accueil Vie culturelle Clique clac #14

Clique clac #14

881
Partager

Clique clac is back avec dans son sac de plage des disparitions en pagaille, de l’urbex, du rire, du sexe, de l’éclipse vintage et un retour sur les Rencontres d’Arles, le tout conclu par une chanson en apesanteur. A vos souris !

> Commençons par une mauvaise nouvelle, à savoir la disparition de “Regarder voir” dans la grille de rentrée de France Inter. Brigitte Patient s’en explique sur la page Facebook de l’émission et donne déjà rendez-vous aux auditeurs pour deux chroniques de 4 minutes 30 le samedi et le dimanche à 7h10. Maigre consolation…

> Rayon disparition toujours, on se souvient que Jerry Lewis incarna un photographe approximatif dans The Family Jewels. Autre madeleine photographique : ce sketch en roue libre avec Dean Martin.

> N’oublions pas non plus Arlene Gottfried, la “photographe chantante” décédée le 8 août dernier à 66 ans et à laquelle Dazed et Time ont rendu un juste hommage.

> Saviez-vous que l’on doit aux frères Langenheim les premières images d’une éclipse totale de soleil ? Cela s’est passé aux Etats-Unis le 26 mai 1854, comme nous l’apprend La boite verte.

> Après les mosaïques du street artist Invader à Paris, un nouveau cas de vol d’œuvres d’art a été signalé à Vichy qui concerne, cette fois-ci, Liu Bolin. Un comble pour un photographe qui a fait de la disparition son credo.

> Chaleur oblige, le nu est à l’honneur dans Chasseur d’Images et chez Konbini qui présente une série de la Californienne Sal Moriarty dans un esprit proche du travail de feu Ren Hang (la poésie ludique en moins). Dans un genre plus urbain, la série de Nikola Tamindzic “Fucking New York” vaut également le détour. Vous voulez passer à la vitesse supérieure ? On vous conseille cette interview de Sophie Ebrard où la photographe raconte les coulisses de “It’s just love”, reportage au long cours réalisé sur des plateaux de films pornographiques.

> Aux amateurs d’urbex Télérama donne cinq lieux du Grand Paris à explorer.

> Buzzfeed a interrogé les photographes qui se cachent derrière les pires clichés des banques d’images.

> Tandis que les Rencontres d’Arles se poursuivent, le site du festival met en ligne les événements qui ont marqué la semaine d’ouverture, parmi lesquels cette soirée consacrée à Joel Meyerowitz. A écouter également la très intéressante masterclasse donnée par Marie Bovo au micro de France Culture.

> “What will remain of us other than photographs we buried on the moon ?” se demande Superpoze dans la bien nommée “A photograph” qui s’écoute et se regarde ici.