accueil Vie culturelle Clique clac #3

Clique clac #3

953
Partager

Notre revue hebdomadaire de l’actualité de la photo en 10 liens triés sur le volet. Entre coups de pouce, coups de gueule et coups d’éclat.

> Aurélien Morissard signe la photo de Une du Time (édition européenne). L’occasion pour nous de saluer le travail d’IP3 Press, l’agence à laquelle il appartient et grâce à laquelle les lecteurs de Chasseur d’Images ont pu suivre de l’intérieur la campagne présidentielle.

> Le SNJ s’émeut d’une des dernières mesures prises par le gouvernement Cazeneuve, prélude d’une nouvelle baisse de revenus pour les photojournalistes.

> Sur le même sujet de la galère des photographes, Théophile Pillault donne la parole à différents acteurs de la profession (l’article vaut mieux que son titre v(a)indicatif).

> Les photos ont remplacé les mots, c’est ce que nous explique Xavier de La Porte dans une brillante chronique pour France Culture.

> Le grand reporter William Daniels raconte à Polka une de ses photos, réalisée dans la mine d’or de Ndassima (Centrafrique).

> Lancé en début d’année, le site Rendez-Vous Photo promet un “autre regard sur l’information” en offrant à ses abonnés leur dose de photoreportage quotidien. A découvrir (une partie du contenu est en accès libre).

> En demandant à des photographes d’interpréter des passages d’œuvres littéraires célèbres, Christophe Coffre, Thierry Grouleaud et Séverine Morel ont conçu l’une des plus étonnantes expositions du Mois de la Photo du Grand Paris. “Photo-Roman” est présenté à la Havas Gallery de Puteaux jusqu’au 31 juillet et se livre en larges extraits ici.

> De l’eau et de la lumière, il n’en faut pas plus à Ray Collins pour transcrire la beauté métallique des vagues. À découvrir en vidéo sur le site de L’Équipe.

> Johan Bihr (Reporters sans frontières) revient sur l’arrestation de Mathias Depardon en Turquie.

> Un petit cadeau pour finir. Contre une adresse mail, LensCulture vous offre un fascicule de 63 pages (format pdf) compilant les conseils et astuces des photographes de Magnum, le tout illustré par les clichés qui ont fait l’histoire de la coopérative. Ça ne se refuse pas!