accueil Vie culturelle Clique clac #118

Clique clac #118

691

Ville kurde vieille de plus de 10 000 ans, Hasankeyf va bientôt disparaître sous les eaux du Tigre. La cause ? Un barrage hydroélectrique construit en aval du fleuve. Le gouvernement turc avait laissé aux habitants (et aux résidents du cimetière) jusqu’au 8 octobre pour quitter les lieux et rejoindre la nouvelle ville construite deux kilomètres plus loin. L’occasion pour The Atlantic de revenir, en images, sur le spectaculaire déménagement des mosquées et autres bâtiments pluricentenaires. Rappelons que c’est parce qu’il enquêtait à Hasankeyf que Mathias Depardon fut arrêté par les autorités turques puis emprisonné en mai 2017.


Dans son dernier album, Alex Baupain fait rimer Ektachrome et polychrome.


Le Défi « Jardins » du dernier C.I. vous a plu ? Prolongez le plaisir en vous procurant Humain végétal, gros et beau livre de Mario del Curto explorant sur tous les continents les points de contact entre l’homme et la nature, les jardins urbains notamment. Celui qui se décrit comme « un faiseur d’images » était l’invité de « C’est pas du vent » (RFI). L’occasion de parler de son travail et de réagir à l’actualité environnementale, du Portugal à Singapour en passant par Detroit.


Gilles Renault signe un portrait fort bien troussé de Roger Ballen, où l’on apprend que le photographe sud-africain a fait ses gammes au festival de Woodstock et que sa mère était archiviste chez Magnum.


Pendant ce temps, aux États-Unis


« On a ramené des tonnes d’objets Emmaüs, on a fait un grand plateau de 12 mètres par 18, et là on a fait des fresques un peu naïves, figuratives, mais qui nous content l’histoire des gens. » Pour son 70e anniversaire, le mouvement créé par l’abbé Pierre a confié au photographe et plasticien français Nicolas Henry la réalisation d’une grande exposition, en plein air, mettant en valeur les personnes accueillies et accompagnées par Emmaüs. Après un an de travail, les images sont enfin exposées place du Palais Royal (Paris 1er). Notez que l’association Gens d’Images organise un atelier en présence de Nicolas Henry le 16 octobre à l’ADAGP (Paris 6e).
Bonus de dernière minute : quelques images du vernissage.


Le mode panorama des smartphones et des compacts peut réserver des surprises (hilarantes ou effrayantes, à vous de voir).


Elevée dans un petit ranch du Montana, Barbara Van Cleve a dû affronter les regards condescendants des hommes quand elle a commencé à photographier le quotidien des éleveurs de chevaux. Pas intimidée pour un sou, elle a riposté en mettant en avant les cow-girls dans ses images. Et aujourd’hui encore, à l’âge de 84 ans, elle prodigue ses conseils techniques à ses stagiaires d’un jour.


Mystère des algorithmes, on cherchait des photos des Championnats du monde de gymnastique et on est tombé sur cette vidéo consacrée à Patrick Bailly-Maître-Grand au découpage aussi dynamique qu’une prestation de Simone Biles.


Enfant, Guanyu Xu avait l’interdiction stricte d’accrocher des posters sur les murs de sa chambre. Aujourd’hui âgé de 26 ans, le photographe et plasticien formé au Art Institute de Chicago se venge. Profitant de l’absence de ses parents, il s’est introduit dans leur appartement pour retapisser les murs (et les fenêtres) avec ses images. Pour la beauté du geste seulement, car une fois l’installation photographiée, il s’est empressé de tout remettre en l’état. Les parents n’en sauront rien… sauf s’ils lisent The New Yorker.


Si vous êtes du côté de Strasbourg ce week-end, n’oubliez pas que c’est la fête du SLIP !

« Clique clac”, c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images. Photo d’ouverture : Ilyas Akengin / AFP / Getty