Chassimages

Auteur Sujet: Si on parlait encres carbones.  (Lu 24717 fois)

pense_bete

  • Super actif
  • *
  • Messages: 516
    • mes photos de tous les jours
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #150 le: juillet 12, 2017, 14:00:57 »
j'ai un drole de truc,

avec un certain papier mon encre yellow (2% de PK dilué) est plus sombre que le LC et le LM!!!

je parle sur le feuille de calibration.

j'avoue ne pas en revenir.

pense_bete

  • Super actif
  • *
  • Messages: 516
    • mes photos de tous les jours
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #151 le: juillet 13, 2017, 13:57:06 »
j'ai trouvé, il fallait secouer les cartouches.
sédimentation....

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 203
  • Sexe: Homme
    • CyrGarnier-Detrez_photographies
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #152 le: décembre 21, 2017, 14:19:30 »
Farbenwerk vends une encre appelée Carbon Print Muséum. Quelqu'un peut il me dire si cette encre est réellement neutre ou un tantinet sépia car Farbenwerk ne réponds pas de façon précise.

Alo

  • Discret
  • *
  • Messages: 24
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #153 le: janvier 09, 2018, 14:17:53 »
Bonjour à tous,

J'ai beau essayer, je ne parviens pas à comprendre comment et pourquoi est déterminé l'ordre des cartouches d'encre. Ainsi, par exemple, dans une Epson 1500W, l'ordre des cartouches, de gauche à droite est :
Y, K, LC, LM, M, C

Mais dans son document Glossy-Carbon-Variable-Tone, Paul Roark donne les encres dans l'ordre suivant (sans spécifier s'il s'agit d'un ordre de gauche à droite) :
Y, K, LM, LC, M, C

On voit que seules LC et LM sont permutées. Et je suis comme une poule qui a trouvé un couteau ! Que dois-je en faire ?

Au secours, je suis perdu ;-)

Mozar94

  • Très actif
  • *
  • Messages: 404
  • Sexe: Homme
    • TiragedArt.ch
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #154 le: janvier 10, 2018, 14:56:48 »
L'ordre des cartouches dans le bloc d'impression n'a rien à voir (ou presque) avec l'ordre des dilutions des kits carbone. Ce qui importe, c'est que tu respectes le montage en fonction des courbes.
Il est possible que Paul ait inversé volontairement ou pas les cartouches. Mais comme il a caractérisé ses profils avec cet ordre, tu n'as qu'à suivre ce qu'il dit.

Alo

  • Discret
  • *
  • Messages: 24
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #155 le: janvier 10, 2018, 19:05:54 »
Merci Sylvain pour ta réponse. Ton argument sur la caractérisation est convainquant.
Je vais suivre ton avis ... même ça va me faire bizarre de mettre une cartouche cyan dans un emplacement magenta (et réciproquement) ;-)
Encore merci !

Mozar94

  • Très actif
  • *
  • Messages: 404
  • Sexe: Homme
    • TiragedArt.ch
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #156 le: janvier 10, 2018, 21:27:00 »
Attends. O s'est mal compris. Tu dois respecter les indications des cartouches. Cela ne veut pas dire que les dilutions sont dans l'ordre croissant parmi les cartouches.

Autka

  • Super actif
  • *
  • Messages: 643
Re : Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #157 le: janvier 11, 2018, 01:58:43 »
Merci Sylvain pour ta réponse. Ton argument sur la caractérisation est convainquant.
Je vais suivre ton avis ... même ça va me faire bizarre de mettre une cartouche cyan dans un emplacement magenta (et réciproquement) ;-)
Encore merci !

Non, tu dois mettre la cartouche cyan à l'endroit prévu pour le cyan et la magenta à la place magenta.
Maintenant, dans les cartouches, tu mets l'encre avec la dilution que tu veux, mais, il est quand même plus simple de mettre les dilutions prévues par P. Roark, pour chaque cartouche.

Alo

  • Discret
  • *
  • Messages: 24
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #158 le: janvier 11, 2018, 08:54:55 »
Bon, merci messieurs ! Je crois que j'ai bien compris cette fois. Je vais essayer d'être clair. Par exemple, dans la cartouche nommée LC, je mets la dilution prévue par P. Roark en LC et je la charge dans l'emplacement LC prévu par Epson. Finalement, c'est simple, isn't it ?

Je viens de terminer la dilution de mes encres. La semaine prochaine j'attaque les cycles de nettoyage de l'imprimante, puis les premiers tests et la re-linéarisation. Je suis aussi impatient que lorsque je faisais mon premier D76 en 1968 \o/

Mozar94

  • Très actif
  • *
  • Messages: 404
  • Sexe: Homme
    • TiragedArt.ch
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #159 le: janvier 11, 2018, 09:34:48 »
Normal.... Moi aussi quand je me suis mis aux encres carbone en 2011, j'étais un vrai gamin devant un sapin de Noël. D'autant plus que dès les premiers tirages, j'avais un résultat assez top.
Par contre aujourd'hui, quand je regarde les cartons dans la cave, où mon labo argentique est stocké, j'ai un petit pincement au coeur... Ca me manque un peu quand même.

Autka

  • Super actif
  • *
  • Messages: 643
Re : Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #160 le: janvier 11, 2018, 18:12:53 »
Par contre aujourd'hui, quand je regarde les cartons dans la cave, où mon labo argentique est stocké, j'ai un petit pincement au coeur... Ca me manque un peu quand même.


Oui, moi aussi et mon épouse adorée de me rappeler, tu te souviens de la couleur de tes ongles avec le révélateur et cette odeur d'hyposulfite que tu trainais partout ..... même nos amis pensais que tu avais une maladie honteuse. Et moi, jeune et belle, qui attendais mon Roméo, comme une femme de marin alors qu'il était dans son labo des nuits durant pour peaufiner un grain de peau.... Et le mien, alors?

Photoshop, c'est bien aussi ..... ;D ;D ;D ;D ;D ;D

Mozar94

  • Très actif
  • *
  • Messages: 404
  • Sexe: Homme
    • TiragedArt.ch
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #161 le: janvier 11, 2018, 23:05:45 »
 :D :D :D

Alo

  • Discret
  • *
  • Messages: 24
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #162 le: janvier 12, 2018, 15:13:43 »
N'empêche ! Comme Sylvain j'ai un petit pincement lorsque je repense à mon Durst 138S, au métronome qui comptait le temps, aux images qui apparaissaient à chaque fois, comme par miracle, dans le "révé". Il y avait aussi l'étrangeté de la lumière inactinique, et toujours ma radio préférée. Là, j'étais bien, nulle envie d'être ailleurs. Même l'odeur de l'hypo semblait participer harmonieusement à ce petit monde, tant elle était peu de chose par rapport aux affreuses effluves des bains chromogènes des chaînes de développement des plans films 20x25 Ektachrome E2-E3 en cuves de 12 litres et à la main ;-) Ça oui, c'était moche. Surtout quand un de ces p...tains de plans films s'échappait du cadre et se retrouvait, comme labouré, au fond de la cuve !  

Autka

  • Super actif
  • *
  • Messages: 643
Re : Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #163 le: janvier 12, 2018, 15:50:53 »
Même l'odeur de l'hypo semblait participer harmonieusement à ce petit monde .......  

Le plus harmonieux, pour moi, était quand même, les produits de virages sépia.
 :o :o :o

helyo

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 329
  • Sexe: Homme
    • lioprint
Re : Re : Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #164 le: janvier 12, 2018, 16:39:07 »
Le plus harmonieux, pour moi, était quand même, les produits de virages sépia.
 :o :o :o
-" C'est toi qui a pété ? T'es dégueu, "
-" Ben non, c'est le bain de sépia"
- "Woouai..c'est çaaaa"

 ;D ;D ;D

pense_bete

  • Super actif
  • *
  • Messages: 516
    • mes photos de tous les jours
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #165 le: janvier 12, 2018, 16:53:32 »
moi, je ne regrette pas, franchement pas. quand je compare les resultats, il ya pas photo.

bon je progresse, j'ai trouvé un superbe papier. l'aquarelle arche en feuille 76x56 le blanc ultra, je ne le trouve que sur commande spéciale.
 
aussi que j'aime beaucoup le langton prestige , mais il y a des diffficultés d'approvisionnement.

sinon le le velin d'Arches.

J'ai un petit pb, je trouve que les dilutions ne sont pas assez étagées. les résultats sont trop proches et les courbes se chevauchant beaucoup.


Autka

  • Super actif
  • *
  • Messages: 643
Re : Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #166 le: janvier 12, 2018, 17:51:26 »
moi, je ne regrette pas, franchement pas. quand je compare les resultats, il ya pas photo.

bon je progresse, j'ai trouvé un superbe papier. l'aquarelle arche en feuille 76x56 le blanc ultra, je ne le trouve que sur commande spéciale.
 
aussi que j'aime beaucoup le langton prestige , mais il y a des diffficultés d'approvisionnement.

sinon le le velin d'Arches.

J'ai un petit pb, je trouve que les dilutions ne sont pas assez étagées. les résultats sont trop proches et les courbes se chevauchant beaucoup.
Tes papiers "aquarelle arche" et "velin d'Arches" sont ils des papiers prévus pour l'impression jet d'encre ou bien du papier aquarelle pour les aquarellistes ?

pense_bete

  • Super actif
  • *
  • Messages: 516
    • mes photos de tous les jours
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #167 le: janvier 12, 2018, 18:48:01 »
ce sont des papiers d'aquarelliste, pas de cuoche de support pour la photo

Mozar94

  • Très actif
  • *
  • Messages: 404
  • Sexe: Homme
    • TiragedArt.ch
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #168 le: janvier 13, 2018, 17:10:46 »
Si tes courbes se chevauchent trop, alors il faut refaire complètement les profils. Ce sont les deux premières étapes (Ink limit et Ink separation) qui déterminent cet enchaînement des courbes.

pense_bete

  • Super actif
  • *
  • Messages: 516
    • mes photos de tous les jours
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #169 le: janvier 13, 2018, 18:26:21 »
quand on se retrouve avec des écarts de densité de 2-3 entre LC et LM, c'est dur à résoudre
pour mon papier litho, cela donne, à 35% de limite d'encrage, en densité:
157
139
132
37
84
85

pense_bete

  • Super actif
  • *
  • Messages: 516
    • mes photos de tous les jours
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #170 le: janvier 13, 2018, 19:30:16 »
je me suis dit, mau pauvre gars, tu t'es planté dans les dillutions, mais avant de les modfier fait un essai sur l'archival mate:
resultat toujours sur la feuille de calibration, à 35 limite d'encrage (pour comparer avec la précédente) cela donne en densité:
157
137
113
37
82
71
!!!!
alors comment faire dans le cas précédent. j'essaie de jouer sur les limites d'encrage, encre par encre.

clutch

  • Actif
  • *
  • Messages: 138
    • ssx
Re : Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #171 le: janvier 14, 2018, 13:05:35 »
alors comment faire dans le cas précédent. j'essaie de jouer sur les limites d'encrage, encre par encre.

S'il n'y a qu'une minorité de papiers qui pose problème, c'est la bonne méthode. Si le problème se pose sur la plupart des papiers mieux vaut d'abord modifier les dilutions. Et si malgré tout ça ne fonctionne pas en jouant sur les limites d'encrage, tu désactives simplement une des 2 encres trop proches.

Mozar94

  • Très actif
  • *
  • Messages: 404
  • Sexe: Homme
    • TiragedArt.ch
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #172 le: janvier 14, 2018, 17:27:19 »
Clutch a raison: Si tu as vraiment deux courbes trop proches, fais un profil avec une coubre en moins. Dans les tons moyens, ça ne grèvera pas la qualité.

pense_bete

  • Super actif
  • *
  • Messages: 516
    • mes photos de tous les jours
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #173 le: janvier 14, 2018, 20:20:41 »
bon j'ai trouvé (idée perso) une méthode/methodologie:

principe: obtenir une courbe équilibrée qu'on pourra alors facilement linéariser.

pour cela je cherche à avoir des points de transition equidistants:

je prends la densité max de mon noir profond , je soustrait la densité du papier, et je divise le tout par 6: cela me donne l'écart entre les points de transition. Les densité obtenues pemettent d'obtenir les densités du tableau (meme methode que précédement mais avec les densité calculées plutôt que les densités mesurées), et j'obtient le limites de chaque encre en allant chercher (mesure à la sonde) la densité correspondante
 sur la mire de calibration.

j'imprime un 21step, j'ajuste globalement avec le gamma, et je fait une linéarisation.

detrez

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 203
  • Sexe: Homme
    • CyrGarnier-Detrez_photographies
Re : Si on parlait encres carbones.
« Réponse #174 le: janvier 23, 2018, 09:38:01 »
Je dois imprimer des images destinées à des emballages précieux devant dure longtemps. Le papier est apparemment un 100 ou 110gr légèrement blanc cassé. Qui saurait ce type de papier existerait en pur coton, donc sans acide ?
merci tous
(si autka ou Mozart94 passent par là.....