accueil Les infos Pentax KP

Pentax KP

17914
Partager
Pentax-KP-noir

KP: le nouveau Pentax APS-C haut de gamme

Pentax vient d’annoncer la commercialisation fin février d’un nouveau reflex à capteur APS-C. Avec son allure de petit K1, le KP a fière allure et sa fiche technique devrait combler le photographe expert : un capteur stabilisé de 24,3 Mpix de définition, un autofocus à 27 collimateurs, un obturateur mécanique qui monte au 1/6000s (1/24000s en mode électronique). On peut ajouter à cela la construction tout-temps et une ergonomie bien pensée. Il remplacera à terme le Pentax K3 II et sera livré en deux coloris noir et champagne. La poignée accessoire (BG7) ne sera disponible qu’en noir (prix non connu actuellement). Le prix de vente de l’appareil nu est de 1300€ (livré avec les trois bosselages).

Ses arguments pour séduire les experts

Pentax KP et son grip

Le revêtement du Grip visible sur la photo ci-dessus n’est la version définitive. La poignée présentée par Pentax est un modèle de pré-série. Il sera granité comme celui de la poignée de l’appareil.

Le capteur qui équipe le KP est stabilisé et sa définition est de 24,3 Mpix. Le module AF du K3 (Safox 11) est repris (27 collimateurs), mais l’algorithme de pilotage a été repensé et il est annoncé comme 40 % plus rapide que celui du K3. La cadence de déclenchement est à 7 i/s. Le processeur qui s’occupe de faire tourner tout cela est une nouvelle référence : Prime IV.
Le viseur couvre 100 % de la scène cadrée (Pentax soigne toujours ses viseurs) et l’écran arrière est inclinable mais non tactile. Il mesure 7,6 cm pour 920.000 points de définition. L’obturateur mécanique atteint le 1/6000 s et un obturateur électronique lui permet de déclencher jusqu’au 1/24.000 s. La connexion WiFi est possible et offre le pilotage l’appareil à distance et la récupération de ses images sur un smartphone.

L’appareil est compact (131 x 100 x 76 mm) et l’alliage de magnésium utilisé évite l’embonpoint (700 g en ordre de marche). La molette avant est placée verticalement et l’index la trouve facilement. Le déclencheur est plus en retrait que sur le K3, il tombe bien sous le doigt, mais il faut un temps d’adaptation. Pentax a repris le barillet que l’on trouve sur le capot du K1 et qui comporte des raccourcis pour régler certaines fonctions de l’appareil. Il suffit pour cela de placer le barillet sur la fonction choisie et de tourner la molette arrière (celle du capot). L’autre molette sert à régler la vitesse ou le diaphragme. Sur le barillet on dispose de trois positions C1, C2 et C3. On peut y affecter les fonctions utiles à sa pratique. Sur l’autre épaule de l’appareil, on trouve le barillet des modes d’exposition avec 5 modes utilisateurs.

La rédac' l'a déjà pris en mains…

L’appareil semble bien-né. La prise en main est agréable et la possibilité de changer le bosselage est une bonne idée. L’abondance de molettes peut rassurer ou faire peur, mais on trouve rapidement ses marques. Les fonctions de personnalisation de l’appareil sont nombreuses, seront-elles toutes utiles… on verra ! La possibilité de changer certaines fonctions du barillet supérieur est un vrai plus par rapport au K1. L’écran n’est pas orientable en tout sens comme sur ce dernier, mais simplement inclinable. Il est dommage qu’il ne soit pas tactile. Le viseur est spacieux, mais pas autant que celui du K1. Le flash intégré permet le pilotage des flashs distants. L’autofocus semble réagir vite mais il faudra attendre le test pour vérifier l’amélioration annoncée. Le capteur (origine Sony) ne devrait pas décevoir.

Un point nous fait tiquer : le prix. Les 1300 € demandé pour repartir avec l’appareil nous semblent exagérés. Face à ses concurrents directs que sont le Canon EOS 80D (1100 €) et le Nikon D7200 (1000 €), il va falloir qu’il montre lors du test, des avantages cachés. Et même chez Pentax il y a de la concurrence : le K3 II et ses 8 i/s est à 900 €.

On en parle déjà beaucoup, sur le Forum Pentax/Chassimages…

Avec plus de 20 millions de pages vues chaque mois, le Forum Chasseur d’Images
est le plus actif de tous les forums photo.
La lecture des fils de discussions est ouverte à tous. L’écriture de nouvelles participations nécessite une inscription (gratuite) préalable.

Forum Chasseur d'Images

SUIVEZ LES ACTUS SUR NOS RESEAUX SOCIAUX