accueil Vie culturelle Clique clac #190

Clique clac #190

868
Dans un effort de transparence et de pédagogie louable, la rédaction de la RTBF dévoile à intervalles réguliers sur son site (rubrique « Inside« ) les coulisses du travail de ses journalistes. Dans un récent billet, Aline Wavreille explique ainsi comment sont choisies les photos qui illustrent les articles d’actualité et pourquoi les journalistes ont parfois recours à des photos issues de banques d’images, malgré les quiproquos que ces images prétextes peuvent engendrer. En complément ludique, la rédaction de la RTBF a d’ailleurs concocté un quiz sympathique qui va vous permettre de tester votre capacité de discernement. Alors, photo de banque d’images ou vraie photo d’actualité ?

Depuis 2005, Rune Guneriussen explore la relation entre installation et photographie. Concrètement, il prend pour cadre des espaces naturels totalement intacts de son pays, la Norvège, et y dispose des objets manufacturés pour créer des œuvres poétiques. Vous connaissiez le land art, voici le lamp art !


Samedi 27 février, Christian Lantenois, photographe pour le quotidien L’Union, se faisait agresser dans le quartier de la Croix-Rouge à Reims. Un mois plus tard, Jo, son épouse, donne des nouvelles de son état de santé : « Maintenant [qu’il est sorti de réanimation] commence, pour lui, un combat tout aussi difficile pour essayer de récupérer un minimum de semblant de vie normale… »


Le premier magazine en ligne de 48+, l’association des étudiantes et étudiants du Master Photographie de l’ENS Louis Lumière, explore le thème « Apocalypse » et il est entièrement consultable en ligne.


«C’était un serpent très docile. Il s’est juste déplacé près de mes pieds à un moment donné, le manipulateur a apporté son crochet pour le déplacer et par inadvertance, il a arraché le cordon de mon appareil photo, ce qui a effrayé le serpent. Très rapidement, il m’a attaqué et m’a mordu a un endroit stratégique et très dangereux : l’artère au niveau de mon mollet.» Même en studio et entourée de mille précautions, la photo naturaliste n’est pas sans danger. Bon, après, rien ne vous oblige à tirer le portrait du mamba noir, comme l’a fait Mark Laita. (ne descendez pas jusqu’au bas de la page si vous êtes erpétophobe)


Barrington Irving, Annie Leung, Sonja Reid, Getti Kehayova, Benny Harlem et Samantha Larson ont deux points communs : ils figurent tous dans le Guinness Book des records et ils ont posé pour Ryan Schude, photographe de Los Angeles qui, pour la circonstance, les a mis en scène dans des compositions exubérantes faisant référence à leurs « talents » respectifs.


Markus Hofstätter n’est pas doué que pour la rénovation, il sait aussi fait preuve de créativité. Ainsi a-t-il associé deux technologies éloignées de plus de 150 ans (le collodion humide et l’impression 3D) pour en tirer des lithophanies 2.0. Le résultat brut peut sembler ingrat mais c’est le rétroéclairage qui révèle véritablement l’image, comme le montre le photographe autrichien dans cette vidéo (si vous êtes pressé, vous pouvez sauter directement à la 5e minute). La technique vous intéresse ? Plus de précisions (en français) ici.


Dans un pays où le cancer du sein et plus encore la mastectomie sont tabous, le travail documentaire de Sergei Stroitelev peut, sinon faire bouger les lignes, du moins redonner leur estime de soi aux femmes russes qu’il a photographiées.


En matière d’éclairage de petits objets, il faut procéder étape par étape, une source après l’autre. Cas d’école avec un flacon de soin réparateur photographié à son domicile par Ali Choudhry. Un travail qui semble basique mais qui demande une remise en question permanente : « Plutôt que de se dire « c’est bon », il faut se demander constamment ce que l’on peut faire pour améliorer son image. »


LE DÉSTOCKAGE DE PÂQUES

• Bienvenue à Warneton, ville à la frontière franco-belge où « les assurances auto ne servent à rien ».
• L’appel à candidatures concernant la 2e édition du Prix Caritas Photo Sociale est ouvert. 
• Du Pocket Spotlight au télémètre hot-shoe, 12 accessoires qui peuvent rendre service à celles et ceux qui pratiquent la photo argentique.
• Mais comment la valise de Victor Barbe, douanier à la frontière franco-allemande dans les années 1930, est-elle arrivée dans la capitale des Gaules ?… mystère.
• La Maison européenne de la photographie lance un concours autour de la thématique « Ma Ville ».
• Félix Renoult a fait le tour de France des communes au nom insolite (mais, malgré cinq étapes dans les Deux-Sèvres, a oublié de passer par La Trique).
• How do you pronounce « Rollei-Werke Franke & Heidecke » ?
• Alberto Seveso a fait du gel hydroalcoolique la matière première de ses images. Il aurait pu s’abstenir.
• En attendant la proclamation du Grand Prix, le concours photo nature italien Asferico vient de dévoiler les finalistes des diverses catégories.
• Natalie Goulet pousse la photographie dans ses retranchements, quitte à la maltraiter.
• Le salon Paris Photo, qui se tiendra du 11 au 14 novembre, a dévoilé le nom de ses deux commissaires.
• Le photographe écossais Grahama MacIndoe célèbre 20 ans de compagnonnage avec le groupe The National dans un livre en édition limitée (130 €… gloups).
• Sous l’œil de Temilade Adelaja, Shade Ajayi a revêtu son plus bel uniforme pour son premier jour d’école.
• L’avenir de la photo au smartphone est-il aux lentilles liquides ?
• Ça ressemble à quoi la vie d’un photographe sur la Coupe de l’America ? À ça.
• France 3 Nouvelle Aquitaine est allé à la rencontre de Kepa Etchandy, photographe attaché à ses racines basques et argentines.
• Le CPGA a saisi le Conseil d’État afin de pouvoir accueillir à nouveau du public dans les galeries d’art.
• 1250 heures de travail (étalées sur une douzaine d’années) ont été nécessaire à JP Metsavainio pour réaliser cette mosaïque astrale allant de la constellation du Taureau à celle du Cygne.
• Effroyable et magnifique reportage de Peter Caton sur les rives du Nil blanc où des villages entiers disparaissent en raison des inondations, faisant de leurs habitants des réfugiés climatiques.
 

« Clique clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images. Photo d’ouverture : capture d’écran issue du site de la RTBF