accueil Vie culturelle Clique Clac #243

Clique Clac #243

728
Intuitivement, on aurait tendance à penser qu’hériter d’un fonds photographique est une aubaine (qui plus est si le/la photographe disparu(e) a une certaine notoriété). Mais encore faut-il que la succession ait été bien préparée. Fille de Frank Horvat, Fiammetta Horvat n’était pas prédestinée à gérer les archives de son père. Dès l’âge de 18 ans, elle avait quitté la France pour mener outre-Manche une carrière de designer dans le théâtre. C’est le spectre du Brexit qui, en 2016, la poussa à revenir en région parisienne. Là, quelque peu désœuvrée, elle accepta l’offre de son père de travailler à ses côtés. Sans grand entrain d’abord et avec la crainte d’être illégitime dans ce milieu. Aujourd’hui pourtant, elle mesure la chance qu’elle a eue d’accompagner son père durant les trois dernières années de sa vie. Cette précieuse expérience nourrit son quotidien de gérante et légataire de Frank Horvat Studio… et lui permet, accessoirement, de retourner ces jours-ci en Angleterre. La célèbre foire Photo London accueille en effet jusqu’au 15 mai une grande exposition dédiée à l’œuvre de Franck Horvat, dont Fiammetta assure le commissariat.

Heureux Bruxellois, ils peuvent profiter en ce moment d’une rétrospective inédite d’Isabel Muñoz. À l’occasion d’une virée dans la capitale belge, Marie-Elisabeth De La Frensaye a interrogé la photographe espagnole sur ses éclectiques influences (des peintres baroques aux danseurs de butō). Un aspect de son travail qu’Isabel Muñoz aborde avec humilité : « Il est important de garder une certaine distance vis-à-vis d’autres cultures. Il y a toujours une partie qui nous échappe. »


Le 2 avril dernier, Anaya Ramos-Bridgeford et Jaylen Bradford se sont mariés. Félicitations à eux… mais pas à celui qui s’est chargé de retoucher les yeux fermés des invités !


Quand on se balade sur le site tout en sourires et couleurs chaudes de Jana Dekort, on ne se doute pas que la photographe flamande mène parallèlement à ses commandes professionnelles un travail personnel autour des cicatrices que les gens cachent sous leurs vêtements. Des images pudiques qui servent d’exutoire aux personnes photographiées tout en entrant en résonance avec l’opération lourde qu’a subie Jana Dekort lorsqu’elle était enfant.


Et les lauréats des Italian Street Photo Festival Awards sont…


On en connaît des photographes chevronnés qui ont traversé la France pour tenter d’apercevoir le lynx au creux des forêts jurassiennes… et sont revenus de leur périple avec pour tout butin quelques photos d’empreintes. Véronique Frochot, elle, a eu la chance d’en observer six, et cela cinq jours consécutivement ! Autant de rencontres inoubliables que la Dijonnaise a racontées à nos confrères de France 3 Bourgogne-Franche Comté.


La Maison européenne de l’architecture – Rhin supérieur (MEA) et la galerie strasbourgeoise La Chambre viennent de lancer la 6e édition d’Archifoto, un concours qui, comme son nom le suggère, met en valeur les liens forts entre la photographie et l’architecture. La thématique retenue pour 2022, « Architecture et ressources« , résonne avec les problématiques actuelles liées à l’approvisionnement en matériaux et avec la nécessité de réhabiliter le bâti plutôt que de détruire pour reconstruire. Le concours est ouvert à toutes et tous, mais que vous y participiez ou non, on vous invite à visiter le site Archifoto, ne serait-ce que pour jeter un œil aux lauréats des précédentes éditions.  


Seul maître-artisan tireur filtreur de France, Diamantino Quintas a lancé une pétition pour porter à la connaissance du public les nuisances que lui et son équipe subissent quotidiennement dans leur atelier de Bagnolet.


La chaîne YouTube « Smarter Every Day » porte bien son nom. On ressort définitivement plus intelligent de la visite de l’usine Kodak de Rochester, Destin Sandlin et ses guides d’un jour s’efforçant d’expliquer (schémas à l’appui) chaque étape du processus de fabrication du film. Avis aux amateurs, cette vidéo n’est que la première d’une fournée de trois !

Ce week-end se tient la « Nuit européenne des Musées » et, si l’on se fie au site dédié, pas moins de 121 événements liés à la photographie vous attendent !


À l’occasion de son 100e anniversaire, le Musée McCord de Montréal lance une nouvelle plateforme numérique permettant de consulter des milliers d’archives issues de ses collections. Plus de 80 000 photographies libres de droits sont ainsi téléchargeables dans la plus haute résolution disponible, sans frais et sans restriction quant à leur utilisation.


TOUT À L’EGO

• Ne cherchez pas Véronique Duplain en février. Depuis 2014, la Montréalaise réserve chaque jour de ce mois à la fabrication d’autoportraits hauts en couleur (pour les coulisses, voir ici).
• Petite histoire du selfie, de l’apparition du mot sur un forum australien en 2002 à ses déclinaisons actuelles sur TikTok.
• Même les jeux vidéo s’y mettent…
• De Jean Dujardin à Céline Dion en passant par Gérard Depardieu, Jean-Laurent Leffray s’enorgueillit de s’être photographié avec plus de 2000 célébrités.
• Les selfies oculaires sont-ils l’avenir de la médecine ?
• Comment Instagram a modifié nos représentations et l’art en général : une série documentaire d’Arte en cinq épisodes d’une dizaine de minutes.
• À quelques semaines des législatives, petit rappel sur la pratique du « selfisoloir ».
• Capteur selfie amélioré, modes « Portrait Pro » et « Selfie HDR » : le nouvel Oppo Reno 7 vise en priorité les amateurs d’égoportrait. 
• Mieux/Pire que le smartphone : Pixy, le drone qui vous suit partout.
• Stockholm vient d’ouvrir le Youseum, un musée où vous êtes l’artiste et l’œuvre. Vous avez dit flippant ?
• Le Top 10 des morts stupides causées par un selfie… heureusement, certains s’en sortent.
• De toute façon, le selfie c’est has been. Passez à l’étape supérieure !
 

Pour accompagner la visite de l’exposition collective « Love songs » (et valoriser son partenariat avec un fabricant de casques audio), la Maison européenne de la photographie a conçu une playlist du meilleur goût, à laquelle on se permettra d’ajouter ce titre du trio brésilien Metá Metá.

 
 

« Clique Clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images. Photo d’ouverture : Fiammetta Horvat, Cotignac, France, 1986 © Frank Horvat (photo issue de Horvatland, site richement illustré dont on vous conseille la visite)