accueil Vie culturelle Clique clac #20

Clique clac #20

470
Partager

Autant vous prévenir, ce 20e “Clique clac” ne fait pas dans la légèreté : torture, maladie, enterrement, hommage posthume. Noir c’est noir… mais il y a de l’espoir !

> Profitons de la sortie de son nouveau recueil, le pimpant Cholitas (plus d’infos ici), pour saluer le travail de Delphine Blast, jeune photographe (à peine 30 ans) qui a quitté la carrière diplomatique qui lui était promise pour assouvir ses envies de reportage. Envies très variées qui l’ont conduite à s’intéresser, avec un même bonheur, au rituel de la “Quinceañera“, aux hommes battus, aux personnes touchées par un angiome ou encore aux retraités.

> “Yes, we scan !” Tel est le slogan des Nivaux, duo d’artistes qui avait fait parler de lui l’an dernier en copiant-collant le passage piéton d’Abbey Road sur le parvis du Centre Pompidou. A l’occasion de la “Nuit Blanche 2017“, les voici de retour avec un projet nettement moins pop mais bien plus fort : “Cross the scan – S21“, soit l’exacte réplique d’une des salles de torture de la prison S-21 qui a servi le génocide des Khmers rouges au Cambodge. L’œuvre est à découvrir ce samedi 7 octobre dans la cour de la Bibliothèque historique de la ville de Paris.

> Avant sa présentation à la foire européenne d’art contemporain St-art (à Strasbourg, du 17 au 20 novembre), découvrez l’Iris project de Felix Mayrl et Olivier Colin.

> Tous les grands reporters vous le diront, dans les régions en guerre il n’y a pas d’articles, pas de tournages, pas de photos possibles sans un fixeur. Le Prix Bayeux-Calvados rend hommage à l’un de ces hommes invisibles, Bakhtiyar Haddad, disparu en juin dernier.

> A chaque semaine son concours. Cette fois, il s’agit des Arcaid Awards, soit les plus belles photos d’architecture de l’année.

> Sarah Moon, Françoise Nyssen, Raymond Depardon, William Klein, Harry Gruyaert, Jack Lang et bien d’autres étaient lundi au Père-Lachaise pour un dernier au revoir à Robert Delpire.

> Texte inspiré de Paulina Gauthier-Mons qui donne une furieuse envie de se (re)plonger dans Istanbul, souvenirs d’une ville, roman autobiographique (?) d’Orhan Pamuk, réédité par Gallimard dans une version enrichie de 230 photos.

> Google a annoncé le lancement prochain de Clips, un appareil photo intrusif miniature doté d’une intelligence artificielle, lui permettant par exemple de se déclencher automatiquement quand un sourire est détecté.

> Dorothy-Shoes a appris en 2012 qu’elle était atteinte de la sclérose en plaques. Elle a décidé de faire de cette maladie le sujet de son nouveau projet photographique, une galerie d’autoportraits distanciés à découvrir dans un livre tout juste paru aux éditions Actes Sud, ColèresS Planquées.

> C’est officiel, la mention “photographie retouchée” devient obligatoire (du moins pour ce qui concerne les silhouettes artificiellement amincies). On peut s’en réjouir… et même en rire (si la vidéo tarde à démarrer, allez directement sur le compte Twitter des intéressés à la date du 3 octobre).