accueil Vie culturelle La tentation de Venise

La tentation de Venise

838
Partager

Les stages photo des Rencontres d’Arles, qu’ils se déroulent durant le festival ou pendant les vacances de Pâques, couvrent un large spectre, l’idée étant de confier leur direction à des signatures variées de la photographie contemporaine. Le succès de ces sessions a poussé les organisateurs à exporter le concept.

Ainsi est né “Venezia Photo”, événement copiloté par les Rencontres d’Arles, l’Association pour la Diffusion de l’Art Photographique (ADAP) et l’île de San Servolo. Du 16 février au 5 mars 2018, cette dernière accueillera, à dix minutes de la place Saint-Marc en vaporetto, une cinquantaine de masterclasses animées par des professionnels de renom. Entre autres pointures, on citera Claudine Doury, Laurent Baheux, Olivier Föllmi, Éric Bouvet, Vee Speers ou Diana Lui.

Ile de San Servolo, lagune de Venise © Gaspar Matheron (photo de présentation “Nuit vénitienne” © Laura Lalvée)

Selon le niveau du stagiaire, Venezia Photo propose deux formules : 4 jours (public amateur et amateur éclairé) ou 6 jours (public confirmé). 12 à 15 participants sont prévus par masterclass et chaque session inclut une soirée animée par un “Grand Master”, titre pompeux derrière lequel se cachent Jean-Marie Périer, Peter Lindbergh, Oliviero Toscani, Peter Knapp, Peter Lindbergh ou Yann Arthus-Bertrand.

Si vous êtes à la recherche d’un petit cadeau de dernière minute pour faire plaisir à votre grand-oncle, Venezia Photo n’est pas la solution la plus raisonnable financièrement. Il vous en coûtera 1250 € pour une masterclass de 4 jours (incluant chambre simple et pension complète) et 1900 € pour la version 6 jours.

Le détail des photographes et tarifs est à retrouver sur venezia-photo.com.