accueil Vie culturelle Clique clac #100

Clique clac #100

442

La presse quotidienne régionale fourmille d’illustrations à la portée microlocale (le banquet des aînés, le loto du village, la remise de médailles dans l’annexe de la mairie, etc.). Sans s’en moquer, Benoît Luisière en fait son miel dans Ce qui compte, un ouvrage compilant des images découpées dans les journaux qu’il a classées de 1 à 100 en fonction du chiffre qui apparaît dans la légende.


Il y a 100 ans naissaient…
• René Basset, lauréat 1958 du Prix Niépce et rare représentant du courant humaniste encore vivant.
• Le Bauhaus, mouvement artistique qui a influencé l’architecture mais pas seulement, comme le rappelle Kris Scholz.
• La schadographie et le carbro trichrome.
• L’Organisation Internationale du Travail, dont le centenaire est célébré à travers une exposition au Jardin du Luxembourg rassemblant la fine fleur de Magnum.
Pentax (enfin Asahi Optical Joint Stock Co.) et Olympus.
• La librairie Coiffard de Nantes qui, pour l’occasion, organise un concours photo.


Au petit jeu des 100 photos les plus importantes de l’Histoire, êtes-vous plutôt Time ou Life ?


En 2014, à l’occasion d’une conférence Ted, Véronique de Viguerie racontait la complexité du métier de photoreporter en temps de guerre. Cinq ans plus tard, la voici à l’affiche de l’album 100 Photos pour la liberté de la presse et de l’expo du même nom actuellement visible gare de Lyon à Paris. Vous pouvez aussi la retrouver en interview et portfolio dans le dernier numéro de Chasseur d’Images.


Programme à but non lucratif, 100cameras met entre les mains de jeunes défavorisés des appareils photo, leur apprend les rudiments de la prise de vue et les poussent à témoigner de leur quotidien. Les tirages des photos produites sont ensuite mis en vente et les fonds récoltés reversés intégralement à des organisations locales. Et cela dure depuis 2009 !


Des séries et des hommes…
• Au-delà des mots, le photojournaliste Showkat Shafi donne à voir en 100 portraits la résilience des réfugiés rohingyas.
• Jaakko Kahilaniemi a hérité de 100 hectares de forêt en 1997 et en a fait le sujet d’un travail mêlant prise de vue paysagère, installation et sculpture, actuellement exposé au Centquatre (Paris 19e).
• « Qui êtes-vous et qu’auriez-vous voulu être ? » A partir de ces deux questions, le collectif Le Petit Cowboy a constitué une série de 100 diptyques qui parleront à chacun de nous.


Pari Dukovic dévoile les coulisses des séances photo qu’il a dirigées pour composer les couvertures du numéro spécial de Time sur les 100 personnalités les plus influentes du moment.


Comme toutes les listes, celle dressée par la Royal Photographic Society pour désigner les 100 femmes qui transforment la photographie aujourd’hui peut prêter à discussion, mais elle a le mérite de voir large, sur le plan géographique comme sur le plan artistique.


Il y a 100 ans mouraient…
• 165 Afro-Américains lors du « Red Summer », une émeute raciale qui se déroula à Chicago et Washington et dont se souvient le bien-nommé site Flashbak.
Georgiana Berkeley, pionnière d’un art hybride, entre photographie, aquarelle et collage.
Georges Ancely, l’horloger-photographe qui a placé la Ville Rose sur la carte du 8e Art.


Comme l’écrit Pierre-Jean Amar dans Les 100 mots de la photographie, « Araki produit par milliers des images à la fois banales et triviales, mais qui par moments touchent au sublime. » Dans quelle case faut-il ranger Polarnography, le dernier projet éditorial du Japonais ? On ne sait, mais l’objet devrait s’arracher chez les collectionneurs puisque chaque exemplaire, constitué de 100 polaroids mettant en regard une vue du ciel et une pose érotique, est unique.

 

“Clique clac”, c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.
Visuel d’ouverture : photos extraites du livre de Benoît Luisière, Ce qui compte.