+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ Forum MATERIEL ]
| |-+  Forum NIKON reflex
| | |-+  Mirrorless NIKON ça se précise...
Identifiant
Passe
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Mirrorless NIKON ça se précise...  (Lu 12312 fois)
Mistral75
Pilier du forum
*
Messages: 36 421



« Répondre #175 le: Octobre 12, 2017, 12:29:46 »

Fuji est bien reparti de zéro pour faire une gamme d'objectifs à tirage court, ne pense-vous pas que la puissance de frappe de Nikon en est capable (en FF)?

Si, bien sûr, il n'y a qu'à voir la tripotée de demandes de brevets parues ces derniers temps (même si toutes ne déboucheront pas sur des objectifs commercialisés).
Signaler au modérateur   Journalisée
55micro
Hyper actif
*
Messages: 5 791



WWW
« Répondre #176 le: Octobre 12, 2017, 12:38:18 »

Plutôt une gamme orientée 24x36 (utilisable aussi sur APS-C) avec quelques objectifs APS-C dédiés, comme ce qui existe en monture Nikon F.

Oui bien sûr, mais ça fait quand même un bon paquet d'OPEX et de CAPEX à engager avant d'envisager un retour sur investissement, et les tenants de l'APS-C vont couiner parce qu'ils n'auront pas la largeur de gamme existant chez Fuji.

Je ne sais pas si Nikon peut se permettre de jouer sur les deux tableaux. D'autant plus que s'ils font boîtier commun, avoir un APS-C de l'encombrement d'un 24x36 n'est pas très vendeur, autant acheter un Canon M5 bien plus petit.
Signaler au modérateur   Journalisée

Choisir c'est renoncer.
Mistral75
Pilier du forum
*
Messages: 36 421



« Répondre #177 le: Octobre 12, 2017, 12:48:47 »

Qui t'a dit qu'ils feraient boîtier commun ? Pour le moment on parle simplement de monture commune (logique) et de sortie concomitante ou décalée de deux boîtiers.
Signaler au modérateur   Journalisée
NFF
Très actif
*
Messages: 443



« Répondre #178 le: Octobre 12, 2017, 13:21:04 »

Aller, faut se mouiller, si Nikon fait un hybride, je mise sur uniquement le 24X36 à tirage court, ça évitera la concurrence Fuji. A suivre...
Signaler au modérateur   Journalisée
fiatlux
Hyper actif
*
Messages: 6 082



« Répondre #179 le: Octobre 12, 2017, 13:24:14 »

Fuji est bien reparti de zéro pour faire une gamme d'objectifs à tirage court, ne pense-vous pas que la puissance de frappe de Nikon en est capable (en FF)?

Fuji est aussi reparti de zéro car il n'avait aucun héritage à assumer ou presque (leur monture reflex Fujinon X ayant été abandonnée il y a plus de 30 ans maintenant).

Je pense que si un hybride Nikon sort effectivement, il aura bien une monture à tirage court. Par contre, je pense que ce serait risqué de ne pas proposer une compatibilité quasi complète avec les optiques F via un adaptateur, que ce soit pour les modes AF, l'exposition, la stabilisation, etc...
Signaler au modérateur   Journalisée
Tonton-Bruno
-
Hyper actif
*
Messages: 6 800


WWW
« Répondre #180 le: Octobre 12, 2017, 14:00:07 »

Il paraît difficile pour Nikon en ces temps de vaches maigres de sortir à la fois un hybride DX et un hybride FX, même à 6 mois d'intervalle, car pour être crédible il faut proposer aussi au moins 2 ou 3 objectifs nouveaux adaptés à la monture et au format, et toutes gammes confondues, Nikon ne sort jamais que 5 ou 6 objectifs nouveaux par an au maximum. Il est impensable de stopper immédiatement la sortie d'objectifs pour reflex.

La cible ultime c'est le mirorless FX et on ne peut pas laisser Sony seul sur ce terrain, d'autant plus que Sony a fait très fort avec le A7 et le A9.
Canon va sans doute très bientôt se positionner sur ce segment et Nikon se doit d'y être présent, car ses parts de marché sur le marché global de la photo sont en train de se réduire au profit de Canon et de Sony. Si Nikon ne réagit pas vite et fort, Sony va lui piquer la deuxième place dans 2 ou 3 ans maxi !

Bien sûr le gros des ventes se fera toujours avec des DX abordables, mais le prestige et la notoriété viendront toujours du FX.

Pour rattraper son retard et ne pas être pénalisé par la construction lente d'une gamme de nouveaux objectifs dédiés, Nikon a tout intérêt à sortir d'abord un FX haut de gamme avec seulement 2 objectifs, mais surtout une bague adaptatrice qui permettrait de monter les objectifs AF actuels en conservant leur niveau de performance sur reflex.

Même si le prix est celui du A9, cela marcherait très fort et permettrait de lancer l'année suivante des modèles DX bon marché qui bénéficieraient de la même bague et assureraient le volume des ventes.

Ce n'est que ma vision des choses.

Je sais bien que je passerai un jour au mirorless, mais je ne suis pas pressé et je ne pense pas me précipiter sur le premier modèle que Nikon sortira vraisemblablement dans les 10 mois qui viennent, à un prix au moins aussi élevé que celui du A9.
Signaler au modérateur   Journalisée
Mistral75
Pilier du forum
*
Messages: 36 421



« Répondre #181 le: Octobre 12, 2017, 14:23:37 »

Il paraît difficile pour Nikon en ces temps de vaches maigres de sortir à la fois un hybride DX et un hybride FX, même à 6 mois d'intervalle, car pour être crédible il faut proposer aussi au moins 2 ou 3 objectifs nouveaux adaptés à la monture et au format, et toutes gammes confondues, Nikon ne sort jamais que 5 ou 6 objectifs nouveaux par an au maximum. Il est impensable de stopper immédiatement la sortie d'objectifs pour reflex.

(...)

Tu négliges la sous-traitance et la co-traitance. La plupart des objectifs des Leica TL ont été développés par Konica Minolta. Certains des objectifs µ4/3 Olympus et Panasonic ont été développés, et certains sont même construits, par Sigma. Les Zeiss Batis reposent sur des formules optiques développées par Tamron. Au moins deux objectifs Nikon récents (PC Nikkor 19 mm f/4E ED et AF-S Nikkor 24 mm f/1,8G ED) ont été développés conjointement avec Konica Minolta.

Un autre exemple ? DJI n'avait jamais commercialisé d'objectif jusqu'à présent et en a annoncé quatre d'un coup hier. Et pas n'importe quoi : un 16 mm, un 24 mm, un 35 mm et un 50 mm, tous f/2,8, couvrant le format Super 35, prévus pour la 8K, en fibre de carbone, à obturateur central pour les trois derniers.
Signaler au modérateur   Journalisée
NFF
Très actif
*
Messages: 443



« Répondre #182 le: Octobre 12, 2017, 14:24:27 »


Je pense que si un hybride Nikon sort effectivement, il aura bien une monture à tirage court. Par contre, je pense que ce serait risqué de ne pas proposer une compatibilité quasi complète avec les optiques F via un adaptateur, que ce soit pour les modes AF, l'exposition, la stabilisation, etc...
Risqué pour qui? Pour Nikon? Vous rigolez, nous les utilisateurs de reflex avec vieux objectifs nous ne représentons qu'un epsilon de chiffre d'affaire de Nikon. (sourire)
Signaler au modérateur   Journalisée
fiatlux
Hyper actif
*
Messages: 6 082



« Répondre #183 le: Octobre 12, 2017, 14:34:24 »

Risqué pour qui? Pour Nikon? Vous rigolez, nous les utilisateurs de reflex avec vieux objectifs nous ne représentons qu'un epsilon de chiffre d'affaire de Nikon. (sourire)

Le secteur photo (Imaging) est encore le plus gros chez Nikon (en CA), devant les instruments de précisions et autres produits industriels. Et vu leur gamme de compacts et "action cameras", je les imagine plus dépendants des reflex et optiques interchangeables que d'autres constructeurs...
Signaler au modérateur   Journalisée
tansui
Hyper actif
*
Messages: 2 690


« Répondre #184 le: Octobre 12, 2017, 14:50:31 »

Le secteur photo (Imaging) est encore le plus gros chez Nikon (en CA), devant les instruments de précisions et autres produits industriels. Et vu leur gamme de compacts et "action cameras", je les imagine plus dépendants des reflex et optiques interchangeables que d'autres constructeurs...

Je crois que tu imagines bien , Nikon est déjà bien en retard sur le marché du mirrorless ce qui les a amené à perdre des parts de marché importantes aux US au profit de Sony notamment, ils n'auront sans doute pas droit à l'erreur sur leur futur mirrorless FF.
Le FF sera là pour faire de l'image (et des marges aussi n'en doutons pas Clin d'oeil) mais leur futur mirrorless apsc est également indispensable dans leur stratégie car il devrait faire du volume et bien les aider à restaurer leurs marges (comme chacun sait les mirrorless coûtent moins cher à construire que les reflex et génèrent moins de sav -toujours très coûteux à gérer-).
Signaler au modérateur   Journalisée
Tonton-Bruno
-
Hyper actif
*
Messages: 6 800


WWW
« Répondre #185 le: Octobre 12, 2017, 15:00:44 »

La feuille de route paraît claire:

D'abord un mirorless FX, niveau Leica SL et Sony R9
- Nouvelle monture gros diamètre et tirage court
- Viseur électronique meilleur que celui du Leica SL
- AF de phase sur le capteur, cela va sans dire
- Bague adaptatrice sans concession pour les anciennes optiques

Environ 9 mois après le lancement du FX, un DX milieu de gamme, puis assez vite un DX entrée de gamme, tous présentés comme des petits frères du FX, genre D5, D500 et D5300.
Signaler au modérateur   Journalisée
tansui
Hyper actif
*
Messages: 2 690


« Répondre #186 le: Octobre 12, 2017, 15:14:00 »

Il paraît difficile pour Nikon en ces temps de vaches maigres de sortir à la fois un hybride DX et un hybride FX, même à 6 mois d'intervalle, car pour être crédible il faut proposer aussi au moins 2 ou 3 objectifs nouveaux adaptés à la monture et au format, et toutes gammes confondues, Nikon ne sort jamais que 5 ou 6 objectifs nouveaux par an au maximum. Il est impensable de stopper immédiatement la sortie d'objectifs pour reflex.

La cible ultime c'est le mirorless FX et on ne peut pas laisser Sony seul sur ce terrain, d'autant plus que Sony a fait très fort avec le A7 et le A9. Canon va sans doute très bientôt se positionner sur ce segment et Nikon se doit d'y être présent, car ses parts de marché sur le marché global de la photo sont en train de se réduire au profit de Canon et de Sony. Si Nikon ne réagit pas vite et fort, Sony va lui piquer la deuxième place dans 2 ou 3 ans maxi !

Bien sûr le gros des ventes se fera toujours avec des DX abordables, mais le prestige et la notoriété viendront toujours du FX.

Pour rattraper son retard et ne pas être pénalisé par la construction lente d'une gamme de nouveaux objectifs dédiés, Nikon a tout intérêt à sortir d'abord un FX haut de gamme avec seulement 2 objectifs, mais surtout une bague adaptatrice qui permettrait de monter les objectifs AF actuels en conservant leur niveau de performance sur reflex.

Même si le prix est celui du A9, cela marcherait très fort et permettrait de lancer l'année suivante des modèles DX bon marché qui bénéficieraient de la même bague et assureraient le volume des ventes.

Ce n'est que ma vision des choses.

Je sais bien que je passerai un jour au mirorless, mais je ne suis pas pressé et je ne pense pas me précipiter sur le premier modèle que Nikon sortira vraisemblablement dans les 10 mois qui viennent, à un prix au moins aussi élevé que celui du A9.

C'est une antienne bien connue du marketing (il est infiniment plus facile pour mercedes que sortir une classe A quand l'image s'est faite à partir de la classe S que pour renault de sortir un très haut de gamme quand l'imaginaire collectif associe encore la 4L ou la twingo à la marque... Clin d'oeil), d'abord faire de l'image avec un modèle très prestigieux puis assurer les volumes avec des modèles plus accessibles que les consommateurs jugeront d'autant moins cher qu'ils auront été éblouis par les specs du haut de gamme et tout à fait "choqués" par son tarif.

Mais ont-ils vraiment le temps de mettre en place cette stratégie de sorties décalées (FF d'abord puis apsc dans un 2ème temps)? Plus longtemps ils mettront à sortir l'apsc et plus ils risquent de continuer à perdre du chiffre et surtout de voir les clients s'équiper ailleurs. C'est peut-être là que Nikon risque de payer très cher son retard à l'allumage sur le marché du mirrorless.  

A coup sûr le tarif du A9 baissera "opportunément" au moment de la sortie du Nikon mirrorless FF et peut-être même avant pour séduire les impatients ou ceux qui en ont marre d'attendre, c'est de bonne guerre.......
Signaler au modérateur   Journalisée
fiatlux
Hyper actif
*
Messages: 6 082



« Répondre #187 le: Octobre 12, 2017, 15:37:43 »

Mais ont-ils vraiment le temps de mettre en place cette stratégie de sorties décalées (FF d'abord puis apsc dans un 2ème temps)?

Est-il indispensable de faire de l'image avec un (nouveau) modèle très prestigieux ou est-il urgent de bénéficier de l'aura auréolant la gamme réflex existante?
Signaler au modérateur   Journalisée
tansui
Hyper actif
*
Messages: 2 690


« Répondre #188 le: Octobre 12, 2017, 17:23:00 »

Est-il indispensable de faire de l'image avec un (nouveau) modèle très prestigieux ou est-il urgent de bénéficier de l'aura auréolant la gamme réflex existante?

J'aurais tendance à dire les deux  Clin d'oeil De toutes façons Nikon doit continuer à vendre ses reflex en attendant que le projet mirrorless soit opérationnel et il ne l'est pas.
Mais les comptables de la marque doivent s'impatienter en calculant les marges qu'il leur reste sur un D3400 ou un D610 au tarif promo (nécessaire pour freiner la chute?) ou on les trouve actuellement.

De toutes façons l'aura Nikon existe bel et bien et elle jouera son rôle même et surtout sur le mirrorless (surtout parce que de toutes façons les ventes de reflex sont en baisse de toutes façons et la tendance ne s'inversera plus).

L'arrivée du nouveau modèle mirrorless est urgente dans le sens ou elle va déclencher un processus générateur de ventes, de marges supérieures et donc de profits. Il y a des chances que ce soit de cela dont Nikon a besoin rapidement.   
Signaler au modérateur   Journalisée
55micro
Hyper actif
*
Messages: 5 791



WWW
« Répondre #189 le: Octobre 12, 2017, 18:06:26 »

La feuille de route paraît claire:

D'abord un mirorless FX, niveau Leica SL et Sony R9
- Nouvelle monture gros diamètre et tirage court
- Viseur électronique meilleur que celui du Leica SL
- AF de phase sur le capteur, cela va sans dire
- Bague adaptatrice sans concession pour les anciennes optiques

Environ 9 mois après le lancement du FX, un DX milieu de gamme, puis assez vite un DX entrée de gamme, tous présentés comme des petits frères du FX, genre D5, D500 et D5300.

Le FX je souscris pleinement au scénario (qui en outre fera baisser les reflex... good point  Grimaçant)

Pour le DX, je suis beaucoup plus sceptique. A moyen terme peut-être, mais il y a déjà beaucoup de monde en gamme moyenne / basse.
Signaler au modérateur   Journalisée

Choisir c'est renoncer.
Ayoul
Super actif
*
Messages: 1 076


WWW
« Répondre #190 le: Octobre 12, 2017, 18:45:53 »

La feuille de route paraît claire:

D'abord un mirorless FX, niveau Leica SL et Sony R9
- Nouvelle monture gros diamètre et tirage court
- Viseur électronique meilleur que celui du Leica SL
- AF de phase sur le capteur, cela va sans dire
- Bague adaptatrice sans concession pour les anciennes optiques

Environ 9 mois après le lancement du FX, un DX milieu de gamme, puis assez vite un DX entrée de gamme, tous présentés comme des petits frères du FX, genre D5, D500 et D5300.

Je souscris presque entièrement. Complètement d'accord avec les premières propositions sur ce que devrait être un mirrorless Nikon FX. Pas tout à fait sûr qu'un modèle DX suive aussi peu de temps après. La seule chose que j'espère, c'est que Nikon ne s'imagine pas qu'ils aient le temps de la jouer à la Sony, avec patiemment un RX1 à focale fixe pour commencer, puis des A7 un peu amateur milieu de gamme avant de sortir un truc sérieux (double slot, AF et batteries qui tiennent la route, bon viseur). Je souscris évidemment complètement à l'idée que ce mirrorless devrait avoir une nouvelle monture (large, tirage court).
Signaler au modérateur   Journalisée
NFF
Très actif
*
Messages: 443



« Répondre #191 le: Octobre 12, 2017, 22:05:54 »


Mais ont-ils vraiment le temps de mettre en place cette stratégie de sorties décalées (FF d'abord puis apsc dans un 2ème temps)? Plus longtemps ils mettront à sortir l'apsc et plus ils risquent de continuer à perdre du chiffre et surtout de voir les clients s'équiper ailleurs.

Mais pourquoi l'aps-c? Il était utile lorsque le capteur 24X36 n'existait pas, mais aujourd'hui ? (A part faire de l'animalier à moindre coût)
Signaler au modérateur   Journalisée
Greven
Super actif
*
Messages: 1 316



« Répondre #192 le: Octobre 12, 2017, 22:21:55 »


D'après Thom Hogan il n'y a pas 2 mais 4 projets dans les tuyaux...
2 Dx et 2 FX. Un Dx utilisant une nouvelle monture et un autre la monture actuelle.
Même chose pour les 2 FX...
D'après lui le premier à voir le jour sera le DX nouvelle monture début 2018...

http://www.dslrbodies.com/newsviews/what-is-happening-in-tokyo.html

Voici un extrait:

"The four possibilities:

    New DX with new mirrorless mount: This is the Canon M5 chaser. Canon's success with the M series, at least once they tweaked a few things and released additional lenses, certainly got Nikon's attention. The problem with this entry will be lenses. I only know of two that are going to be ready when the camera is (again mimicking Canon).

    New DX with current F mount: This is the D3500. It gives Nikon a do-over on the D3xxx line, which they need to sell better. The recent AF-P DX lenses are a clue here. The problem with this entry will be price. It has to stay at or near the current price point to succeed, I think, and with a new mirrorless mount DX camera also in the lineup, there is price point contention that has to be resolved. The other thing is that any D3500 mirrorless needs to be even a bit trimmer and lighter than the current D3400.

    New FX with new mirrorless mount: This is the Sony A7 chaser. Nikon can't shoot at the A7rII, A7sII, or A9 with their first shot, so they have to aim lower and hope that works to get traction. I believe that there's also a goal to make this camera a bit more traditional (e.g. retro in style). The problem with this will again be lenses, and given that Sony will soon enough introduce the Mark III A7, keeping up in the features race.

    New FX with current F mount: This is the anticipation of a Canon entry, and the D610 potential replacement. The problem with this product will be both price and size.

As far as I can tell, all four of those options are in progress towards introduction still, with various 2018 dates for each. As I indicated above, there appear to be heated internal arguments about which of these options should really be pursued. I'll have more to say about that in a bit."
Signaler au modérateur   Journalisée
55micro
Hyper actif
*
Messages: 5 791



WWW
« Répondre #193 le: Octobre 12, 2017, 22:45:17 »

Nikon can't shoot at the A7rII, A7sII, or A9 with their first shot

And my ass, is it chicken?
Signaler au modérateur   Journalisée

Choisir c'est renoncer.
Mistral75
Pilier du forum
*
Messages: 36 421



« Répondre #194 le: Octobre 12, 2017, 22:53:26 »

D'après Thom Hogan il n'y a pas 2 mais 4 projets dans les tuyaux...
2 Dx et 2 FX. Un Dx utilisant une nouvelle monture et un autre la monture actuelle.
Même chose pour les 2 FX...
D'après lui le premier à voir le jour sera le DX nouvelle monture début 2018...

http://www.dslrbodies.com/newsviews/what-is-happening-in-tokyo.html

(...)

Autrement dit, indépendamment des nouveaux boîtiers mirrorless à tirage court, Nikon passerait au viseur électronique pour le remplaçant du D3400 et celui du D610.
Signaler au modérateur   Journalisée
tansui
Hyper actif
*
Messages: 2 690


« Répondre #195 le: Octobre 12, 2017, 23:55:34 »

Mais pourquoi l'aps-c? Il était utile lorsque le capteur 24X36 n'existait pas, mais aujourd'hui ? (A part faire de l'animalier à moindre coût)

Pourquoi l'aps-c? tout simplement parce que c'est là et pas en FF que se font les gros volumes de vente et que le passage au mirrorless DX et ses vraisemblables faibles coûts de production va permettre à Nikon d'augmenter ses marges sur la part de marché qui est la plus importante financièrement pour sa survie.
Pour les amateurs fanatiques la bataille se fera sur les forums à propos du FF et à comparer les pouillèmes de dynamique sur les tableaux Dxo et à se jeter des anathèmes à la figure (ca va être sanglant!) mais la vraie bataille, celle qui conditionnera la suite des événements pour Nikon il y a toutes les chances pour qu'elle se passe au niveau de l'aps-c.
Signaler au modérateur   Journalisée
tansui
Hyper actif
*
Messages: 2 690


« Répondre #196 le: Octobre 13, 2017, 00:03:07 »

D'après Thom Hogan il n'y a pas 2 mais 4 projets dans les tuyaux...
2 Dx et 2 FX. Un Dx utilisant une nouvelle monture et un autre la monture actuelle.
Même chose pour les 2 FX...
D'après lui le premier à voir le jour sera le DX nouvelle monture début 2018...

http://www.dslrbodies.com/newsviews/what-is-happening-in-tokyo.html

Voici un extrait:

"The four possibilities:

    New DX with new mirrorless mount: This is the Canon M5 chaser. Canon's success with the M series, at least once they tweaked a few things and released additional lenses, certainly got Nikon's attention. The problem with this entry will be lenses. I only know of two that are going to be ready when the camera is (again mimicking Canon).

    New DX with current F mount: This is the D3500. It gives Nikon a do-over on the D3xxx line, which they need to sell better. The recent AF-P DX lenses are a clue here. The problem with this entry will be price. It has to stay at or near the current price point to succeed, I think, and with a new mirrorless mount DX camera also in the lineup, there is price point contention that has to be resolved. The other thing is that any D3500 mirrorless needs to be even a bit trimmer and lighter than the current D3400.

    New FX with new mirrorless mount: This is the Sony A7 chaser. Nikon can't shoot at the A7rII, A7sII, or A9 with their first shot, so they have to aim lower and hope that works to get traction. I believe that there's also a goal to make this camera a bit more traditional (e.g. retro in style). The problem with this will again be lenses, and given that Sony will soon enough introduce the Mark III A7, keeping up in the features race.

    New FX with current F mount: This is the anticipation of a Canon entry, and the D610 potential replacement. The problem with this product will be both price and size.

As far as I can tell, all four of those options are in progress towards introduction still, with various 2018 dates for each. As I indicated above, there appear to be heated internal arguments about which of these options should really be pursued. I'll have more to say about that in a bit."

Compliqué leur histoire! Avec 4 lignes de produits mirrorless Nikon pourrait passer allègrement de "pas assez de mirrorless" à "trop de mirrorless" pour que la gamme soit compréhensible par le grand public, non? 
Signaler au modérateur   Journalisée
marco56
Super actif
*
Messages: 1 863


« Répondre #197 le: Octobre 13, 2017, 00:10:44 »

4 possibilités, c'est une dans ces 4, non ?
Signaler au modérateur   Journalisée
grizzly
Super actif
*
Messages: 1 770



« Répondre #198 le: Octobre 13, 2017, 00:50:36 »

4 possibilités, c'est une dans ces 4, non ?

Très certainement plus d'une... mais peut-être pas les quatre non plus. Elles sont toutes envisagées en parallèle, elles ont chacune leur planning ("with various 2018 dates for each")... mais :

there appear to be heated internal arguments about which of these options should really be pursued

En gros, il y a - encore actuellement - des discussions internes assez intenses pour décider lesquelles de ces options seront finalement menées à terme.

Je vois mal comment ils pourraient indéfiniment laisser le champ libre à Sony en 24x36, et la solution d'une monture mirrorless me semble la plus logique (quelques nouvelles optiques au départ + une bague d'adaptation pour la gamme actuelle, qui est tout de même l'un de leurs gros atouts)... mais les paris sont ouverts  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée
NFF
Très actif
*
Messages: 443



« Répondre #199 le: Octobre 13, 2017, 10:03:36 »

Pourquoi l'aps-c? tout simplement parce que c'est là et pas en FF que se font les gros volumes de vente et que le passage au mirrorless DX et ses vraisemblables faibles coûts de production va permettre à Nikon d'augmenter ses marges sur la part de marché qui est la plus importante financièrement pour sa survie.
Pour les amateurs fanatiques la bataille se fera sur les forums à propos du FF et à comparer les pouillèmes de dynamique sur les tableaux Dxo et à se jeter des anathèmes à la figure (ca va être sanglant!) mais la vraie bataille, celle qui conditionnera la suite des événements pour Nikon il y a toutes les chances pour qu'elle se passe au niveau de l'aps-c.
Oui, je comprends cette logique mais qui n'est qu'une logique 'récente' de quelques années de vie de l'aps-c. Je ne suis aucunement spécialiste en ce domaine, mais en ce moment on voit tellement de changements rapides grace (ou à cause) des nouvelles technologies, et des changements pour toujours plus d'efficacité (voir les téléphones portables et bien d'autres choses) que je me demande si Nikon n'a pas déjà choisi le FF pour 'écraser' derechef ceux qui n'y sont pas alors qu'en aps-c ça se bouscule au portillon. Car finalement, savons-nous précisément l'écart de prix d'achat que Nikon achète un capteur FF par rapport à un aps-c? 5%, 10% peut-être? Et pour vendre un FF au moins 100% de plus qu'un aps-c, car comme tous produits c'est en haut de gamme que les marges sont les plus grandes.
Bon, je repose mon verre sur le comptoir.   
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: