Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

Auteur Sujet: Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]  (Lu 6535 fois)

Pierre Collin

  • Exclu
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 123
    • Photo sport
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #125 le: mai 15, 2018, 13:04:00 »
OK, facile, encore plus si tu postes une photo de résolution non timbre poste, je te donne l'objectif (avec le numéro de série) et le modèle de boitier, pour le moment je dirai qu'il est de couleur noir ;)
Pour l'éclairage c'est cadeau.
Bon sur l'imagette actuelle, te connaissant un boitier Nikon, disons F3 avec un Nikkor 105 macro.
Pour l'éclairage: deux diffuseurs un à droite, un à gauche, on voit les deux ombres non franches au niveau du déclencheur et d'un gris de niveau semblable donc puissance équivalente pour les deux, tu n'as pas trop d'ombre, l'éclairage est "omnidirectionnel". Normalement si c'est un éclairage 3 points, tu as une autre lumière pour égaliser le fond.

En bonus, la sangle du boitier est le modèle Nikon jaune sur fond bordeau ;)

pas mal, c'est presque entièrement juste ;)

Nikon D800 2,8/24-70mm, MAP manuelle et mode M f13 1/125 s à 100 iso, trépied Manfrotto 058, 2 flash de 500 Ws équipés de BAL 80x200 situés à 1m suivant un angle de 45°  hauteur des flash 2 m inclinaison 45° également, puissance des 2 flash à 50%.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 874
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Ah, ça devient une habitude ici de faire dire aux autres ce qu'ils n'ont pas écrit...

Je suppose que c'est compréhensible, non ?

Ben justement... on a du mal se comprendre...

Je ne vous ai rien fait dire. J'ai juste reformulé ce que j'avais écrit.

En gros, vous avez des gens qui pensent que ce qui fait la beauté d'une photo c'est le déclenchement des rouages mécaniques de l'appareil quand ils appuient sur le... déclencheur. C'est la mise en œuvre de The Appareil.

Bloqués qu'ils sont sur ce raisonnement (quand même un peu limité quand on y réfléchit deux secondes), ils vouent aux gémonies tous les APN au prétexte qu'ils font tout tous seuls de façon automatique, que les cadences infernales ne permettent plus de chercher l'instant décisif si cher à HCB (leur maître à tous - Ici ou au delà, Y doivent bien se marrer ses tireurs aujourd'hui : Ah s'il avait eu une mesure matricielle...)

Et pourtant : rien n'oblige personne à mitrailler avec son APN. Rien n'oblige personne à prendre ses photos les yeux fermés avec son APN. Oui il est possible de réfléchir à ce qu'on fait aussi en numérique.

A propos d'en prêter... des propos : où m'avez-vous vu écrire qu'il est interdit de regarder son écran ?

Pour ce qui est de contrôler ce qu'on a fait et refaire... où est le problème ? C'est justement un des conforts donnés par les APN. On serait bien bête de ne pas l'utiliser. Parce que, pour moi en tous cas, si je suis à un endroit où devant un évènement que je ne reverrai pas ; un p'tit contrôle ne peut nuire.

J

zozio32

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 506
  • Sexe: Homme
    • quelques images sur Fluider
Je ne m'adressais pas à toi, de toute façon ces infos n'ont sans doute aucune signification pour toi ;)

pour moi non en tous cas, et je m'en fous.   sur une critique de photo, je veux qu'on me parle de cadre, de composition, et de lumiere (cela m'aidera a mieux composer la prochaine fois) et de traitement, numerique ou a la chambre (cela aussi me permettra de faire mieux ensuite, ou de reprendre la photo critiquée). Mais avec quel matos elle a été faite, cela ne m'interesse pas vraiment, surtout de la photo en exterieure en lumiere naturelle, cas des photos du sujet j'aime l'argentique a la base de cette histoire de critique..
Ensuite, si il y a un élément la dedans qui depends vraiment du materiel de prise de vue, oui bien sur, pourquoi ne pas en parler. Mais cela reste souvent secondaire.

Pour ta photo d'appareil photo, oui elle est echniquement bien. Apres, ca n'en fait pas une belle photo. Et oui, les vues de paysages qui penchent, en general cela n'apporte rien, a moins qu'il y ai une raison vraiment visible. Il faut que cela decoule d'une intention, et que cette intention soit evidente dans la photo. Sinon, c'est juste la marque d'une photo faite a la va vite, sans vraiment reflechir, ni prendre le temps de la traiter avant de la montrer. En gros un travail baclé.   Perso, je m'en fous de demontrer au monde que je sais exposer une pelicule, la developer, et la scanner.

dio

  • Super actif
  • *
  • Messages: 875
de beaux appareils 100% fonctionnels qui apportent beaucoup de plaisir

La photographie communique des émotions visuelles à autrui.

C'est ce que font les gens brandissant des smartphones.

Niveau photo BAC -4

stratojs

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 439
  • Sexe: Femme
Ben montre nous, j'ai soumis une de mes photos à la critique, étale ton expertise en la matière ;)
https://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,282546.msg6783260.html#msg6783260

Personnellement quand je vais au restaurant, ce qui m'importe est ce que je mange.
Le matériel utilisé pour cuisiner ne m'intéresse pas le moins du monde, d'autant plus que j'ai horreur de cuisiner.
Il en est de même quand je vais au spectacle. Je ne veux surtout pas qu'on vienne m'expliquer les répétitions et autres moyens mis en oeuvre pour donner ce spectacle.
Mais si je comprends bien votre démarche, seuls les clients cuisiniers, ou les spectateurs "artistes" ont le droit d'avoir une opinion?!


Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 98 061
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #130 le: mai 15, 2018, 20:47:35 »
i je fais des photos, c'est pour mon plaisir personnel, un moment de prolonger des instants ou de matérialiser des émotions.

Que je n'aies pas le dixième du quart du talent de HCB m'importe peu. D'ailleurs, les photographes qui m'ont le plus influencé ces dernières années, ce serait plutôt du côté de Depardon, Sugimoto, etc, qu'il faudrait les chercher. Et, là encore, je ne cherche pas à leur faire concurrence : juste être moi, si j'ose dire... ramener les images qui me plaisent (et tant mieux s'il arrive qu'elles plaisent à d'autres).


Après, un appareil photo, qu'il soit argentique ou numérique, reste un appareil photo (juste un outil). Je ne vois pas en quoi se servir d'un APN signifierait qu'on bâcle la PdV ou qu'on se repose sur les automatismes ou la cadence rafale...

Pierre Collin

  • Exclu
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 123
    • Photo sport
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #131 le: mai 15, 2018, 22:01:53 »
Mais cela pose alors un problème : puisque personne à vos yeux ne peut justifier des qualités suffisantes pour apprécier et critiquer vos photos ; alors pourquoi continuez-vous à les déverser sur ce forum ?

J

Des tas de personnes postent des photos passionnantes sur C.I. et expriment un réel talent, ce qui m'insupporte  c'est la critique de ceux qui n'ont jamais réalisé une seule photo argentique ou du moyen format et aucun portrait (hors photo de famille) et qui s'arrogent le droit d'insulter ceux qui publient leurs productions.

zozio32

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 506
  • Sexe: Homme
    • quelques images sur Fluider
Des tas de personnes postent des photos passionnantes sur C.I. et expriment un réel talent, ce qui m'insupporte  c'est la critique de ceux qui n'ont jamais réalisé une seule photo argentique ou du moyen format et aucun portrait (hors photo de famille) et qui s'arrogent le droit d'insulter ceux qui publient leurs productions.
mais qu'est-ce que cela peut faire que le critique soit aussi pratiquant ou pas? le but de l'art (ou de la cuisine, ou autre), ce n'est pas de s'adresser qu'au artiste non (ou au cuisinier...), mais au public. Il faut donc que le public aprecie et comprenne le message. Si ce n'est pas le cas, c'est rate, c'est tout, et on passe a autre chose. Si le public ne comprend pas, ce n'est pas de sa faute, c'est la faute du createur. Apres, on peut s'adresser a un public particulier, et ne pas tenir compte des critiques negatives de ceux qui n'en font pas partie, mais cela ne leur enleve pas le droit d'avoir un avis quand meme.

Le moyen/medium, lui, ne sert qu'a produire le message, ce n'est pas une fin en soi. si le public est curieux des aspects techniques, tant mieux, mais sinon, tant pis. Cela ne peut pas etre le critere principale

Pierre Collin

  • Exclu
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 123
    • Photo sport
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #133 le: mai 15, 2018, 22:57:37 »
Il me semble que cet aphorisme résume bien la situation actuelle : le numérique qui n'est plus que le cadavre de la photo défunte…

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 874
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Des tas de personnes postent des photos passionnantes sur C.I. et expriment un réel talent, ce qui m'insupporte  c'est la critique de ceux qui n'ont jamais réalisé une seule photo argentique ou du moyen format et aucun portrait (hors photo de famille) et qui s'arrogent le droit d'insulter ceux qui publient leurs productions.

Cool ! Je ne fais pas parti du lot de ceux qui vous insupportent. Mais, jolie tentative de diversion.

Je note que votre subconscient lui sait vous positionner et ne vous inclue pas dans l'autre lot... Sans quoi vous auriez sûrement écrit quelque chose du genre : Nous sommes des tas de personnes à poster des photos passionnantes sur C.I. et exprimer un réel talent Notez que pour ce qui est du manque de réel talent... ce n'est pas vraiment une surprise.

Votre bout de rivière qui coupe les toits (et avec un Nikkor 3,5/20mm Ai-S et se 94° d'angle de champ il suffisait d'avancer  de quelques centimètres pour améliorer votre cadre) en est un exemple typique.

Il fallait voir le caddy ? Si on ne le voit pas ? L'objectif (celui de la prise de vue pas celui de l'appareil) n'est pas atteint. S'il n'est pas atteint : la photo est ratée.  Et, comme le cadre est bancal, il n'y a rien pour la rattraper.
C'est la faute de la compression et du forum dites vous ? Ils ont bon dos.

Mais vue votre exigence de supériorité de l'argentique etc. Comment pouvez-vous accepter de dénaturer ainsi votre œuvre en la livrant en pâture à la compression et aux limites du forum que vous connaissez bien ?

N'y-a-t-il pas quelque chose d'irrationnel ? Ou bien est-ce, comme toujours, la faute des autres ?

stratojs

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 8 439
  • Sexe: Femme
... ce qui m'insupporte  c'est la critique de ceux qui n'ont jamais réalisé une seule photo argentique ou du moyen format et aucun portrait (hors photo de famille) ...

Je viens de comprendre pourquoi nous avons du mal à échanger certains points de vues. Vous êtes un amateur utilisant des petits formats, y compris le MF.
J'ai utilisé pendant plusieurs décennies des grands formats 20x25, 18x24, le 4x5 était alors considéré comme petit.
Suivant votre docte éthique, il semble que je devrais éviter de converser un non initié, utilisateur d'une gamme inférieure d'appareils.
C'est dommage, car vous produisez parfois des images intéressantes.

Pierre Collin

  • Exclu
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 123
    • Photo sport
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #136 le: mai 16, 2018, 09:43:56 »
Je viens de comprendre pourquoi nous avons du mal à échanger certains points de vues. Vous êtes un amateur utilisant des petits formats, y compris le MF.
J'ai utilisé pendant plusieurs décennies des grands formats 20x25, 18x24, le 4x5 était alors considéré comme petit.
Suivant votre docte éthique, il semble que je devrais éviter de converser un non initié, utilisateur d'une gamme inférieure d'appareils.
C'est dommage, car vous produisez parfois des images intéressantes.

pendant mes études (Beaux-arts) j'ai travaillé dans un studio spécialisé dans la mode et la pub, notamment sur une Sinar P.

dio

  • Super actif
  • *
  • Messages: 875
pendant mes études (Beaux-arts)

Je ne comprend pas qu'ayant fait les Beaux-Arts, on n'ait pas compris que l'art, ça évolue.
Niveau photo BAC -4

TYBOR

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 233
  • Sexe: Homme
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #138 le: mai 16, 2018, 11:19:33 »
Bonjour,
Je respecte profondément la photo à pellicules, puisque c'est celle qui m'a permis de fixer des images que je peux me les revoir tout à mon aise et non passées au prisme de la mémoire.
Je développais et tirais mes images, en noir et blanc moi-même, issues de mes reflex 24X36 ou moyen-format 6X6.
J'ai goûté aux joies de la photo couleur uniquement en prise de vue), surtout par la diapositive même en 6X6.
Je passais des heures dans le labo, avec les produits qui puaient et une production (en tirages) somme toute assez minime.
Je passais bientôt plus de temps au labo, que dehors à faire des prises de vue!
Négatifs et diapos se sont accumulés, rangés dans les classeurs idoines.

Pour moi, le tournant du numérique a été un grand progrès et un grand soulagement.
D' abord, à la fin du siècle dernier, j'ai acquis un scanner film/diapos 24X36: Le tirage, que je ne pratiquais plus, devenait numérique et me donnait accès à la pratique de la couleur.
Lorsque j'en avais marre de tirer, je sauvegardais et partais prendre l'air et faire d'autres images.
Puis, ce furent mes prises de vues que le "passais" au numérique à partir de 2004.
Force me fut de reconnaître que la pratique numérique me permettait d'appréhender plus sereinement la photo couleur et de m'amuser davantage à faire des images photographiques.
J'aime aussi, sans cette foutue contrainte des 12, 24 ou 36 poses, à pouvoir prendre plein-plein de photos en n'ayant comme souci principal que leurs déchargement de la carte et le classement dans les dossiers.
Pour moi, la chambre claire est un plaisir et un confort sans pareils. Foin des ambiances de tombeaux pour lapins albinos, du laboratoire argentique! Je suis bien assis, je respire bien, j'ai une image immédiatement disponible pour un tas de tripotages, de désaturations ou d'effets inimaginables en photo totalement argentique.
Je n'ai aucun regrets pour la photo argentique. Si j'en refais, eh bien j'utilise mon vieux Minolta 9000 ou autre tôle à pellicules et je donne la bobine à développer. Après, j'ai tout loisir de scanner le film ou les diapos. Le meilleur des deux mondes, en quelque sorte.
Photographe amateur, je me fais plaisir en photographiant avec les contraintes que je me suis choisi.
Et je suis heureux que le plus de monde possible puisse faire des photos, que ce soit de l' ârt, du "Tata Ginette" ou du selfie (j'aime bien les selfies...) sans se prendre la tête.
Et j'ai une vraie tendresse pour ces jeunes qu'il m'arrive de croiser avec leurs appareils-photos argentiques, qui leur donne l'impression (est-ce une illusion?... Je ne m'avancerai pas la-dessus) de faire de la "vraie photo". Ah! Jeunesse, comme disais Joseph Conrad dans... Jeunesse.

dookys

  • Très actif
  • *
  • Messages: 355

Pour moi, le tournant du numérique a été un grand progrès et un grand soulagement.
D' abord, à la fin du siècle dernier, j'ai acquis un scanner film/diapos 24X36: Le tirage, que je ne pratiquais plus, devenait numérique et me donnait accès à la pratique de la couleur.
Lorsque j'en avais marre de tirer, je sauvegardais et partais prendre l'air et faire d'autres images.
Puis, ce furent mes prises de vues que le "passais" au numérique à partir de 2004.
Force me fut de reconnaître que la pratique numérique me permettait d'appréhender plus sereinement la photo couleur et de m'amuser davantage à faire des images photographiques.
J'aime aussi, sans cette foutue contrainte des 12, 24 ou 36 poses, à pouvoir prendre plein-plein de photos en n'ayant comme souci principal que leurs déchargement de la carte et le classement dans les dossiers.
Pour moi, la chambre claire est un plaisir et un confort sans pareils. Foin des ambiances de tombeaux pour lapins albinos, du laboratoire argentique! Je suis bien assis, je respire bien, j'ai une image immédiatement disponible pour un tas de tripotages, de désaturations ou d'effets inimaginables en photo totalement argentique.
Je n'ai aucun regrets pour la photo argentique. Si j'en refais, eh bien j'utilise mon vieux Minolta 9000 ou autre tôle à pellicules et je donne la bobine à développer. Après, j'ai tout loisir de scanner le film ou les diapos. Le meilleur des deux mondes, en quelque sorte.
Photographe amateur, je me fais plaisir en photographiant avec les contraintes que je me suis choisi.
Et je suis heureux que le plus de monde possible puisse faire des photos, que ce soit de l' ârt, du "Tata Ginette" ou du selfie (j'aime bien les selfies...) sans se prendre la tête.
Et j'ai une vraie tendresse pour ces jeunes qu'il m'arrive de croiser avec leurs appareils-photos argentiques, qui leur donne l'impression (est-ce une illusion?... Je ne m'avancerai pas la-dessus) de faire de la "vraie photo". Ah! Jeunesse, comme disais Joseph Conrad dans... Jeunesse.

C'est bien la le problème, d'une pratique qui demandait des qualités "professionnelle"  (perso, je passe par des labos, je n'est pas assez de temps pour assurer le développement et parfois les tirages et en plus ça me couterais plus cher pour un resultat moins bon.) Elle à permis à des non professionnels de pouvoir être 100% autonome et s'est démocratisé dans le temps avec du très mauvais... Par conséquence, même si il y a d'excellent photographe en numérique, la photo à perdu toute sa noblesse...

Vois tu, je sais que la pratique de l'argentique en rebute beaucoup par son coté fastidieux... Mais pour d'autre c'est vraiment une passion ! C'est tellement gratifiant de réussi un beau cliché sans l'avoir vu avant.
En ce qui me concerne le numérique m'avais dégoûté de la photo par son coté trop informatique, de passer encore du temps derrière son ordinateur... des écrans, des écrans encore des écrans...C'est bon c'est bidule je les utilisent bien assez sans faire de photo...  et c'est en revenant à l'argentique que j'ai re développé la passion de la photo.

Ne faisant que de l'ekta, si Ilford remettait sur le commerce le Ciba, je pense que je me lancerais dedans... Mais le temps me serait trop compté.

D'ailleurs, j'ai un amis qui est comme toi, qu'il ne voudrais plus se faire chier a faire de l'argentique sur le terrain, parfois je me demande si il aime la pratique de la photo... Je sais que mon amour de la photo argentique est subjectif, alors je n'ai pas à juger.

jeanphot

  • Très actif
  • *
  • Messages: 169
  • Sexe: Homme
C'est sans doute là que se trouve le nœud de votre problème : la guerre est finie depuis longtemps. Tous les fabricants d'APN se moquent de l'argentique comme d'une guigne. Il ne leur fait pas (et ne leur a jamais fait) d'ombre.

Faut sortir de votre coquille Calimero ;-)

Faire de l'argentique dans les 80' 90' devait être très exaltant par sa richesse ! 

La possibilité de faire de la photographie aujourd'hui est très nettement plus exaltante. Une Sinar 4X5 aujourd'hui ça coûte moins de 1 000 €. Dans les années 80-90 cela valait le prix d'une voiture. Les capacités en termes de résolution de dynamique et de chromie des APN est telle que sans changer de carte SD vous pouvez faire de la couleur, du noir & blanc sans autre forme de procès.

Non ce n'était pas mieux avant. On vit une époque formidable où tout est accessible où justement la liberté créative est possible.

J
J

Je partage ton avis, c'est plus exaltant maintenant.
Il y a très longtemps j'ai fait un stage "photo" dans un école.
Il y avait un labo, j'ai donc appris à "décapsuler" d'un geste sec une cartouche puis je l'ai glissé le film autour de la spire dans le noir complet etc ...
Ensuite vint le tirage avec les bouts de cartons à l'extrémité d'un fil de fer etc ...

Maintenant que j'ai le temps (retraite) je me dis je m'y remettrais bien.
Je m'aperçois que c'est plus facile (qu'en 80-90), prenons simplement le développement du film.
Pas de pièce où tu peux faire le noir ?
Solution : le manchon de chargement.
Le matériel ?
Il existe en kit complet.
Les produits ?
Ils sont encore nombreux et les labos sont sympas (du moins ceux que je connais) :
Avec tel film utilisez plutôt tel révélateur et selon tel procédé.

Ensuite la photo d'objets.
C'est sûr que si c'est pour être publier dans un magazine, je passe.
Mais si c'est pour photographier du matos d'occasion, une grande feuille blanche, deux balcars et un D300 suffisent.

J'avoue que les "rois de la débrouille" me fascinent !

Enfin, n'oubliez pas que le smartphone est dangereux.
En 2017 il y a eu plus de morts par selfies que par attaques de requins.
je suis un humble amateur

Pierre Collin

  • Exclu
  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 123
    • Photo sport
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #141 le: mai 16, 2018, 12:58:52 »
Je ne comprend pas qu'ayant fait les Beaux-Arts, on n'ait pas compris que l'art, ça évolue.

Je ne comprends pas l’attitude du modérateur qui supprime ma réponse à cette attaque grossière

Réponse très correcte de plus

 
 
(***)  Note de la modération

Notre réponse sera tout aussi correcte :
Suite à ce énième message, votre compte est fermé.
Tant va la cruche à l'eau…  >:(


dookys

  • Très actif
  • *
  • Messages: 355
Je partage ton avis, c'est plus exaltant maintenant.
Il y a très longtemps j'ai fait un stage "photo" dans un école.
Il y avait un labo, j'ai donc appris à "décapsuler" d'un geste sec une cartouche puis je l'ai glissé le film autour de la spire dans le noir complet etc ...
Ensuite vint le tirage avec les bouts de cartons à l'extrémité d'un fil de fer etc ...

Maintenant que j'ai le temps (retraite) je me dis je m'y remettrais bien.
Je m'aperçois que c'est plus facile (qu'en 80-90), prenons simplement le développement du film.
Pas de pièce où tu peux faire le noir ?
Solution : le manchon de chargement.
Le matériel ?
Il existe en kit complet.
Les produits ?
Ils sont encore nombreux et les labos sont sympas (du moins ceux que je connais) :
Avec tel film utilisez plutôt tel révélateur et selon tel procédé.

Ensuite la photo d'objets.
C'est sûr que si c'est pour être publier dans un magazine, je passe.
Mais si c'est pour photographier du matos d'occasion, une grande feuille blanche, deux balcars et un D300 suffisent.

J'avoue que les "rois de la débrouille" me fascinent !

Enfin, n'oubliez pas que le smartphone est dangereux.
En 2017 il y a eu plus de morts par selfies que par attaques de requins.

Faire de l'argentique aujourd'hui est certainement plus facile qu'il 8 ans. Il y a plus de labos je trouve, peut être qu'une simple illusion. En tout cas, c'est bien si tu refais de l'argentique. Sinon le smartphone est dangereux pour la santé : ça absorbe 90% du cerveau humain  ;D

Fred_G

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 813
  • Avant, j'étais Pabo. Maintenant, ça va mieux ;)
    • Frédéric GUIDONI - Photographe
Je ne comprends pas l’attitude du modérateur qui supprime ma réponse à cette attaque grossière

Réponse très correcte de plus
Non. Dire à quelqu'un qu'il n'est pas légitime à donner son avis n'a rien de correct.

VentdeSable

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 874
  • Sexe: Homme
  • Tout est plus facile avec un canon de marine...
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #144 le: mai 16, 2018, 14:03:35 »
Il faut que tu arrêtes de dire n'importe quoi

Hum... j'ai l'impression que pour le moment ce n'est pas lui qui dit n'importe quoi.

Relisez votre réponse. Je ne sais pas si elle est correcte (lire j'ai ma petite idée sur la question mais je ne voudrais pas déclencher de polémique), mais je sais qu'elle est agressive, comminatoire et accusatrice.

Son but unique est de rabaisser l'interlocuteur et ainsi le faire taire. De plus, elle a un avantage qui est d'éviter de répondre à la question. On aurait aisément pu concevoir que vous aviez fièrement fait les beaux arts, mais cette esquive nous pousse à nous demander si vous avez même terminé cette formation.

Nous sommes maintenant habitués à vos techniques de réponse aux questions qui vous gênent. Il y a celle que l'on vient de voir, celle qui consiste à déformer les propos pour leur faire dire ce qui vous plaît, celle qui consiste à changer radicalement de sujet ou encore de faire semblant d'ignorer la question. Plus toutes leurs dérivées. J'allais oublier : les maladroites tentatives de discréditation...

Toutes ces techniques ont un point commun : elle créent une diversion vous évitant d'argumenter sur la bêtise que vous venez d'écrire ou de répondre à une question souvent banale.

Rien de surprenant à ce que tous les sujets où vous intervenez soient à "géométrie variable" ! Je ne connais pas les statistiques de CI, mais quand vous n'interveniez pas, les taux de coupe-sombres étaient quand même plus... infimes.

Est-ce du à votre personnalité ? Oui sûrement. Le forum est-il votre défouloir ? C'est votre compagne ou votre compagnon qui peuvent le dire...
Moi je crois tout le contraire. C'est pour cela que je continue malgré toutes vos rebuffades à vous apporter les réponses qui vous manquent. Les explications à vos erreurs. Parce que je sais que tout au fond de vous même vous en êtes demandeur.

Je ne doute pas qu'un jour vous arriverez à gérer vos contrastes (vous savez les noirs trop noirs et les blancs trop blancs et rien entre les deux), vos cadres, votre rigueur de prise de vue, et peut-être même vos choix de sujets. Et là, naturellement, sans qu'il ne soit nécessaire de vous le demander, d'elles-même vos publications vont diminuer en quantité et augmenter en qualité sur la section argentique du forum.

Et, qui sait (là je fais mon Dookys avec le ciba) peut-être qu'un jour, vous ne sortirez pas une nouvelle émulsion, mais vous deviendrez simplement gentil.

J

VOIJA

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 604
  • Sexe: Homme
i je fais des photos, c'est pour mon plaisir personnel, un moment de prolonger des instants ou de matérialiser des émotions.

Que je n'aies pas le dixième du quart du talent de HCB m'importe peu. D'ailleurs, les photographes qui m'ont le plus influencé ces dernières années, ce serait plutôt du côté de Depardon, Sugimoto, etc, qu'il faudrait les chercher. Et, là encore, je ne cherche pas à leur faire concurrence : juste être moi, si j'ose dire... ramener les images qui me plaisent (et tant mieux s'il arrive qu'elles plaisent à d'autres).
Après, un appareil photo, qu'il soit argentique ou numérique, reste un appareil photo (juste un outil). Je ne vois pas en quoi se servir d'un APN signifierait qu'on bâcle la PdV ou qu'on se repose sur les automatismes ou la cadence rafale...

Salut Verso
Quel est cet objet gris à l'arrière du boitier sur la photo?
Ah oui, un compte-fil pour en plus de l'effet loupe du live view, ben dis-donc, quel matos ;D ;D

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 98 061
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #146 le: mai 17, 2018, 08:38:08 »
Salut Verso
Quel est cet objet gris à l'arrière du boitier sur la photo?
Ah oui, un compte-fil pour en plus de l'effet loupe du live view, ben dis-donc, quel matos ;D ;D

C'est une loupe Schneider x4 (qu'on m'avait prêté pour l'occasion : c'était une sortie "PC-E" au Havre avec un pote).

Comme j'ai la même (en noire...  ;-), je fais en sorte de ne pas l'oublier quand je fais ce type de PdV, désormais.

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 699
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #147 le: mai 17, 2018, 20:40:13 »
[mode Charriage On]
C'est bien la peine d'avoir un reflex... Pff, tu vises sur l'écran arrière comme tata Ginette :)
Mais tout cela sera bientôt oublié avec l'EVF du prochain Nikon mirrorless ;)
[mode Charriage Off]

Verso92

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 98 061
  • Sexe: Homme
  • Expert en bavardages
    • La galerie photo de Verso
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #148 le: mai 17, 2018, 21:15:57 »
[mode Charriage On]
C'est bien la peine d'avoir un reflex... Pff, tu vises sur l'écran arrière comme tata Ginette :)
Mais tout cela sera bientôt oublié avec l'EVF du prochain Nikon mirrorless ;)
[mode Charriage Off]

Le viseur n'est pas suffisamment précis, souvent, en MaP manuelle...  ;-)

luistappa

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 6 699
  • Sexe: Homme
  • www.flickr.com/photos/luis_tappa/
    • Ma Galere Flickr
Re : Prise de becs - "Le numérique c'est pas d'la photo" [Fil séparé]
« Réponse #149 le: mai 17, 2018, 23:55:43 »
Comme toi, quand j'ai le temps j'utilise le LV mais en zoomant, j'ai quand même une vrai question : Quel est l'avantage de la loupe par rapport au zoom?

En fait même utilisable si sa bouge, je l'avais vu venir de loin, pré-MaP sur le bitume. f/2.8 quand même, j'ai assuré, pas oser f/2.
Ove cream seller by luis tappa, sur Flickr