accueil Vie culturelle Clique clac #35

Clique clac #35

1306

Le Festival d’Angoulême débute aujourd’hui, l’occasion de rappeler que BD et photo font bon ménage. Sans remonter à l’incontournable Photographe du trio Guibert/Lefèvre/Lemercier, ces dernières saisons ont vu la sortie de biographies dessinées de Capa et Weegee (instructives à défaut d’être originales), l’émergence d’une collection en lien direct avec Magnum Photos, la parution de La Fissure, OVNI à mi-chemin entre la BD, le grand reportage et le roman-photo, sans oublier les chroniques régulières (rubrique « Instantané ») de la très recommandable Revue Dessinée. À cet assortiment on se doit d’ajouter Stupor Mundi, récit à suspens se déroulant au XIIIe siècle dans un château des Pouilles et dont le ressort dramatique repose sur la possibilité de fixer l’image produite par une camera obscura. Néjib, l’auteur de cette captivante bande dessinée, nous éclaire ici sur son goût pour l’histoire, les sciences et la photographie.


Deux pages se tournent. Jean-Luc Monterosso, directeur de la MEP depuis son ouverture en 1996, quittera ses fonctions le 31 mars prochain. Il sera remplacé par Simon Baker. Marion Hislen, quant à elle, quitte l’association Fêtart (à qui l’on doit le festival « Circulations« ) pour rejoindre le Ministère de la Culture.


Dans le cadre de l’exposition « Paysages français, une aventure photographique », la BnF accueille ce samedi 27 janvier à partir de 16h les masterclasses de Christian Milovanoff, Valérie Jouve et Jane Evelyn Atwood. Entrée libre sur réservation. Plus d’infos ici.


L’usage du trépied est désormais soumis à restriction dans le parc national Zion (Utah).


Tianducheng, sa tour Eiffel, ses immeubles haussmanniens, sa Joconde… Dans la série « Paris Syndrome« , François Prost démêle le vrai du faux.


Les « Hasselblad Masters », prix décernés tous les deux ans par le fabricant suédois, ont leurs vainqueurs.


Les heureux hasards d’Internet… on écoute un concert des Limiñanas, on s’intéresse aux visuels de leurs albums et on finit sur le site de Richard Bellia à regarder Pilou (du labo Lynx) tirer dix minutes durant une photo de concert, le tout commenté en voix off par l’auteur lui-même.


Le Dakar 2018 c’est fini, restent les mots et les images. À noter que le Prix Emilie Poucan, qui récompense la meilleure photo prise pendant le rallye, a été décerné à Eric Vargiolu.


On savait les amateurs de sténopé créatifs, mais


Il y a 179 ans presque jour pour jour, Arago présentait le daguerréotype à l’Académie des Sciences. Une petite révolution qui fut appréciée de diverses manières dans les journaux de l’époque. Invention extraordinaire pour les uns, mise à mort du dessin et de la peinture pour les autres. Revue de presse vintage.


 

E. O. Plauen, Vater und Sohn (Père et fils), « La photo bien coupée », ca. 1936 (détail).