accueil Vie culturelle Clique clac #58

Clique clac #58

2735

L’heure des vacances a sonné pour certains et avec elle l’envie de faire des photos sur la plage… mais avant de vous jeter à l’eau (façon de parler), quelques précautions s’imposent. Si le moindre grain de sable vous effraie, réfugiez-vous au bord de la piscine. D’Emma Hartvig à Martin Parr, des générations de photographes ont démontré l’intérêt des petits et grands bassins, comme nous le rappelle The Swimming pool in photography, beau livre récemment publié chez Hatje Cantz.


Le synchrotron va-t-il sauver les daguerréotypes endommagés ? C’est en bonne voie si l’on en croit une étude publiée dans Scientific Reports (résumée en français ici).


Lisa Miquet a testé les workshops et lectures de portfolios des Rencontres d’Arles. Spoiler : tout s’est très bien passé (ce qui, vu les tarifs pratiqués, est le moins qu’on puisse attendre). Profitons-en pour faire un retour sur la semaine d’ouverture des Rencontres qui, comme chaque année, a apporté son lot d’annonces : les prix Découverte et le Dummy Book Award ont été décernés, la ville d’accueil de l’Institut pour la photographie des Hauts-de-France a été dévoilée et, suite à la pétition mise en ligne la semaine dernière, Françoise Nyssen a promis des mesures pour une meilleure rémunération des photographes.


Des premiers pièges photo au lion tank en passant par la crittercam, National Geographic recense les dispositifs ingénieux (mais quelque peu invasifs) qui ont permis hier comme aujourd’hui de montrer la vie sauvage au plus près. Si le sujet vous intéresse, on vous conseille la lecture de l’article d’Erwan Balança paru dans le n°50 de Nat’Images.


La fin du magazine Photo est-elle proche ? Non, répond Agnès Grégoire, sa rédactrice en chef.


Avec la grille d’été de France Inter, l’émission « Regardez voir » retrouve de la longueur : 2 x 54 minutes chaque week-end. On s’en réjouit. Depuis le 30 juin, Brigitte Patient a reçu Patrick Willocq, Catalina Martin-Chico, Jean-Caude Gautrand et s’est rendue aux Rencontres d’Arles pour une interview croisée de Jane Evelyn Atwood, Laura Henno, Mathieu Gafsou, Ambroise Tézenas et Frédéric Delangle. À réécouter les doigts de pied en éventail.


Le nouveau numéro de Profession Photographe vient de sortir, et ce sera le dernier (« Non ! ») …à être distribué en kiosques (« Ouf ! »).


Les vrais connaisseurs savent l’intérêt de la caméra placée au-dessus des terrains de foot, ne serait-ce que pour observer les déplacements des blocs et la mise en place tactique. Mais n’en déplaise à Kirill Kudryavtsev et Jewel Samad, l’intérêt photographique d’un tel angle de vue nous semble plus limité. Rien de plus spectaculaire en fait que les photos prises derrière les cages, comme nous l’expliquaient les photographes de L’Équipe au début de la Coupe du monde. Reste à se tenir suffisamment loin du terrain pour ne pas se retrouver sous une nuée de footballeurs !


Mercredi 4 juillet, l’appli photo Timehop a laissé filer « malencontreusement » les données personnelles de 21 millions (!) d’utilisateurs.


Dans sa newsletter du 6 juillet dernier, Artips nous racontait l’histoire de Nidaa Badwan, jeune Palestinienne qui réalisa pendant vingt mois dans la chambre où elle vivait recluse une série d’autoportraits inspirés.


En vrac et pour finir : Spencer Tunick dans ses œuvres, une campagne de pub futée, Edgar Degas photographe, un état des lieux du photojournalisme en Chine, Feu! Chatterton au studio Harcourt et… une patate appareil photo.

 

Clique clac”, c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.

Visuel d’ouverture : Une femme prend un bain de soleil aux États-Unis dans les années 1950. | H. Armstrong Roberts / Getty Images