bits.
Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le janvier 11, 2017, 18:40:58
Oui parce que ça n'a rien à voir avec le format et que d'autres fabricants d'APN sortent des DNG 14 ou même 16 bits.

Bé oui ...  :-\

Limitation imposée par la techno employée ???

 :-X
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Mistral75 le janvier 11, 2017, 18:47:40
Sur le fichier RAW, oui ; le nombre de bits du codage dépend des convertisseurs analogique --> numérique utilisés. Mais il n'y a aucune raison qu'un RAW-X3F et un RAW-DNG diffèrent de par le nombre de bits du codage : ce sont simplement des conteneurs différents, des façons différentes d'encapsuler le fichier brut de capteur. D'où mon étonnement.
Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le janvier 11, 2017, 18:50:07
Sur le fichier RAW, oui ; le nombre de bits du codage dépend des convertisseurs analogique --> numérique utilisés. Mais il n'y a aucune raison qu'un RAW-X3F et un RAW-DNG diffèrent de par le nombre de bits du codage : ce sont simplement des conteneurs différents, des façons différentes d'encapsuler le fichier brut de capteur. D'où mon étonnement.

Je me disais qu'il fallait moins de puissance embarquée pour "calculer" un 12Bits ...

 ???
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: i-Marc le janvier 11, 2017, 19:47:07
Je viens d'essayer la manoeuvre RAW X3F -> TIF -> LR
Bon, ben, il va falloir investir dans un ordinateur à x k€!  :-\
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: focaler le janvier 12, 2017, 16:35:30
Bonjour à tous je viens pas souvent poster mais je suis vos fil de manière assez régulière. Je suis débutant et je m'essaye a plusieurs matériels aussi (autre sujet... et ...autre fil). Bref juste une petite suggestion concernant spp 6  (et autres à venir?). Pourquoi n'avoir la seule possibilité  d'enregistrer son travail que sous un seul format à la fois?  ???
Spp propose de sauvegarder le fichier  en .jpg ou en .Tiff.
Je n'enregistre pas toutes les retouches sous un nouveau fichier Tiff. évidemment, mais réenregistre les données apportées au fichier X3F lui-même, par sa touche dédié. Par contre j'aime avoir une trace du travail réalisé sans que ce soit nécessaire de faire fonctionné le "char d'assaut" systématiquement.
La seule façon de laisser une image "allégée" et consultable rapidement est de faire une sauvegarde jpg.  Revenir au menu déroulant pour de nouveau choisir le format via le menu déroulant vient s'ajouter à la lenteur connu de spp. Oui je le précise je shoote en raw + jpeg, je trouve cela  très pratique pour la près-visualisation quotidienne et post traitement. Tous ceux qui font de même savent que les jpeg de de nos cher boitier ne sont pas destiner .. à être vus comme tel.
Donc même si je sauvegarde en Tiff pour être retravailler plus tard, la copie d'un jpeg simultané (ou pas) ne serait pas de trop (ou manquante) et ne gâche rien. Ce n'est que mon avis personnel, mais c'est d'ailleurs valable pour Corel, Photoshop que je connais donc pour les autres  j'imagine... ::)

* tous les boitiers aujourd'hui propose ce choix d'enregistrement à 2 formats différents,  pourquoi pas ces messieurs des logiciels de traitements photos? A bon entendeur.. ;)

Meilleurs voeux à tous.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Agathon le janvier 13, 2017, 13:28:25
Bonjour,

C’est ma première intervention sur ce forum et, fovéoniste depuis plusieurs années, je tenais à partager mon expérience. Je photographie uniquement avec des DP Merrill (je possède les trois). J’étais sur Mac et j’ai basculé sur Linux. Voici mon retour d’expérience sur les logiciels de traitement.

SPP : je ne vais pas m’y attarder, tous les fovéonistes le connaissent. Il est simple à utiliser, donne de bons résultats en général, est horriblement lent, fonctionnellement limité, ce qui impose souvent d’utiliser un autre logiciel. Il modifie directement les fichiers originaux (si on veut conserver les modifications effectuées) au lieu d’écrire dans un fichier annexe, ce qui est dangereux. La version 5.5 tourne de manière acceptable sur Wine, la version 6 ne fonctionne pas.

Iridient : ce logiciel est excellent, mais peut sembler un peu compliqué pour qui débute. Pour les X3F, le résultat est parfois meilleur que celui fourni par SPP, mais j’ai rencontré des situations pour lesquelles il était impossible d’obtenir une image correcte (taches vertes et magenta impossibles à éliminer alors que SPP s’en sortait bien). Néanmoins, je pense que c’est un logiciel à préconiser pour les possesseurs de Merrill travaillant sur Mac car il est plus rapide et plus complet que SPP. Sa force principale sont ses algorithmes d’accentuation, mais cela ne me semble pas un point très important pour les X3F déjà bien accentués (ceci n’est qu’un avis personnel). Il ne modifie pas les fichiers originaux, mais crée des fichiers annexes.

Kalpanika : ce sont des outils en ligne de commande permettant de produire des DNG à partir des X3F et qui fonctionnent sur Windows, MacOS et Linux. Ils ont été conçus pour les Quattro, mais acceptent aussi les X3F des Merrill. On les trouve ici : http://www.proxel.se/x3f.html. J’ai testé avec un fichier X3F de Merrill et j’ai pu importer le fichier DNG dans Lightroom. Mais, sous Linux, le fichier importé dans Darktable a des couleurs complètement à l’ouest et je n’ai pas réussi à les rétablir. Quoi qu’il en soit, cela semble une solution qui tient la route pour qui possède par ailleurs Lightroom, mais qui reste fragile, la pérennité du logiciel n’étant pas garantie.

Sinon RawTherapee est censé savoir importer des X3F, mais probablement antérieurs à ceux des Merrill. Globalement, la situation n’est pas glorieuse. La production directe de fichiers DNG est une bonne orientation, même si je ne comprends pas non plus la limitation à 12 bits. Elle est peut-être liée au traitement pour produire des données exploitables car les données vraiment brutes sont évidemment inutilisables par des logiciels comme Lightroom.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le janvier 13, 2017, 13:55:03
... et au final seul SPP tient la route ...
La version 6.5 apporte des améliorations ... et sa "vitesse"  ;D devient acceptable ...  :D

Dans un autre registre, je signale l'excellent PhotoMechanic:

http://www.camerabits.com/

qui permet de gérer (EXIF et IPTC via les XMP), et trier les X3F(Aperçus intégrés), des Merrils et Quattros , avec efficacité et rapidité ...
contrairement aux binadous d'Adobe ...

 ;)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le janvier 13, 2017, 16:06:52
Bonjour,
Merci pour ta contribution Agathon. Tu as bien cerné et résumé les caractéristiques des outils.
Merci aussi pour le tuyau du convertisseur X3F - DNG que je ne connaissais pas.
Je me suis haté de le tester (version Mac), et j'ai faille crier victoire !
En effet, la conversion fonctionne bien (environ 8s pour un fichier sur mon Mac Mini).
Le DNG produit n'est pas accepté par DXO mais pris en compte par LR et C1. Hourra ! Oui, mais :
- on perd tous les exifs
- et surtout les couleurs ne sont pas bonnes (ça ne saute pas forcément aux yeux mais quand on connait sa photo ...)
Sous C1 j'ai un exemple ou les curseurs sont à 12000 Kelvin et Nuance -39 !
Donc pour moi dommage mais c'est inutilisable. Le gros problème sur les Fovéon c'est l'interprétation des couleurs.
Il n'y a que Sigma qui sache interpréter au mieux les couleurs de ses capteurs, et donc ils seraient les mieux placés pour créer un convertisseur. Quoique maintenant j'ai un doute sur la qualité de leurs DNG générés par le Quattro H  ;D
(Il faudra comparer les X3F et DNG sur une meme prise de vue).
En conclusion je crains que Dub aie raison : seul SPP tient la route à ce jour
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Agathon le janvier 13, 2017, 16:20:28
Merci Gibus d’avoir essayé les outils de Kalpanika. Je n’avais fait qu’un essai rapide, mais vu que ça ne rentrait pas dans Darktable, j’avais laissé tomber. Pour les Exifs, c’est bien vu, mais ce n’est peut-être pas si grave. Avec exiftool, on doit pouvoir recopier les EXIFs depuis la X3F vers le DNG. Au pire, l’écriture d’un programme pour faire cela ne devrait pas poser de problèmes insurmontables (j’ai déjà fait plus compliqué sur les fichiers X3F).

Mais, effectivement, pour les couleurs, c’est grave car cela signifie qu’il y a un problème avec les algorithmes mêmes, qui restent toujours un secret bien caché de Sigma. SPP reste peut-être la seule solution, mais, pour moi, c’est une impasse, sauf si quelqu’un ait comment faire tourner la version 6.x sur Wine. Peut-être une future version 7 marchera-t-elle mieux, mais ce genre d’espoir est souvent déçu.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le janvier 13, 2017, 18:51:14
Oui, les inconvénients de linux  ;D
Pourquoi as-tu abandonné OSX ? à cause du matériel ? tu as envisagé hackintosh ?
Pour en revenir à Kalpanika j'ai exploré les paramètres. En mettant l'option pour ne pas débruiter on tombe à 2 secondes pour traiter un fichier ce qui est très bon. Pour les couleurs il y a l'option -wb, j'ai testé avec Auto ou Sunlight par exemple, ça joue sur le résultat, mais dans aucun des cas je n'ai eu de résultat  satisfaisant, et toujours les curseurs Kelvin et nuance dans des positions extremes !
Je ne sais pas si c'est juste une mauvais interprétation de la BdB ou si c'est plus complexe. Je laisse donc tomber l'outil, dommage.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Agathon le janvier 13, 2017, 20:48:55
 [at] Gibus

J’ai longtemps été sur Mac (depuis Mac OS 6), mais je n’aime pas l’orientation prise par Apple avec les dernières versions (pour moi, la dernière bonne version est Snow Leopard), ni les orientations prises au niveau matériel (batterie non amovible, RAM soudée), ni bien sûr les prix délirants.

Un Hackintosh serait évidemment possible, mais j’aime bien la philosophie du libre. Évidemment, quand un logiciel est incontournable comme SPP, cela peut être problématique, mais Wine marche plutôt bien en général. Je ne sais pas comment à été développée la version 6, mais ce ne doit pas être triste.Sinon, je peux évidemment faire tourner un Windows sous VirtualBox, mais, déjà, il faudrait que j’ai un Windows sous la main :). Et il est apparemment impossible de faire tourner un MacOS X, même ancien, sur VirtualBox. Du moins, je n’y suis jamais arrivé.

Tant pis ! La version 5.5 de SPP me suffit. De toute façon, je n’ai pas prévu de passer sur le Quattro, mais cela est une autre histoire.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le janvier 13, 2017, 23:26:59
Oui pour moi aussi Snow Leopard a été la meilleure version. Mais avec El Capitan finalement ça tourne bien, à condition d'avoir un SSD car l'OS est devenu trop lourd (comme windows).
Le problème de l'évolution matérielle est plus critique et c'est un peu angoissant pour un futur renouvellement. Je suis actuellement sur la version la plus puissante du Mac Mini late 2012. J'en suis satisfait mais je ne vois pas par quoi le remplacer aujourd'hui si je devais le faire. Pour Virtualbox j'ai un Windows XP (un peu l'équivalent de Snow Léopard...) pour quelques vieilles applis, ça marche très bien. Mais pour un Windows récent c'est sans doute délicat de trouver une install avec licence valide, et à prix raisonnable. Curieux que tu n'arrives pas à créer un OSX virtualbox (est-ce parce que tu es sous linux ?)
Perso SPP 5.5 me suffit aussi. La version 6 n'apporte pas grand chose pour les Merrill et est curieusement un peu plus lente sur mon Mac.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Agathon le janvier 14, 2017, 11:02:51
J’ai essayé de faire fonctionner MacOS Leopard (dont j’ai les CD) sous VirtualBox sur un Mac mini 2011 tournant sous Mavericks et ça a bloqué avec un message obscur. Je n’ai pas cherché plus loin n’en ayant pas un besoin impérieux. Ce que tu me dis m’incite à essayer sur Linux. Ça pourrait m’être utile, pas seulement pour exécuter SPP.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Agathon le janvier 17, 2017, 20:45:14
Du nouveau concernant les outils de Kalpanika. Un utilisateur a écrit un script permettant de récupérer les données EXIF et surtout de corriger les dérives de couleur. Il ne fonctionne apparemment que sur Mac.

Pour ceux que cela intéresse voici le lien sur le script : https://www.dropbox.com/sh/vd601dndp465oq9/AACR7B1D91oiDu3ihvTkTbgKa?dl=0 (https://www.dropbox.com/sh/vd601dndp465oq9/AACR7B1D91oiDu3ihvTkTbgKa?dl=0).

Il faut les outils de Kalpanika, bien sûr, et aussi ExifTool.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Agathon le janvier 17, 2017, 20:52:58
Je me rends compte que ce que j’ai fourni ne suffit pas  :(. En effet, pour télécharger sur DropBox, il faut apparemment un compte.

En plus de cela, il y a quelques étapes pour faire marcher le bousin. Voici ce que j’ai trouvé sur Dpreview (désolé, c’est en anglais) :

-----------

How to install:

1.) Extract the opcode files to a directory of your choice and edit the path "/your/directory/here/" in the script x3f2dng.sh accordingly. I use something like /users/shared/DP2M_opcodes/

2.) Probably you need to make the script executable by "chmod 777 x3f2dng.sh" in the console

3.) Copy the script e.g. to /usr/local/bin - this directory will likely be on your executable path variable

4.) Remember to install the latest versions of Kalpanika and Phil Harvey's ExifTool.

How to use:

In the console, just cd to the directory where your X3Fs are stored and execute the script by typing "x3f2dng.sh" <Return> on the command line. On my iMac it takes about 10 sec per image to convert to DNG and insert the tags. You should find your converted DNGs in the same directory, with full EXIF tags and the flat-field opcodes inserted. Adobe Camera Raw and Lightroom are able to interpret those opcodes and will directly be able to work on the files, color casts hopefully gone.

For other RAW converters one can use Adobe's free DNG Converter to "bake" the correction into the RAW pixels: select compatibility "Camera Raw 4.6" and do a second conversion step.

-----------

Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le janvier 17, 2017, 21:24:47
Merci pour le tuyau, je vais installer tout ça et tenter de coller les morceaux !
D'après l'auteur sa bidouille est digérable par LR (sans doute pas C1 dommage) et pour le bon rendu couleur c'est au conditionnel  ;D
Bon je vais malgré tout tenter la chose, pour le fun, et si c'est OK pour les couleurs c'est cadeau  ;)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Agathon le janvier 17, 2017, 21:37:52
J’ai testé sur Linux. Le script fonctionne. J’ai téléchargé DNG Converter (une version un peu ancienne dont je peux être à peu près sûr qu’elle tourne sur Wine) et j’ai converti le résultat au format Camera Raw 4.6. C’est reconnu par mon Darktable avec des couleurs à peu près correctes. Une application d’une courbe de base neutre améliore les choses et on peut dire que c’est quasi bon. Sur ma photo de test, il reste quelques artefacts qui disparaissent quand je regarde à 100 %, donc ça sent le petit bug dans Darktable.

Petit problème tout de même. Je ne vois pas comment automatiser cela. Mais ça vaut le coup d’y réfléchir car je récupère un DNG au lieu d’un TIFF et ça me permet de faire toutes les corrections tonales dans Darktable. Reste à voir si je peux aussi corriger de manière efficace les aberrations chromatiques dans Darktable. Sur le DP1, c’est indispensable.

Ceux qui travaillent avec LR n’ont pas de conversion à faire avec DNG Converter. Si le résultat est bon, ça peut valoir le coup.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le janvier 17, 2017, 23:38:07
Rapide test : c'est OK pour les exifs, par contre pour les couleurs c'est toujours pas ça  ;D
Et j'ai aussi des artefacts (points rouges dans un ciel surexposé) qui disparaissent à 100% avec C1 et l'inverse avec LR !!!
Bon le 2ème outil pour les exifs c'est OK mais je ne vois pas comment il pourrait arranger les couleurs et à quoi servent les fichiers opcodes (1 par ouverture).
Le problème c'est le premier outil qui est approximatif sur les couleurs à mon avis.
Je suis un peu sceptique qu'on puisse trouver une solution satisfaisante, hors périmètre Sigma.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Agathon le janvier 18, 2017, 00:50:03
Oui, ça semble bien mal parti.

Mes artefacts sont aussi des points rouges sur les zones surexposées, donc ce n’est pas la faute de Darktable, mais bien un problème avec l’outil. C’est surprenant que le comportement soit le même avec C1 et inversé avec LR, mais cela ne semble pas très sain, de toute façon.

Pour les fichiers opcodes, je suppose que c’est là dedans qu’on trouve les éléments permettant les corrections. Avant, la balance des blancs étaient totalement foireuse. Maintenant cela semble correct, mais je veux bien croire que les couleurs ne soient parfaitement justes. Je n’ai pas comparé avec ce que donne SPP.

De toute façon, pour moi le traitement est trop compliqué et, surtout, ça ne prend en compte que le DP2M. Je vais surveiller quand même comment ça évolue, mais je crois bien que je ne suis pas près de me passer de SPP. En tout cas, Sigma a bien protégé son savoir-faire.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Mistral75 le mars 03, 2017, 15:56:35
Bonjour,
Pour le développement des X3F, on connait la lenteur et le manque de fonctionnalités de SPP !  ;D
La seule alternative à ce jour est "Iridient Developer" qui ne fonctionne que sur Mac (version Windows prévue).
Moins lent que SPP, plus de fonctionnalités, rendu plus ou moins bon selon les cas, mais gestion de la netteté très performante.
Le SD Quattro H a inauguré une nouvelle possibilité : la génération de .DNG au lieu des .X3F (mais sans jpeg dans ce cas).
Sigma a prévu d'étendre cette possibilité aux autres boitiers quattro (mais pas les Merrill).
(...)


Voici ce qu'en dit Kazuto Yamaki, PDG de Sigma, lors d'un entretien avec Arthur Azoulay de Focus Numérique :

Citer
La possibilité du format DNG est une vraie révolution chez vous, car on peut utiliser un autre logiciel pour le traitement des images. Pourquoi avoir attendu autant de temps pour ajouter cette fonction, et allez-vous l'ajouter à vos autres boîtiers par le biais d'un nouveau *firmware* ?

M. Kazuto Yamaki – Nous connaissons le format DNG depuis longtemps. Au début, nous pensions qu'il n'était pas possible d'obtenir des images de qualité avec, car il est très simple. Depuis plusieurs années, nous avons reçu beaucoup de demandes à son sujet. Nous avons donc essayé et trouvé que la qualité d'image n'était pas si mal. Alors nous l'avons donc implémenté. C'est notre faute si nous n'avons pas essayé depuis le début. Oui, nous allons mettre à jour nos SD Quattro et DP Quattro. Pour les SD, ce sera le mois prochain ; pour les DP, en avril ou mai.

Source : Rencontre avec M. Kazuto Yamaki, PDG de Sigma - Focus Numérique (https://www.focus-numerique.com/news/rencontre-avec-m-kazuto-yamaki-pdg-de-sigma-19585.html)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le mars 03, 2017, 23:00:15
Merci pour l'info. Ils reconnaissent que la qualité des DNG était "pas si mal", c'est à dire inférieure au X3F.
Les possesseurs de Fovéon recherchant la qualité d'image maximale, l'intérêt du DNG restera limité. ;D
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 02, 2017, 15:41:30
Bonjour,
Je me suis inscrit sur Chasseur d'Images uniquement pour pouvoir participer à cette discussion, tellement le développement des X3F me frustre. Jusqu'ici je n'avais utilisé pour appareils numériques que des Ricoh, utilisant le DNG, et je découvre les joies du Fovéon via un déjà vieux DP2s depuis quelques semaines seulement. Et j'ai bien dû me rendre donc de la difficulté que c'est d'en tirer des jpeg ou des tiff de bonne qualité.
Je me permets (si ça marche) de montrer un exemple ici du problème qui m'agace le plus, et que j'imagine vous connaissez tous. C'est d'autant plus flagrant et frustrant qu'on monte en iso. Voilà le X3F d'une image prise à 1600 iso juste au moment où je l'ouvre sur spp:
(https://lh3.googleusercontent.com/C1LwMNpWNafULKX-pMlI3nuJJgV8NnmuyDZLJxadngU05RtkwJVOuHP8GngurAYt5SmEqgY-Fn-DNBigp89ZQJayCm2g2Fn23oo3hJ2VKTz2HzZE23Y8fTwTkWKM-7xEpWGCLuqDnVPpthVqBE_hAybCSUWQ-Pg9urdQJfHvMlrjHaNWoQ0y8P_i-VAK_xr2tkENdbqTN7TSCQ3FzffK8hJvll4XIIqwhrljmV6ieLYOledDXGFH4Xk4i7hfMddty3mIBWbVYG9L5-7jCwSypOfsMslxPSjGBuy8cztyHBPc1lbEvrAsx45O4luCo7ULnU2IvCHKU3yIvDpC0LwzKut0N1Tqjd9xs8gnlsDviaWPMlRxBSGmaS_cGdNdz3q_fF3yS9BTtOtcotPvxNGH7fs-8gHbclTFUmLradtbPv5eGp5wCtSjWt7Uqo__ZKBgJun4vy-FtVH5bdG2XWdxRQ2pzclgtkKz477lQrlJ_J210tIfFJ_IZTE2QrnTdJ0cmlZG-NU4Wnb0a1rkO_Ka9IiTxNESFIuKDkJLxdnZou-KIEmpXMqx2s5RIEHor-k-FJagg7j5gC-NOx35G_Cz0ntfO7s8-0_7_WARJtGDNDFpGWPhV7qr=w1137-h955-no)
Et la même quelques secondes après, quand spp a fait son "travail":
(https://lh3.googleusercontent.com/ECrbcrg5TgygeKPTq3oHra70esegI6WkGsZi3xRzpSJ0GPLf2tgvXUWwXiQ8IZI8E2xBhoW3JYWrtvLG255F_E7_Vg49OhPZEv68iMCJ7OJzlg00uTnKUXAsB7V9WXtu9Ic7Qd51v3tIr9cGmU2i4MADxm3al9c83gSTjzTjk9F8CuqgHOk3WwOo2y5jg8qSXT2C5UMAV9KxvfXbWgnvNQMCAr8vyVgxnFiuUfmULMj04muDuaf27IrZM0fgfpPspcTgVeS6hUJwVsCndOpQTb02WRvzi8xgjCkX3TOxOzw3Tn4CYOLnb_YpIBGRnLCeJ-iyYY_l7TAn0V3ULuO_cMmZElABmN7YlnWO0pyok9LkV5S8fG9cyW7Tfa7EHwZRoPNxIFvOvQATSLb_Rs_oopVwhu00iu6NsvkauRiRHf9qOkHK74g64EFmglueS32hNq0ZS3nk1ootfe4oHlRUk5fQ6WuYFyOHpAEzJoh7AFoos8A1740ZiHh7saTbt73XQbT1esc__aRMQh0H3_HAS1aCED7WfZJtmeBg5a8wwFzJrrK5Aojvv2KTX0_dSjoKAbtjelJzFsB5hzFJ8-xpkuaJi7_eOmJZq2k8UdtUWV79DGlIdPr4=w1143-h955-no)
Je voudrais tellement pouvoir me retrouver avec un fichier final le plus proche possible de l'initial, parce que cette image juste à l'ouverture me plait beaucoup, elle serait largement rattrapable manuellement avec un photoshop si seulement elle sortait telle quelle en jpeg ou en tiff... mais j'ai beau cafouiller dans les différents modes et ajuster les variables, le résultat que me donne spp est toujours affreux. J'ai essayé en passant en DNG avec un logiciel de conversion mais c'est pratiquement la même chose. On dit que l'appareil est mauvais dès 400 ou 800 iso, mais force est de constater que c'est faux, et ça me frustre. Au secours!
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Tadorne le avril 02, 2017, 18:55:48
vérifier que le mode d'ajustement en haut à gauche ne soit pas sur auto
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le avril 02, 2017, 19:54:22
Bonsoir,
SPP a de gros défauts (lenteur, manque de fonctionnalités), mais la qualité du développement est très bonne, et c'est la première fois que j'ai connaissance de quelqu'un qui lui préfère le jpeg encapsulé dans le X3F !
L'exemple choisi n'est pas terrible il faut le reconnaitre. En quoi la version X3F est-elle moins bonne ? SPP l'a débruité, vous pouvez ajuster la correction si elle ne vous convient pas. A part ça ,...  ???
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Verso92 le avril 02, 2017, 19:56:52
En quoi la version X3F est-elle moins bonne ?

Il y a quand même une sacrée bascule de couleur (--> vert), non ?
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le avril 02, 2017, 21:09:02
Oui, mais quelle version est la bonne ?
Personnellement je n'ai jamais constaté une version développée inférieure au jpeg.
Il est vrai que je ne shoote jamais à plus de 200, maxi 400 isos.
Le boitier est assez vieux aussi (DP2S).
Peut-etre essayer avec SPP5, je ne sais pas si le rendu peut etre différent avec ce boitier par rapport à SPP6 ?
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PENDER le avril 03, 2017, 20:28:34
Bonjour
"
"Il y a quand même une sacrée bascule de couleur (--> vert), non ?"

Ben voila, je ne suis pas tout seul... Cette p.... de bascule jaune verdâtre .... C'est dommage car à 100 isos mon DP2M rivalise sans problème avec mon D800... et en montagne, il pèse 1K 500 de moins. Ça doit être de ma faute... Dès qu'on touche la chromie dans spp, la bascule devient mag- ... ou Cyan....Un peu frustrant, ça me fait hésiter d'acheter le sd quattro si c'est la même chose.
 Comment font les experts ?
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Tadorne le avril 03, 2017, 23:21:57
simplissime : nos appareils restent réglés à 100 iso. Et on attend que la lumière convienne . Ou alors on fait de la pose longue sur pied ... si la prise est bonne, histogramme équilibré, le travail sous Spp
est simplissime également et ne sert qu'à sortir un tiff travaillable 
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PENDER le avril 04, 2017, 11:17:25
"Et on attend que la lumière convienne"

Ben, oui, c'est en effet simplissime. je suis vraiment débile de ne pas y avoir pensé plus tôt.
Résumons : on se plante devant le sujet, on attend , 1h, 2 jours, une année, que la lumière corresponde à la réponse colorimétrique de l'engin et on a tout bon du premier coup...
 Plus sérieusement, en regardant les photos posées ici, je me rends compte que je ne suis pas tout seul à produire (sauf au soleil avec la b.d.b. sur lumière du jour c'est vrai, c'est le seul cas où ça marche.-Mais j'ai horreur de ce type de photos, je n'aime que les lumières plates, c'est grave ?-) du jaunâtre verdâtre et que c'est pas de la tarte à corriger.
 C'est d'autant plus rageant pour les nuls comme moi que j'aime bien cet engin.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le avril 04, 2017, 12:18:48
Ne nous fachons pas ! le message de Tadorne n'était surement pas destiné à vous traiter de nul...
Il est vrai que les Merrill aiment le soleil et les 100 isos et j'utilise mon DP2M dans ces conditions la plupart du temps, meme s'il m'arrive de faire des photos de nuit (mais avec trépied).
Je dirais que le genre de photos montré en exemple, et à 1600 isos devrait etre faite avec un boitier plus classique.
Votre insatisfaction colorimétrique concerne aussi les photos prises à 100 isos ?
Pour ma part, me limitant au paysage/monuments principalement, je ne ressens pas de gêne de ce coté, mais je serais plus prudent pour du portrait par exemple.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PENDER le avril 04, 2017, 14:06:01
ben...
Possédant ausssi un Nikon ; pour la colorimétrie, y'a pas photo et ceci jusqu'à 1600 isos-Après, j'ose pas.-

 Avec le dp2, je n'ai jamais osé aller au delà de 100 isos, pas fou.Et c'est souvent vert beurk.

Simplissime, non ?

Nan, nullissime !
Rassurez-vous, nul ça me convient parfaitement. Et je m'amuse bien avec mon bouffeur de piles verdoyant.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PENDER le avril 04, 2017, 14:38:32
Post coïtum

Comme j'avais un peu de temps , je suis allé sur "passion fovéon" que je ne connaissais pas.
Voici un exemple entre 1O. Si l'auteur est gêné, je l'enlève illico. C'est exactement ce que je reproche au rendu de mes photos, avant traitement bien chiant.Si certains s'en contentent, pour moi, c'est complètement à l'ouest.
Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Mistral75 le avril 04, 2017, 14:59:37
(...) Si l'auteur est gêné, je l'enlève illico. (...)

Chiche ! :P
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le avril 04, 2017, 15:47:32
On ne peut pas juger sur une photo, dont on ne connait pas les réglages (BDB) et développement.
Si le rendu (couleurs) de mes DPxM me convient généralement, je reconnais que parfois c'est bof,bof quand l'éclairage est un peu difficile.
Mais on les utilise pour leur précision hallucinante, surtout en paysage, en acceptant les inconvénients.
Pas facile de reconstituer la bonne couleur à partir de 3 couches !
Si on n'aime pas le vert SPP, on peut essayer "Iridient Developer" qui tend un peu plus vers le jaune  ;)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PENDER le avril 04, 2017, 17:34:27
En effet, je ne peux pas l'enlever. mes excuses au photographe, dont je ne remets pas en cause la qualité. Simplement, je ne suis pas tout seul avec ces pb....

 Merci des renseignements, en tout cas.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Tadorne le avril 04, 2017, 19:16:43
afficher l'histogramme sur l'écran et corriger l'expo avant la prise de vue peut rendre service
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Mizar le avril 05, 2017, 00:06:18
si on "choisi" un foveon ce n'est pas pour faire des tofs à 1600iso  ::), les bayers et autres font ça très bien, mais pour la def, le rendu
et perso je n'ai pas ce genre de pb "verdâtre"
oui si c'est sous ex et qu'on pousse les curseurs, ou en condition de lumière, style contre jour
sinon perso je passe mes X3F direct en tiff avec SPP, et traite sous LR
quant à l'exemple choisi, il faut demander à l'auteur, si c'est son choix . Et à mon avis on peut traiter différemment la photo sans pb.
Il ne me semble pas voir tant de photos que ça avec ces dérives ??? regarde les galeries de tadorne par ex  ;)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 05, 2017, 03:20:33
Merci pour vos réponses. L'exemple envoyé est en mode "X3F" mais même en auto ou en arrangeant à ma sauce je me retrouve avec ça. Par contre je suis étonné que la première image, celle dont je dis que c'est ce qui apparaît à l'ouverture dans SPP, ne soit que le jpeg correspondant au X3F. Je précise que ne shoote qu'en raw, et non pas au raw+jpeg. Je pensais donc qu'il s'agissait bien du raw lui-même qui apparaissait (si tant est que ça soit possible)... alors si c'est bien un jpeg, je comprends encore moins comment SPP peut me le dégrader autant. Parce que pour moi l'image est complètement dégradée: les zones sombres où l'on aperçoit pourtant des détails dans la première image deviennent complètement noires, le bruit, pourtant élégant et qui rappelle presque l'argentique, est gommé par le correcteur de bruit pour donner ces détestables surfaces lisses qui rappellent mon Panasonic de 2003, il y a effectivement un affreux virement au vert, les détails des visages sont aussi gommés, les blancs, même si ce n'est pas énorme, explosent, et ça donne ces néons et ces enseignes qui se détachent beaucoup trop de l'image, etc. Vous allez peut-être me trouver tatillon, mais c'est pourtant bien ce que je vois. Et je ne trouve aucun moyen d'empêcher SPP de faire ces dégâts.... Je me fais même mal en ouvrant des images que j'aime au hasard et en regardant SPP faire son massacre en 3, 4 secondes. Pitié de l'aide! J'ai acheté cet appareil en sachant qu'il était faible en 1600 isos, mais le truc ce que ça me frustre de constater que ce n'est pas le cas. Et quand on regarde bien même à 200 isos on perd en qualité...
Autre exemple à 800, regardez les cheveux de la femme, le manteau de l'homme, le rouge de son bonnet, la ligne des néons:
(https://lh3.googleusercontent.com/JJvFmPhZxZQkEpemIBt830-RIDgR3AJYqiBmwAUeROgWbEIscmyf18iJU8s-nbiPEtX-eyyDvmxGr_M1F9LBqLY7jpZBUquEjkmKmfwWOUTzROkYx--FOJjUaiXSep_a_C0HATqKj3CIsv-8s5qO0g-aZUMAMaoT5zV_IhZDISgiMs-LM4ijenyhJVhR-rcMs2gMNiWj8RPHkRHlbYKUyMNN5M71RMI10d3zFu6c2oF_a798rB8aNrsl-yuxWpokhMu8BknjAVfGy_hiJV7QX4hPkjBn2AjRUM0kkUh1yFASs5HAEXoHAAQbSgTnViuC29FYXXy_HLS0-BNsQRh6fkk0n3ZdwJ_YlUf3uSafIORsBlus3rLotCBmRmpCFJYu1fgn58PhiV8l_FX8Io0mjUXTmSqFnLtt7rnge2czQgASKvKZflQyMKkDKRCmkT6VIx7Pco0nF24pfArgksuFqhb6FfCpZDPE6RV2YlHquHqqmgWeteRESr61td6NQeddEJ-_gnq2yU0koBqnpLVo9vqm3dEZestHMZDZIxNHVYBK39b9oX_5xGPtOTWvWO_6_jj51imr97mgOPXWjaxTlhcgU3LwaP4LIwUWoUTYIgRTtMPTEc9s=w890-h605-no)
(https://lh3.googleusercontent.com/m_V2f6lXeetcp5q9lv5jH7OBywmq6rYMYIMrgJhA8sgOsXCxrv75yabeKflrQF1TmyuT4Joiul8J4PFcT-2Ad8IUMK-zwghrSG_U9h99q2R5QTMOfBhzGUk1j0MQDwJF-3-1j4aGJ456naSLQcevo8gpwDeMzaxk9tcnoN1KUh7Il0loD0HzNHX-LssOHVo7CCiEj0kixiXRPSXTck9uUf9GHlSlKTmAbHEcPb-x1vbjHVjm_39yY9cPvoNa3_N9Gy04C6NO4Trh4m6eUOKhd9HJWmR_4GTELze3YQhZNY-bD9jGzCnp9GBkcOd1ojlixSzmq4T38Ox0FsrAX7lIgMcx_PNf5DAUIXFvx8RGTOE6F77gu04ZmwnqRsigDVEMWMsX-l3cquTUFxutqA-8EwerTXEIZHZFp5gZWx21NxY9N5EHcO2P4PWGNxjYFnLYO_d8VomKsmrPyrNJ5qhwNm9j2u9DXVeT7g5TcmjK53FrzvjHFhcXGb3jnK6H1Eomx5jcHvbaH_41LCTb_YnirsSVgExH9XU_24VorbmD-0-96RG-VD0O3GGEeQiJhxMu5FJLx17ld5GlYG8y57UFpQSte6ocCT64iBAVDkckwRjREI3Mx3PS=w900-h605-no)
Bien sûr on pourra me dire arrête de prendre en intérieur et à plus de 400 isos, mais je voudrais justement savoir comment il était possible de freiner les ardeurs de SPP. Il me fait penser à cette vieille dame en Espagne qui avait essayé de "restaurer" un petit tableau du Christ dans une église.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le avril 05, 2017, 11:03:27
Arrete, tu te fais du mal ! Oublie les hauts isos (les autres font ça très bien), et pour les photos de nuit, trépied obligatoire.
On peut faire des choses sympa (voir ci-dessous). Attention à la dynamique toutefois.
Et comme dit, si la colorimétrie SPP ne te convient pas, essaye Iridient Developer, c'est la seule alternative.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 05, 2017, 15:44:49
Merci pour cette belle photo, qui montre qu'effectivement un trépied arrange tout.
Mais je ne saurai donc pas le comment du pourquoi (ou l'inverse je sais plus)... Pourquoi l'image juste à l'ouverture est plus propre que la même image quelques secondes après, et pourquoi est-ce que je ne peux rien faire pour la garder en l'état avec le minimum de correction avant de la développer en jpeg? Et surtout, qu'est-ce que cette image? Le X3F lui-même? Ou alors déjà un jpeg? ???
Ces images que je poste sont des photos d'écran, c'est-à-dire que la première de chaque série, celle qui me plaît, je suis incapable de la "sortir" de SPP, alors que je peux la voir, c'est frustrant et je ne veux pas laisser tomber.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: durandal le avril 05, 2017, 17:56:20
Bonjour Damien.
Je possède le DP2M que j'utilise à 100 ISO uniquement. Comme beaucoup d'entre nous je suis effaré par la dominante verte systématique de mes X3F. Je passe le tout dans SPP en prenant soin de caler l'ajustement de couleur sur Magenta 4,5 ou 5. J'édite en Tiff et continue dans ACR puis,éventuellement dans Photoshop. C'est long (mais ce n'est pas nouveau). Ce qui me surprend dans la saisie d'écran que tu nous présentes c'est le bouton grisé placé sous le curseur X3 Fill Light. Normalement il devrait être allumé, c'est à dire actif, si le fichier est bien un X3F. Il semblerait que ton logiciel ne voit qu'un Jpeg. Cette blague m'est arrivée dernièrement. Suite à une réinstallation, mes X3F se sont trouvés affublés de l'icône Affinity. SPP s'est vexé et a désactivé les fonctions propres aux fichiers RAW. Peut-être as-tu une anomalie de ce genre. Tout est rentré dans l'ordre au retour de la bonne extension. Cela expliquerait tes ennuis actuels. Peut-être serait utile que tu mettes à disposition un de tes RAW problématiques pour voir ce qu'il nous est possible d'en obtenir.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PENDER le avril 05, 2017, 18:26:02
 Je vois que c'est pas simple. Sans être un "expert", je suis pas non plus un perdreau de l'année. Dès qu'on touche au raw dans spp, on se tape d'autres bascules. la plus fréquente, quand on rajoute du mag- c'est les gris qui prennent du cyan.Même quand on fait un point gris, ça bascule ailleurs.
 Je vois que je fais comme beaucoup : je passe en tiff et après photoshop. et là pas mal de boulot. je trouve que les afficionados des Merril nient un peu l'évidence. Il me semble qu'ils sont vite contents du résultat. Quand on n'est pas un vrai spécialiste compétent-C'est rare- On a du mal à obtenir la chromie qu'on désire.Ça n'enlève rien aux qualités de ces petits trucs ,  extraordinaires pour le prix : mon Dp2 vaut le 8ème du D 800 Par ex- ; mais ces rendus flatteurs (je pense au rendu du bois, des métaux, du cuir) et suraccentués, je les trouve too much.
Qui aime bien, châtie bien.
 Et encore merci à ceux qui se sont dévoués pour faire avancer le pb.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: durandal le avril 05, 2017, 18:55:18
Bonjour Pender.
Je pense que la doudoumania est peu répandue chez les possesseurs de boîtiers Sigma car, à moins d'être photographe paysagiste exclusif à 100 ISO, il est impossible de n'avoir que ce matériel. Il n'est donc pas raisonnable de nier l'évidence. Les Sigma ont du caractère, un fichu caractère parfois. On achète pour sa définition inimitable... et on accepte d'en payer le prix. Il n'est pas forcément financier. Il se mérite par la patience dont il faut faire preuve tant à la prise de vue qu'au post traitement. Pour ma part je n'ai pas constaté de problèmes de dérives chromatiques, mais il est vrai que je ne l'utilise qu'à 100 ISO pour des paysages ou des sujets très ensoleillés.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 06, 2017, 14:38:02
Merci Durandal pour ces précisions. Je vois que Pender aussi pique des crises, ce qui est bien normal quand on a un si beau boitier, un logiciel dédié et pourtant un rendu final si décevant. Mon idée ici était surtout de comprendre comment fonctionne SPP pour avoir l'image la plus proche possible de ce que je veux. Je ne suis ni pro ni fan ni rien de tout ça, juste curieux et têtu. Bien sûr shooter à 100 isos et laisser faire SPP est une solution, mais j'ai été tellement étonné de voir ce qu'il se passait à l'ouverture d'une image, et agacé par mon impuissance à y changer quoi que ce soit, et j'ai trouvé si peu de tutoriels alors que SPP n'est plus tout nouveau, que j'ai voulu participer à la seule discussion valable en langue française sur laquelle je suis tombé en fouillant sur le web, pour voir ce qu'il était possible de tirer de ce petit appareil, même (et surtout pour moi qui aime les images volées dans les lieux sombres) au-delà de 800 isos. D'autres appareils le font sans doute mieux, soit, mais je ne suis pas un amateur de belles images, je veux juste récupérer, si possible, ce qui s'offre à mes yeux à l'ouverture d'une photo sous SPP. Or le logiciel, d'une image fade et granuleuse comme je les aime, essaie par tous les moyens de tromper son monde en filtrant, accentuant, et c'est affreux. Je veux juste savoir ce qui m'échappe.
Alors effectivement, certaines fonctions ont l'air désactivées, alors que le nom du fichier en haut à gauche marque bien X3F. J'ajoute encore deux photos d'écran pleine page pour montrer le maximum de ce que je vois, encore une fois en deux temps, à l'ouverture et quelques secondes plus tard, en mode X3F (sur la première photo on voit la barre d'avancement du processus, c'est SPP 6.5 qui me montre que le massacre avance).
(https://lh3.googleusercontent.com/_vtG4yyw88SvyrrmwNc0otJzWFhQzRPhNedO1-a-TjPiTxolqJT5Orq5Qniq3L3jngkqvO5gYQZqtPWUKbiPf-ujbjQGqTD6L6UBSXHOHCJynNDjEKy5TxEgRtOK-HgwLbnN1j2wEVkLtpJsS4XDGobCd0GIE6Fl84cZBOQcPmJ-89rKkQYwdVsNTUD18pWOyC41gMLOCoOivG7Kj3K8U2jO9Alp3Iteh9nExkAdGIKRU9h6m9p8r8A3q_1Ab-sAlh7dHxTcP4UZak1aCOq8LQGRH_OH_vzV5PLrgfE8_katTw8p4Y8LKilmIHIFrkFQ1_QiC6IwxMyLwUKSUHyeOgYkxUmPpvwMP8YEmH3HZB0yxrI--QU2MK3NkOqYUvlxKcef5LaL3xjv38hWzmu92sFEIC-FRtvp075wCY1kcB8e9V56qNjweos2gHnMWVhSZOw-6wgT6XLFbEFmV99upO4jsX1aHvGOrmzk8QRf6g5JjwFLrayjJQtbVFcHzKAe6RYTIwDZ9sH7nEbUEv394NU6uWkPLXi-WDmZ9daMkgfyZc-vMdBJkBw6jYEIZTw6Zdghtu2V7BqnJXflLgY4UGXUCRR9lMQ_xzrTcwo9-sHOazvp827F=w1698-h955-no)
(https://lh3.googleusercontent.com/pUUkJzuE9ZwiLQjPFBsyDEaSYI3UrCE7qEU2C0DX7Aoiwqu7O3RdKlY34v7yRFM0s_fhxtTBkyPuv7470NU4P0qFhNa3nocvEQL04NXokVfC2wAD4XHWvTYtAeMqYf6jA-cbBuEp6AqAJYbpgGNSsTx_GO5prrd43egDBuqX-nSGOgmokzYiXSb8a6c03GLZn_KswHJkNIXYAmTwnL2uJpb4461bF0JAtYaV1XCXFn8hPzJrJwF91G1zIAbr-FOW16WIn0zK1gEsFts6qW0368iLEPGFhm7B5Nqx6TZWmBYkytdv6iZ0WqRJsYrRzizjjC6F91sd3vBdp353l6K3f8rmO4AAIyYwZ36xzRMNNLkthPKmkmssoqeBzt1vtqs04Ytau8tU0Gx8LmTbq46ibmxZfUgaHyq8XjYJ2CbDFX05cNw44BNVMKXASzdOHSeD_N3Hx2CPctdGEC3hyeuOX-7si-xc94QKl2fnUYsNqAB0l0BbAgrd6DYCck8g7k1MDPuMPZI1bfXx1F_yMu9K6Wld4jM6PgZcjYP-qClD5EuSMYoqD0dZRA8v9WyGP36koA1vGxgRcXeimGzCvv-qFBUAgc3wW3W9wW3ro6nuqc6myHw1=w1698-h955-no)
Ce n'est pas que j'aime les romans, juste je veux être aussi précis que possible pour qu'on voie où je me rate.
Je mets ici la même image en téléchargement, c'est très gentil à toi Durandal de proposer cette idée.
https://drive.google.com/open?id=0BwYHqYcsN9YfQzNIX011d0pDcGM
Je mets aussi celle du bonnet rouge, les changements sont plus flagrants:
https://drive.google.com/open?id=0BwYHqYcsN9YfQVhBaWRDVG1UZUk
J'hésite sérieusement à m'offrir un Merrill, si j'arrive à travailler correctement avec SPP, je le ferai, sinon j'abandonne...
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le avril 06, 2017, 16:25:12
Il faut reconnaitre que tes souhaits (image fade et granuleuse) sont à contre-courant des souhaits habituels des utilisateurs et du rendu de SPP  ;D
SPP donne de la densité et l'image développée est un poil plus sombre que la vignette.
Quelques idées :
- moins sous-exposer (images en exemples) et rattraper (exposition, fill-light)
- shooter en RAW+jpeg. Le jpeg pourrait te convenir  ;)
- Essayer Iridient qui donne un rendu moins dense et une colorimétrie tirant moins vers le vert.
- Un Merrill est différent du DP2S. Peut-etre faire des tests avec des X3F Merrill pêchés sur le web
- Ne pas acheter un Merrill pour faire du 800/1600 isos (on se répète, mais ...)
Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PBnet2 le avril 06, 2017, 16:30:28
Il faut reconnaitre que tes souhaits (image fade et granuleuse) sont à contre-courant des souhaits habituels des utilisateurs et du rendu de SPP  ;D
SPP donne de la densité et l'image développée est un poil plus sombre que la vignette.
Quelques idées :
- moins sous-exposer (images en exemples) et rattraper (exposition, fill-light)
- shooter en RAW+jpeg. Le jpeg pourrait te convenir  ;)
- Essayer Iridient qui donne un rendu moins dense et une colorimétrie tirant moins vers le vert.
- Un Merrill est différent du DP2S. Peut-etre faire des tests avec des X3F Merrill pêchés sur le web
- Ne pas acheter un Merrill pour faire du 800/1600 isos (on se répète, mais ...)

Je dirais 400 isos max en Raw ! et encore je suis toujours à 100 isos et parfois à 200...c'est un peu comme du temps de l'argentique j'ai pris longtemps du 100 asa puis j'ai pris du 200 pour avoir un peu plus de souplesse...Le Merrill est un boitier atypique comme tous les Sigma d'ailleurs...c'est pourquoi j'ai aussi du matériel Canon pour un travail plus souple et "généraliste"
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: durandal le avril 06, 2017, 17:16:17
J'ai tardé un peu à répondre car j'ai fait pas mal d'essais comparatifs entre tes X3F et les miens.
Première constatation : le bouton "Correction de surexposition" reste inactivé avec les fichiers du DP2s. Sans doute est-ce une incompatibilité partielle avec SPP 6.5.1.
Pour le reste, je suis bien dubitatif. Avec tous les paramètres par défaut la comparaison avant/après ne me donne pas de différence flagrante. Juste un petit assombrissement et, éventuellement une pointe verdâtre en plus. Pourrais-tu dire en quoi consiste précisément ton insatisfaction ? Nous ne sommes sans doute pas sensibles au mêmes aspects du résultat. C'est particulièrement vrai pour la photo de nature morte.
La photo du couple dans le métro (?) est piégeuse. La lumière semble mélangée et majoritairement issue de néons multiples. Avec une telle source il est impossible d'évaluer le rendu colorimétrique de l'appareil. Je note les reflets verdâtres sur le blouson. On peut incriminer l'incohérence spectrale des tubes néons, les irisations sur un tissu synthétique, les fantaisies du DP2s...
Je trouve que ta photo est très honorable compte tenu des circonstances de prise de vue. Elle est d'ailleurs facilement améliorable, mais il semble que cela ne soit pas ton souhait.
Je pense que les conseils de gibus sont sages. J'ai acheté mon DP2m après avoir téléchargé et traité des X3F. J'ai pu peser les avantages et les inconvénients. Si ton projet est surtout la photo de rue à ISO élevés le Sigma et SPP ne me semblent pas les outils les plus adaptés.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 06, 2017, 18:00:09
Merci Gibus. Tout le monde parle de ce Iridient, je vais finir par l'essayer. Mais il est payant non?
RAW+Jpeg aussi, à essayer, peut-être demain, mais j'ai le sentiment que ce n'est pas ça.
En fait ce n'est pas tellement que la fadeur et le grain m'enchantent, c'est plutôt que je suis frustré devant le fait que l'image soit gâchée parce que SPP gomme tout cela à sa manière, qu'il faut bien qualifier de barbare, alors que je pourrais le faire bien mieux manuellement avec un logiciel de retouche si seulement j'arrivais à récupérer une image le moins travaillée possible par SPP. La photo avec le bonnet rouge par exemple, je trouve que c'est flagrant. La texture du cuir est fichue parce que les surfaces sont hyper lissées et que les zones sombres deviennent archi-noires, SPP va même m'ajouter de superbes taches verdâtres sur les peaux dont on a bien du mal à voir où il les trouve, etc. Mon rêve depuis quelques jours est de comprendre ce qui m'échappe, et si je peux trouver une manière simple de sortir un tiff ou un jpeg potables (c'est-à-dire, dans mon idéal à moi, proche de ce que je vois juste à l'ouverture de l'image) que je retravaillerai avec d'autres logiciels. Ouvrir un X3F directement avec Photoshop c'est pas la fête non plus, alors pour l'instant je me focalise (bêtement peut-être) sur le logiciel de Sigma dont je ne comprends toujours pas le fonctionnement.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 06, 2017, 18:10:02
Durandal, merci infiniment pour ta patience et tes conseils. Je répondais indirectement à ta question en répondant à Gibus: je n'aime pas ce que SPP fait avec les surfaces sombres et les tissus, et puis ces tâches qui apparaissent et ces lumières irisées, alors que les contours des néons sur les images initiales sont bien plus doux. Je n'aime pas par exemple dans la photo où le Starbucks apparaît cette sorte de détourage brutal qui s'opère entre la main d'une des personnes et l'enseigne lumineuse devant laquelle elle est, on dirait une image de smartphone. Personnellement je note ce problème même à 200 isos.
Il est l'heure de dormir pour moi, mais j'ai juste une question: est-ce que tu as bien ce petit temps de latence à l'ouverture de l'image avant que le résultat du travail opéré par SPP n'apparaisse? C'est à ce moment surtout que la différence me saute aux yeux.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 06, 2017, 18:21:55
Voilà par exemple ce qui me conviendrait:
(https://lh3.googleusercontent.com/tMJ05u-4vHfQFqj7Y901YIKmy0C7VvtGlexwKJBbZah22xZNPE2LoWdBkLjRgfGBSh__6z5lW9pNgdUb-DX8OXgKrXphIpNpPvz9KVUC2yqFFH8elm6w7CmDmYShzzVbJzJcxN3dPo4p0BShSZOwxwxdM7O4Fi0yg6RTBrc8diIp_F4aM58vYV-pCcDMKPuo30JPz2X2aV7JiMvzmWAw8xGHyhjGtQJbjPY0SvjtDY1LnY_d7Qi6lkrnP8mXO_bQcgPjA5utrFfHYat4W_jth4yE9n2lLT4PfXW-93AIDhW5NAC1jFE7ynbPk96-aw-Ay-I1Vse7VMJrQ-ga3Zs9TB0bw8JAyUrxQCrvbwk6x4Aq5OtuCxwUQpwyJNQZD2vEGDrXs_S1XwtHlF6PGxZTpBmIbZ_uzCMLadr7HSLBFE1PawVF7eCsUH6pMoXZ4lKzc8suNNtIJCp9zUVeSmsqNaVN7pUMU4rBvNrGmKxjHSuJslYcBTXO16NFtH-8ZFcShc4RIqBSmY8iQf8lmmZvbxkVbHbsOnitF2k8W7uk9uC4o7KVC4oHyIYYPODiLtEthTOKkMo1kuTpQGdA5YIx_w_NjGII0yUndm4I5qNyKvFIbjbYB20L=w890-h605-no)
Avec à la base ça:
(https://lh3.googleusercontent.com/jNqfQgjY52HnPTUiGAud4cJnILGeVpRMN-GD4veykmOmB_I4oNdI2L_mDicUKrtiwEPIayfg_wOhCYNvkFJx2-S83DbzoQqy5mhXxaZ66YUymZAEhKSDoSvjnI0-IDPWGf30iYr_biTceyNwO49PRy_HxzYZCpFHeP3d6oDd01Fkl1Cdw03iLUUdJsthFRIo1QnJC7AJBUm0kNn8tfH6vBQaXCxVF-QSmVXWiQRV2MIBp0ckLw3fEF6PZH00gx7864OE4t19jsbqv59DAqNFfP-lWSCiUy0v6XN6Ce8JlOn-Ug51YJL8qFiogUA44bkE16TApg8isbWmw6-ducJW0AIO7PFiO61xcRU74wVsGY8wgKJOtdjz7J3IIAO09Qz7WCLtZxLDjK7htPZFtzREJevmh1uNSkg2SDIS-M3DZXHU7HVKGgWFUUpI6WUbmxmR2Slc6uSDLpyc7-gGGAIidkuMTQ7vai0Kd48ufsvPb6kaqMpfANRUivxwaqMSolFWGtEjzIF-EfUnayfkEGIbq2I8tExSF3bWQAbb_xQpIykoqCLspeRyp0XbSsVi-bQ8IkivaUogPwFhHdpcuSR6vXN-4gZICqtrZ-2kXkgHDhVMHN0F-EFL=w890-h605-no)
Et au lieu de ça:
(https://lh3.googleusercontent.com/hnuAj-o5qQR3NKFMDz7U8j-ej8SmrWz-_dRsdSGIA_dD549ArehDmIuvG3aC8YH8oMTDr7ZX8KYvL30s_kP-fATgOGaAC0WdZGL7Nf8XvkuERPeF-qcDX6P50Zd0w0uwHx6uh54B3yqJDEzSE4Q9qOrl5mPZGthJ-jFyTN0FjX4M_MqZX5Fo-VJw2HI0tMwnIMTNIx47_6LuhvDNR3r5-Znoj9RXHYwy1IC10wdUZuyxiP9A9qccqhD_KiMPQRFbbIv3tUqBLNBffgE66shszaaoimLMlDCZZF-8J75zr72szTa92cIhIj0_rqPJxc8TcuUA0gqR-FCoXJqi9Ku9b5viQrZbGlFFOOB8vKafWhXeEFWcYQSsSrRy5k_TDHw09jPen7ENmiKu97-r1cKeI5v2ynp0BtMRebrh7sMRRSLnCVIaofrzn2hlBksjY41v9rs47_qcTXdKPYdcNiXpdHMPej4l9kBFNN5KMdfjcgNAizBQd_OT1ZvhNULgLMH-YCwaxuGc3Ibj_abY75_4aC7RpC7TFzqDHz6u9WXw5qrgbBAPdZxPnkkkzl3vSpgsaGpvtpIcFr2Go0yjs-LM4jel9VIHHzi0zMKzmFA_olpsHwVd=w900-h605-no)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibus le avril 06, 2017, 18:56:31
Ce petit temps de latence (plus long avec un Merrill ou Quattro) est le temps qu'il faut à SPP pour développer le X3F.
En attendant c'est la vignette incluse dans le X3F qui est affichée.
Pour Iridient il est payant mais tu peux le tester (durée non limitée mais incrustations dans les fichiers sortie) :
http://www.iridientdigital.com/products/iridientdeveloper_download.html
Je précise qu'il n'est disponible que pour Mac (désolé pour le cas échéant Windows ...)  ;D
Je ne sais pas s'il est optimal pour les vieux capteurs (DPxS), mais c'est le seul (hors SPP) qui tient la route.
Il va plus loin que SPP coté netteté, pour les couleurs ça dépend des cas.
Généralement je préfère les résultats de SPP, parfois Iridient.
Mais il y aura toujours des cas délicats, comme ton exemple (hauts isos, éclairage difficile) ou SPP est à la ramasse.
(comment as-tu obtenu la version qui te convient ?)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 07, 2017, 02:46:34
Gibus, la deuxième image vient d'une saisie d'écran au moment où SPP vient juste d'ouvrir la photo, c'est celle que je voudrais absolument récupérer telle quelle. J'ai utilisé cette saisie d'écran et je l'ai juste modifiée un peu sous Photoshop, ça donne la première image, que j'ai quand même un peu trop contrastée à mon goût mais c'est pour donner une idée. La troisième est le résultat dont je me plains après l'ouverture sous SPP, que je trouve affreux (mais que tout le monde a l'air de trouver satisfaisant, je me demande si c'est pas moi qui ai un problème... personne ne trouve cette image horrible?) et que je suis incapable de modifier en mieux même en tripatouillant les différentes fonctions de SPP.
Voilà ce qui se passe avec l'image à 100%:
(https://lh3.googleusercontent.com/qEqZfSDR0xBJvgioH9-dcxFRHGXM5uLOwMiJoAexe4KokdaC4FsarTd58YaIzSkhGHbSddZOZsUQVzRH8iy1Kti0BL3trUZtoHhfl8tlJMEyBbalmT6sX2Jyhb-7-EJRu7EFJVhceYI_GgqrLd4-8k5gfzcdh0wrOW2yN8IsukTlWTzDTbZYTnZ6RVRpLB9vb9tYd_o3G3Roak2bI0cdBSzfw7G5Sq2VviOPdoeylHoSA7HTKl9Dho_8-Td4BVhIqn0QNQsSOx6RQGOnSvB7XqbWDRPDqpdlMV2UnnARf_8qTch92xZp8o2JwdlYwRRee19DnBs8BoeiBC6dTXYGyf9UYtEyY7kkeWMYI03kFGLtOdF07KpYk9UfVZCidh3Giksb971-PvA3Ws34ELYnHeOIvx_d-6929AnDwHQxy90ahoc32y4XfD3aK41g_t3Xwso2hg9aAF-wyR-WqGixSeZiTwDZj71b-4FERXZ9OKUrQkmRManPj3VL0Q0_vkUVa5OEua0gX85FgBvRB3NvKwmUItfXJCD33r-bJS7P8NZr_NOQHbKw3gFZq4Y-bux7eSLdNdU2x4PnlyBCOoODReUYqnbpWLBfrZkSQr12NYxsYDj9ASqa=w1766-h993-no)
(https://lh3.googleusercontent.com/ETBAjtXQjEgIqFlkqKnqHEX4XLFSaCyaRNqOOu_IMAVjjq5-O1FTW1ZB6A44Bk7zQRVKq4pBNvEdRtVJlK7zTqJtN7Rcp1cJkEkoSbQP0TQzP1_OR-xNfUt88KR5xMoY_Oc6sC0JhuamzffKJVRbRbvmLB5otgv6HLsSEgyfNGY4u-M12HhZl3vMjOCmrApSLNCX86L-x4xC75x-MqC4OEkfsyOUxykoBJNXufjx7aNlCQL_Hp0eOQj5hfJFDIeFy6oF4M9Qa2Hw_6KBizC666eWhLBKW7rrAjgee8u9w7cOndkJvaGhi2gQkhuHBDgXJzmOO6OxU7Bv2JO47jlSCwQUU-U1Dm_AhSc3Tw6-CT8P0vmTwSK24oIrex2ng2Gyu7NZq7ejvl1cHbRtiB53Z11-mbPQgXkWdZEzcp2ZqF9-cGAW09Imq_9cuZD0OfoPs5RFqN_tjhkn9rr3of4GOcEBb7sUiyoPUVrt_PDQalxpJjSjYr0FEvgLEdkQ2UtJXE3fwEfYZoOH0B8XuH75AWb1TfctydvTVg9Q6l9San5q0ZOKQlJhAOEn4V2tf3MvQNgMn9IpYUT8rgPDkeHtgmlD4oJHyAs5Vw206GtOb9uEGsmD=w1766-h993-no)
Désolé si cette photo vous fatigue, c'est juste un exemple hein... Je suis pas fou, la première est quand même beaucoup plus agréable à regarder non?
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: durandal le avril 07, 2017, 10:44:38
Je ne reviendrai pas sur les excellentes explications données par gibus. La différence entre l'image qui s'affiche immédiatement et celle qui apparaît après le temps de traitement tient à son assombrissement et par-là même à l'accentuation de la dominante verte. J'ai donc traité ton image en l'éclaircissant légèrement et en modifiant la balance chromatique. J'ai supprimé le bruit et donné un peu de vigueur. Les paramètres de traitement sont sur la saisie d'écran. J'espère qu'ils seront assez lisibles. La version que je te propose n'a été traitée que dans SPP. Qu'en penses-tu ? J'ai mis côte à côte la version qui te satisfait et la mienne. Elles sont proches. Les reflets bariolés sur les vêtements sont normaux puisqu'ils sont produits par la lumière composite de la scène.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Mizar le avril 07, 2017, 18:30:05
+1 avec gibus
bon traitement durandal, maintenant 1600iso avec un foveon, faut être maso  ::)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 08, 2017, 04:33:16
Merci encore Durandal d'avoir pris du temps pour faire des essais. Le resultat est bon, et s'approche effectivement de ce que je cherche. Je vais continuer a essayer de mon cote. Si ce qui apparait a l'ouverture est le jpeg contenu dans le raw, qu'est-ce qui explique qu'on ne puisse pas simplement l'en sortir sans en rien modifier? Ou encore que les prises de vue directement en jpeg soient de plus mauvaise qualite que ce jpeg qui ne peut avoir d'existence que quelques secondes? Il y a aussi un logiciel japonais, Silkypix, plus delicat a utiliser et payant, mais qui apparemment peut sortir de bons resultats.
Je suis un peu maso en general, j'avoue, mais pour le coup si j'arrive a obtenir l'image que je veux sans trop d'effort, et ca avait l'air faisable puisqu'elle apparait bien, je serais le premier satisfait et je pourrais utiliser mon dp2s dans toutes les situations.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: durandal le avril 08, 2017, 11:53:28
L'image fugitive qui t'enchante est un fichier Jpeg encapsulé dans le X3F. Il est donc en 8 bits et probablement très compressé. Je ne sais pas s'il y a moyen de le kidnapper pour le conserver tel quel ou en faire la base d'un post traitement éventuel. Même si cela était possible je pense que ce serait une mauvaise idée. Selon toute vraisemblance il serait très fragile et se prêterait mal aux manipulations. Les fichiers RAW sont codés en 12 bits au minimum, ils sont riches et robustes. Si tu tiens tout de même à poursuivre dans ta voie je pense que le plus simple est de traiter le X3F de telle façon qu'il ressemble au plus près à l'image de prévisualisation (comme je l'ai fait).
Ta démarche me fait penser un peu à Coluche jouant du violon avec des gants de boxe... quoique "Rêve d'amour" en gant de boxe majeur ça doit avoir son charme.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Tadorne le avril 08, 2017, 12:29:52
et que donne l'essai de sortir en raw + Jpeg à la prise de vue (je n'ai jamais essayé )
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 08, 2017, 13:10:59
Merci encore à tous. Sur mon DP2s je n'ai pas trouvé raw+jpeg, c'est l'un ou l'autre, apparemment. Et les résultats sont moins bons que du raw passé par SPP ou d'autres. Même en réglage "fine" on est dans du bon gros jpeg pas beau.
En fait je crois que le truc qui me chagrine le plus, c'est que même en baissant la fonction de réduction de luminance à fond (sur "less") SPP débruite quand même, et comme un bourrin. D'où que l'image du gant de boxe est très bonne. Je suis un moins bon Coluche par contre. J'avoue aussi que je ne comprends pas cette hantise du bruit dans le monde du numérique, celui de chrominance à la limite, mais celui des petits points qu'il faut faire disparaître à tout prix pour avoir du lisse, ça m'échappe. Les appareils sont vite saqués dans les tests à cause de ça, alors qu'à y regarder de plus près, l'image a son charme. Je fais encore par ailleurs beaucoup d'argentique noir et blanc, et le grain ne m'a naturellement jamais fait mal aux yeux, c'est peut-être ça. Et SPP a tendance à débruiter fortement dans les zones sombres (en plus de les sur-assombrir), même dans les bas isos, et même en "less", et ça gâche souvent les effets de matière, comme ce nylon du monsieur au bonnet rouge. Dommage qu'on ne puisse pas lui dire de se calmer. Baisser le contraste et monter les ombres n'arrangeant pas grand chose...
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 12, 2017, 16:34:36
Juste pour dire que j'ai refait des essais. J'ai eu la chance de pouvoir utiliser Silkypix, dont je parlais plus haut. Avec une image à 1600, dans l'ordre:
Telle qu'elle s'ouvre dans SPP:
(https://lh3.googleusercontent.com/0F-Dx5Ogjatsc649emzrLvbWxQAWhpUF-5sPZq4KzHYEFWp8HLLhgfnEb3Mjm7LuaSMwuv8I-yrd89OV5MgmYmJAuxSuoFSVpDnaaXoFOiNaHxphb4fkhm6yYG5sCcuc6Q_Cssem4rHFHfEvmN8XZgtT4pJV8jNGREBn2Rfs3uS3wrQEC0HasCydnW2-TnBIUG-P9s7mjtQvGMJp1dCVE1hfsXVI4qV13z_fw4N9mT6hIgEAJA1UsmdlGCEg3CveSLfBv-io9mSfDuW_mE9XpxXZG7gxSLVxo4SBv6GF5EHf-2lIWVbdZg6YM5jfWJQ5aEtVhwFIdMiGte1CvDbJq05_NLp4n2NIvQ1NEDOw-GyP1kkGXL9SbBH8tmBJ7Zjkg8iwWY3ctYz10Go4vUZEfvi_5i7WpL5Of_mFzX9bLAklGesXjgizXvoGzf2FACUOKV-BGt2TrvfxxDo_RMKja1UJyHoQ4ibOFkWedbCJfiJj3QsyfhEevaxlrJKaxHgIZz8a72qUwMHubZmSY_ddZ66bxcPgqnKlAFxAqR38fn9VfmrzkkPFvY1QwjwEzxRe3FTzII1RcLaV_94_AS5KE3kuHvbEVHskCA7Y7MWZSiw_l4K01vOC=w1200-h793-no)
Ce que SPP me donne de moins moche:
(https://lh3.googleusercontent.com/3xEMILpwavt8i4iNaly4nZdUhX9WPbO2pgZ89KWIsnmq7IqYCYLyexJmGuisV8Hth3gSvOHXBMKOKWU7t9W2Mb1MrY0wess57va6L4bpK78ukQSM2lwOwj9LamCwpw61lvvPfU38Lf5_2Fb1VccswWbQ1UsOO224_xin-V_FIJVYaCELkfNysOcVSyyDRH285DBjiFu9ms5LyaOS7jkxkgMziaj4rOHd8kvVC33LMeDNT_fwYca2v-AxnYV-s6uR7ThfnQcs0cZ5oXzK00SSXbdH94D3eoOHWnPMmpNvnAxu6GOe8Mij2ZRT0ucTovfuwLxso5CEp-oMDFAz25_6Av7FvGRTCs3il4elsz69ftMhmkrTTltjBGjTvsL-RowAUbXiC358CtKPucN8u_kSArcZLTIP3J5TaD1PB87EIez9C7V9G1ay41BkKVweUyg9BuOwJJxEnAMhW1RCZi-xuZj-VpfUuUviO69g2kfsDgXmsT1Y3IaJsXz-upluafpBU0gGks47sCflV33Hvy7551qNc-BLZqrQw14l1lQh2L_pEPJOu68tb-JoULXhnhEWFkN7dx2kpsp9Lp79hHmz_F07nShKkwrQPutWB66_SgmZ6Vw_5uxA=w1200-h800-no)
Ce que je sors avec Silkypix:
(https://lh3.googleusercontent.com/nPpiD66k793XfOlkNQl35LuACyEdiNuFI6XuyBy_SLH78t-buud6J30QJ6TxjagnkIPDe2OdeiMH4aSEEuL_k9qn4OOzMfBY2qTBNFMizlkIJWSVDpwmkhBNin4BAoO2sxfmnm5NEqTieWVll-1HSZrKm91UoB-zyWPv4v2pqgX_D7vkn9XU9XLbGw7I72caVyCIcRddkzQodq19XT7ewRuuDmPXgOYSlL2zvW9kf3z_WkdThhflV7awSd0XYZMVysMbVAed1zO3TxNtUeQdZKN5-dMOBX4VJf_rDZ_VnBs4GCGOECrb1xSDVE-NmBPrcoIvQukf8DOVAZwxdHlspvUvsIEhmopMMz53tjWYmuXGd4CJgRn3DECZ9c48Vrnw6QnVBtgfVTS_NtktvkNr7dQj9mML_Tip14DhxTL_Imhs1ffAkeeMAcVD83qNlpd-y0AA6OaISaRKvyzU4VrD1woKxAtXHEk0stAqs42MJv394gz4kwU9zI_2SRSrehGBzHSLoydH3g9M2PDs3vAzQ4hF8iaq3HfE51OkfRlO9gTs4qd5CBN2oCLupvoupw5GPQHeJZC0Eam81rsZYjWwIwRKaZnieNn56a6rQ7SpW4XCHtdj0h3s=w1200-h800-no)
La même après ajustement des couleurs sous photoshop:
(https://lh3.googleusercontent.com/4oNS32MAKJ9fpLvOtjrWhWSPZfUlpDo43--bY3sUcE1BHHektnJw6bb6c8EHyGu4drX5NVNxNjEexUsBdvsXZSNwq-9fCtNS1NI9eql7GIe-lMaOb682Il-AwkAfZ1xFQW0mq2Hc3p18euFAic9pkPtVTrbo82uPS7GrLzgkwA1wtcgCq8XNfgVo-CkfObygg9zoEjEbLvReNHfPDFAzg5o0yCoUl1R2eDXPZ6lGxAG_SlwtbHBj9PeqE16no-1lJXMCk6b5U2aIN6vsxYxl50wfqqjIz-rL9_EO4gcitE37BZwAZCnfMuC-XOkwwhz-VqNYe91rnzljJiE_F8PG9jKSJgF3roTYeJwUaYfxDBj9GuuwxNkeoyk1P79qGPHx94AWy7TgYzomdPGmk1_bWL9ypaSxQAV6nBNj8cyoRnzM-fOgW9xDbu8TJDnX9JAuN19StYEUM3asnbPZjORxiWtMkuJswlxfyNJ0iOxD2nXCuCy7OKW7kdVhF-E1HAKfrqY6OTmqjjyhRgL9Yauw6ggk40pVpuo2AeLAngWz_G48wDc6Xyvqe3bokJK7kJs5Woui37H3jHCdmV9HEfi6DUddM3vOXb0KJjV7Yb6mNE34zO2sMh5i=w1200-h800-no)
Mais Silkypix coûte cher...
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Tadorne le avril 12, 2017, 23:35:18
et où est le blème ? à priori, le SPP est le mieux défini en colorimétrie , netteté et saturation . Un léger débouchage d'ombre sous LR et c'est nickel
PS : le qualitatif des images des Sigma impose des écrans de travail parfaitement calibrés
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: damiencaze le avril 13, 2017, 02:32:16
Je n'ai pas calibre mon ecran, c'est peut-etre le probleme. En attendant le resultat de spp me parait vert, trop sombre,  trop debruite, et par ce fait denue de details a la fois dans ces zones sombres et dans les hautes lumieres, et c'est irrattrapable, meme en debouchant comme tu dis joliment. C'est ce dont je me plains (lourdement soit) depuis le debut. Tu penses qu'un calibrage (mon ecran est un Eizo mais sans truc pour calibrer) me ferait voir les choses autrement?
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Mizar le avril 14, 2017, 23:29:26
mais pourquoi faire du 1600 avec du foveon ????????? ???
c'est du masochisme
Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Buchette le avril 18, 2017, 19:43:57
mais pourquoi faire du 1600 avec du foveon ????????? ???
c'est du masochisme
J'allais écrire la même chose... A moins d'avoir un trépied, mon DP2Q est rangé dans ces conditions.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PENDER le avril 19, 2017, 13:44:11
ben oui....
Mon dp2 c'est 100 ou 200...
Après... J'ai esayé une fois.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: PENDER le avril 19, 2017, 13:45:32
Pardon !

"essayé".
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: riri15 le avril 20, 2017, 01:04:45
ben moi aussi!
C'est 100, et j'expose +0.3 ou 0.7
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: SD1_rookie le août 05, 2017, 13:21:24
bonjour

je suis sous linux et j'ai pas vraiment envie de retourner sous windobe  pour les raw du sd1
est ce que quelqu'un a déjà utilise UFRAW apparemment il derawtise les ficher des appareils ci dessous

Sigma SD9
Sigma SD10
Sigma SD14
Sigma SD15
Sigma SD1
Sigma SD1 Merill
Sigma DP1
Sigma DP1 Merill
Sigma DP1S
Sigma DP1X
Sigma DP2
Sigma DP2 Merill
Sigma DP2S
Sigma DP2X
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Verso92 le août 05, 2017, 15:50:30
je suis sous linux [...]

Dommage.
Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le août 05, 2017, 16:12:47
bonjour

je suis sous linux et j'ai pas vraiment envie de retourner sous windobe  pour les raw du sd1

... t'as de la chance ça marche sous Mac OS X ...

 ;D

 ;)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: SD1_rookie le août 05, 2017, 17:50:13
Dommage.


... t'as de la chance ça marche sous Mac OS X ...

 ;D

 ;)

c'est pas une réponse ça  ???

je suis dessolé mais j'aime bien les choses atypiques  :P

j'ai fait des tests avec UFRAW et il lit effectivement les X3F mais je suis pas convaincu par le résultat

 après j'ai cru comprendre que la version 5.5.3 de SPP fonctionne sous linux en utilisant l’émulateur wine.

vous penser que le mieux c'est d'utiliser la version 5.5.3 de SPP ou UFRAW

autre question est ce que le rendu des photos est réellement meilleur sous la dernière version de SPP ou la différence entre SPP 5.5.3 et SPP 6 est essentiellement sur des améliorations de vitesse de traitement et le rajout de quelque options dont on peut ce passer sans nuire au résultat final.
Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le août 05, 2017, 18:08:13
c'est pas une réponse ça  ???

je suis dessolé mais j'aime bien les choses atypiques  :P

j'ai fait des tests avec UFRAW et il lit effectivement les X3F mais je suis pas convaincu par le résultat

 après j'ai cru comprendre que la version 5.5.3 de SPP fonctionne sous linux en utilisant l’émulateur wine.

vous penser que le mieux c'est d'utiliser la version 5.5.3 de SPP ou UFRAW

autre question est ce que le rendu des photos est réellement meilleur sous la dernière version de SPP ou la différence entre SPP 5.5.3 et SPP 6 est essentiellement sur des améliorations de vitesse de traitement et le rajout de quelque options dont on peut ce passer sans nuire au résultat final.

De mémoire , non, pas d'amélioration sur la qualité ...
Stabilité et vitesse ...

https://www.sigma-global.com/en/news/2014/06/25/602/
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Verso92 le août 05, 2017, 18:26:26
je suis dessolé [...]

Tu peux.
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: SD1_rookie le août 05, 2017, 19:39:11
merci DUB la version 5.5.3 fonctionne bien sous linux avec Wine 1.6.2.  8)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le août 05, 2017, 19:41:14
 ;)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Col Hanzaplast le août 18, 2017, 16:17:19
Petite question: Lightrrom reconnait-il les X3F's du DP1X ?

Hanza
Titre: Re : Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Dub le août 18, 2017, 16:25:29
Petite question: Lightrrom reconnait-il les X3F's du DP1X ?

Hanza

Non ...

https://helpx.adobe.com/camera-raw/kb/camera-raw-plug-supported-cameras.html

 ;)
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: loguil le août 25, 2017, 21:12:11
perso spp qui fait pas mal de chose permet  le  passages en tiff  puis lr et zou  ;D
les foveons aiment la lumiere donc ne pas avoir peur de leur rentré dans le chou a la base coté histogramme  .
ce sont des apns  atypiques  avec  des contraintes ,perso c'est l'autonomie et la réactivité qui me frène a les amenés sur des randos  "je shoote beaucoup" ,ils aiment pas les contres jours et moi si  >:(
mais sur des sujet prédéterminé et ciblé  ::
un apn pour des images réfléchies comme a la chambre enfin pour moi  

(https://farm5.staticflickr.com/4353/36607059626_6c7d5c5c7c_b.jpg) (https://flic.kr/p/XLQKss)SDIM0081-Panorama-Modifier (https://flic.kr/p/XLQKss) by  N07/]guillerme laurent (https://www.flickr.com/photos/131782068 [at), sur Flickr
(https://farm9.staticflickr.com/8710/16547937314_360e2229c6_b.jpg) (https://flic.kr/p/rdhvf3)SDIM2810_stitch-1_filtered (https://flic.kr/p/rdhvf3) by  N07/]guillerme laurent (https://www.flickr.com/photos/131782068 [at), sur Flickr
(https://farm9.staticflickr.com/8804/16997590798_9a04d17d29_b.jpg) (https://flic.kr/p/rU26yj)SDIM0303_panorama (https://flic.kr/p/rU26yj) by  N07/]guillerme laurent (https://www.flickr.com/photos/131782068 [at), sur Flickr
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: Tadorne le août 25, 2017, 23:01:35
les fov's sont bien d'accord là dessus, ce sont les autres qui ne comprennent pas forcément, et quand ceux là passent au fovéon, ils sont fatalement déçus
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: gibs75 le juin 11, 2020, 09:24:35
Quelqu'un a essayé ?
https://www.dpreview.com/forums/post/56020599
Titre: Re : Développement des RAW Sigma : le point
Posté par: lumens le juin 17, 2020, 16:07:43
Je n'ai jamais eu de boitier Foveon mais le principe m'a toujours fasciné.

Si un 24 36 fini par sortir avec un tarif qui convienne à ma poche je serai bien content de monter dessus mes vieilleries manuelles qui devraient tenir le coup.

De toute façons 90% de mes photos sont à 100 iso sur un A7II et au-dessus de 400 je commence à trouver cela moins bien alors que je traite en RAW aux petits oignons...