accueil Vie culturelle Clique clac #17

Clique clac #17

695
Partager

Un lien vaut mieux que deux tu l’auras…

> Tracks, programme emblématique d’Arte sur les cultures alternatives, fête ses 20 ans cette semaine. Sur le site de l’émission, on trouve des rediffs en pagaille dont quelques reportages sur la photographie, comme celui consacré à Greg Crewdson, photographe pour le moins iconoclaste qui n’hésite pas à dire face caméra : “En fait, j’aime pas prendre des images, je ne possède même pas d’appareil photo.”

> Faye Dunaway et Warren Betty les ont incarnés, Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot les ont chantés. Bonnie & Clyde font aujourd’hui l’objet d’une exposition à la galerie PDNB de Dallas. Exposition sanglante puisqu’elle se focalise sur les derniers jours du duo. Les quelques images visibles sur L’Œil de la Photographie en donnent un avant-goût. Avant une présentation en France ?

> Visa pour l’Image se termine ce week-end, mais la remise des prix a déjà eu lieu. Laurent Van der Stockt a remporté le Visa d’Or “News” pour sa couverture de la bataille de Mossoul, reportage qu’il racontait (entre autres) le 6 septembre dernier au micro de Marie Richeux. On citera également Vlad Sokhin, récompensé par le Visa d’Or de l’information numérique pour “Warm waters : Kamchatka”, copieux webdocumentaire autour de la question du changement climatique.

> En contrepoint, cette interview du grand reporter Noël Quidu (mini-bio ici) apporte son lot d’enseignements sur les difficultés du métier de photojournaliste à l’heure d’Internet, aussi bien sur le plan économique que sur celui de la numérisation et de l’archivage des images.

> Elle voulait être photographe de guerre, mais c’est un autre théâtre qui a finalement happé Cha Gonzalez, celui de la vie nocturne. Entre extase et excès, sa série “Abandon” touche juste.

> C’est ce qu’on appelle surfer sur l’actualité. Au moment où Apple lance son nouvel iPhone, l’hebdomadaire américain Time survend publie un portfolio entièrement réalisé avec ledit smartphone. Le plus intéressant dans cette histoire est sans doute que Luisa Dörr, la photographe, ait été repérée grâce à Instagram.

> Riche de 12000 pièces, la collection de livres photo de Martin Parr rejoint la Tate.

> Restons chez nos voisins d’outre-Manche avec ce projet d’envergure lancé par le British Journal of Photography : dresser le portrait annuel du peuple britannique dans toute sa diversité en faisant appel aux principaux concernés, les Britanniques eux-mêmes. 8000 photos ont été reçues par le magazine qui en a sélectionné 100 pour l’exposition “Portrait of Britain” présentée, comme un juste retour, dans les gares, les rues et les centres commerciaux du Royaume-Uni. Les 100 portraits sélectionnés sont visibles ici.

> On connaissait le land art, on connaissait le sténopé, mais on ne pensait pas que l’un pouvait servir l’autre. Les Californiens Adam Donnelly et David Janesko fabriquent des appareils photo rudimentaires mais fonctionnels à partir de ce que leur donne la nature.

> A propos de nature, le Bird Photographer of the Year vient de dévoiler son palmarès 2017. En un mot : spectaculaire.

> Poursuivons (et concluons) dans le registre animalier avec ce portrait de William Wegman, LE photographe des braques de Weimar.