+  Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com
|-+  [ L'AGORA ]
| |-+  Publier, exposer, diffuser. Emploi...
| | |-+  Barêmes et ou tarifs pour les photos d'un site web
Identifiant
Passe
Pages: [1] 2  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Barêmes et ou tarifs pour les photos d'un site web  (Lu 1361 fois)
off7
Très actif
*
Messages: 154


« le: Septembre 10, 2017, 08:54:20 »

Pour des besoins professionnels (site d'une imprimerie), qui pourrait me dire où trouver une indication des prix à payer ou droits d'auteurs pour les photos utilisées sur un site internet? Est-ce que les prix changent selon la taille de la photo et le nombre de lectures? J'ai fouillé mais je ne trouve rien de fiable comme indication. Merci
Signaler au modérateur   Journalisée
Christophe Mely
(Loggué sous identité réelle)
Super actif
*
Messages: 1 871



WWW
« Répondre #1 le: Septembre 10, 2017, 09:15:58 »

Pour des besoins professionnels (site d'une imprimerie), qui pourrait me dire où trouver une indication des prix à payer ou droits d'auteurs pour les photos utilisées sur un site internet? Est-ce que les prix changent selon la taille de la photo et le nombre de lectures? J'ai fouillé mais je ne trouve rien de fiable comme indication. Merci

http://www.upp-auteurs.fr/presentation.php?section=publications#publications-vente
Signaler au modérateur   Journalisée

norelo
Super actif
*
Messages: 1 226



WWW
« Répondre #2 le: Septembre 10, 2017, 20:12:24 »


J'voudrais pas être méchant, mais  50€ pour voir ... "barème indicatif" ... "référence auprès des tribunaux" ... c'est un jeu des trois erreurs ou quoi ?
Soit c'est indicatif et dans ce cas, on ne dit pas que ça fait référence
soit ca fait référence et dans ce cas là c'est un bareme public
soit c'est 50€ pour en prendre connaissance et dans ce cas ce n'est pas une référence, mais du commerce

Bref, rien ne va dans cette annonce! Si une société faisait une pub comme ca, ca friserait la pub mensongère

Signaler au modérateur   Journalisée

Roulement des yeux Norelo, à l'envers ?
off7
Très actif
*
Messages: 154


« Répondre #3 le: Septembre 11, 2017, 22:20:34 »


?? Je dois payer 50€ pour savoir combien payer une photo sur notre site ?
C'est une blague, j'espère ?

Je repose donc ma question; existe-t-il quelquepart un barème sérieux (et public!) permettant de savoir à quel niveau rémunérer des photos destinées à un site à vocation professionnelle?

Merci

Signaler au modérateur   Journalisée
Sam_Sallung
Super actif
*
Messages: 1 225


« Répondre #4 le: Septembre 12, 2017, 03:31:12 »

Vu que ca n'a pas l'air d'exister - un truc serieux, bien sur, pas un truc de voleurs - 
le mieux serait de proposer une somme ou de demander a l'auteur combien il veut en tirer..par photo ou pour un ensemble..
Signaler au modérateur   Journalisée
STB
Hyper actif
*
Messages: 5 556



WWW
« Répondre #5 le: Septembre 12, 2017, 07:58:18 »

il serait aussi peut être souhaitable de dissocier deux parties dans la valeur d'un visuel...
Le coût de la production qui prend en compte tes charges et les conditions de prises de vue, puis la cession des droits qui s'établie dans ton cas en fonction de la notoriété du site (trafic, format d'affichage, utilisation)
Signaler au modérateur   Journalisée

StB
Christophe Mely
(Loggué sous identité réelle)
Super actif
*
Messages: 1 871



WWW
« Répondre #6 le: Septembre 12, 2017, 09:57:36 »

J'voudrais pas être méchant, mais  50€ pour voir ... "barème indicatif" ... "référence auprès des tribunaux" ... c'est un jeu des trois erreurs ou quoi ?
Soit c'est indicatif et dans ce cas, on ne dit pas que ça fait référence
soit ca fait référence et dans ce cas là c'est un bareme public
soit c'est 50€ pour en prendre connaissance et dans ce cas ce n'est pas une référence, mais du commerce
Bref, rien ne va dans cette annonce! Si une société faisait une pub comme ca, ca friserait la pub mensongère

Cette "annonce" est au contraire tout à fait cohérente :

- "barème indicatif" : il n'y a aucune législation fixant le prix d'une prestation photographique, ni celui d'une cession de droit. Ce barème ne peut donc être qu'indicatif. C'est prétendre le contraire qui serait mensonger.
- "référence auprès des tribunaux" : c'est une réalité, les tribunaux l'utilisent fréquemment pour évaluer les litiges relatifs aux cessions de droit...en même temps c'est aussi le seul barème qui existe.
- "50 € pour en prendre connaissance" : l'UPP est une association. Ses barèmes sont disponibles gratuitement pour ses adhérents. Je ne vois rien de choquant, ni de mensonger, ni d'illégal à le proposer à la vente aux non-adhérents. C'est une démarche assez logique. Toutes les associations ou presque proposent des services / produits à la vente pour se financer.

Le barème de prix établi par l'UPP est une base de travail qui permet de dégrossir le travail de tarification.

Ceci étant, si vous ne souhaitez pas utiliser cette solution, il en existe d'autres :
- en cherchant bien, sur internet, il existe une version 2010 du barème de l'UPP qui est téléchargeable gratuitement,
- la bonne vieille méthode de l'étude de marché est toujours efficace : on tape "tarifs photographie cession de droit" dans son moteur de recherche préféré et on épluche consciencieusement tous les sites de photographes que l'on trouve pour se faire une idée des prix pratiqués.

...oui je sais, ça demande des efforts...
Signaler au modérateur   Journalisée

vernhet
Hyper actif
*
Messages: 5 819


« Répondre #7 le: Septembre 12, 2017, 11:49:24 »

Cette "annonce" est au contraire tout à fait cohérente :

- "barème indicatif" : il n'y a aucune législation fixant le prix d'une prestation photographique, ni celui d'une cession de droit. Ce barème ne peut donc être qu'indicatif. C'est prétendre le contraire qui serait mensonger.
- "référence auprès des tribunaux" : c'est une réalité, les tribunaux l'utilisent fréquemment pour évaluer les litiges relatifs aux cessions de droit...en même temps c'est aussi le seul barème qui existe.
- "50 € pour en prendre connaissance" : l'UPP est une association. Ses barèmes sont disponibles gratuitement pour ses adhérents. Je ne vois rien de choquant, ni de mensonger, ni d'illégal à le proposer à la vente aux non-adhérents. C'est une démarche assez logique. Toutes les associations ou presque proposent des services / produits à la vente pour se financer.

Le barème de prix établi par l'UPP est une base de travail qui permet de dégrossir le travail de tarification.

Ceci étant, si vous ne souhaitez pas utiliser cette solution, il en existe d'autres :
- en cherchant bien, sur internet, il existe une version 2010 du barème de l'UPP qui est téléchargeable gratuitement,
- la bonne vieille méthode de l'étude de marché est toujours efficace : on tape "tarifs photographie cession de droit" dans son moteur de recherche préféré et on épluche consciencieusement tous les sites de photographes que l'on trouve pour se faire une idée des prix pratiqués.

...oui je sais, ça demande des efforts...
en même temps, on peut concevoir, quand on est acheteur potemtiel de droits photo,(ce qui  semble être le cas ici) de trouver peu raide de devoir payer pour connaître un prix indicatif!
Signaler au modérateur   Journalisée
Christophe Mely
(Loggué sous identité réelle)
Super actif
*
Messages: 1 871



WWW
« Répondre #8 le: Septembre 12, 2017, 12:02:37 »

en même temps, on peut concevoir, quand on est acheteur potemtiel de droits photo,(ce qui  semble être le cas ici) de trouver peu raide de devoir payer pour connaître un prix indicatif!

Pourquoi payer pour bénéficier du travail d'autrui ? C'est vrai, quelle drôle d'idée !
Signaler au modérateur   Journalisée

LETOFFE
Très actif
*
Messages: 179


« Répondre #9 le: Septembre 12, 2017, 14:05:42 »

Je connais 2 autres barèmes :

Signaler au modérateur   Journalisée
LETOFFE
Très actif
*
Messages: 179


« Répondre #10 le: Septembre 12, 2017, 14:09:04 »

     1- adagp
     2- saif

Ces barèmes me semblent plus proches de la " réalité ” commerciale qu'UPP.

Chris, ancien adhérent et administrateur UPP.
Signaler au modérateur   Journalisée
vernhet
Hyper actif
*
Messages: 5 819


« Répondre #11 le: Septembre 12, 2017, 17:39:02 »

Pourquoi payer pour bénéficier du travail d'autrui ? C'est vrai, quelle drôle d'idée !
Mais non, tu piges pas ce que je veux dire: Apparemment, celui qui pose la question, c'est pour une entreprise qui veut acheter des photos pour illustrer son site. Il semblerait qu'il cherche juste à savoir combien ça coûte "habituellement" pour ce genre d'usage et selon quels critères les prix peuvent varier. Bien sûr la question semble naïve et la vraie, vraie réponse, c'est que ça coûte le prix sur lequel il va s'accorder avec un photographe ou une agence, car il n'existe évidemment aucun tarif coercitif. Bref , l'offre et la demande. Quelqu'un ayant évoqué à juste titre le barème UPP qui a le mérite de donner une base de négociation aux deux parties, on peut comprendre que le CLIENT potentiel d'un photographe renacle un peut de devoir filer 50 balles à l'UPP avec qui il n'a rien à voir, juste pour avoir une idée des prix "conseillés" par l'UPP. Comme si Dartoche ou la Fnouc te demandaient de raquer pour avoir le droit d'avoir accès à leurs tarifs...
Signaler au modérateur   Journalisée
Christophe Mely
(Loggué sous identité réelle)
Super actif
*
Messages: 1 871



WWW
« Répondre #12 le: Septembre 13, 2017, 07:26:27 »

Mais non, tu piges pas ce que je veux dire: Apparemment, celui qui pose la question, c'est pour une entreprise qui veut acheter des photos pour illustrer son site. Il semblerait qu'il cherche juste à savoir combien ça coûte "habituellement" pour ce genre d'usage et selon quels critères les prix peuvent varier. Bien sûr la question semble naïve et la vraie, vraie réponse, c'est que ça coûte le prix sur lequel il va s'accorder avec un photographe ou une agence, car il n'existe évidemment aucun tarif coercitif. Bref , l'offre et la demande. Quelqu'un ayant évoqué à juste titre le barème UPP qui a le mérite de donner une base de négociation aux deux parties, on peut comprendre que le CLIENT potentiel d'un photographe renacle un peut de devoir filer 50 balles à l'UPP avec qui il n'a rien à voir, juste pour avoir une idée des prix "conseillés" par l'UPP. Comme si Dartoche ou la Fnouc te demandaient de raquer pour avoir le droit d'avoir accès à leurs tarifs...

D'accord  Sourire je comprends mieux maintenant Souriant Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

off7
Très actif
*
Messages: 154


« Répondre #13 le: Septembre 13, 2017, 08:53:56 »


Donc je cherche s'il y a un tarif légal. Je suis surpris qu'on m'oriente vers un barème UPP tellement fiable qu'il est caché et qu'il faut payer 50€ pour l'avoir!  Fâché Fâché


En plus je suis client, pas photographe et ne peut donc pas adhérer à cette association!

Depuis quand un client doit-il payer pour prendre connaissance du tarif?

Signaler au modérateur   Journalisée
off7
Très actif
*
Messages: 154


« Répondre #14 le: Septembre 13, 2017, 09:02:25 »

Mais non, tu piges pas ce que je veux dire: Apparemment, celui qui pose la question, c'est pour une entreprise qui veut acheter des photos pour illustrer son site. Il semblerait qu'il cherche juste à savoir combien ça coûte "habituellement" pour ce genre d'usage et selon quels critères les prix peuvent varier. Bien sûr la question semble naïve et la vraie, vraie réponse, c'est que ça coûte le prix sur lequel il va s'accorder avec un photographe ou une agence, car il n'existe évidemment aucun tarif coercitif. Bref , l'offre et la demande. Quelqu'un ayant évoqué à juste titre le barème UPP qui a le mérite de donner une base de négociation aux deux parties, on peut comprendre que le CLIENT potentiel d'un photographe renacle un peut de devoir filer 50 balles à l'UPP avec qui il n'a rien à voir, juste pour avoir une idée des prix "conseillés" par l'UPP. Comme si Dartoche ou la Fnouc te demandaient de raquer pour avoir le droit d'avoir accès à leurs tarifs...


Eh oui Certains ont déformé ce que j'ai écrit. Je ne renacle pas, je cherche juste à m'informer et ca n'a pas l'air facile!

Je suis commercial dans un groupe d'impression et de cartonnage et nous sommes en train de refaire notre site. Comme nous avons besoin de photos pour l'habiller (en plus des notres) je voulais avoir une idée de ce que ca allait nous coûter. Pourquoi je pensais qu'il existait des barèmes. Visiblement, non.

Le coup de l'assoce qui vend un tarif 50€, pardon, mais c'est borderline: j'ai jamais vu ca. Dans une vitrine, un commercant a une obligation légale d'afficher les prix. Je n'ai jamais vu un vendeur qui fait payer son tarif!
Signaler au modérateur   Journalisée
Philippe Leroy
(Loggué sous identité réelle)
Super actif
*
Messages: 1 785



WWW
« Répondre #15 le: Septembre 13, 2017, 09:41:19 »

Eh oui Certains ont déformé ce que j'ai écrit. Je ne renacle pas, je cherche juste à m'informer et ca n'a pas l'air facile!

Je suis commercial dans un groupe d'impression et de cartonnage et nous sommes en train de refaire notre site. Comme nous avons besoin de photos pour l'habiller (en plus des notres) je voulais avoir une idée de ce que ca allait nous coûter. Pourquoi je pensais qu'il existait des barèmes. Visiblement, non.

Le coup de l'assoce qui vend un tarif 50€, pardon, mais c'est borderline: j'ai jamais vu ca. Dans une vitrine, un commercant a une obligation légale d'afficher les prix. Je n'ai jamais vu un vendeur qui fait payer son tarif!

Il n'y a malheureusement aucune réponse précise à cette question !  Clin d'oeil

Cela va dépendre si il s'agit de photos pré-existantes (banque d'image) ou si il va falloir commander des prises de vues professionnelles.
Donc l'échelle de valeur peut aller de 1 € pour une image de banque d'image à plusieurs centaines voir milliers d'euros pour un reportage/shooting pro.

Les barèmes dans la vraie vie c'est un peu du pipo (hors procédure judiciaire ou grosses campagnes publicitaires).

Off7, il faudrait nous définir un peu plus votre besoin photographique pour tenter d'obtenir des réponses plus précises.
Signaler au modérateur   Journalisée
Christophe Mely
(Loggué sous identité réelle)
Super actif
*
Messages: 1 871



WWW
« Répondre #16 le: Septembre 13, 2017, 09:44:40 »

Eh oui Certains ont déformé ce que j'ai écrit. Je ne renacle pas, je cherche juste à m'informer et ca n'a pas l'air facile!

Je suis commercial dans un groupe d'impression et de cartonnage et nous sommes en train de refaire notre site. Comme nous avons besoin de photos pour l'habiller (en plus des notres) je voulais avoir une idée de ce que ca allait nous coûter. Pourquoi je pensais qu'il existait des barèmes. Visiblement, non.

Le coup de l'assoce qui vend un tarif 50€, pardon, mais c'est borderline: j'ai jamais vu ca. Dans une vitrine, un commercant a une obligation légale d'afficher les prix. Je n'ai jamais vu un vendeur qui fait payer son tarif!

Off7 (je comprends mieux ton pseudo maintenant  Souriant ). Je pense que tu n'as pas saisi non plus de quoi il s'agissait.

L'UPP ne vends pas de prestations photographiques. Elle n'est donc pas "vendeur" des prestations qui sont mentionnées dans le barème qu'elle propose. Elle ne vend pas ses tarifs. Elle vend un recueil de l'ensemble des tarifs applicables en matière de cession de droits. C'est un outil de travail très appréciable pour les photographes.

Pour te donner un exemple, et répondre partiellement à ta question, le prix d'une photo sur un site web peut dépendre :
- du nombre de visites mensuelles reçues par le site,
- de la position de la photo sur le site (page d'accueil ou non)
- de la taille relative de la photo sur la page (bannière, grande photo, petite photo, ...)
- de la durée d'utilisation de cette photo,
- de la "zone géographique" ciblée par le site,
- de la destination du site (commercial, non commercial, ...)

et de la notoriété du photographe à qui tu achète cette photo.

Ce type de tarification à plusieurs facteurs se décline de la même manière s'il s'agit de photo pour un livre, pour un magazine, pour une affiche 4*3, pour des flyers, pour la couverture d'un CD, pour illustrer un blog, pour la communication d'une organisation, pour des objets publicitaires, pour des posters, ....

Proposer un barème cohérent pour l'ensemble de ces cessions de droit est un gros travail. En ce sens c'est compréhensible qu'il soit payant. En tout cas ça ne me choque pas.
Mais au vu de ce que tu as écris, et des remarques de Venhet plus haut, je comprends que cela ne réponde pas vraiment à ta question.

Tu peux jeter un oeil dans une de mes galeries si tu le souhaites. En cliquant sur sur une photo, puis sur "Acheter" et "Acheter des droits", tu pourras te faire une idée des tarifs que je pratique ainsi que des facteurs influant sur ma tarification. Bien entendu, ces tarifs sont des tarifs de cession de droit uniquement : la photo est déjà prise. Si tu souhaites faire appel à un photographe pour réaliser des photos spécifiques, il y aura bien sur en sus le coût de la prise de vue.

Signaler au modérateur   Journalisée

JCCU
Hyper actif
*
Messages: 9 441


« Répondre #17 le: Septembre 13, 2017, 11:21:04 »

....
- "50 € pour en prendre connaissance" : l'UPP est une association. Ses barèmes sont disponibles gratuitement pour ses adhérents. Je ne vois rien de choquant, ni de mensonger, ni d'illégal à le proposer à la vente aux non-adhérents. C'est une démarche assez logique. Toutes les associations ou presque proposent des services / produits à la vente pour se financer.
...

Je ne suis pas pro (loin de là Souriant) mais j'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre: dans mon travail, comme off7, j'ai souvent besoin d'avoir des ordres de grandeur de prix pour faire une évaluation globale sur un projet.

Dans ce cas, ou on trouve des "tarifs grands publics" ou on demande des chiffrages à 2 ou 3 sous-traitants potentiels "pour voir"
      avec la première solution, on prend ce qu'on trouve comme référence (dans mon cas, ce n'est pas de la photo mais si c'en était et si le tarif UPP n'est pas disponible et que celui des microstocks tant décriés par certains est disponible, il y aura quoi dans le budget final? )     
       et avec la deuxième solution, on fait faire du travail inutile aux sous-traitants potentiels
     
Bref, je serais photographe pro adhérent à l'UPP, je me poserais des questions sur le fait que ma cotisation serve à élaborer un tarif qui n'est pas accessible aux clients potentiels. Pour faire la promotion de ce tarif, çà ne semble pas terrible  Souriant
Signaler au modérateur   Journalisée
vernhet
Hyper actif
*
Messages: 5 819


« Répondre #18 le: Septembre 13, 2017, 11:57:13 »


     
Bref, je serais photographe pro adhérent à l'UPP, je me poserais des questions sur le fait que ma cotisation serve à élaborer un tarif qui n'est pas accessible aux clients potentiels. Pour faire la promotion de ce tarif, çà ne semble pas terrible  Souriant
+1
pour quoi je n'ai jamais adhéré....
Signaler au modérateur   Journalisée
cali31
Hyper actif
*
Messages: 2 088



WWW
« Répondre #19 le: Septembre 22, 2017, 08:22:03 »

C'est sur que faire payer le barème, ça n'incite pas les client à vouloir se renseigner.... Surtout que pour 50euros, il peut se payer 50 photos sur un microchiotte....  Grimaçant

Déjà, même pour les photographes, je trouve ça incohérent de faire payer....  Roulement des yeux

Signaler au modérateur   Journalisée

Sevgin, last viking of Sweden
Hyper actif
*
Messages: 3 461



« Répondre #20 le: Septembre 22, 2017, 23:51:41 »

La réponse est quand m^me simple: il suffit de demander aux principales interressés ( photographes, agences etc.. ) qui chacun d'eux pourront faire des devis. En demandant, à plusieurs on arrive quand m^me à se faire une idée...

Il nous est tous arrivé d'avoir affaire à des artisans, plombiers, traiteur, escort, dentistes etc.... et demander leurs tarifs avant, qui nous engage pas. Clin d'oeil
Signaler au modérateur   Journalisée

Elevé par les Bulldozers.
stg
Super actif
*
Messages: 768


« Répondre #21 le: Octobre 11, 2017, 07:39:23 »

Je ne comprendrai jamais pourquoi tant de gens font référence à l’UPP, association absolument non représentative et hyper corporatiste et à son barème conçu comme un attrape mouches pour gros nigauds. Personne n’applique ce barème, qui bénéficie juste d’un gros buzz sur le web grâce à des photographes qui n’ont jamais vendu une seule photo et qui rêvent sur des prix que personne ne leur paiera jamais.
Le barème UPP à 50€ c’est juste pour faire de l’adhesion. Et le simple fait qu’il soit payant prouve qu’il ne sert à rien. C’est un barème secret. Un produit. Rien quoi! C’est comme si la CGT se mettait à vendre ses tracts!

Si tu cherches un barème de base pour avoir une idée, il en existe un. Sérieux. Gratuit. Public et qui n’a pas honte de ce qu’il est. C’est celui de la Société des Auteurs. Il est en ligne, complet, bien fait. Rien à voir avec le miroir aux alouettes de l’UPP. Tu le téléchargeras ici:

http://saif.fr/spip.php?page=diffuseurs2&id_article=252
Signaler au modérateur   Journalisée
Christophe Mely
(Loggué sous identité réelle)
Super actif
*
Messages: 1 871



WWW
« Répondre #22 le: Octobre 11, 2017, 13:00:42 »

Il ne faut pas exagérer non plus, les barèmes proposés par l'UPP et ceux proposés par la SAIF sont très proches. A quelques € près souvent ce sont les mêmes.
Signaler au modérateur   Journalisée

jm59
Actif
*
Messages: 76


« Répondre #23 le: Octobre 12, 2017, 09:30:54 »


Si tu cherches un barème de base pour avoir une idée, il en existe un. Sérieux. Gratuit. Public et qui n’a pas honte de ce qu’il est. C’est celui de la Société des Auteurs. Il est en ligne, complet, bien fait. Rien à voir avec le miroir aux alouettes de l’UPP. Tu le téléchargeras ici:

http://saif.fr/spip.php?page=diffuseurs2&id_article=252


Merci d'avoir rappelé ce lien
Signaler au modérateur   Journalisée
jm59
Actif
*
Messages: 76


« Répondre #24 le: Octobre 12, 2017, 09:32:44 »

Il ne faut pas exagérer non plus, les barèmes proposés par l'UPP et ceux proposés par la SAIF sont très proches. A quelques € près souvent ce sont les mêmes.

Puisque ces deux barèmes sont proches à quelques euros près; alors autant télécharger celui qui est public et gratuit, au lieu de celui qui est honteusement vendu 50€
http://saif.fr/spip.php?page=diffuseurs2&id_article=252
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: [1] 2  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: