accueil Vie culturelle Clique clac #59

Clique clac #59

712

Pour prolonger l’interview d’Olivia Gay publiée dans le n°405 de C.I., on vous conseille cette vidéo dans laquelle la photographe se raconte et livre quelques clés de compréhension de ses différents reportages autour des femmes, qu’elles soient prostituées ou religieuses, caissières ou dentellières. Toujours dans le dernier C.I., pour comprendre la phrase de conclusion de la page 34, on vous renvoie à cette séquence de décryptage historique signée Alexandre Sumpf.


On s’était promis de ne pas parler de foot.. et puis on est tombé sur ce long format de Time Magazine qui fait un parallèle saisissant entre les photos de la Coupe du monde et les peintures de la Renaissance.


Pour avoir utilisé sans autorisation deux photos de Raymond Cauchetier réalisées sur le tournage d’À Bout de souffle, le site àVoir-àLire (webzine associatif spécialisé dans la critique de films) est menacé de disparition. Le photographe nonagénaire est-il un vil procédurier ou fait-il juste valoir ses droits ? Avant de répondre à la question, écoutez cette interview de Sandra Chenu Godefroy, secrétaire générale de l’union des photographes professionnels.


Peut-être connaissiez-vous la photo intitulée « Three kings » qui valut à Niraz Saied le Prix de l’UNRWA en 2014. Le photographe palestinien est mort dans une prison syrienne à l’âge de 27 ans.


Aux Rencontres d’Arles, la Turquie est dans le viseur des photographes, mais eux-mêmes sont dans le viseur de la répression. Et porter le même nom que le président ne donne aucun passe-droit…
Arles encore, mais côté « Off » avec un petit sujet de France 3 PACA sur ces dizaines d’expos qui s’immiscent un peu partout dans la ville. Lila Meghraoua s’est pour sa part intéressée à la place toujours plus grande accordée à la VR.


La Coupe du monde est finie et la Russie vous manque déjà ? Juste pour vous, Arte (re)diffuse « La Russie dans l’objectif », road-trip en quatre volets qui, de Moscou à Sakhaline, des rives de la Volga à la Sibérie, suit une quinzaine de photographes contemporains russes dont les regards croisés dessinent le portrait nuancé d’un pays fracturé.


L’intelligence artificielle à la rescousse pour gommer le bruit des images, pourquoi pas, mais de là à laisser l’algorithme juger un concours photo


En écoutant Rip Hopkins à la radio, on a eu l’idée d’aller faire un tour sur le site de VU’, son agence, et on est tombé sur cette récente et belle série de Peter Ten Hoopen sur des filles mères photographiées au Bangladesh, en Zambie, au Burkina Faso, en Jordanie, en Colombie, etc. Vingt jeunes femmes au total dont les parcours sont retracés dans un site dédié au projet.


Les langues se délient à l’agence VII… et ailleurs. Stephanie Sinclair et Anastasia Taylor-Lind ont confié avoir été harcelées sexuellement par leur collègue Antonin Kratochvil. Deux témoignages parmi tant d’autres, compilés par Kristen Chick dans un article très étayé sur les pratiques plus que limites ayant cours chez les « grands » reporters.


On se quitte en onomatopées pour vous préparer – vacances obligent – au style télégraphique des prochains numéros de « Clique clac » : Whouaf ! Vrrroum ! Brrr ! Ouin ! Olé !… Clic clap !

 

« Clique clac”, c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.

Visuel d’ouverture : capture d’écran tirée de « The Fairest of them all », journal photographique d’Olivia Gay.