Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: Eclairage LED et risques sanitaires  (Lu 12646 fois)

RayLum

  • Actif
  • *
  • Messages: 131
Eclairage LED et risques sanitaires
« le: novembre 25, 2010, 13:53:10 »
Devant l'arrivée et la généralisation de nouvelles sources d'éclairage, et notamment les LED, à voir cet avis de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses) sur les risques sanitaires résultant de l'utilisation d'éclairages à LED, en raison notamment de leur puissance et la grande proportion de bleu dans la lumière émise.
Le site de l'agence http://www.anses.fr/index.html

Citations :

"La lumière bleue, nécessaire pour obtenir des LED blanches, conduit à un stress toxique pour la rétine. Les enfants sont particulièrement sensibles à ce risque"

"Ces nouveaux éclairages peuvent conduire à des « intensités de lumière » jusqu'à 1 000 fois plus élevées que les éclairages classiques, générant ainsi un risque d'éblouissement. Leur éclairage très directif, ainsi que la qualité de la lumière émise, peuvent par ailleurs être source d'inconfort visuel"

Le dossier de presse            :     http://www.afssa.fr/Documents/PRES2010CPA14.pdf
Réponses aux questions       :     http://www.afssa.fr/Documents/AP-QR-LED.pdf

D'autres documents sur ce site notamment rapport complet de 310 pages : 
http://www.afssa.fr/Documents/AP2008sa0408.pdf

ninon

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 314
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #1 le: novembre 25, 2010, 15:40:24 »
...A led!!! :D

SATS

  • Super actif
  • *
  • Messages: 713
  • Sexe: Homme
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #2 le: novembre 25, 2010, 17:20:27 »
...A led!!! :D

Oui, LED laser, pourquoi ?  ???
Cordialement.

Thierry

ORION

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 9 720
  • Sexe: Homme
Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #3 le: novembre 25, 2010, 19:03:29 »

Lyr

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 704
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #4 le: novembre 26, 2010, 01:55:38 »
Rah, le bleu est dangereux pour l'oeil!

Bon, que tout le monde arrête de regarder le ciel!
La lumière issue du soleil ou d'une lampe à incandescence étant des sources à spectre continu ont certainement aussi ce bleu dangereux!
(et la plupart des LEDs blanches sont à spectre continu aussi... on s'attendait pas à ça la première fois où j'ai amené une led blanche au labo dans le spectromètre... une bonne voie pour un IRC de qualité).

Quant à l'éblouissement: Les LEDs sont typiquement aux alentours de 220lumen (j'ai encore regardé un emballage tout à l'heure), soit autant qu'une incandescente de 20W environ. Une halogène de 500W balance plus de lumens, dont du bleu, qu'une ampoule à LED... et que dire du soleil?

On se demande quand même comment l'humain a survécu en s'éclairant principalement avec le soleil pendant autant de siècles sans devenir aveugle.

helveto

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 415
  • Sexe: Homme
Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #5 le: novembre 26, 2010, 09:03:35 »
Rah, le bleu est dangereux pour l'oeil!

Bon, que tout le monde arrête de regarder le ciel!
La lumière issue du soleil ou d'une lampe à incandescence étant des sources à spectre continu ont certainement aussi ce bleu dangereux!
(et la plupart des LEDs blanches sont à spectre continu aussi... on s'attendait pas à ça la première fois où j'ai amené une led blanche au labo dans le spectromètre... une bonne voie pour un IRC de qualité).

Quant à l'éblouissement: Les LEDs sont typiquement aux alentours de 220lumen (j'ai encore regardé un emballage tout à l'heure), soit autant qu'une incandescente de 20W environ. Une halogène de 500W balance plus de lumens, dont du bleu, qu'une ampoule à LED... et que dire du soleil?

On se demande quand même comment l'humain a survécu en s'éclairant principalement avec le soleil pendant autant de siècles sans devenir aveugle.

+ 1'000 !! ça me fait penser à ceux qui disaient il y a fort longtemps que les passagers des trains périraient si la vitesse dépassait 30 km/h ou si le train passait dans un tunnel... ;D

Amitiés

ctof

  • Très actif
  • *
  • Messages: 242
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #6 le: novembre 26, 2010, 09:50:58 »
Vous oubliez un détail :
"Leur éclairage très directif..."
c'est le plus important.
Donnez une lampe de poche à un gamin et regardez ce qu'il fait en premier.....
hé oui il regarde directement l'ampoule allumée.
C'est pas le bleu seul qui est dangereux, c'est l'accumulation de facteur de risque : quantité supérieure de composant bleu, focalisation ("fortes densités surfaciques d’intensité lumineuse émises par ces sources de taille très faible", exposition directe au regard.
Si on vous dit qu'il peut y avoir un risque, le laiserez vous prendre à vos enfants ?

RayLum

  • Actif
  • *
  • Messages: 131
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #7 le: novembre 26, 2010, 10:38:23 »
Anses = Agence Nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement du travail
Je ne sais pas si beaucoup de commentateurs sont allés voir le site en question, il n'y est pas question de position alarmiste mais bien d'information et mise en garde, notamment pour le grand public.

L'agence précise que les éclairages les plus à risques doivent être réservés à des utilisations professionnelles dans des conditions permettant de garantir la sécurité des travailleurs.

En photographie ces sources ne sont pas d'actualité (sauf domaines particuliers comme par exemple microscopie), par contre  en video on peut constater l'utilisation de sources LED.

Col Hanzaplast

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 622
  • ~~~{ Jurassic geek. }~~~ ~~~{ Vive le cobol ! }~~~
    • They reset passwords, we ride unicorns...
Re : Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #8 le: novembre 26, 2010, 10:44:51 »
Ça me fait penser à ceux qui disaient il y a fort longtemps que les passagers des trains périraient si la vitesse dépassait 30 km/h ou si le train passait dans un tunnel... ;D

Pour le tunnel c'était vrai car : "è pericoloso sporgersi"  ;D
telnet towel.blinkenlights.nl

Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 414
    • Quelques petites galeries...
Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #9 le: novembre 26, 2010, 11:31:31 »
(et la plupart des LEDs blanches sont à spectre continu aussi... on s'attendait pas à ça la première fois où j'ai amené une led blanche au labo dans le spectromètre... une bonne voie pour un IRC de qualité).
Bon à savoir, tiens!

Sinon, pareil : des luminances fortes se retrouvent aussi dans les ampoules à filament et globe transparent ou le soleil, de la lumière bleue se retrouve en quantités gargantuesques à l'ombre par beau temps...
Pas très convaincu, même si oui mettre le nez sur un projo à LED n'est surement pas une meilleure idée que de le mettre sur un halogène ou autre de même puissance.

Lyr

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 704
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #10 le: novembre 26, 2010, 12:44:09 »
On dit pareil avec les lasers: dangereux car on le pointe dans les yeux.

Mais pas oublier que nous avons un machin appelé le réflexe de protection: la paupière se ferme quand on est ébloui.
Tous les cas de personnes à la rétine endommagée l'ont été parce qu'ils ont fixé sciemment la source lumineuse (et ça n'arrive pas qu'avec des gosses de nos jours jouant avec des lasers, un mathématicien d'il y a quelques siècles a fini sa carrière aveugle car il voulait expérimenter la persistance rétinienne en fixant le soleil).

Tant que c'est de la lumière visible, la pupille réagit aux changements lentement, et la paupière s'interpose dans l'intervalle.

Les dangers sont avec les sources IR et UV car la rétine accumule des photons (échauffement) sans que les senseurs (bâtonnets) ne signalent un trop plein de lumière.

canonbeber

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 499
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #11 le: novembre 26, 2010, 15:16:26 »
ça me fait penser à ceux qui disaient il y a fort longtemps que les passagers des trains périraient si la vitesse dépassait 30 km/h ou si le train passait dans un tunnel... ;D
Ou alors à l'époque où on a dit que la poussière d'amiante de bois de ciment pouvaient être à l'origine de graves maladies ...
Houps ça c'était vrai

Lyr

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 704
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #12 le: novembre 26, 2010, 16:22:36 »
Pour l'amiante, beaucoup savaient dès le début ses risques cancérigènes, mais il était aussi certain que c'était la poussière d'amiante, donc certains meubles et autres décorations avec de l'amiante "solide" étaient employés sans vergogne, car en effet non dangereux intrinsèquement.
Seulement, des incidents pouvaient amener à briser cette cohésion et libérer de l'amiante en poussière (cas de la piscine Longchamp à Uccle, amiante inoffensif pendant des années, jusqu'à ce qu'un choc l'abîme, d'où intervention pour retirer et assainir).

Mais ici, on parle de lumière visible. Dire que la lumière visible est dangereuse, c'est dire que la lumière du soleil, du ciel, c'est dangereux (je parle du visible, en effet, les UVs ne sont pas des plus amicaux).

canonbeber

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 499
  • Sexe: Homme
Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #13 le: novembre 26, 2010, 16:31:48 »
Mais ici, on parle de lumière visible. Dire que la lumière visible est dangereuse, c'est dire que la lumière du soleil, du ciel, c'est dangereux (je parle du visible, en effet, les UVs ne sont pas des plus amicaux).
Justement c'est ce qui est dit sur certains sites :
La lumière bleue, également désignée sous le terme « HEV » (Haute Energie Visible), concerne les longueurs d’onde comprises entre 380 et 500 nanomètres.

Ces rayons se trouvent en grande quantité dans la lumière du jour, en particulier quand le ciel est dégagé. Elle est également présente dans de nombreuses sources artificielles de lumière.

Cette lumière n’est pas stoppée, contrairement aux UV, par les filtres naturels de l’oeil.

Très riche en énergie, elle a été identifiée, tels les UV, comme un facteur de risque de vieillissement précoce de l’oeil et de dégénérescence maculaire potentielle. Se protéger de la lumière bleue c’est aller encore plus loin dans la prévention.

•La lumière bleue est le facteur principal de l’éblouissement, parce qu’elle est la plus diffusée dans
l’atmosphère ;

•La lumière bleue se focalise en avant de la rétine et peut donc « brouiller » la vision ;
•Elle est également un facteur de risque de vieillissement précoce de la rétine à long terme.
Les effets de la lumière bleue sur la rétine
De récentes études ont démontré les effets nocifs de la lumière bleue sur la rétine, notamment au niveau de l’épithélium pigmentaire et des photorécepteurs.

•À court terme : une exposition à de haut surdosages de lumière bleue peut entraîner des photo-traumatismes violents.
•À long terme : les effets cumulatifs de l’exposition à la lumière bleue seraient un facteur de risque de DMLA.

canonbeber

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 499
  • Sexe: Homme
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #14 le: novembre 26, 2010, 16:34:00 »
Au fait merci pour l'info je ferai attention avec ma fille

SPOTMATIK

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 231
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #15 le: novembre 26, 2010, 17:42:29 »
et naturellement , tous les parents adultes font en sorte qu'aucun objet potentiellement dangereux soit à la portée des enfants ......

Phil_C

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 649
  • Sexe: Homme
  • Photographe et astronome amateur
    • Le site de Philippe Coni
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #16 le: novembre 27, 2010, 22:24:15 »
Beaucoup de pages dans ce rapport (+ de 300 ), mais aussi beaucoup de généralités, de background connu de l'homme de l'art, et pas beaucoup de mesures, en particulier il aurait été intéressant de faire des mesures sur des ampoules disponibles à la vente, et non pas sur des composants élémentaire, dont les courbes sont disponibles sur les datasheets des fabricants. Quelques erreurs tout de même, comme en page 66 ou il est écrit que la lumière du jour est à 6500°K! (Plutôt 5000°K)

La nocivité du bleu est mise en avant, mais la figure 16 montre que le ciel aussi, sous certaines conditions, présente un pic de bleu potentiellement dangereux.

Il ressort une évidence, les Leds bleu roi sont les plus dangereuses (Quelle idée de s'éclairer en bleu roi?), suivi des "cold white", tout aussi désagréable à regarder.

Je dirais que pour l'éclairage intérieur, il faudrait utiliser des Warm White (2700-3000°K) qui ne présentent pas de risque, ou des Day Light (5000°K) à condition qu'elle diffusent bien (Selon la table 14).

Lyr

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 704
Re : Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #17 le: novembre 29, 2010, 07:03:37 »
Vous devriez savoir que justement l'humain ne s'adapte pas aux UV du soleil. Si vous saviez le nombre d'opérations de la cataracte en France qui pourtant est un pays moyennement ensoleillé.

Les UVs, je le concède, j'en ai d'ailleurs parlé dans mes interventions plus haut.
Et la couche nuageuse n'enlève en rien les UVs, donc l'ensoleillement faible n'est pas une protection.

Ce qui me frappe, c'est que cet article parle de la dangerosité du BLEU, pas des UVs.
Or le bleu, on en mange à toutes les sauces.
Et un graphiste/photographe/peintre qui achetait des ampoules "lumière du jour" en bouffaient même plus que le quidam avec son ampoule jaunâtre.
Et à l'époque on ne parlait pas de la dangerosité des ampoules lumière du jour.

Et si le bleu est si problématique, les LEDs existent en lumière chaude, aux alentours de 3000°K.

Et pour le côté "lumière fort concentrée dans une direction", on avait déjà les spots lumineux et autres petites halogènes qui avaient une lumière à distribution conique... et avec vachement plus de lumen que les LEDs actuelles (à l'exception des rares modèles à 18W, la plupart atteignent difficilement les 3W, ce qui leur donne une luminance un peu inférieure à une ampoule incandescente de 50W, de tête).

Nikojorj

  • -
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 30 414
    • Quelques petites galeries...
Re : Re : Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #18 le: novembre 29, 2010, 09:58:58 »
Et pour le côté "lumière fort concentrée dans une direction", on avait déjà les spots lumineux et autres petites halogènes qui avaient une lumière à distribution conique... et avec vachement plus de lumen que les LEDs actuelles (à l'exception des rares modèles à 18W, la plupart atteignent difficilement les 3W, ce qui leur donne une luminance un peu inférieure à une ampoule incandescente de 50W, de tête).
De ce que j'encomprends, ce n'est pas seulement une question d'intensité seule, mais de sources ponctuelles (de cd/m²) qui concentrent cette intensité au fond de la rétine.

Ca n'empêche pas qu'une ampoule à filament sans globe dépoli, comme il y en avait partout dans le temps et comme il y en a encore beaucoup dans les halogènes et autres projecteurs, a exactement le même problème!
Les acteurs de théatre ou de cinéma et autres musiciens présentent-ils des pathologies particulières à ce niveau?

Cortez77_fr

  • Super actif
  • *
  • Messages: 520
    • Flickr
Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #19 le: novembre 29, 2010, 11:33:16 »
Je dirais que pour l'éclairage intérieur, il faudrait utiliser des Warm White (2700-3000°K) qui ne présentent pas de risque, ou des Day Light (5000°K) à condition qu'elle diffusent bien (Selon la table 14).

Les warm white que ça soit en led, en fluo ou filament, c'est bien joli mais c'est une plaie si on veut bosser un tant soi peu l'image (si nous somme là ça doit être le cas). Avec les ampoules a filament, on n'avait pas trop le choix a part les fameuses bleues lumière du jour, généralement pas diffusantes, et pas adaptables a toute la maison (et puis pour en trouver au shopfour du coin...). Les halogènes pas mieux.

Depuis quelques temps on arrive enfin a trouver facilement (enfin avec un peu de recherche) des fluocompactes blanches/froides (ou tout autre nom pour ou moins ésotérique, j'ai même des codes de chiffres et de lettres, très pratique pour l'acheteur lambda) et déjà avec du 4000°k les murs de mon salon redeviennent blanc. C'est un peu comme faire pour la première fois un étalonnage d'écran, au début on a du mal et au final on se rends compte que c'est mieux d'avoir les 'vraies' couleurs. (pour les ampoules 6500°k en effet, on traine cette info de 'lumière du jour' depuis longtemps, mais a part une aube neigeuse dans la montagne, je ne vois pas où on la voit par chez nous cette lumière bleue).

Pour en revenir aux Leds, a part mettre en valeurs vos tableaux de maître sur les murs, en éclairage direct sans diffusion, c'est tout aussi pénible que les halogèmes 50w en GU10, il faut vraiment le vouloir pour se le mettre en pleine tronche (mais bon les nenfants ça fait n'importe quoi  ;D )

Lyr

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 704
Re : Re : Re : Re : Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #20 le: novembre 29, 2010, 13:38:15 »
De ce que j'encomprends, ce n'est pas seulement une question d'intensité seule, mais de sources ponctuelles (de cd/m²) qui concentrent cette intensité au fond de la rétine.

Ca n'empêche pas qu'une ampoule à filament sans globe dépoli, comme il y en avait partout dans le temps et comme il y en a encore beaucoup dans les halogènes et autres projecteurs, a exactement le même problème!
Les acteurs de théatre ou de cinéma et autres musiciens présentent-ils des pathologies particulières à ce niveau?

Je n'ai pas les valeurs en cd sur les emballages, mais en tout cas, niveau lumen, c'est pauvre. On est loin de l'éclairement fourni par une lampe halogène 500W de chantier.

Et pour le bleu, n'oublions pas les éclairages HMI, qui sont en général à plusieurs milliers de W, et comme tu dis, voit-on les acteurs frappés de maladies particulières?

philooo

  • Très actif
  • *
  • Messages: 373
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #21 le: novembre 30, 2010, 08:26:07 »
En bref, et si j'ai bien compris, il est potentiellement nocif, en particulier pour les enfants, de regarder en face et de façon prolongée un éclairage à LED "lumière du jour"... la belle affaire.

A quand un rapport sur la nocivité pour les enfants des lits-mezzanines et des couteaux de cuisine ?  ???
Ce qui est mauvais pour eux (mais l'ANSES fait-elle des études sur la santé mentale ?), c'est la série de "fais pas ci, fais pas ça" que les parents qui lisent ce genre de choses leur assènent à longueur de temps :-\, au lieu de se régaler à les regarder apprendre la vie en faisant les mêmes tonnes de c***eries qu'ils ont eux-mêmes faites - genre regarder le soleil en face, se charcuter les doigts en coupant des carottes ou tester des sauts de l'ange improbables ;) .

J'ai un excellent ami du même âge que moi, élevé dans cette logique épouvantable par la force des choses (il est hémophile...), ça ne vous étonnera pas d'apprendre que nous ne donnons pas le même sens au mot "liberté".

Cortez77_fr

  • Super actif
  • *
  • Messages: 520
    • Flickr
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #22 le: novembre 30, 2010, 08:39:35 »
En fait je pense que c'est surtout, comme dans beaucoup de domaines, pour se couvrir d'éventuels procès dans 10-20 ans quand parmis toutes ses mises en gardes et interdictions, il y en aura une d'avérée. Ils pourront dire : on vous avais prévenu, c'est de votre faute !

Avec la procédurite a l'américaine, on ne peut pas non plus leur en vouloir même si ça va jusqu'a l'absurde pour pas mal de choses (mais bon on peut aussi malheureusement citer des exemples inverses, c'est d'ailleurs ce qui sert de justificatifs).
Enfin la peur est un marché, c'est par ça que le(s) pouvoirs tiennent le bon peuple (enfin tentent, parfois ça me rassure les gens ne sont pas si idiots que certains voudraient le faire croire).

SPOTMATIK

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 231
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #23 le: novembre 30, 2010, 15:14:46 »
+1 avec les derniers commentaires

mais ....... est-t-il encore dangereux de regarder une femme LED dans les yeux !!!

canonbeber

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 499
  • Sexe: Homme
Re : Eclairage LED et risques sanitaires
« Réponse #24 le: novembre 30, 2010, 15:23:59 »
Doit on reprocher à un organisme de nous prévenir d'un danger ou doit on reprocher à un fumeur qui fume 2 paquets de cigarettes depuis 40 ans de faire un procès au fabricant de cigarettes ?