accueil Vie culturelle Clique clac #176

Clique clac #176

2577

On ne l’a pas vu grandir ! Voilà ce qu’on s’est dit quand on est tombé samedi dernier, en clôture du journal de 20H de France 2, sur un long (et bon) reportage consacré à Jérémie Villet. Depuis ses premiers clichés de buses publiés en décembre 2010 dans Nat’Images, le photographe animalier aux faux airs de Patrick Dewaere a fait un joli bout de chemin, remportant de nombreux prix, dont, en 2019, celui de « l’Étoile montante » au concours Wildlife Photographer of the Year grâce à une série immaculée. Cette série est depuis devenue un livre, Première Neige, dont Jérémie a raconté la genèse dans le dernier numéro de Nat’Images. Si vous êtes tombé sous le charme de l’homme à la moustache, vous pouvez aussi l’écouter sur le site les Others qui lui a consacré deux épisodes des « Baladeurs« .


Esprit de Noël es-tu là ? Oui, peut répondre Jennifer Hervier, photographe professionnelle qui a vu un tiers de son atelier de Saint-Pourçain-sur-Sioule partir en fumée dans la nuit du 17 décembre. Au-delà des messages de réconfort, cette spécialiste du relooking vintage a reçu des soutiens très concrets (accessoires, prêts de locaux, etc.). Une cagnotte Leetchi a même été créée par ses amis. À vot’ bon cœur !


En s’appuyant sur les œuvres de Robert Smithson (land art) et du duo Marchand & Meffre (photo urbex), Danièle Méaux et Jonathan Tichit esquissent une explication de notre intérêt de spectateur pour les ruines : « Comme les travaux de Robert Smithson, les photographies d’Yves Marchand et Romain Meffre interrogent le devenir des productions humaines qui répondent à une logique de consommation massive et du tout jetable. » Une lecture stimulante.


Dans son dernier épisode, l’émission de France 5 « Le Doc Stupéfiant » aborde le désir féminin dans différents champs artistiques. La photographie y occupe une belle place, notamment à travers les travaux précurseurs de Laure Albin-Guillot et le regard contemporain de Sonia Sieff (interviewée à partir de la 26e minute).


Alper Yesiltas est du genre obstiné. Quand il a une idée en tête, rien ne l’arrête. Ainsi a-t-il photographié pendant 12 ans une fenêtre faisant face à son appartement, pour un résultat qui laisse coi. Plus récemment, il s’est lancé le défi d’exprimer par l’image les verbe « lire » et « écrire ». Si le premier ne lui a pas posé trop de problème, le deuxième lui a demandé des efforts de mise en scène qu’il a détaillés à PetaPixel.


Vous êtes déçu par le palmarès 2020 du concours du Festival de Montier ? Exprimez vos préférences en participant au vote du public !


L’ACTU DES MARQUES…
• Canon a déposé un brevet qui pourrait signer la fin du bouton-déclencheur des appareils photo.
• La société Curve, basée à Marseille, a développé en partenariat avec le CNRS et l’Université d’Aix-Marseille un processus qui permettra d’industrialiser la fabrication de son capteur Cmos courbe.
• DJI a été placé sur liste noire par le Département du commerce américain, notamment parce que les drones de la marque sont utilisés pour surveiller les Ouïghours dans la province de Xinjiang.
• Ilford ressuscite le Sprite 35.
• Plus qu’un appel aux jeux de mots, l’InstantKon SF70 est le nouvel appareil photo instantané lancé par Mint, fabricant hongkongais qui le décrit comme le successeur du Polaroid SX-70.
• Kodak a mis au point une encre aux propriétés antimicrobiennes et fongicides. 
• Les boîtiers Nikon « made in Japan », c’est fini.
• Olympus annonce un plan de licenciement de 950 personnes au Japon d’ici mars 2021 (l’info concerne la branche médicale de la firme mais elle est révélatrice de la santé du groupe).
• Rollei propose désormais des boules de verre colorées, censées magnifier vos compositions.
• Zeiss et Vivo officialisent leur partenariat.
• Quant au partenariat entre OnePlus et Leica, peut-être ne s’agit-il que d’une rumeur


Commentaires suggestifs, avances sexuelles, pressions pour poser nue… un article de l’école de journalisme de l’université Columbia révèle dans le détail les comportements abusifs de David Alan Harvey, déjà mis en cause (et suspendu par Magnum, son agence) pour des photos de mineures réalisées en Thaïlande en 1989.


Comment réaliser un daguerréotype à domicile sans utiliser de produits chimiques dangereux ou coûteux ? Suivez le guide Nick Brandreth, spécialiste des procédés anciens au George Eastman Museum (vidéo en anglais).


Patrick, ce qu’il aime c’est le bruit. Dans la musique et dans les images…


Alors photographe pour Paris-Match, Xavier Martin raconte comment, un soir de 1980, il s’est fait alpaguer par Serge Gainsbourg dans une boîte de nuit parisienne. Le chanteur veut sa double page dans le magazine mais refuse de se prêter au jeu du reportage avec femmes et enfants. Le photographe ne se démonte pas et lui propose de dévoiler une autre part de son intimité, le faisant poser nu dans la baignoire de son appartement, rue de Verneuil. Une séance et une photo mémorables qui font aujourd’hui l’objet d’un ouvrage. Si vous aimez ce genre d’anecdotes, l’auteur livre les coulisses de quelques autres portraits de célébrités sur son site.


Besoin d’une idée cadeau de dernière minute ? Et pourquoi pas un abonnement à Chasseur d’Images et/ou Nat’Images !


« Clique clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images. Photo d’ouverture : capture d’écran du documentaire « Le photographe des neiges »