Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique  (Lu 9718 fois)

Jean-tech

  • Super actif
  • *
  • Messages: 961
Je ne vois pas quel plaisir tu éprouves à raconter n'importe quoi ici... quel est ton but, exactement ?

Je donne mes conclusions suite à mon expérience des appareils et des films que j'ai réellement utilisé sur un durée de plusieurs mois! Et Toi?
A la recherche de la qualité

Jean-tech

  • Super actif
  • *
  • Messages: 961
Bon en fait, je me moque complètement de l'appellation de la K25 (ou K64... source de votre confusion peut-être ?). Ce qui me fait un peu plus réagir, c'est quand pour asséner une contre vérité on commence par dire qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on lit. Surtout lorsque cette contre vérité n'est en rien argumentée.

Je vous propose juste un article : https://www.onlandscape.co.uk/2014/12/36-megapixels-vs-6x7-velvia/. Un truc assez bien construit. Vous noterez que pour faire leurs comparaisons ils sont passés par un "drum scanner" (et sans doute un service de qualité) et que les conditions de prise de vue sont (pour la première partie) très spécifiques. En bref, sur un 24x36 : 12 MP au mieux. Pour aller au delà, il faut du 6x7, du 4x5 voir du 8x10 qui peut tenir la dragée haute à nombre d'apn. Mais au prix d'une rigueur à la prise de vue que n'ont pas tous les photographes ;-)

En conclusion, si vous voulez défendre une thèse vous le pouvez. Mais ni par assertions gratuites (et fausses), ni par l'agression ou la vulgarité qui ne vous grandissent pas.

J


En fait c'est dans CI que j'ai lu que le Velvia correspondent approximativement à 16Mega. Je ne l'ai pas annoncé comme un fait avéré parce que cela ne l'est pas, c'est toi qui a fait ce saut! J'ai donné mes impressions après des travaux pratiques. Soit que je retrouve mon bonheur à 36 Mega. C'est évidemment mon impression personnelle. C'est aussi la raison pour laquelle j'attends plus de 24 Mega avant de prendre un Leica numérique.  Je t'ai mal répondu parce que je trouvais tes commentaires malhonnêtes et déplacées. 
A la recherche de la qualité

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #102 le: janvier 03, 2018, 20:00:24 »
Je donne mes conclusions suite à mon expérience des appareils et des films que j'ai réellement utilisé sur un durée de plusieurs mois! Et Toi?

Moi ?

Je donne aussi mes conclusions, mais sur des appareils et des films que j'ai utilisés une vingtaine d'années...

(et avec derrière une expérience d'une dizaine d'années de numérisation avec tous les Coolscan 24x36 que Nikon a sorti, ou presque. Soit près de 10 000 diapos scannées, sans compter les négatifs N&B)


Et puis, ce débat est clos depuis pas mal d'années, déjà...

Jean-tech

  • Super actif
  • *
  • Messages: 961
Moi ?

Je donne aussi mes conclusions, sur des appareils et des films que j'ai utilisés une vingtaine d'années...

(et avec derrière une expérience d'une dizaine d'années de numérisation avec tous les Coolscan 24x36 que Nikon a sorti, ou presque. Soit près de 10 000 diapos scannées, sans compter les négatifs N&B)
Et puis, ce débat est clos depuis pas mal d'années, déjà...

Quel débat est close? Je t'invite à essayer un leica M3 avec un 50 Summicron. Je ne dis pas que c'est plus piqué, mais c'est vachement bon, le plaisir photographique ne se limite pas au piqué.
A la recherche de la qualité

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #104 le: janvier 03, 2018, 20:33:09 »
Quel débat est close?

Clos.

Cela passionnait les forums et les blogs il y a une douzaine d'années. Aujourd'hui, tout le monde est d'accord pour dire que le 24x36 "courant", c'est aux alentours de 8~10 MPixels "équivalent" en défintion (12 MPixels est déjà une évaluation très optimiste).

D'ailleurs, il me semble que JMS s'était penché sur ce débat crucial, à l'époque, dans PictChallenge...

Je t'invite à essayer un leica M3 avec un 50 Summicron.

Là encore, je ne t'ai pas attendu...

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #105 le: janvier 03, 2018, 20:35:29 »
Je ne dis pas que c'est plus piqué, mais c'est vachement bon, le plaisir photographique ne se limite pas au piqué.

Là, tout à fait d'accord : le rendu est différent.

Mais, de grâce, cesse de nous bassiner avec tes délires sur la définition de l'argentique...

(sans compter que si tu n'est pas satisfait des 24 MPixels d'un Leica numérique, c'est que tu as dû passer à côté de quelque chose !)

Jean-tech

  • Super actif
  • *
  • Messages: 961
Là, tout à fait d'accord : le rendu est différent.

Mais, de grâce, cesse de nous bassiner avec tes délires sur la définition de l'argentique...

(sans compter que si tu n'est pas satisfait des 24 MPixels d'un Leica numérique, c'est que tu as dû passer à côté de quelque chose !)

Je crois que nos differences provient d'une question de point de vue. Il me semble que tu raisonne en termes d'image numérique donc scanné pour un dia! Le fait de scanner réduit la qualité.

A la recherche de la qualité

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #107 le: janvier 03, 2018, 23:08:59 »
Je crois que nos differences provient d'une question de point de vue. Il me semble que tu raisonne en termes d'image numérique donc scanné pour un dia! Le fait de scanner réduit la qualité.

N'oublie pas, quand même, que mon expérience de l'argentique s'appuie sur la chaine complète, des Pradovit + Colorplan / loupes x4 et x10, ou du Focomat Ic pour les tirages N&B.

(je ne suis pas né avec le numérique...)

Andhi

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 574
Clos.

Cela passionnait les forums et les blogs il y a une douzaine d'années. Aujourd'hui, tout le monde est d'accord pour dire que le 24x36 "courant", c'est aux alentours de 8~10 MPixels "équivalent" en défintion (12 MPixels est déjà une évaluation très optimiste).

D'ailleurs, il me semble que JMS s'était penché sur ce débat crucial, à l'époque, dans PictChallenge...

Là encore, je ne t'ai pas attendu...

Sur le site que j'ai donné plus haut, on est entre 12 et 24 MP,  en utilisant un scanner de course, voire plus en projection ou agrandissement.
Ce qui signifie qu'entre ce que l'on mesure et la réalité, il peut y avoir un certain écart.

Enfin , bon, j'espère que tout ça n'empêchera personne de dormir...

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #109 le: janvier 03, 2018, 23:28:03 »
Sur le site que j'ai donné plus haut, on est entre 12 et 24 MP,  en utilisant un scanner de course, voire plus en projection ou agrandissement.
Ce qui signifie qu'entre ce que l'on mesure et la réalité, il peut y avoir un certain écart.

Enfin , bon, j'espère que tout ça n'empêchera personne de dormir...

Eh bien, compare les tirages 50x70 (par exemple) que tu sortais en 24x36 en argentique avec ceux que tu réalises aujourd'hui*... que veux-tu que je te dise de plus ?


*même avec un 12 MPixels.

Andhi

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 574
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #110 le: janvier 03, 2018, 23:43:28 »
Cela démontre que l'on n'exploitait pas au mieux nos négatifs.

Et je ne sais pas si l'on cherche à faire beaucoup mieux aujourd'hui, à moins d'y mettre le prix ; mais est-ce que cela en vaut la peine ?

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #111 le: janvier 03, 2018, 23:48:31 »
Cela démontre que l'on n'exploitait pas au mieux nos négatifs.

Pourtant, je tirais moi-même avec mon Focomat Ic (avec son f/4.5 50 Focotar), et certains de mes potes photographes, qui ne disposaient pas d'un matériel aussi performant à l'époque, étaient plutôt bluffés par la qualité (technique) de ce que je sortais*.

(en tout cas, je faisais beaucoup mieux que les labos de façonnage, ce qui m'a occasionné certains problèmes... à savoir que j'étais obligé de mettre le ho-là si je voulais pouvoir continuer à tirer mes propres photos, et pas celles des autres...  ;-)


*rien d'extraordinaire, sans doute. Mais meilleur que ce que mes potes faisaient tirer en magasin, ou arrivaient à sortir par eux-mêmes dans leur club photo...

TYBOR

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 211
  • Sexe: Homme
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #112 le: janvier 04, 2018, 09:58:07 »
Bonjour,
C' est pas seulement à Paris,
Que le crime fleurit...
(Georges Brassens)

Rencontré, cet automne, des jeunes (15/18ans) qui photographiaient l'une avec un compact Agfa des années 50, l'autre avec un Minolta X300 et son 35mm.
Pas beaucoup de moyens, mais une envie et un regard différent du numérique avec le quel ces jeunes ont grandi.
J' étais avec mon Sony Alpha 77-II (mon précieux), et je regrettai de n'avoir point emmené photographier mon Minolta 9000 AF (le magnifique) ou mon Minox (le mignon).

Rencontré à Nantes, cet automne aussi, deux étudiantes chinoises qui ont fait chacune l' achat d' un reflex Fuji Stx+ 50mm.

Comme j'ai eu ma dose de produits qui puent et de travaux de tirages passionnants mais chronophages, j' œuvre depuis la fin du siècle dernier avec un Canoscan FS 4000 US toujours d'attaque. Vu mon tas de diapos et de négas noir et blanc je ne sais si je parviendrai à tout numériser.

L'avantage du tirage numérique, c'est sa rapidité de mise en œuvre et que quand j' en en a marre, je sauvegarde et je vais prendre l'air pour faire autre chose ou des zoulies images.

psbez

  • Super actif
  • *
  • Messages: 937
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #113 le: janvier 11, 2018, 15:53:05 »
Sur la question de la qualité des tirages je rejoins tout à fait Verso92. Même en tirage numérique, à partir d'argentique, la différence se voit entre le résultat de "l'amateur" et celui du "pro" ! Il y a deux ans, j'ai fait l'expérience que voici :
Base de départ : négatif couleur 6x12cm Ektar 100 développé impeccablement par négatif +
Etape 2 : scan pour obtenir un fichier tiff 50x100cm, 300dpi avec scanner Epson V750. Fichier obtenu aux alentours de 200 MO. En fait le scan a été fait sur un léger recadrage 50x100mm de la vue initiale qui fait exactement 55x115mm. Je veille à ne jamais dépasser ce grandissement 10 : au delà j'ai TOUJOURS constaté une dégradation de l'image obtenue.
Etape 3 : légères "améliorations" du fichier avec PSE = courbes des couleurs et petite accentuation
Etape 4 : sans modifier le grandissement, j'ai tiré une partie du fichier tiff sur mon imprimante Epson 3800. Format 36x54cm sur un papier A2 250g/m2 Premium semi gloss Epson. Ceci pour comparer ce résultat avec celui, à venir, de Négatif +
Etape 5 : transfert du fichier sur un CD
Etape 6 : tirage 50x100cm du fichier total par Négatif +
J'ai demandé la qualité max sur un beau papier Luster 300g/m2
Résultat : "mon tirage" perso était meilleur, sans discussion...  Et pourtant le papier de Négatif + était bien plus beau...

Swyx

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 415
Sur la question de la qualité des tirages je rejoins tout à fait Verso92. Même en tirage numérique, à partir d'argentique, la différence se voit entre le résultat de "l'amateur" et celui du "pro" ! Il y a deux ans, j'ai fait l'expérience que voici :
Base de départ : négatif couleur 6x12cm Ektar 100 développé impeccablement par négatif +
Etape 2 : scan pour obtenir un fichier tiff 50x100cm, 300dpi avec scanner Epson V750. Fichier obtenu aux alentours de 200 MO. En fait le scan a été fait sur un léger recadrage 50x100mm de la vue initiale qui fait exactement 55x115mm. Je veille à ne jamais dépasser ce grandissement 10 : au delà j'ai TOUJOURS constaté une dégradation de l'image obtenue.
Etape 3 : légères "améliorations" du fichier avec PSE = courbes des couleurs et petite accentuation
Etape 4 : sans modifier le grandissement, j'ai tiré une partie du fichier tiff sur mon imprimante Epson 3800. Format 36x54cm sur un papier A2 250g/m2 Premium semi gloss Epson. Ceci pour comparer ce résultat avec celui, à venir, de Négatif +
Etape 5 : transfert du fichier sur un CD
Etape 6 : tirage 50x100cm du fichier total par Négatif +
J'ai demandé la qualité max sur un beau papier Luster 300g/m2
Résultat : "mon tirage" perso était meilleur, sans discussion...  Et pourtant le papier de Négatif + était bien plus beau...


Pour moi ça e parrait logique. tu as fait de la post prod sur ton tirage alors que negatif+ ne l'a pas fait.

psbez

  • Super actif
  • *
  • Messages: 937
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #115 le: janvier 11, 2018, 21:56:13 »
A Swyx : je n'ai pas réussi à bien me faire comprendre. C'est le fichier final corrigé par mes soins que j'ai copié sur le CD puis remis en mains propres à Négatif+ Ils ont tiré à partir du même fichier que moi...

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #116 le: janvier 11, 2018, 21:57:15 »
A Swyx : je n'ai pas réussi à bien me faire comprendre.

Ne sois pas inquiet : c'était parfaitement clair.

Swyx

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 415
A Swyx : je n'ai pas réussi à bien me faire comprendre. C'est le fichier final corrigé par mes soins que j'ai copié sur le CD puis remis en mains propres à Négatif+ Ils ont tiré à partir du même fichier que moi...

En effet je n'avais pas bien compris.
Et bien dans ce cas je n'ai aucune explication.

psbez

  • Super actif
  • *
  • Messages: 937
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #118 le: janvier 12, 2018, 15:06:04 »
Ma conclusion à moi : leurs Traceurs ou Imprimantes sont, soit de qualité moyenne, soit mal réglées ( netteté et bon profils des papiers non enregistrés ? ) Ou alors tirages de tous les fichiers clients avec les mêmes réglages ?

Swyx

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 415
Ma conclusion à moi : leurs Traceurs ou Imprimantes sont, soit de qualité moyenne, soit mal réglées ( netteté et bon profils des papiers non enregistrés ? ) Ou alors tirages de tous les fichiers clients avec les mêmes réglages ?

Je pense que le Cas 2 est le plus probable

rickey87

  • Très actif
  • *
  • Messages: 363
  • Sexe: Homme
    • 500px
N'oublie pas, quand même, que mon expérience de l'argentique s'appuie sur la chaine complète, des Pradovit + Colorplan / loupes x4 et x10, ou du Focomat Ic pour les tirages N&B.

(je ne suis pas né avec le numérique...)

Ouahouh purée qu'est ce que t'a du dépenser comme énergie et comme pognon pour essayer de te hisser au niveau, c'est raté ? ou je me trompe

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #121 le: janvier 12, 2018, 20:06:25 »
Ouahouh purée qu'est ce que t'a du dépenser comme énergie et comme pognon pour essayer de te hisser au niveau, c'est raté ? ou je me trompe

L'énergie, quand on est passionné, je ne crois pas que ça se mesure...

Pour le pognon, je peux te répondre précisément pour :
- le Focomat Ic + Focotar f/4.5 50 + margeur dédié 18x24 : 1 000F,
- le Pradovit 250 Color + Colorplan f/2.5 90 : 500F.

Comme point de comparaison, le budget pellicules pour mon voyage au Népal, en 2001, s'était monté à plus de 1 000F...

Après, pour les résultats, j'arrivais de temps à autre à sortir quelques images dont j'étais plutôt satisfait... que demander de plus en tant qu'amateur ?

rickey87

  • Très actif
  • *
  • Messages: 363
  • Sexe: Homme
    • 500px
L'énergie, quand on est passionné, je ne crois pas que ça se mesure...

Pour le pognon, je peux te répondre précisément pour :
- le Focomat Ic + Focotar f/4.5 50 + margeur dédié 18x24 : 1 000F,
- le Pradovit 250 Color + Colorplan f/2.5 90 : 500F.

Comme point de comparaison, le budget pellicules pour mon voyage au Népal, en 2001, s'était monté à plus de 1 000F...

Après, pour les résultats, j'arrivais de temps à autre à sortir quelques images dont j'étais plutôt satisfait... que demander de plus en tant qu'amateur ?
Mais Fabrice, oui tu as fais de temps en temps de belles photos, comme celle ci d'ailleurs , mais je te lis, toi et bien d'autre , le problème c'est que tu n'a pas le charisme d'un JMK ou d'un ventdesable ou d'un Olivier Chauvignat, parceque eux quand ils écrivent (parlent), on les écoute

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 97 337
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #123 le: janvier 12, 2018, 20:59:49 »
Mais Fabrice, oui tu as fais de temps en temps de belles photos, comme celle ci d'ailleurs , mais je te lis, toi et bien d'autre , le problème c'est que tu n'a pas le charisme d'un JMK ou d'un ventdesable ou d'un Olivier Chauvignat, parceque eux quand ils écrivent (parlent), on les écoute

Que veux-tu que je te réponde...

Quand je me suis inscrit à Photim, il n'y avait rien de prémédité... juste l'envie de partager avec d'autres photographes, amateurs ou professionnels, sur une passion commune.

Au bout du compte, après toutes ces années, je suis le premier surpris quand des gens que je ne connaissais même pas en vrai me disent qu'ils ont une chambre d'ami toujours prête à m'accueillir, si je passe dans leur coin (et je me fais régulièrement tirer les oreilles quand ils apprennent que je suis passé à proximité sans passer les voir).

Je suis régulièrement contacté en privé par des passionnés de photo qui n'osent pas intervenir sur le forum (preuve que je leur donne l'impression d'être abordable). A chaque fois, je les aide du mieux que je peux.

J'ai eu la surprise de voir, il y a quelques années, des fils que j'avais créés épinglés par NCI, qui avait trouvé qu'ils étaient intéressants.

En retour, je ne compte plus les fois où des inconnus m'ont aidé quand je butais sur des problèmes (réalisation de profils pour mes appareils, envois de tirages réalisés avec une imprimante pour laquelle je demandais un avis, essais comparatifs entre différents objectifs pour me faire plaisir, etc).

Il est aussi arrivé que l'ancien rédac' chef de CI (Ronan) m'appelle pour éclaircir certains points de ses articles (il avait vu que je n'étais pas d'accord avec un point particulier, et voulait en discuter avec moi).

Bref, j'estime avoir reçu bien plus ici que ce que j'ai donné... le reste, les histoires de charisme, etc, c'est secondaire (pour moi, de toute façon, il n'y a pas de compétition).

(et c'est grâce au forum que j'ai fait la connaissance de JMK, par exemple, chez des amis chassimiens communs... au-delà des prises de becs entre intervenants qui arrivent parfois, c'est ça le plus important, in fine)

J

  • Très actif
  • *
  • Messages: 327
Re : A Paris, les photographes en herbe préfèrent se shooter à l'argentique
« Réponse #124 le: janvier 13, 2018, 07:21:06 »
Tout à fait. Que ce soit en numérique ou en argentique, l'important c'est la pose, crois moi.  ;D