accueil Vie culturelle Clique clac #209

Clique clac #209

937

Selon les estimations, on dénombrerait 7500 variétés de pommes à travers le monde. 7500 traitements photographiques possibles ? Peut-être pas, mais en voici deux diamétralement opposés. Pour son livre Odd Apples, William Mullan a photographié les pommes les plus étranges, en réduisant au minimum les effets de composition (un fond coloré, un éclairage basique). De son côté, Harry Flook s’est concentré sur une variété on ne peut plus commune, la Red Delicious, dont il a exploré les multiples facettes : de la nature morte classique aux jeux sur la diffraction en passant par l’impression… de sa séquence ADN !


Quand on réunit autour d’un même micro deux photographes ayant 30 ans d’écart, le risque est grand que la conversation tourne à la querelle des anciens et des modernes… sauf peut-être quand les deux photographes en question sont spécialisés dans la nature morte ! Invités du podcast « Visions », Cédric Porchez et Mathilde Hiley ont partagé leurs expériences respectives et se sont trouvé plus de points d’entente que de dissensus. Au premier rang, leur vénération des natures mortes d’Irving Penn (des mégots au camembert coulant). À l’écoute de cet entretien limpide et riche en informations, vous ne regarderez plus les objets qui vous entourent avec le même œil.


Dans un monde où chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles, réjouissons-nous qu’il existe des organisations comme Everyday Peace Indicators qui, comme son nom l’indique, cherche à faire émerger des motifs d’espoir. Dans un de leurs derniers projets, les membres de l’EPI ont confié aux habitants de deux villages colombiens des appareils photo afin qu’ils montrent comment leurs communautés coexistent malgré cinquante années de guerre civile.


À la fin de ses études, en 2018, Melissa Shriek se destinait au photojournalisme. Et puis, elle a fait le point sur ses envies et s’est rendu compte qu’elle ne s’exprimait pas pleinement, qu’elle ne photographiait qu’en fonction du goût et de l’approbation des autres : « J’ai décidé qu’à partir de ce moment-là, je ferais le travail que je veux faire. Aussi fou ou ennuyeux soit-il. » Cela donne « The City is a choregraphy », un peu fou et pas ennuyeux du tout.


Considéré comme le Prix Nobel des arts, le Praemium Imperiale couronne chaque année la carrière d’artistes évoluant dans les champs de la peinture, de la sculpture, de l’architecture, de la musique, du théâtre ou du cinéma. Des catégories élastiques puisque le Praemium Imperiale de peinture a été remis cette année à… Sebastiao Salgado.


Des chiffres et des lettres

0,0005 C’est la durée d’obturation préconisée par David Tipling pour figer les saumons bondissants.

2 C’est le nombre de récompenses reçues par Scott Portelli à l’Australian Geographic Nature Photographer of the Year, dont le Grand Prix pour un magnifique portrait d’hippocampe feuille.

4 C’est le nombre de femmes (photographes, commissaires) rencontrées à Arles par l’équipe d’Actuelles (France 24).

5 C’est, après détection des symptômes, l’espérance de vie en années des personnes atteintes de démence vasculaire.

22 C’est le nombre de survivants de l’Holocauste rencontrés depuis six ans par Marc Wilson pour son livre A Wounded Landscape.

22/09 C’est la date de sortie du Sommet des Dieux, film d’animation adapté d’un manga dont l’intrigue repose sur un Kodak Vest Pocket ayant appartenu (ou non ?) à George Mallory et Andrew Irvine – ce qui aurait pour effet de réécrire l’histoire de la conquête de l’Everest.

40 C’est le nombre de livres de femmes photographes exposés à l’Espace Andrée Chedid d’Issy-les-Moulineaux (qui se trouve évidemment dans le 92 et non pas dans le 97 comme indiqué par erreur dans l’agenda des festivals de C.I. 433).

56 C’est le nombre de photos composant l’exposition « Bijoux de mécanique » d’Axel Ruhomaully, actuellement visible au Musée de l’air et de l’espace du Bourget.

62 C’est la durée en minutes du documentaire sur Frank Horvat projeté ce soir 16 septembre au Lavoir Numérique de Gentilly.

100 C’est l’âge de L’Illustré, hebdomadaire suisse qui pour l’occasion sort un numéro anniversaire et expose ses plus belles pages en divers lieux de Vevey.

200 C’est le nombre de vues empilées par Jason Kirk pour réaliser la photo qui lui a permis de remporter l’édition 2021 du concours Nikon Small World.

409 C’est la durée en minutes de la nuit de la carte postale, diffusée en juin sur France Culture… alors qu’on peut tout dire en cinq minutes (RIP Michael Chapman).

750 C’est la surface en mètres carrés de la salle d’audience qui accueille le procès des attentats du 13 novembre 2015, un espace construit pour l’occasion et qui, « même entièrement vide, dégage une présence ».

1972 C’est l’année où Masayoshi Sukita rencontra David Bowie.

6755 C’est le prix en euros du Leica Q2 édition 007, soit l’équivalent de 144 Agfa Realkids Instant Cam.

14000 C’est le nombre de photos soumises cette année au jury des Drone Photo Awards, et le grand gagnant est

?????? On a essayé mais on n’a pas réussi à compter le nombre de fois où Richard Bellia a prononcé le mot « putain » durant les 13 minutes que dure l’interview qu’il a donnée à Radio Nova. Il faut dire que le monsieur était plutôt remonté, contre Gallimard, contre les ayants droit de Ol’ Dirty Bastard, contre TF1, etc., bref contre tous ceux qui volent son travail.



called from the beach
I waited for you
Crying from all cliffs
& the photograph
That I held in my mind
What a long exposure
Long exposure
Long Exposure
To the truth

« Clique clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images.
Photo d’ouverture : Pink Pearl © William Mullan