+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ Forum NATimages ] -
| |-+  NAT'Images - Forum Photo Nature
| | |-+  Festival de la Camargue du 2 au 6 juin 2017
Identifiant
Passe
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Festival de la Camargue du 2 au 6 juin 2017  (Lu 1719 fois)
pimy
Super actif
*
Messages: 764


« le: Mai 22, 2017, 08:25:47 »

Un territoire unique, une nature exceptionnelle !

C’est au cœur du Parc naturel régional de Camargue, dans un espace remarquable et fragile, entre le Rhône et la mer que se tient le Festival de la Camargue et du Delta du Rhône du 2 au 6 juin

Plus d’une centaine de sorties nature sont programmées : des excursions sur le Rhône, des visites dans les marais, des balades à cheval, des promenades inédites dans des lieux habituellement fermés au public. Une occasion unique pour partir à la découverte des richesses de Camargue !
Le programme :

https://festival-camargue.fr/programme
Signaler au modérateur   Journalisée
diaph34
Super actif
*
Messages: 602



WWW
« Répondre #1 le: Mai 27, 2017, 07:21:44 »

Bonjour,
cela commence la semaine prochaine  Grimaçant
Henri
Signaler au modérateur   Journalisée

diaph34
Super actif
*
Messages: 602



WWW
« Répondre #2 le: Mai 31, 2017, 19:43:43 »

Bonsoir,

installation demain et ouverture vendredi, plus de nombreuses animationde découvertes de la Camargue

Henri


* festival-camargue-2017h.jpg (89 Ko, 640x368 - vu 267 fois.)
Signaler au modérateur   Journalisée

LRE
Très actif
*
Messages: 466



« Répondre #3 le: Juin 01, 2017, 17:03:02 »

Un petit partage copié collé: le festival son et lumière oublié d'être mentionné dans la magnifique plaquette du festival  Fâché Fâché
"je "riz" jaune  andre

pour ceux qui sont comme moi : envoyer l arrété préfectoral qui commence comme le festival le 1 juin
ce spectacle de nuit ne figure pas au programme!
Festival de la Camargue
et du delta du Rhône

19 avenue Pierre Gabrielli
13230 Port-Saint-Louis-du-Rhône

06 79 71 44 23

contact [at] festival-camargue.fr

Article 3, moyens autorisés pour les opérations d’effarouchement du Flamant rose :

les moyens autorisés pour la pratique de l’effarouchement sont :

✗  Les moyens acoustiques (enregistrements sonores ou canons effaroucheurs) ;

✗  La pyrotechnie d’effarouchement (fusées sifflantes, crépitantes et détonantes) exclusivement mise

en œuvre à partir de pistolets lance-fusées ou fusils de chasse à canon lisse ;

✗  Les sources lumineuses (projecteurs, gyrophares, fusil-laser) ;

✗  Les épouvantails et leurres ;
L’usage d’arme de chasse par tout intervenant dans l’exercice d’effarouchement est conditionnée par la détention du permis de chasser valide.
L’usage d’articles pyrotechniques de divertissement, feux d’artifice et autres feux de Bengale en poste fixe ou mobile est totalement interdit en tant que moyen d’effarouchement et d’une façon générale à proximité des Flamants roses, quel que soit le nombre d’individus.

2/4

Article 4, modalités d’exécution des opérations d’effarouchement du Flamant rose :

Elles sont réalisées de jour comme de nuit à partir des moyens visés à l’article 3 sous la responsabilité des riziculteurs uniquement aux abords des parcelles exploitées en rizicultures ;

Dans le cas d’usage de fusils de chasse pour le tir de fusées pyrotechniques, les riziculteurs et leurs

assesseurs éventuels se rendent sur les lieux avec le fusil déchargé, démonté et rangé dans son étui ;

Le port et le transport de munitions de chasse est rigoureusement interdit au cours des opérations

d’effarouchement ;

Dans l’exercice de l’usage des moyens pyrotechniques, il est très fortement recommandé

de respecter les modalités d’utilisation des fabricants notamment celles relatives aux équipements de protection individuels (EPI), à savoir le port de casque antibruit ainsi que de lunettes de protection ;

L’usage de moyens d’effarouchement non prévus par le présent arrêté est interdit.

Article 5, évolution des méthodes d’effarouchement :

1) Le bénéficiaire de la présente autorisation dérogatoire s’engage à améliorer les modes et moyens d’effarouchement utilisés jusqu’alors.
Le bénéficiaire travaille à élargir en concertation, en partenariat et en collaboration avec les partenaires locaux, collectivités locales, organismes consulaires, gestionnaires des espaces naturels protégés et sociétés de chasse, la palette de modes et moyens d’effarouchement par des investigations aux niveaux, national, communautaire et international afin de connaître les dispositions éventuelles prises en matière de lutte contre les incursions dévastatrices d’animaux sauvages au-delà de la Camargue.

Le CSFR est tenu informé des résultats de ces investigations afin d’en tirer le meilleur parti.

2) Mise en œuvre expérimentale du drone pour l’effarouchement du Flamant rose :
Dès la publication du présent arrêté jusqu’au terme de sa validité, sur l’ensemble de la zone rizicole camarguaise bucco-rhodanienne, le bénéficiaire est autorisé à faire procéder à la mise en œuvre del’expérimentation de l’usage de drones volants, par un prestataire qualifié techniquement et réglementairement, sur la base d’un protocole validé par le CSFR, conformément aux termes duprésent arrêté, pour l’effarouchement non vulnérant du Flamant rose, de sorte à l’éloigner durablement des rizières en culture selon les modes et moyens suivant :

✗  Moyens acoustiques, pyrotechniques et lumineux non vulnérant visés à l’article 3 ;

✗  Projection de micro-projectiles non vulnérants, biodégradables et non polluants ;

✗  Tous ces moyens pouvant être combinés simultanément.

Le CSFR est tenu au courant de la tenue des séances d’essai de ce nouveau moyen expérimental d’effarouchement. Ses membres, en particuliers les riziculteurs, les services de l’Etat chargés de la police administrative et les gestionnaires d’espaces protégés sont informés de la date et de l’heure de ces séances d’essai dans un but de concertation participative constructive.

En vue du contrôle des opérations, les essais ont lieu en présence d’un ou plusieurs agents assermentés de l’ONCFS et/ou techniciens des espaces protégés de Camargue.

3) Le ou les prestataires fournissant l’expérimentation de drones en tant que moyen d’effarouchement non vulnérant à l’encontre du Flamant rose s’engagent :

✗  à respecter la réglementation en vigueur sur la sécurité arienne ;

✗  à respecter la règlementation sur la protection de la Nature d’une façon générale ;

✗  à limiter au maximum l’action des drones sur sur les espèces autres que le Flamant rose autant

que faire se peut.

Article 6, comité suivi des dégâts occasionnés par le Flamant rose dans les rizières :

La composition du comité de suivi de la problématique posée par la fréquentation des rizières camarguaises par le Flamant rose (CSFR) créé par l’arrêté préfectoral n°n° 13-2016-05-04-005 du 4 mai 2016 est modifiée comme suit :

• Monsieur le Sous-Préfet d’Arles ou son représentant ;
• Quatre membres du SRFF : le président, de
Signaler au modérateur   Journalisée
Lyrr
Super actif
*
Messages: 792



WWW
« Répondre #4 le: Juin 04, 2017, 20:40:39 »

LRE : Tu pourrais nous faire un résumé stp ?

Ton pavé est vraiment illisible...
Signaler au modérateur   Journalisée

Serge Tollari
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: