accueil Vie culturelle Clique clac #185

Clique clac #185

979

Depuis l’arrivée au pouvoir en 2015 du parti Prawo i Sprawiedliwosc, les libertés individuelles des Polonais et, surtout, des Polonaises sont particulièrement malmenées, ce qui a conduit une grande partie de la population à manifester dans les rues ces derniers mois. En soutien à ces mouvements de masse, un collectif de photographes professionnels a décidé d’unir ses forces et de créer une plateforme décrivant la situation sociale et politique en Pologne. L’idée de Archiwum Protestow Publiznych, comme l’indique Rafal Milach, son fondateur, est de donner une vie aux images de protestations au-delà de leur publication dans les médias.


À l’heure où l’on apprend la séparation de Daft Punk, souvenons-nous de l’époque où les deux robots rejouaient Jules et Jim en compagnie de Saskia de Brauw, devant l’objectif d’un certain Peter Lindbergh. On est bien loin de l’ambiance joyeuse du tournage original qu’avait saisi en son temps Raymond Cauchetier, photographe attitré de la Nouvelle Vague dont on a appris la disparition hier à l’âge de 101 ans.


Guide accompagnateur, Yves Adams a eu le rare privilège lors d’un voyage en Géorgie du Sud de photographier un manchot royal atteint de leucisme, un phénomène rare mais que l’on peut rencontrer aussi sous nos latitudes, comme l’ont constaté Annick Gauthier et Didier Robert dans le dernier numéro de Nat’Images.


En réponse à un concours photo organisé par le CROUS, Alexianne Carré, étudiante en lettres à Orléans, a proposé une série remarquée traduisant son ressenti et celui de beaucoup d’étudiant(e)s en cette année placée sous le signe du « distanciel ».


AU SERVICE DES SPORTS
• 4 billets du blog Gallica pour redécouvrir un pionnier : Zulimo Chiesi.
• Kyuta Kumagai, 10 ans, apprenti sumotori.
• Les skippers du Vendée Globe avant/après.
• Patineuse amateur, Danielle Earl s’est convertie à la photo avec succès.
• Cinq ans après, enfin un verdict dans l’affaire des « rugbymen photographes ».
• Médaillé olympique en escrime, Enzo Lefort a trouvé dans la photo, plus qu’un passe-temps, un second métier.
Heroes de Jérôme Tanon, ou quand un photographe de snowboard fait son autocritique
• Des nouvelles de JB Liautard, spécialiste de la photo de VTT publié dans CI418 et toujours aussi créatif.

• Les contraintes (et les joies) de la photographie de sport amateur, par Charles Levie, prof de maths.
• Les finalistes des SJA British Sports Journalism Awards.
• Daniel Fuller, des planches de surf aux planches-contacts.
• Photographes pros, il vous reste un mois pour participer au concours organisé dans le cadre de Paris Sport Photo.
• Auteur d’un guide sur le sujet, Mickaël Bonnami donne ses conseils pour débuter du bon pied.
• On connaissait les Eagles (l’équipe nigériane de football), grâce à Jack Lawson on connaît désormais les Special Eagles.
L’Equipe fête ses 75 ans cette semaine, l’occasion de lire ou relire cet article sur les archives photo du quotidien (en accès libre pour tous ce dimanche uniquement).
• « Cette course ne se gagne pas, elle se finit. »


Quand il était ado, Éric Pérez avait sur les murs de sa chambre des posters du Gun Club. Autant dire qu’il était dans ses petits souliers quand il dut, en 1991, photographier Jeffrey Lee Pierce pour le compte du magazine Magic RPM. Une rencontre mémorable parmi d’autres, comme il l’a raconté au site Section 26.


Nan Goldin et Ai Weiwei font partie des 157 signataires de la pétition demandant la démission de Leon Black, président du conseil d’administration du MoMa de New York. La raison ? Entre 2012 et 2017, Black a eu recours aux services de l’homme d’affaires et criminel sexuel Jeffrey Epstein, alors que ce dernier avait déjà été condamné pour recours à la prostitution d’une mineure. Au-delà de ce cas, les signataires appellent à ce que le monde de l’art rompe les liens avec ce qui relève de la « philanthropie toxique ».

À Catane, en Sicile, quand on met un carton sur le pare-brise de sa voiture, ce n’est pas pour éviter le givre

« Editor in chief » de National Geographic depuis sept ans, Susan Goldberg a contribué à la modernisation du vénérable magazine, en développant les contenus en ligne et en devenant incontournable sur les réseaux (150 millions d’abonnés au compte Instagram de NG), mais elle ne souhaite pas pour autant renoncer au papier, comme elle l’explique dans cette interview donnée à Peta Pixel où elle s’est amusée à répondre aux sept questions qu’on lui pose le plus souvent : « Comment devient-on photographe pour National Geographic ? », « Quelle est votre photo préférée ? », « Pensez-vous que les photos ont le pouvoir de changer les choses ? », « Quelle image publiée par le magazine a eu le plus d’impact? », « Comment photographes et rédacteurs travaillent-ils ensemble ? », « Combien de temps les photographes passent-ils sur le terrain pour produire un sujet ? » et « Retouchez-vous les photos ? ».


Que font le chef pâtissier Erik Vernieuwe et le photographe Kris De Smedt quand ils s’ennuient ? Ils alimentent (c’est le cas de le dire) BurpZine, un compte Instagram qui rend hommage aux grandes et petites œuvres de la pop-culture en utilisant des… saucisses.

« Clique clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.
Photo d’ouverture : capture d’écran de la page d’accueil d’APP