+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ Forum NATimages ] -
| |-+  NAT'Images - les As de la digiscopie
| | |-+  La pratique de l'affût de jardin illustrée (FAQs)
Identifiant
Passe
Pages: [1] 2 3  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La pratique de l'affût de jardin illustrée (FAQs)  (Lu 4380 fois)
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« le: Août 03, 2017, 21:39:15 »

Bonjour tout le monde,
 
Après une année de privation photo, je vais bénéficier de 15 jours de repos en ayant à disposition un jardin de ville clôturé susceptible de recevoir la visite d'oiseaux.
 
A cette occasion, j'ai pensé que ce serait sympa de rédiger un tuto sur la pratique de l'affut de jardin, en abordant les points suivants :
- évaluation du potentiel dudit jardin,
- évaluation de de la lumière naturelle disponible au cours de la journée,
- positionnement du point d'eau servant à attirer et à accueillir la gente ailée,
- agencement/décoration dudit point d'eau avec des éléments végétaux et rocheux respectueusement prélevés sur site,
- sélection et mise en place de perchoirs,
- choix des différents points de vue autour du point d'eau,
- réalisations de vues larges d'ensemble à titre de making-of,
- réalisations de prises de vues proprement dites avec différentes focales allant du grand-angle au 70-200mm/2,8 en passant par un 100mm/2,8 macro vissés sur boîtier APS-C Canon,
- réalisations de prises de vues en digiscopie reflex avec mise au point manuelle sur boîtier APS-C Canon,
- prises de vue en lumière naturelle et prises de vues en lumière mixte "ambiante + flash",
...
 
 
Le matériel utilisé sera un compact G1-X Mark II, un 100mm macro/2,8, un 70-200mm/2,8, une lunette digiscopique à mise au point manuelle faisant office de très longue focale (peu importe la marque), un vieux EOS 20D 8MP de 2004 et un EOS 7D Mark II 20MP à la page, un flash 550EX Canon déporté, un système de télécommande de déclenchement à distance à ondes radio.


Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #1 le: Août 03, 2017, 21:43:11 »

Au cas où vous auriez des questions que vous souhaiteriez voir abordées et illustrées plus particulièrement au cours des 15 prochains jours,
déposez ici vos suggestions et vos interrogations : je ferai régulièrement un saut de façon à construire sur la base de vos FAQs un tuto interactif aussi proche que possible de vos aspirations.
 
Amicalement,
 
 
 

(Pratique de l'affût de jardin : digiscopie reflex LV Swaro + TLS Apo 800 + EOS 20D = 1280mm en équivalent 24x36)
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #2 le: Août 03, 2017, 21:47:02 »

Un second et dernier exemple de ce qu'il est possible de projeter et de réussir dans le cadre de la pratique de l'affût de jardin :
sous Mozilla Firefox, pour visualiser le fichier sans la compression automatique du forum, faire un clic droit puis choisir "afficher l'image",
 
 

(Pratique de l'affût de jardin : digiscopie reflex LV Swaro + TLS Apo 800 + EOS 20D = 1280mm en équivalent 24x36)
Signaler au modérateur   Journalisée
Xavier Corteel
(Loggué sous identité réelle)
Hyper actif
*
Messages: 2 079



WWW
« Répondre #3 le: Août 04, 2017, 07:40:08 »

Bonjour Laure-Anh
D'abord, te dire tout mon plaisir de te retrouver dans les publications de cette section. Te voilà donc libérée des contraintes de la prépa et je me réjouis de voir que nous allons pouvoir profiter de ta grande expertise dans le domaine de la digiscopie et de la photo en général. C'est une bonne nouvelle, la rubrique "Digiscopie" avait bien besoin d'un peu d'animation.
Ton idée de tuto me semble intéressante, même si mon approche à moi de la digiscopie, au jardin ou ailleurs, est beaucoup plus empirique que scientifique. Les apports des uns et des autres pourront enrichir le tien.
Je me lance pour une première remarque : tu ne parles pas de l'affût lui-même. J'ai vu que tu envisages un déclencheur à distance mais il n'offre pas les mêmes avantages que le déclenchement à vue derrière son objectif. Il me semble qu'il faut aussi envisager cette pratique.
Autre remarque, sous forme de clin d'œil : l'oiseau dans la vaisselle de grand'maman ou sur une mécanique à deux roues, c'est pas terrible. Encore que cet environnement prouve l'adaptation du Rouge-queue noir à l'habitat humain. Juste pour te faire sourire, donc, et j'imagine que tu vas travailler la question du décor avec le soin qu'il mérite.
J'attends la suite, comme d'autres commentaires, avec impatience.
Signaler au modérateur   Journalisée

Curieux de Nature
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #4 le: Août 04, 2017, 09:50:11 »

Coucou Xavier,

Partant du fait que ce que l'on ne sait pas faire à l'affût en ayant tout son temps, on ne saura pas le faire en situation d'urgence en billebaude. : notamment se positionner par rapport à la lumière ambiante existante, par rapport au sujet, par rapport à un arrière-plan qu'il faut choisir de façon consciencieuse et appropriée (en fonction de son éloignement, ses tons et couleurs, du fait qu'il forme un fond uni ou non, etc, etc,...).
La pratique de l'affût dans un jardin est pour le débutant un premier pas vers la photographie animalière en milieu ouvert. Et un prétexte pour l'expert de travailler ses gammes et affiner sa technique.
Que sait-on faire au jour d'aujourd'hui ? Que ne sait-on pas faire ? Que souhaiterait-on faire ou savoir faire ? C'est le sens de mon fil.
 
 
 
 
PS :
Tout le monde n'a pas de très longue focale ou ne pratique pas la digiscopie : c'est pourquoi je pense à incorporer une section portant sur la photo autre que la digiscopie. Outre le fait de permettre de déclencher un flash déporté, une télécommande de déclenchement permet de se faire plaisir et de photographier sans dérangement des oiseaux avec une focale courte allant du 100mm au 200mm - à condition de bien positionner le boîtier et de bien choisir le point de vue.
Enfin, s'agissant du vélo bleu et jaune dont les tons sont des tons choisis complémentaires du plumage du rouge-queue noir et du feuillage vert et s'agissant de l'assiette creuse à soupe, les exemples postés sont là pour suggérer que si l'on trouve le moyen, si l'on est capable d'attirer un oiseau sur un quelconque perchoir totalement inédit de son choix et grâce un point d'eau improvisé à la va-vite avec un modeste ustensile de cuisine, on réussira d'autant mieux à faire des photos d'oiseaux sur de beaux perchoirs végétaux choisis et/ou au sein d'un point d'eau mieux construit et plus esthétique.
Signaler au modérateur   Journalisée
jeanbart
Pilier du forum
*
Messages: 18 752



WWW
« Répondre #5 le: Août 07, 2017, 09:17:16 »


(Pratique de l'affût de jardin : digiscopie reflex LV Swaro + TLS Apo 800 + EOS 20D = 1280mm en équivalent 24x36)
Il est marrant ce jeune rougequeue sur la roue du VTT, ça change des branches.  Cool
Signaler au modérateur   Journalisée

La Touraine: what else ?
kalmos
Très actif
*
Messages: 462


« Répondre #6 le: Août 13, 2017, 07:54:51 »

Il est marrant ce jeune rougequeue sur la roue du VTT, ça change des branches.  Cool

Salut
Marrant mais il ne laissera pas l'endroit aussi propre qu'il l'avait trouvé  Clin d'oeil Souriant
On les accueille avec plaisir et ils se lachent.
Dans la liste ajouter : mettre un panneau '' prière de laisser l'endroit aussi propre en le quitant''
Ce sera ma contribution  Clin d'oeil Souriant

Welcome back Laure-Anh.
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #7 le: Août 24, 2017, 22:59:40 »

Petits exemples de photos d'affût de jardin après montage d'une mini mare au moyen d'un moule à tarte 23cm et quelques pierres ramassées çà et là...
 
 
En premier lieu, aux commandes d'un 70-200mm vissé sur un boîtier APS-C déclenché à distance :
 

(Sous Mozilla Firefox, pour visualiser la digi sans la compression automatique du forum, faire un clic droit puis choisir "afficher l'image")
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #8 le: Août 24, 2017, 23:05:02 »

Et la photo d'affût de jardin non recadrée qui s'offre à tout possesseur de LV d'observation munie d'un oculaire x25-x60 zoomé à x40,
 quand cette LV est associée à un boîtier APS-C muni d'un objectif 30mm en équivalent 24x36 :

 
 

soit une focale résultante sympa de 1920mm/14 en équivalent 24x36,
Signaler au modérateur   Journalisée
Cléo
Actif
*
Messages: 117


« Répondre #9 le: Septembre 06, 2017, 22:39:49 »

Bravo pour le fil sur la pratique de l'affût de jardin illustrée.
J'aurai une question concernant l'utilisation d'une longue-vue avec un aps-c sans objectif: quelle est la focale résultante d'une longue-vue Kowa 884 avec zoom 25-60 couplée avec une aps-c Canon 7dmkii  que j'utilise avec une adaptateur ?
Xavier
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #10 le: Septembre 07, 2017, 20:15:52 »

Bienvenue à toi sur Chassimages et sur cette partie du forum,
 
Le mieux est de poser la question en ouvrant un fil dédié  avec un titre qui va bien. A la suite de quoi, Denis (Attinault)/Atino qui a la possibilité de s'informer à la source sur les produits Kowa ne manquera pas de t'apporter tous les renseignements concernant le couplage de la 884 munie de son oculaire zoom x25-x60 avec un EOS 7D Mark II au moyen d'un adaptateur TSN-PA7.
 
Si l'on considère que la focale correspondant à un grossissement de x1 est - en équivalence 24x36 - la valeur entière de la diagonale du format 24x36 (= 43mm), la plage de focales correspondant à un grossissement allant de x25 à x60 est arithmétiquement une plage comprise entre 1075mm et 2580mm en équivalence 24x36 - avant application de tout coefficient de recadrage lié à la taille du capteur du boîtier nu mis en oeuvre.
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #11 le: Septembre 14, 2017, 22:46:30 »

Le point d'eau artificiel a été placé à environ 8m de distance, c-à-d au-delà de la distance minimale de mise au point de la LV 85mm munie de son oculaire-zoom qui est de 5m, mais il s'est avéré que c'était en pratique un peu trop près pour digiscoper un oiseau de la taille d'une tourterelle quand celle-ci se redresse...Ca passe mais tout juste en hauteur ; quant à la queue, il a fallu en sacrifier un bout ! (Cadrage natif redimensionné à 1350x900)
 
 

(Sous Mozilla Firefox, pour visualiser la digi sans la compression automatique du forum, faire un clic droit puis choisir "afficher l'image")
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #12 le: Septembre 17, 2017, 14:48:49 »

Je vous poste la topographie du jardin. Si vous aviez ce jardin comme terrain de jeux, comment envisageriez-vous la mise en place de votre affût : positionnement du point d'eau artificiel, positionnement(s) du photographe ?...
 
 

 
 
 
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #13 le: Septembre 30, 2017, 12:05:02 »

Quand on photographie en billebaude, on photographie les oiseaux rencontrés comme ils viennent : au moment où ils s'offrent brièvement à notre objectif de façon impromptue, et dans les conditions de lumières et de terrain telles qu'elles existent et s'imposent au photographe au cours de ce moment fugace. La photographie d'oiseaux en billebaude inclut la photographie à contre-jour, la photographie avec lumière latérale, la photographie à l'ombre découverte, la photographie à l'ombre avec plages de lumière ensoleillée éparses, la photographie par temps nuageux sans ombres, la photographie aux heures de la fin de journée quand la lumière est douce et chaud (que les anglo-saxons appellent les "golden hours"), la photographie au flash en lumière mixte, etc, etc,...Cela est ardu, cela demande de bons réflexes et des compétences éprouvées - dont le sens constant du placement au fur et à mesure de la progression sur le terrain.
 
 
La photographie de jardin en affût prépare le photographe à faire et à savoir faire face à toutes les situations qui se présenteront à lui lors de sortie en billebaude :
- par le biais de la collecte visuelle et l'analyse des conditions diverses et variées existantes, tant défavorables que favorables ; par l'élaboration en conséquence et efficace d'un milieu artificiel aux conditions de prises de vues aussi optimales que possible,
- par des exercices de prises de vues répétés et corrigés dans le sens du mieux jusqu'à devenir acquis sur le bout des doigts au sein de ce milieu organisé et contrôlé par ses soins,
- par la mise à profit de l'observation attentive des allées et venues des oiseaux - hôtes à demeure ou bien visiteurs réguliers - du jardin qui du fait que le photographe se camoufle à leur vue ignorent sa présence à distance respectueuse d'eux et dévoilent leurs comportements typiques respectifs.
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #14 le: Septembre 30, 2017, 12:12:38 »

Le jardin posté en exemple présente l'avantage particulier d'offrir l'opportunité de bénéficier successivement de toutes ces situations de lumière diverses et variées, l'une après l'autre, au cours d'une journée depuis un même et unique poste d'observation, et par conséquent l'opportunité de s'exercer jour après jour à maîtriser photographiquement toutes ces situations de lumière diverses et variées,  l'une après l'autre, au cours d'une journée depuis une même et unique place de prises de vues.

Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #15 le: Septembre 30, 2017, 13:12:25 »

Le point d'eau gagne à être positionné dans le sens de la longueur du jardin, à distance des différents bosquets existants, du fond du jardin et des murs latéraux du jardin qui seront autant de fonds floutés sur lesquels adosser les portraits d'oiseaux.
 
 
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #16 le: Septembre 30, 2017, 13:25:37 »

Dans la mesure où il n'y a strictement aucun chat en maraude, le point d'eau gagne à être posé au sol parce que dans la nature les oiseaux s'attendent à trouver l'eau à ce niveau.
Cela permet en outre de réaliser à volonté des images depuis un angle de vue à ras de terre ou bien des images depuis des angles de vue plus surélevés...


* Point d'eau.jpg (311.5 Ko, 1200x800 - vu 323 fois.)
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #17 le: Septembre 30, 2017, 13:35:43 »

Parce que l'assiette en porcelaine - qui se révèle un point d'eau minimaliste efficace en pratique d'affût - est un accessoire de scène peu naturel/peu naturaliste,
on s'efforcera de mettre en place un habillage plus approprié avec les pierres et la mousse ramassées par-ci par-là au sein du jardin...
 
 
 

 
 
 
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #18 le: Septembre 30, 2017, 13:39:38 »

Une petite branche feuillue servant de perchoir immédiat complétera idéalement l'ensemble du point d'eau :
 
 
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #19 le: Septembre 30, 2017, 15:35:06 »

La construction d'un point d'eau en dur est formateur parce qu'elle révèle qu'en débutant, on est loin de penser à tout : à coup sûr, on a négligé tout un tas de détails qui font que le point d'eau en dur en question a été imparfaitement pensé : imparfaitement positionné de gauche à droite, ou bien imparfaitement positionné en profondeur, ou bien imparfaitement orienté par rapport à la course du soleil,...
 
 ...au point que l'on a presque intérêt à bâtir notre point d'eau en dur sur un plateau amovible permettant de corriger le tir à moindre frais sans avoir à tout recommencer à zéro.
Il faut être très expérimenté pour bâtir parfaitement un point d'eau en dur du premier jet. Personnellement, j'avais cru que j'avais pensé à tout : j'ai dû pour tout dire défaire de fond en comble et refaire mon point d'eau pour qu'il soit vraiment au point. Je vous ferai découvrir pourquoi.

 
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #20 le: Octobre 01, 2017, 12:09:01 »

L'appât choisi et proposé  aux oiseaux est de l'eau parce que c'est un élément vital indispensable pour boire et pour le bain, rare du moins pas facile à trouver aux alentours et qui attire à la fois mangeurs et non mangeurs de graines. Cette eau est renouvelée fréquemment au cours de la journée pour éviter autant que faire se peut toute éventuelle contamination aviaire croisée. Le moule à tarte qui sert de récipient est peu profond et permet aux petits passereaux d'avoir pied.
L'eau a pour effet conjugué d'attirer les oiseaux de passage et d'encourager les hôtes à demeure du jardin habituellement planqués dans les bosquets et arbres à venir à découvert, ce qui permet au photographe d''établir le décompte de toutes les espèces à photographier.
 
 
Dans la mesure où les oiseaux sont farouches et n'ont pas - à l'exception des moineaux domestiques - pour habitude de se poser directement à terre, des perchoirs accueillants et rassurants ont été installés tout autour du point d'eau à distance intermédiaire entre ciel, arbres et bosquets environnants.
 
 
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #21 le: Octobre 01, 2017, 12:14:23 »

On vérifie que les arrières-plans ont un rendu suffisamment flouté et des tons plaisants qui s'accordent avec les perchoirs et avec les oiseaux invités à se poser...

Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #22 le: Octobre 01, 2017, 12:32:12 »

Tout est alors prêt pour la photographie en affût...
Du moins, j'en étais intimement persuadée. J'ai cependant dû - comme écrit plus haut - démonter entièrement mon point d'eau en dur et tout reconstruire pour que cela soit parfait.
En effet, à l'issue du premier jour de photographie à l'affût, force a été de constater que l'ombre portée de la maison dûe au soleil couchant en fin de journée venait recouvrir mon point d'eau dès 18H00.
 
Pour bénéficier aussi longtemps que possible de la douce lumière chaude et dorée qui illumine le jardin en fin de journée, il a été nécessaire de déplacer le point d'eau en direction du fond du jardin de façon à ce que l'ombre portée produite par le soleil couchant recouvre ledit point d'eau aussi tardivement que possible. En reconstruisant le point d'eau plus à distance vers le fond du jardin, l'ombre est à distance du point d'eau quand il est 18H04 : de sorte que j'ai réussi à gagner au final environ une heure et demie de photographie avant que l'ombre portée de la maison atteigne ma mini mare artificielle.
 
 
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #23 le: Octobre 01, 2017, 12:38:33 »

A 19H40, le point d'eau était recouvert par l'ombre portée de la maison mais il était encore possible de photographier les oiseaux perchés sur les supports végétaux lesquels supports végétaux ont été positionnés plus en hauteur en lumière totalement naturelle - et ce jusqu'à 20H et plus.
 
 
 

 
 
 
Signaler au modérateur   Journalisée
Laure-Anh
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 6 733


« Répondre #24 le: Octobre 01, 2017, 12:42:40 »

Une fois le point d'eau définitivement positionné au sein du jardin, on dispose le poste de prise de vues par rapport à ce point de référence en fonction de (la portée de) la focale mise en oeuvre.
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: [1] 2 3  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: