accueil Vie culturelle Clique clac #200

Clique clac #200

1605

C’est la 200e de Clique clac et bientôt la Fête de la Musique. Profitons de cette heureuse coïncidence pour célébrer en fanfare l’union de la photo et de la musique sous toutes ses formes. Pour l’occasion, on vous a même préparé un jeu-concours ! 


Quand elle a effectué une résidence d’artiste à Sète à l’hiver 2019-2020, Clémentine Schneidermann s’est longtemps demandé sous quelle angle aborder la ville. Et puis elle s’est souvenue d’un précédent projet qui l’avait conduite à Memphis pour y photographier des fans d’Elvis. L’idée était toute trouvée : pourquoi ne pas prendre le plus célèbre des Sétois, Georges Brassens, comme fil conducteur ? expo dans le cadre d’Imagesingulières


Si vous aimez chiner, peut-être avez-vous déjà vu dans les cartons des brocanteurs ces drôles de cartes postales percées d’un trou qui, si on les examine d’un peu plus près, laissent apparaître des sillons circulaires. Eh oui, elles peuvent être écoutées sur un tourne disque ! Ces phonoscopes, comme certains les ont appelés, ont connu leur (petite) heure de gloire dans les années 60 (notamment dans les pays du bloc de l’Est où le rock’n’roll était interdit) avant de sombrer dans l’oubli. Mais une entreprise autrichienne, Vinylpostcard, a décidé de relancer la mode. Après un faux départ en 2010, ce microlabel a mis au point un procédé de fabrication plus éco-responsable. Parmi ses récentes productions, on a été très étonnés de trouver une carte postale reprenant l’image et le son d’un 45 tours paru à l’origine en 1967. Puisque Vinylpostcard fait dans la réédition et pour filer la métaphore photographico-épistolaire, on espère désormais un rapprochement avec le label écossais Postcard. Cette face B d’Aztec Camera initialement publiée en 1981 nous semble la candidate idéale pour commencer.


Les fans de Fleetwood Mac se souviennent forcément de cette série de photos de Neal Preston dans laquelle une Stevie Nicks au faîte de sa gloire et de sa beauté prend la pose sur un toit de Venice Beach dans une robe aux multiples voiles. Mais savent-ils pourquoi sur aucune des images on ne voit les bottes de la chanteuse ? Eh bien, parce que le vent était si fort que l’assistant du photographe a passé la séance à lui maintenir les pieds !


Collectionneur de vinyles et auteur de magnifiques portraits d’Erik Truffaz, Anne Paceo ou Adam O’Farrill (pour n’en citer que quelques-uns), Arnaud Ghys a évoqué pour La Grande Séduction son amour du jazz dans une playlist sans fausses notes.


Quand les procédés d’hier inspirent les artistes d’aujourd’hui

Lauren Mayberry de Chvrches coincée dans une porte tambour censée évoquer une cuve de développement:

Plus de 5000 cyanotypes ont été nécessaire à la réalisation de ce clip de Tycho Jones :

Mrinal Bahukandi rend hommage aux pionniers du cinématographe dans ce clip ultraréférencé réalisé avec un Nikon… F5 :


À côté des interviews de photographes et des discussions à bâtons rompus sur les nouveautés du marché, le site This Week in Photos propose un format de vidéos sinon novateur du moins ludique et pédagogique. L’idée est simple : l’animateur (le sémillant Frederick Van Johnson) invite dans un premier temps les fidèles de ses émissions à lui envoyer des photos autour d’un thème qu’il a choisi au préalable. Puis il demande à des professionnels de la photographie de critiquer une à une lesdites images en direct. Par exemple, pour le n°151 de « Photo Critique » la communauté de TWiP devait plancher sur le thème des instruments de musique et les soumettre au jugement de Troy Miller et Jake Hicks. Depuis leurs domiciles respectifs, ces derniers se sont prêtés au jeu avec bonne humeur et bienveillance, ce qui ne les a pas empêchés de pointer les défauts des images ou de moquer l’usage abusif des cadres.


Comment créer la bande-son d’une œuvre photographique ? En collant à l’esprit dans lequel elle a été réalisée, répond Baptiste Martel qui, pour écrire une pièce sonore accompagnant « Waste » (photo abstraite de Matan Mittwoch conçue à l’aide d’un presse-papier), s’est fixé comme contrainte de n’utiliser que des sons émis par son smartphone (il s’en explique à partir de la 5e minute).


« Imaginez un Gérard Depardieu qui parle plus fort, qui rit avec plus d’élan, qui clame plus haut qu’il lui faut un verre, que les cons sont des cons et que l’amitié réchauffe. » Retour sur la carrière de Raoul de Godewarsvelde, chanteur et photographe.


C’est une photo prise en 2012 par Seamus Murphy au pied des montagnes enneigées d’une vallée d’Afghanistan. Au premier plan, parmi les épaves automobiles, une silhouette emmitouflée dans sa parka prend des notes. Il faut lire la légende pour comprendre que ce personnage n’est autre que PJ Harvey avec laquelle le photoreporter irlandais avait collaboré le temps d’un recueil de poèmes et d’un album. Dans le dernier épisode de la saison 2 de Cartels, podcast réalisé par Jean-Charles Vergne, le critique d’art et directeur du FRAC Auvergne est revenu sur cette image du photoreporter irlandais, expliquant notamment comment elle est passée du statut de photo documentaire à celui d’œuvre d’art.


Groupe d’un seul album, paru en juin 1980, The Photos n’a pas laissé un souvenir impérissable dans l’histoire du rock. Et pourtant Wendy Wu et ses collègues méritent selon nous une seconde chance, ne serait-ce que pour ce mini-tube, Irene, qui ne dépareillerait pas dans la discographie de Blondie. Pour la petite histoire, le groupe s’appelait à l’origine Satan’s Rats et il a changé son nom en The Photos pour s’attirer la sympathie des médias. Ça n’aura pas suffi ! À propos de Blondie, on vous conseille cette interview de son guitariste et cofondateur Chris Stein dans laquelle il parle photographie, sa deuxième (première ?) passion. Pour plus d’images, c’est ici que ça se passe.


Rapido…

• Susan Meiselas a refusé que The Clash utilise une de ses photos de la révolution nicaraguayenne pour illustrer l’album Sandinista (à 39’10).
• L’histoire de Chris McClure, cet inconnu dont la trombine avinée s’est vendue à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde.
• Les modes passent, le style est éternel.
• Quand la photo d’une course de ski de fond inspire une partition musicale…
• Giuseppe Cardoni coche toutes les cases de la photo de jazz classique (Leica, noir et blanc contrasté, etc.), mais ne boudons pas notre plaisir.
• Pas facile d’être fan de metal au Maroc.
• Le saviez-vous ? Alt-J a composé une chanson sur le destin tragique du couple formé par Robert Capa et Gerda Taro.
• Été 1977, « Rockcollection » passe en boucle à la radio. Un nouveau tube pour le duo Souchon-Voulzy qui justifie un photoreportage bucolique dans Paris-Match.
• Retour à la vie normale pour les Daft Punk.
• Aux débuts de Depeche Mode, Anton Corbijn a décliné les demandes du groupe car il ne trouvait pas leur musique à son goût. Un comble car 40 ans plus tard, ses images ont largement contribué à forger l’identité de DM.
• Ringo Starr n’a jamais caché son intérêt pour la photo, ce que confirment ce titre récent et cette chanson plus ancienne.
• La billetterie de « C’est extra ! », festival mêlant concerts à dominante pop et expos photo branchées (à Aulnoye-Aymeries dans le Nord), est ouverte.

Le jeu des pochettes surprises

Quiz. Saurez-vous rendre à chacune de ces pochettes le nom du ou de la photographe qui l’a réalisée ? On vous aide un peu en vous donnant la liste des photographes impliqués : Richard AVEDON, Raymond DEPARDON, Robert DOISNEAU, Tony FRANK, Annie LEIBOVITZ, Sarah MOON, Helmut NEWTON, Martin PARR, Irving PENN, Jean-Marie PÉRIER, PIERRE & GILLES, Paolo ROVERSI, Oliviero TOSCANI (on a glissé un intrus pour corser le jeu).

  1. Whitney Houston par…
  2. Stephan Eicher par…
  3. Louane par…
  4. Johnny Hallyday par…
  5. Sheila par…
  6. Jean-Patrick Capdevielle par…
  7. Lou Reed par…
  8. Lio par…
  9. Hélène Grimaud par…
  10. Serge Gainsbourg et Jane Birkin par…
  11. Sylvie Vartan par…
  12. Michel Sardou par…

Envoyez vos réponses avant le mercredi 23 juin à calendrier[at]chassimage.com en indiquant « Jeu Clique clac » en objet. Un gagnant ou une gagnante sera désigné par tirage au sort et remportera un abonnement à Chasseur d’Images.


On se quitte avec une playlist concoctée avec l’aide de Bandcamp et dédicacée aux iconomécanophiles qui nous lisent.

 

« Clique clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.