accueil Vie culturelle Clique clac #10

Clique clac #10

910
Partager

21 liens composent notre revue hebdomadaire du web photo, et il y en a pour tous les goûts : du grand reportage, du débat, du making of, des découvertes, du décryptage, un record et un coup de gueule. Bons clics !

> Après trois années passées à arpenter la frontière extérieure de l’Europe (depuis l’enclave espagnole de Melilla jusqu’à Ivalo, à l’extrême nord de la Finlande), Carlos Spottorno et Guillermo Abril ont compilé photos et observations dans un ouvrage-somme sur la question migratoire : La Fissure. Un drôle d’objet, entre BD et récit photographique, dont ils expliquent les ressorts au micro de la RTS.

> Qui était la “Migrant mother” photographiée par Dorothea Lange lors de la Grande Dépression ? “Today I found out” retrace sa vie en quatrième vitesse et nous apprend que Florence Owens Thompson (c’est son nom) a mal vécu cette surexposition soudaine. (via Konbini)

> Patrick Cockpit n’aime pas le mot “vernaculaire”, employé selon lui à tort et à travers pour décrire le travail de Walker Evans (actuellement exposé au Centre Pompidou).

> OpenEye, revue photo en ligne au contenu éclectique (pour ne pas dire déroutant), vient de sortir son second numéro.

> Parallèlement à la sortie du hors-série de Fisheye, Brigitte Patient a consacré son émission “Regarder Voir” (France Inter) à la place des femmes photographes. Avec pour invitées Sofia Fischer, Christine Ollier et Françoise Huguier (à retrouver ce mois-ci en portfolio dans C.I.).

> A ceux qui s’écharpent pour savoir si oui ou non un smartphone peut être considéré comme un appareil photo, on conseille d’aller jeter un œil au palmarès des 10e IPPAWARDS.

> Viril, surchargé, transpartisan, fringant, romanesque, quasi flippant, le portrait officiel du président Macron par Soazig de la Moissonnière suscite logiquement beaucoup de commentaires… et des détournements.

> Culturebox nous présente William Gedney, photographe né en 1932 à Albany, bien moins connu que ses amis Diane Arbus ou Lee Friedlander, et qui fait l’objet actuellement d’une vaste rétrospective au Pavillon populaire de Montpellier.

> Dans la série des records inutiles, Nikon a remporté celui du plus grand appareil photo humain.

> Miles Aldridge s’est inspiré des peintres de la renaissance pour réaliser la photo des acteurs de Game of Thrones qui figure en couverture du Time cette semaine.

> Entre rhinoplastie et balades en limousine, Lauren Greenfield documente la triste vie des nantis. À l’occasion de la parution de Generation Wealth, Julie Le Baron a interviewé la photographe américaine (et francophile).