accueil Vie culturelle Clique clac #80

Clique clac #80

1479

C’est la mi-décembre et déjà tombent les récapitulatifs photo de l’année écoulée. Time ouvre le bal avec un Top 100 plutôt américano-centré, mais où l’on fait quelques découvertes pas piquées des hannetons, comme Akasha Rabut, photographe de La Nouvelle-Orléans qui dans sa vrombissante série « Caramel curves » immortalise les motardes du gang du même nom. S’il fait lui aussi peu de cas de l’Europe, le best of du Washington Post offre son lot d’images joyeuses, terrifiantes ou émouvantes comme celle de cet enfant soldat au Sud-Soudan dont Stefanie Glinski a su capter la résignation (pour une autre vision du pays, on vous invite à relire ce billet de la photographe pour le blog « Making of » de l’AFP). Comme attendu, le florilège de National Geographic fait la part belle à la vie sauvage, mais c’est l’histoire de Katie Stubblefield qui remporte notre palme de cœur. À la suite d’une tentative de suicide, cette jeune femme s’est retrouvée défigurée. Avec douceur et sans excès voyeuriste, la photographe Lynn Johnson a accompagné le long processus de reconstruction faciale. Son reportage est visible en intégralité ici, mais on ne vous cache pas qu’il est par moment assez éprouvant à regarder.


« Je suis obligé de prendre quelques mesures de sécurité : j’ai opté pour le casque de moto. Je me suis déjà pris un tir de Flash-Ball dans la tête et j’ai été sonné avec, je n’ose même pas imaginer ce qui se serait passé sans protection. » Photojournaliste pour Libération, Boris Allin (alias « Odieux Boby ») raconte les difficultés qu’il a à exercer son métier lors des manifestations. Les propos du photographe (l’interview de Konbini date de début décembre) ont hélas été confirmés le week-end dernier puisque Boris Allin s’est vu confisquer par les forces de l’ordre son matériel de protection. Et il ne fut pas le seul.


Magie de Noël. Magie de Léon.


Après l’appel des cent, dont on vous parlait la semaine dernière, c’est au tour d’Olivier Spillebout, directeur de la Maison de la Photographie de Lille, de tirer à boulets rouges sur le projet d’Institut de la Photographie. En attendant la réponse de Sam Stourdzé, on vous conseille, si vous habitez la métropole lilloise, d’aller faire un tour à la Maison de la Photographie où est présenté jusqu’au 6 janvier un accrochage réunissant le travail de 30 femmes photographes (à découvrir également ici).


Méfiez-vous des publicités.


Vous ne savez pas quoi faire en 2019 ? Une famille britannique cherche un photographe pour la suivre autour du monde. Et le job est plutôt bien payé.


Promo lance un outil gratuit pour redimensionner automatiquement ses images en 50 formats standards parmi les plus utilisés sur la Toile. 


Felice Frankel se décrit comme une « visual journalist », mais les photos qu’elle prend pour le compte du prestigieux M.I.T. (Massachusetts Institute of Technology) ont une qualité esthétique qui pourrait lui ouvrir les portes de bien des galeries. À l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Digital Trends a posé à l’Américaine quelques questions pertinentes sur son métier de photographe scientifique, et notamment sur les limites à ne pas franchir quand on retouche des images liées à la recherche.


On s’en doutait un peu, mais son épouse le confirme : le photoreporter chinois Lu Guang, disparu début novembre, a bien été arrêté

 


La devinette.
La citation de la semaine dernière provenait d’un reportage de la RTS sur Suzi Pilet, photographe suisse disparue il y a deux ans (à l’âge canonique de 102 ans) et dont il faut redécouvrir le travail empreint de surréalisme.
La citation de cette semaine est un peu plus rentre-dedans : « Ces histoires de focales, je vais être trivial, ça m’emmerde. Évidemment que les grands noms, Erwitt, Cartier-Bresson, ont eu leur focale de prédilection, mais on n’est pas obligé d’y adhérer. La focale c’est quelque chose de très secondaire. Ce qui compte c’est ce qu’on veut montrer. Après, on s’en donne les moyens. » Un indice : rue.

 

“Clique clac”, c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.

Photo d’ouverture : Extrait de « Caramel curves » © Akasha Rabut