accueil Vie culturelle Clique clac #38

Clique clac #38

1809

Si l’on mesure l’intérêt d’une exposition à son écho médiatique, alors la rétrospective que consacre le Jeu de Paume (Paris 8e) à l’œuvre de Susan Meiselas est l’incontournable du moment. Du Guardian au Daily Star, de Numéro à Culturebox, sans oublier La Journaleuse, on ne compte plus les articles parus sur le web français et étranger. Mais c’est à France Culture que revient la palme avec pas moins de deux longues interviews de la photographe américaine (espacées de quelques semaines, certes) et un débat critique autour de « Médiations », la fameuse exposition du Jeu de Paume. Pour boucler la boucle, vous trouverez sur le site de la galerie un éclairant papier de Clara Bouveresse sur les valeurs de partage que porte le travail de Susan Meiselas.


Les résultats du World Press Photo sont tombés… enfin presque, cette année le jury a décidé d’attendre la mi-avril pour donner le nom des lauréats de chaque catégorie. Si la tonalité générale de la sélection n’était si plombée, on s’amuserait au jeu des pronostics.


Maintes fois primé au WPP, Seamus Murphy est l’invité du Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand où il présente parallèlement une sélection de ses photoreportages en Afghanistan et en Irlande. Culturebox l’a rencontré.


Pour la Saint-Valentin, Voz’image raconte la petite histoire d’une photo de Leroy Woodson.


Patricia Oudit et Jérémy Bernard profitent des JO d’hiver de PyeongChang pour nous entraîner dans les entrailles du musée olympique de Lausanne. Entre deux anecdotes étonnantes (l’écrou du bobeur italien Eugenio Monti, la traque aux tenues imbibées de sueur, etc.), ils ont même rencontré l’archiviste photo du lieu, Fernando Scippa : « À chaque JO, 30 000 photos supplémentaires viennent enrichir notre fonds. Il faut tout restaurer, documenter, archiver. Et c’est parfois très compliqué, car beaucoup d’images ne sont ni signées, ni datées. Parfois, pour les restaurer, il arrive qu’on démembre entièrement un album en enlevant toutes les images car les colles les abîment. » Ajoutons que le musée olympique accueille jusqu’au 11 mars « Virtual Seoul« , pétillante série de Françoise Huguier, laquelle s’est prêtée pour l’occasion au jeu du questions-réponses.


Les reporters de l’agence VII déballent leurs fourre-tout. Toujours instructif.


On connaissait le sleeveface, France Bleu Cotentin nous apprend, à travers un fait divers, l’existence d’une autre forme de détournement dont François Dourlen s’est fait l’expert.


Bruxelloises, Bruxellois, le musée des égouts a un besoin pressant de vos images !


Erika Weidmann et Lili Tisseyre ont recueilli les premières impressions des lauréats 2018 du Prix HSBC, Antoine Bruy et Petros Efstathiadis, ainsi que celles d’Olivia Guay, honorée du nouveau Prix Joy Henderiks.


Exploit, le mot n’est pas trop fort pour qualifier l’image qui a remporté le premier prix du concours de photos scientifiques organisé par l’EPSRC (Engineering and Physical Sciences Research Council). On ne vous en dit pas plus, découvrez-la ici.

 

« Clique clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.