accueil Vie culturelle Clique clac #116

Clique clac #116

1266

Vu comment certains bichonnent leur précieux matériel photo, il y avait matière à une vidéo ASMR. Jared Polin s’y est collé, et c’est absolument con, hilarant, ensorcelant, apaisant,… excitant ? (« My lens is dirty, it’s time to clean it »).


L’expérimentée Anne Lacoste (elle fut conservatrice au J. Paul Getty Museum de Los Angeles puis au musée de l’Elysée à Lausanne) lance la première saison de l’Institut pour la Photographie. Consciente de la levée de boucliers suscitée par l’implantation de l’institut à Lille, la directrice semble vouloir jouer la carte de l’apaisement« Rajouter une institution sur un territoire ne suffit pas à développer la culture photographique, il faut que ce soit fait en accord avec les autres structures. Notre ambition est fédératrice. On va être complémentaire et développer des outils ensemble. » – sans toutefois apporter des réponses précises sur d’éventuels partenariats avec la Maison de la Photographie, Diaphane ou le Centre régional de la Photographie.


Dans le n°415 de Chasseur d’Images, paru la semaine dernière, Hervé Le Goff chronique, entre autres choses, l’exposition que le MAHJ consacre actuellement à Adolfo Kaminsky, personnage assez incroyable qui pendant trente ans utilisa ses talents de photographe pour fabriquer de faux-papiers et changer (pour ne pas dire sauver) la vie de centaines de personnes. Sa fille, qui est aussi l’auteure de sa biographie, était l’invitée de « La Grande Table » au début de l’été.


La constructed photography compte beaucoup d’adeptes mais encore plus de détracteurs qui ne voient dans cette discipline qu’un passe-temps pour grands enfants. Quel que soit votre avis sur la question, jetez un œil aux vidéos making of de Felix Hernandez, créatif mexicain qui élabore de toutes pièces, et avec une minutie qui force le respect, des photos publicitaires destinées à des constructeurs automobiles.


Pourquoi les vieilles photos sont-elles en noir et blanc ? Enfin une réponse plausible.


En hommage à Jean-Claude Gautrand, disparu cette semaine, Fisheye a mis en ligne une interview récente de celui qui participa à l’émergence des Rencontres d’Arles. De son côté, Le Monde, sous la plume de Claire Guillot, salue l’historien et le photographe de « L’Assassinat de Baltard ».


Elise Dumontet a quitté la France pour s’établir, il y a plus de 20 ans, à Londres où elle s’est fait un nom dans la photographie publicitaire. Récemment elle a mis ses talents au service d’une campagne en faveur des personnes handicapées, et plus particulièrement des enfants, femmes et hommes amputé.e.s d’un membre.


L’effet papillon théorisé en son temps par le météorologue Edward Lorenz connaît une déclinaison médiatico-littéraire inattendue. Ou quand la simple photo d’un Machaon déclenche les hostilités entre deux écrivains stars.


« Ce qui est agréable aujourd’hui, c’est que même un petit gars qui n’a pas de budget, il va apporter sa plus belle tenue. À l’époque, tu prenais en photo les mecs tels qu’ils étaient, c’est limite s’ils n’avaient pas des taches de gras sur leur sweat. » Photographe pour feu Radikal et réalisateur de pochette pour Booba, PNL, Soprano ou… Jean Guidoni, Fifou a vécu l’essor du rap de l’intérieur, ce qui rend sa longue interview accordée à Konbini d’autant plus intéressante.


Drôle de zèbre.


Des palmarès de concours comme s’il en pleuvait…
EyeEm Awards (généraliste)
• Photographiez les Outre-mer (patrimoine naturel)
BPOTY (oiseaux)
• La preuve par l’image (sciences)
Firecracker Photography Grant (documentaire au féminin)
Comedy Wildlife Photo Awards (anthropomorphisme)
Insight Investment Astronomy Photographer of the Year (astro)
BWPA (vie sauvage britannique)


À propos de concours, il vous ne reste plus que quelques jours pour voter pour les Zooms 2019.


« Clique clac”, c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images. Capture d’écran de la vidéo de la vidéo ASMR de Jared Polin