accueil Vie culturelle Clique clac #6

Clique clac #6

857
Partager

Comme chaque semaine, faisons le tour du web en quelques liens choisis : du léger et du lourd, du complet et du court, et puis Magnum toujours.

> 70e anniversaire oblige, pas une semaine ne passe sans une nouvelle actualité liée à Magnum. Mercredi dernier, Arte a ainsi diffusé l’intéressant documentaire de Sophie Bassaler sur les liens qui unissent les photographes de la coopérative au monde du cinéma. A voir ou revoir sur Arte+7.

> Deep colorization, tel est le nom du logiciel créé par Richard Zhang. La particularité de l’outil ? Il permet de coloriser des images N&B de façon (presque) intuitive.

> Jeune photographe indépendant, Florent Quint a suivi les éboueurs du 9e arrondissement de Paris pendant plusieurs mois. Il raconte son expérience à Juliette Redivo.

> Vous reprendrez bien un peu de Cannes ? De Barbet Schroeder, minéral, à Juliette Binoche, méconnaissable, 39 portraits à tomber signés Stephan Vanfleteren.

> Le festival de La Gacilly débute ce week-end et on parle (presque) plus de son affiche maladroite que de sa remarquable programmation.

> Fisheye lance une pétition pour une meilleure représentation des femmes photographes dans les agences, les festivals et les médias.

> Vous voulez vous lancer dans la photo nature mais ne savez pas par où commencer ? La pétillante Myriam Dupouy vous dit tout (matériel, repérages, réglages, techniques spécifiques…) dans la nouvelle masterclass de Studio Jiminy (accès payant, mais un teaser est en ligne).

> Les archives perdues de Martin Munkacsi, des inédits de Weegee et bien d’autres pépites (200 000 tirages et documents d’époque) sont en consultation libre sur le site de l’International Center of Photography. Et si cela ne vous contente pas, rendez-vous sur Europeana Collections où vous attendent plus de 2 millions (!) de photos issues de diverses institutions européennes.

> Avis aux sériephiles : 15 ans après le lancement de The Wire, série quasi documentaire de David Simon sur la ville de Baltimore, J.M. Giordano est revenu sur les lieux du tournage.

> Pendant ce temps, Mathias Depardon attend toujours sa libération. 25 jours après son arrestation en Turquie, Anaïs Huet fait le point sur sa situation.