Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: DIGISCOPIE: Mode d'emploi  (Lu 36153 fois)

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« le: février 13, 2008, 21:37:10 »
Bonjour à tous,

Plusieurs d'entre vous ont souhaité avoir des précisions sur la manière de procéder en digiscopie.
Je vais donc essayer en quelques lignes d'expliquer le modus operandi.
Rappelons d'abord que la digiscopie est une technique qui consiste à associer (via des bagues d'adaptation) une longue-vue et un appareil photo numériqe compact. Ce dispositif permet de bénéficier d'un fort pouvoir de rapprochement grâce d'un part  à l'oculaire de la longue-vue (x20 ou zoom x20x60) et d'autre part grâce au zoom de l'APN (x4 le plus généralement). La focale ainsi obtenue serait de 2000 mm à 2500 mm ! Cela permet d'approcher les oiseaux dans la limite de leur distance de fuite et surtout de ne pas les déranger.
C'est une technique récente qui est née en 1999 seulement , date à laquelle Laurence POH, photographe mélanésien passionné par les oiseaux, eut l'idée d'associer et d'utiliser ensemble ces deux appareils.

Personnellement, j'utilise la longue-vue KOWA TSN 884 (TSN 824 auparavant)  dotée d'un oculaire zoom x20x60 et le NIKON Coolpix 4500 et quelques fois le Coolpix 995 (soit respectivement 4 et 3 millions de pixels, ce qui est bien suffisant...)

illustration par l'image:



On peut voir qu'il faut un pied solide et bricoler quelques accessoires: un pare-soleil d'écran, coller un niveau et de quoi fixer le viseur point-rouge (les fabriquants de matériel ne pensent jamais à ce genre de choses !). Je n'utilise plus de déclencheur souple car je trouve qu'on a davantage de sensibilité avec le bout d l'index.

fixation viseur point rouge:


pare-soleil d'écran (indispensable car on est toujours dos au soleil)


Pour faire de bonnes images, il n'y a pas de secret: il faut d'excellentes optiques tant sur la longue-vue qui doit être apochromatique que sur l'APN qui doit être également de bonne qualité. Il faut aussi beaucoup de doigté  car il faut absolument soigner la mise au point (qui se fait à vue sur l'écan de l'APN !) qui est 100% manuelle et se rappeler qu'il n'y a pas de stabilisateur d'image. La photographie à l'ancienne en quelque sorte...
Ensuite, c'est une question de pratique et d'expérience. Les premiers résultats sont toujours décevants mais il faut savoir persévérer et ne pas se décourager.

Concrètement, on pratique comme ceci:
1. repérage de l'oiseau (à vue ou aux jumelles)
2. allumer le viseur point rouge et viser
3. jouer avec beaucoup de sensibilité sur la mollette de mise au point de la longue-vue pour obtenir sur l'écran de l'APN  l'image la plus nette possible
4. cadrer
5. déclencher sans bouger
6 refaire la mise au point si l'oiseau a bougé
7. déclencher

Et ainsi de suite jusqu'à ce que l'oiseau s'envole, sachant qu'il faut refaire  la mise au point continuellement vu le peu de profondeur de champ que l'on a.

Pour les porteurs de lunettes comme moi, il faut rajouter: mettre les lunettes, enlever les lunettes, remettre les lunettes, enlever les lunettes, etc...

Voilà, j'espère en quelques mots vous avoir fait comprendre comment on  fait de la digiscopie. N'hésitez pas à poser des questions pour avoir des éclaircissement sur tel ou tel point.

Amicalement

"être simple pour être vrai"

Polygraphe

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 251
  • Sexe: Homme
    • Philippe LAGABBE Photographies Nature
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #1 le: février 13, 2008, 22:51:43 »
Merci Roland pour les infos.
Question, tu t' en doutes...un super bon bricoleur peut il réussir le couple lunette -reflex numérique ?
L'instant, rien d'autre.

marco68

  • Très actif
  • *
  • Messages: 173
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #2 le: février 14, 2008, 07:30:45 »
Merci Roland! C'est vraiment super sympa ,ce que tu partages ! amicalement, Marc
L'Homme appartient à la terre

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #3 le: février 14, 2008, 08:19:20 »
Merci à vous deux. Pour Polygraphe, sans être bricoleur, on peut très bien adapter une
longue-vue et un réflex (avec ou sans objectif 50 mm ouvrant à f/1,8 ou f/1,4)). Il suffit pour cela de se procurer, dans la marque de la longue-vue (Swarovski,Leïca, Nikon, Kowa etc...) les bagues d'adaptation nécessaires. On perd en puissance de grossissement mais on gagne en qualité d'appareil photo (sensibilité iso, capteur, possibilité de rafales, etc...). La focale obtenue avec un réflex (coefficient multiplicateur x1,5 ) et une longue-vue est:
- avec objectif 50 mm: 2000 mm 
- sans objectif 50 mm: 1200 mm
"être simple pour être vrai"

Croco

  • Très actif
  • *
  • Messages: 221
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #4 le: février 14, 2008, 18:32:50 »
Merci Roland pour toutes ces infos.

Ayant un peu pratiqué l'astrophoto je trouve qu'il y a pas mal de similitudes entre les deux pratiques.

Je ne sais pas quel est le diamètre des oculaires des longues vues terrestres mais il existe tout un tas d'accessoires astro qui pourraient, me semble-t-il, être adaptables à la digiscopie.

Dans le temps, j'avais acheté une bague permettant de fixer mon powershot G3 sur un occulaire de lunette astro ce qui me permettait de faire de l'astrophoto en afocale avec un APN compact.

Je crois aussi que certains pratiquent la digiscopie avec des reflex et une bague T. La nouvelle fonction de live view avec zoom 10x permet sans doute de bons résultats au niveau de la MAP.

Et je pense qu'on peut augmenter le grossissement des reflex en utilisant un téléconvertisseur à tirage variable (je sais, le nom est barbare) et/ou une lentille de barlow. Le montage, en astro, consiste à mettre le téléconvertisseur à la place de l'oculaire, l'oculaire dans le téléconvertisseur puis à fixer le boitier sans objectif sur le téléconvertisseur à l'aide d'une bague T. Après, on peut aussi empiler les lentilles de barlow pour encore augmenter la focale résultante.

J'ignore si tous ces montages sont possibles en digiscopie mais ça n'est surement qu'une question de bricolage, de bagues d'adaptation et tutti quanti. En tout cas, les principes de base me semblent similaires.

Bien sur, l'empilage des différentes formules optiques et l'augmentation du tirage réduisent la qualité optique et surtout la luminosité. Mais il doit bien exister un équilibre entre ces différents paramètres.

A mon avis, la plus grosse différence (et la plus grosse contrainte) vient du fait que les astres ne bougent pas (sous réserve qu'on aie un moteur de suivi) et les pauses peuvent atteindre plusieurs secondes (ou même plusieurs heures). Les oiseaux nécessitent des temps de pause bcp plus courts et la luminosité devient donc critique, sans parler du piqué. Donc, n'ayant jamais essayé ces différentes recettes astro en digiscopie, je me demande si c'est possible et quelles en sont les limitations.

Donc, Roland, as-tu déjà entendu parler de digiscopeurs qui utilisent toutes ces sortes de montages et à ta connaissance, ces montages sont-ils possibles et donnent-ils des résultats corrects ?

Normalement ça devrait être possible en remplaçant la longue vue par une lunette astro puisque j'imagine que la seule différence fondamentale entre les deux objets est que la longue vue intègre un redresseur d'image.

Amicalement

Croco

FVDB

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 345
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #5 le: février 14, 2008, 21:32:55 »
Question naïve sans doute: comment se fait la mise au point sur l'appareil photo ?  Autofocus débrayé ?  En manuel réglage sur l'infini ?

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #6 le: février 14, 2008, 22:00:00 »
Pour Croco: Oui, certains digiscopeurs utilisent une lunette astro. Le résultat est assez bon à moyennement bon, ce qui veut dire que jusqu'à présent ça ne vaut quand même pas une bonne longue-vue de qualité... De plus, ça ne doit pas être très pratique de trimbaler tout ce matériel plutôt lourd sur l'épaule lors des sorties sur le terrain.

Pour FVDB: Non, l'autofocus n'est pas débrayé mais il faut d'abord faire une bonne mise au point (manuelle)  sur la longue-vue avant de déclencher à mi-course. Toutefois, une variante consiste à d'abord déclencher à mi-course pour engager l'autofocus et de faire ensuite la mise au point sur la longue-vue. Quand c'est net sur l'écran de l'APN, on appuie sur le déclencheur.
"être simple pour être vrai"

FVDB

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 345
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #7 le: février 17, 2008, 20:55:25 »
Merci pour cette précision. Autre petite question tout aussi naïve: quelle focale sur le compact ?  Mini, Maxi, intermédiaire ?

A noter que j'ai vu récemment au Marquenterre une guide nature déposer son compact Casio sur sa longue-vue et en tirer une photo correcte (du moins sur l'écran dudit compact !).

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #8 le: février 17, 2008, 21:43:04 »
Autre petite question tout aussi naïve: quelle focale sur le compact ?  Mini, Maxi, intermédiaire ?

Mode macro et zoom au maximum pour éviter le vignetage. Toutefois, selon les cas et pour des sujets de grande taille comme par exemple le Héron,  on peut légèrement dézoomer.
"être simple pour être vrai"

FVDB

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 3 345
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #9 le: février 18, 2008, 09:04:24 »
Un grand merci, il va falloir que je tente le coup. J'ai une longue-vue Kenko et un Canon A85 qui fonctionnent pas trop mal séparément, je n'ai jamais tenté l'accouplement ...

jeanbart

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 19 835
  • Sexe: Homme
    • jbt-sport
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #10 le: février 18, 2008, 09:19:46 »
Est ce qu'il ne manque pas sur les photos la télécommande (souvent filaire) pour éviter le flou de bougé au déclenchement avec une focale comprise entre 2000 et 2500?

Bonne journée à tous.
JeanBart
La Touraine: what else ?

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #11 le: février 18, 2008, 10:58:36 »
Non. J'utilisais l'an dernier un déclencheur souple que j'ai enlevé pour déclencher aujourd'hui
 "à mains nues" si je puis dire. Je trouve qu'on a plus de sensibilité au bout du doigt sur le déclencheur. Et je ne vois pas de différence de "flou" entre ce que je faisais l'an dernier et ce que je fais maintenant. Je crois même que j'ai moins de déchets. Si l'ensemble longue-vue + APN est bien solidaire et bien maintenu sur le pied, il n'y a aucun problème.
"être simple pour être vrai"

midem

  • Actif
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #12 le: février 19, 2008, 14:05:19 »
Encore merci pour les infos.

Est il possible de préciser un peu l'usage de la diode laser?
Si tu vois l'oiseau correctement sur l'écran de l'APN à quoi sert le laser?
Le viseur laser est il utile avec une longue vue coudée?


Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #13 le: février 19, 2008, 14:29:56 »
Le viseur point-rouge sert précisément à... viser ! Car sur une longue-vue il n'y a pas  de viseur.
Ici, on allume une petite diode (croix rouge ou point rouge) qui vient s'afficher sur l'écran transparent du viseur . Lorsque le sujet est pile sur la croix rouge il est également pile plein écran de l' APN (ou en plein milieu de l'oculaire pour celui qui ne ferait que de l'observation).
C'est un accessoire primordial, essentiel, indispensable et qui fait gagner beaucoup de temps et de précision  dans la visée. Ce viseur est également (sinon plus) indispensable sur une longue-vue coudée. Le seul petit problème est la fixation qu'il faut souvent bricoler  soi-même car les constructeurs n'on rien prévu pour cela.
Il faut bien entendu  le pré-régler (boutons  droite/gauche  et haut/bas) auparavant sur une cible fixe.
2 images pour illustrer:
"être simple pour être vrai"

midem

  • Actif
  • *
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #14 le: février 19, 2008, 16:22:15 »
Si je comprends bien en voyant la dernière photo, c'est bien la croix qui sert de centreur et pas un hypothétique rayon laser qui atteindrait la cible (l'oiseau) visé(e).

En matérialisant ainsi ton centre de visée, tu est toujours sûr que ton oiseau est bien au centre de la visée et surtout de l'autofocus du cooolpix.

Ceci évite aussi de devoir sans arrêt désaccoupler la lunette de l'appareil photo pour viser d'abord puis réajuster l'ensemble en vitesse en risquant de tout faire bouger...

Si Si...je parle d'expérience car je digiscope depuis deux trois ans...avec des résultats décevants à mon point de vue. C'est génial pour l'identification des oiseaux mais les résultats photos sont moins bons.

Je vais aussi essayer le cache que tu fixes sur l'écran car en effet le soleil est toujours dans le dos et la visée est alors impossible car l'écran de l'APN parait noir.

Que penses tu de l'idée d'adapter un petit lecteur de diapo avec une loupe x2?


Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #15 le: février 19, 2008, 17:28:38 »
Si je comprends bien en voyant la dernière photo, c'est bien la croix qui sert de centreur et pas un hypothétique rayon laser qui atteindrait la cible (l'oiseau) visé(e
Oui, bien évidemment. Il n'y a aucun rayon qui "touche" l'oiseau (cela le ferait fuir d'ailleurs). Ce n'est pas un rayon laser comme dans les films  policiers. C'est juste un voyant lumineux qui permet, par transparence, de viser les 2 yeux ouverts et d'être très précis. C'est à l'origine un accessoire pour chasseurs.
Que penses tu de l'idée d'adapter un petit lecteur de diapo avec une loupe x2?
Je ne te le conseille pas car ça risque de "pixelliser" l'image sur l'écran. Il existe d'ailleurs un dispositif identique (loupe) conçu pour les Coolpix. Mais tous les utilisateurs l'ont abandonné...
"être simple pour être vrai"

meurise

  • Discret
  • *
  • Messages: 2
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #16 le: février 19, 2008, 20:45:32 »

pour compléter ce qui à été dit:
pour avoir des photos CORRECT en digiscopie il faut avoir une très bonne longue vue et un apn compact COMPATIBLES (qui ne vignette pas avec l'oculaire) pour l'heure très peut d'appareils récents sont compatibles.
Et encore moins d'appareils récents dispose d'un filetage pour y vissé un adaptateur (seule le nikon  p5100 dispose d'un filetage). D'autres comme le fuji f30 ou certains panasonic peuvent s'adapter en bricolant ou avec des adaptateur universel.

la digiscopie avec réflex et compliqué aussi puisqu'il fait monté en sensibilité >800 iso pour avoir une vitesse assez importante. Il faut utiliser un 50 f/1.8 ou 1.4. L'inconvénient c'est les taches noires sur les photos causé par les poussières sur l'oculaire de la longue vue ou l'objectifs même (il faut tenir ses instrument très propre).

Pour pratiquer la digiscopie une longue vue coudé un plus pratique et encore plus pour l'observation (mon poin de vue). Le viseur n'est pas très utile, contrairement au déclencheur souple qui est crucial pour avoir des photos net! Vous pouvez avoir des exemples et des précisions sur mon site : http://digi.photo.free.fr
une loupe est pratique pour les petits écrans mais pour les écrans 2.5 pouces ou + mieu ce n'est pas obligatoire!


canopé

  • Très actif
  • *
  • Messages: 151
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #17 le: février 20, 2008, 09:47:01 »
rolland ripoll bonjour ,et merci pour ces explications ,faire un reglage du rayon rouge auparavant sur une cible fixe ok mais
selon la distance de prise de vue faut il la regler a chaque fois ou est elle parralele a la longue vue une fois pour toute apres
ce parametrage? (question surement bete mais sans etre chasseur a part d'images bien sur un tireur doit regler son viseur
a chaque changement de situation , la hausse ecxt...),si ce reglage s'avere definitif autant le bricoller soi meme sans passer
par la case accessoires de chasse?

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #18 le: février 20, 2008, 10:30:24 »
Non, le réglage est fait une fois pour toutes (il y a des vis de blocage pour la hauteur et la dérive mais vérifier simplement de temps à autre). Il n'y a rien à changer selon la distance de prise de vue. Si tu peux "bricoler" un viseur aussi performant que le viseur point-rouge et à moindre coup, pourquoi pas mais j'en doute. Le mieux c'est que tu ailles voir concrètement, dans un magasin ou sur internet, à quoi ressemble un viseur-point rouge.
un lien pour te donner une idée:
http://outdoor.cariboom.com/produit/zoom.asp?p=1183
"être simple pour être vrai"

bichoc

  • Très actif
  • *
  • Messages: 205
  • Sexe: Homme
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #19 le: février 20, 2008, 18:51:49 »
Bonsoir,

Est--ce que le CP4500 est le mieux adapté pour ce genre de photos ?
Est-il recherché en occasion ?
A combien se négocie t'il ?

Je sais je n'ai que des questions . . .
Merci
A+

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #20 le: février 20, 2008, 19:07:38 »
Oui, le Coolpix 4500 mais aussi le Coolpix 995 (que j'utilise du reste en ce moment) sont les appareils les mieux adaptés parce qu'ils ont un zoom interne ce qui permet un meilleur assemblage à la longue-vue et élimine pratiquement tout problème de vignetage. Mais il n'a que 4 millions de pixels (3 millions pour le 995, la préhistoire !), un tout petit écran et est assez lent...

Oui, il est encore recherché en occasion par certains (comme moi )qui n'ont pas encore trouvé son remplaçant (Coolpix 5100 ?).
Oui, il y a parfois des annonces sur les forums ou même sur e-bay.
Il faut compter environ entre 150 et 250 euros (peut-être un peu moins), selon l'état et le nombre de déclenchements.
"être simple pour être vrai"

Phil_C

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 648
  • Sexe: Homme
  • Photographe et astronome amateur
    • Le site de Philippe Coni
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #21 le: février 21, 2008, 19:22:33 »
Utilisation de matériel Astro pour digiscopie:
J'ai testé une configuration a base d'une lunette Williams Optic Fluorite de 80 mm et 555 mm de focale (Avec son viseur point rouge) et un Reflex numérique (Focale équivalente 800 mm, champ mesuré en astro: 3°)
L'ouverture est de 6.9, ce qui permet de prendre au 1/640eme à 200 ISO. Le tout est monté sur un trépied photo.
Test en visant un pin maritime (Plein cadre et Crop)

Phil_C

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 648
  • Sexe: Homme
  • Photographe et astronome amateur
    • Le site de Philippe Coni
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #22 le: février 21, 2008, 19:25:12 »
Deuxième essai sur une palombe, j'ai pas trouvé mieux devant chez moi, mais je suis prêt pour aller au Teich (Réserve d'oiseaux sur le bassin d'Arcachon)

Phil_C

  • Super actif
  • *
  • Messages: 1 648
  • Sexe: Homme
  • Photographe et astronome amateur
    • Le site de Philippe Coni
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #23 le: février 21, 2008, 19:29:51 »
Coté grossissement, avec une bonne lunette Apo, on peut pousser le grossissement a la limite du pouvoir séparateur théorique. Photo de Saturne, focale équivalente 3600 mm en utilisant deux barlow Powermate. A noter le piqué et l'absence de chroma.

Roland Ripoll

  • (Loggué sous identité réelle)
  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 11 178
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : DIGISCOPIE: Mode d'emploi
« Réponse #24 le: février 21, 2008, 20:22:47 »
La photo des Saturne est impressionnante ! Les exemples que tu nous montres (branche de pin) sont prometteurs...
"être simple pour être vrai"