+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ L'AGORA ]
| |-+  Publier, exposer, diffuser. Emploi...
| | |-+  Gagner de l'argent
Identifiant
Passe
Pages: 1 [2]  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Gagner de l'argent  (Lu 2647 fois)
steph76
Très actif
*
Messages: 160



WWW
« Répondre #25 le: Septembre 02, 2017, 16:45:28 »

Bonjour Morgane,

Je pense qu'une personne qui vous achète un tirage à comme idée de l'afficher dans son salon, donc une photo (que je trouve très réussie) d'araignée = ?.

Si une image se vend beaucoup, c'est qu'elle est suffisamment consensuelle pour plaire au maximum de gens, et en étant un peu provocateur, je dirai qu'elle s'accorde avec tous les motifs de tapisserie.

Après il arrive fréquemment que le public craque sur une photo que vous trouvez moche (mal composée, ombres bouchées...), voire banale, et dans le même temps ignore des photos qui sont acclamées par les photographes chevronnés.
Par exemple pour le public, souvent photo floue = photo ratée

Si le but est de savoir "ce qui se vend", on peut regarder par exemple sur le site vente-privée, les ventes réalisées par des encadreurs (= ventes de photos encadrées).
Il y a quelques temps, j'avais copié la totalité des photos lors d'une vente temporaire sur ce site (une cinquantaine) pour analyser les tendances qui s'en dégageaient : si cette série vous intéresse vous pouvez m'envoyer un email.

Vous avez aussi un ouvrage en anglais ("2017 Photographer's Market" - il y en a un chaque année, vous pouvez trouver les éditions 2015 ou 2016 en occasion) qui donne une liste d'acheteur de photographie anglo saxons : sont citées comme critères recherchés : le sépia, les animaux dans des situations humoristiques, les images en noir et blanc avec colorations partielles... Chaque acheteur se présente brièvement, cite ses attentes et donne quelques trucs (tips) pour une candidature plus efficace...

Enfin (excusez moi mes infos sont un peu en vrac), je pense que les photos qui se vendent sont des photos qui peuvent s'interpréter dans différent sens, où chacun peut projeter ses propres rêves, son propre imaginaire : je me rappelle avoir vu une exposition où la centaine de photos avait été vendue très rapidement : l'auteur avait simplement (simplement = pas de difficultés techniques) photographié les reflets des coques des bateaux dans les eaux d'un port : les reflets seulement, pas les coques, d'où des compositions abstraites en couleur.
Dans ces photos, étaient réunies des notions qui incitent à se projeter : l'eau, les bateaux, la mer, le voyage...
 
Une autre piste de réflexion, avec une image qui paraît il a généré un million de dollars en droits :
http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20150930.OBS6771/cette-image-d-iceberg-est-mythique-malheureusement-c-est-un-photomontage.html
"Preuve de la popularité de l'illustration, le message qu'elle matérialise avec tant de clarté – un iceberg est invisible à 90% – permet parfois de dépasser son cadre d'origine, à la manière d'un mème. Exemple ci-dessous avec une reprise en mode marketing, évoquant le lien entre une marque commerciale et son logo."
Cela dit, à trop vouloir courir après les ventes (choix respectable), ne risque-t-on pas de perdre le plaisir d'expérimenter, le côté ludique de la photographie en tant que hobby ? - chacun a sa propre expérience...

Bonne chance à vous

Cordialement
Stéphane

 
Signaler au modérateur   Journalisée
jalex
Discret
*
Messages: 7


« Répondre #26 le: Septembre 09, 2017, 17:59:10 »

Citation
Je veux parler de vos photographies purement artistiques, est-ce que vous arrivez à les vendre ou en faire quelque chose ?
"Vendre" non (ou marginalement et à perte, toujours ...)
"Vendre" oui , mais vendre des projets financés sur fond public avec un peu de mécénat et/ou de sponsoring déguisé en actions culturelles. Uniquement si vous avez des entrées et des appuis.
"Vendre" en faisant du photojournalisme freelance agences, ... J'en fais pas, il me semble que ce secteur est de plus en plus difficile y compris pour les journalistes-photographes salariés.
Participer à des expo. collectives ou perso. oui mais financées par vous, le photographe Auteur , mais la structure accueillante vous offrira quelques catalogues et affiches (invendus) et vous serez prié d'être gentil avec le la programmeur/trice, pardon commissaire d'expo.
"Vendre" par exemple se faire "mécéné" par un ami, une amie, une copine copain, un époux , des parents, des grands-parents etc. ( l'approche la plus rentable)
"Vendre" en devenant prestataires de service pour la pub. les catalogues et autres supports ... Si vous avez des clients, vous n'aurez plus le temps de faire des recherches esthétiques , plasticiennes ... De plus votre image "d'artiste" sera écornée par vos prestations alimentaires (sauf si vous êtes Warhol, le vendeur de soup)
 
"En faire quelque chose" oui ... cela est possible mais sans financement pour développer une recherche et surtout la valorisée ...

Ne rien faire cela est aussi potentiellement assez intéressant .

Mais être, devenir informaticienne est un aussi un bon métier et cela n'empêche pas de faire de la photo. et de s'auto-financer.

Merci, pour votre question .
Salutations

Signaler au modérateur   Journalisée
imagineur
Super actif
*
Messages: 626


« Répondre #27 le: Septembre 15, 2017, 10:43:28 »

mademoiselle... si vous saviez combien il est difficile aujourd'hui aux photographes professionnels de "gagner de l'argent"...
Rester donc dans le plaisir de faire de la photo pour votre plaisir, "artistique" si vous voulez... Et si vous exposez un jour et que l'on vous propose d'acheter un tirage, alors soyez en très, très heureuse...!
Signaler au modérateur   Journalisée
carpat
Pilier du forum
*
Messages: 14 506



WWW
« Répondre #28 le: Septembre 16, 2017, 11:58:44 »

"gagner de l'argent" n'est pas tout. C'est de faire des bénéfices qu'il s'agit, pour un professionnel. Et là, Gestion et Talent doivent être dans un même bateau.

Vendre (ou se faire acheter) des images ou une publication n'est pas affaire de statut, mais de talent (de l'auteur), d'opportunité et d'envie ou de besoin (du client).
Etre pro ou amateur ne fait rien à l'affaire, à part pour l'opportunité, que le pro doit, en général, mieux savoir développer.
Signaler au modérateur   Journalisée
photodrone33.com
Hyper actif
*
Messages: 7 922



WWW
« Répondre #29 le: Décembre 05, 2017, 23:33:26 »

Tiens, il me vient une réponse qui me semble révélatrice : quand on se pose la question, mieux vaut abandonner de suite. Les seuls qui y arrivent savent se vendre.
Le talent n'a pas toujours sa place pour gagner de l'argent, il faut avant tout être un bon commercial.
Signaler au modérateur   Journalisée

Stéphane Hette
Naturaliste
Hyper actif
***
Messages: 2 454



WWW
« Répondre #30 le: Décembre 07, 2017, 17:44:10 »

Tiens, il me vient une réponse qui me semble révélatrice : quand on se pose la question, mieux vaut abandonner de suite. Les seuls qui y arrivent savent se vendre.
Le talent n'a pas toujours sa place pour gagner de l'argent, il faut avant tout être un bon commercial.

Savoir se vendre ne suffit pas il faut surtout avoir quelque chose à vendre, l'idée de se vendre me déplaît d'ailleurs particulièrement.
Indépendant depuis plus de vingt ans je n'ai jamais vendu que mon travail.
C'est un métier où tu dépends du désir des autres, il faut aussi savoir le supporter ça n'est pas toujours simple.
Quant à l'argent, c'est bien le dernier des moteurs car si c'était le premier il faut vite songer à faire autre chose.
Beaucoup de gens veulent arrondir leur fin de mois avec un loisir c'est aussi pour ça que l'image devient gratuite... non ?
Le talent a sa place mais il faut avoir surtout le talent d'être opiniâtre. Derrière le mot photographe se cachent de très nombreuses activités, la prise de vue n'étant évidemment que très rarement la plus lucrative.
Il y a un grand nombre de photographes déclarés qui a un autre métier à côté la photo leur permet un dégrèvement d'impôts : ))
Il n'y a pas de voie tracée et encore moins de voie royale... A chacun de trouver la sienne : bonne chance !
  
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: 1 [2]  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: