accueil Vie culturelle Clique clac #43

Clique clac #43

2234

À l’heure des fake news, comment savoir si une photo est truquée ou pas ? Julien Claudet, du site Trust my science, nous signale l’existence de FotoForensics, un outil censé mettre en évidence les « différences de taux de compression Jpeg de l’image ». Les vieilles méthodes ayant du bon, on vous renvoie également, en cette semaine de la presse à la l’école, au site du CLEMI qui propose tout un éventail de vidéos, d’exercices et de procédures pour éduquer les élèves aux médias et à l’information (pour la fiche pédagogique dédiée au décodage des photos, c’est ici que ça se passe). Car, comme l’écrit Elsa Maudet, avant d’apprendre à repérer une intox, encore faut-il savoir ce qu’est une info.


Utilisée en son temps par Marcus Keef pour des pochettes de Black Sabbath, la Kodak Aerochrome fait toujours parler d’elle, même si la production de ce film a cessé en 2009.


Le 14 mars dernier, Emmanuel Macron a rencontré une vingtaine de directeurs de musées. Une réunion non dénuée d’intérêt (elle pourrait déboucher sur la mise à disposition gratuite des photos des œuvres, à l’exemple de ce qu’a fait le Metropolitan Museum), comme nous le raconte, sans langue de bois, le bien informé Didier Rykner.


Au Musée de l’histoire de l’immigration et à la Maison Rouge, deux expositions évoquent plus ou moins directement les souffrances endurées par les tsiganes durant la Seconde Guerre mondiale. Impliqués dans l’une et l’autre, le photographe Mathieu Pernot et le collectionneur Antoine de Galbert étaient les invités de Laure Adler pour « L’heure bleue ».


Vous avez lu l’histoire de Jesse James ? Comment il vécut, comment il est mort… ça vous a plu, hein, vous en d’mandez encore ! Eh bien, voici l’histoire de Justin Whiting.


Ruinart, Bolin, même combat ! Qu’il semble loin le temps où le photographe caméléon mettait son art au service de la contestation…


Utilisez-vous du papier toilette double ou triple épaisseur ? Parfumé ou pas ? La question n’est pas anodine si jamais Françoise Huguier frappe à votre porte.


Samedi dernier s’ouvrait au Centquatre la 8e édition de « Circulation(s) », festival dédié à la jeune photographie contemporaine. Diane Maat y était. La programmation faisant la part belle aux découvertes, chacun y va de son coup de cœur : Judith Helmer pour Slate, Alessandra Calo pour Collezione da Tiffany, Arthur Crestani pour The Guardian, Farhad Berahman pour Phototrend. Et pour savoir où vont nos préférences, lisez la chronique d’Hervé Le Goff dans le dernier numéro de Chasseur d’Images.


Pour le plaisir des yeux, quelques diaporamas liés à l’actualité récente : les spectaculaires Jeux paralympiques, la présidentielle russe à hauteur d’électeur et le Salon du livre par Olivier Dion.


Le sort de Mahmoud Abu Zeid (dont nous vous parlions la semaine dernière) n’est pas encore scellé. L’audience initialement prévue le 17 mars a été repoussée au 20 mars puis au 24 mars. Bon ou mauvais signe ? En attendant, la mobilisation continue et la pétition lancée (en décembre 2016 !) par Amnesty International vient de dépasser les 70000 signatures.


À part ça, le New York Times cherche un directeur photo (pour postuler, c’est ici) et un Leica ayant appartenu à Amelia Earheart a été mis aux enchères sur Ebay. Mais l’information la plus importante est évidemment l’ouverture des inscriptions au festival Barrobjectif (en septembre prochain dans le village charentais de Barro).

 

“Clique clac”, c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.

Visuel d’ouverture : Kim Jong Un et la fausse disquette (image issue de www.trustmyscience.com)