accueil Vie culturelle Clique clac #65

Clique clac #65

806

Pour quelques jours encore (précisément jusqu’au 2 septembre), Arte diffuse sur son site le documentaire étonnant, émouvant, édifiant que John Maloof a consacré à Vivian Maier. Un must, à voir ou à revoir !


À quelques jours de la rentrée des classes, une pensée pour les enseignants américains qui ont passé leur été non pas à décompresser sur la plage mais à s’entraîner au tir. Un reportage de Spike Johnson pour le Washington Post.


« Ainsi naquit la photographie couleur » : le journal du CNRS rend justice à Louis Ducos du Hauron.


Photographe britannique connu essentiellement pour son travail de portraitiste dans le milieu musical, Pat Pope a été victime d’un AVC le 14 mai dernier. Pour récolter les fonds nécessaires à sa rééducation, Catawiki organise, du 31 août au 16 septembre, une vente aux enchères d’une trentaine de photographies signées par quelques-uns de ses prestigieux collègues.


La RTS rediffuse l’émission « Prise de terre » consacrée à Laurent Geslin. Une heure en immersion dans un coin du Jura suisse, à écouter au casque en feuilletant le dernier numéro de Nat’Images où le photographe nous raconte sa rencontre surprise avec la gélinotte.


Dans le cadre de la foire internationale de street-art « District 13 », Drouot organise un concours Instagram invitant les photographes à se mettre en scène sur des graffitis. Le lauréat recevra non pas une somme d’argent mais une œuvre unique de Shepard Fairey. Classe.


Pour ceux qui ne connaissent pas ce problème, la difficulté qu’ont certains couples à concevoir un enfant est parfois incompréhensible. En une image, Samantha Packer a su traduire le calvaire quotidien traversé par les O’Neills qui ont patienté quatre ans avant la venue au monde de London.


Ah, le doux plaisir de retrouver ses collègues à l’heure d’Instagram… Un dessin signé Soulcié.


Quel est l’outil principal du photographe ? Son appareil ? Non, ses yeux. Et il doit en prendre soin, comme l’explique, exercices à l’appui, Kieran Stone.


Amateurs d’action, de sang et de sueur, ce lien va vous plaire. Tim Bissell a interviewé pour le site Bloody Elbow cinq photographes de MMA (arts martiaux mixtes) qui suivent chaque semaine les matchs organisés par l’UFC (la ligue mondiale de référence). C’est bourré d’anecdotes et de conseils sur la préparation du shooting, l’importance de la concentration dans un sport par nature imprévisible et parfois expéditif, la gestion du grillage (les combats se déroulent dans des cages) et les impondérables (l’éclairage ou encore « les fesses de l’arbitre qui viennent toujours gâcher une super photo », dixit Amy Kaplan). La description par Esther Lin de sa meilleure photo vaut aussi son pesant de cacahuètes. On vous laisse juger par vous-même ici (partie 1) et ici (partie 2).


Le mot de la fin revient à Aurore Valade : « Pourquoi les images devraient-elles se passer de mots ? (…) Réaliser un portrait photographique c’est aussi se poser la question de la conversation, des paroles échangées. Je voulais les rendre manifestes. » Interview intégrale ici.

 

“Clique clac”, c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.

Visuel d’ouverture : capture d’écran du documentaire « À la recherche de Vivian Maier », réalisé par John Maloof.