accueil Vie culturelle Clique Clac #253

Clique Clac #253

1433
Si vous traînez sur les réseaux ou si vous lisez Cosmopolitan, vous avez déjà eu connaissance de DALL-E, ce module d’intelligence artificielle capable de créer des images à partir de descriptions textuelles. Annoncée en avril dernier, la version 2 de ce programme a été proposée en démo à des utilisateurs triés sur le volet. Parmi les heureux élus, Mathieu Stern ne s’est pas fait prier pour générer des appareils photo inspirés de la pop-culture. Puis, notre touche-à-tout a créé des portraits humains dont il a ensuite amélioré le rendu grâce à l’outil Face Restoration d’ARC. Le résultat, saisissant de réalisme, ne manque pas d’interroger sur les dérives possibles d’un tel procédé et, plus généralement, sur les biais des AI, comme le rappelait récemment Lucie Ronfaut dans sa newsletter « Règle 30 ».

Un an après la chute de Kaboul, Time Magazine est allé à la rencontre d’Afghanes qui ont fui le régime taliban pour s’installer à l’étranger. Entre autres destinées chamboulées, on découvre celle de Zahra Khodadadi, une photographe qui a trouvé refuge à Nice, précisément à la Villa Arson où elle a été accueillie en résidence d’artiste. Où se voit-elle dans un an ? « L’avenir est incertain. Tout ce que je sais, c’est que je voudrais être dans un endroit paisible. » Pas à Kaboul donc, où, en dépit des belles promesses des Talibans à leur retour au pouvoir, les droits des femmes sont en net recul. Preuve en est ce reportage de Nanna Muus Steffensen, photographe danoise installée dans la capitale afghane depuis 2019.


Depuis 2008, Clément Viala se rend quasi quotidiennement sur la dune du Pilat pour saisir ce paysage changeant au gré des vents et des lumières. En juin dernier, dans l’émission « Terre de Mer », le Girondin expliquait concevoir la photographie « comme un enregistrement ». Enregistrement d’autant plus précieux au vu des incendies qui, quelques semaines plus tard, ont embrasé le bassin d’Arcachon – mais n’ont pas empêché Clément Viala de poursuivre son travail.


SIX QUIZ POUR LA PLAGE (et pour le plaisir)

• Huit questions de culture générale pour commencer.
• Où ces photos ont-elles été prises ?
• Trouvez le ou la photographe à partir de sa description.
• De quels films estivaux sont issues ces photos ?
• Qui a pris ces photos ?
• Saurez-vous reconnaître ces personnalités immortalisées par Nadar ?

Si vous voulez briller lors des dîners en ville ou simplement si vous voulez découvrir celles et ceux qui feront la photographie de demain, on vous conseille cette vidéo réalisée par Brigitte Patient lors des dernières Rencontres de la jeune photographie internationale de Niort. Les résidentes et le résident y reviennent sur leur parcours et sur cette expérience de quinze jours qui les a vus créer de toutes pièces un corpus d’images sous l’égide de François Cheval (lui aussi interviewé).


Dans le cadre du podcast « Archi intéressant », Joséfa Lopez, Caroline Andrieu et Isabelle Regnier ont évoqué le cas du musée Albert-Kahn, écrin de bois, de pierre et de verdure imaginé par Kengo Kuma et qui abrite une collection de 72000 autochromes.


Le 8 juillet disparaissait, à 98 ans, Lisetta Carmi, photographe « aux cinq vies » peu connue de ce côté-ci des Alpes mais dont on avait pu découvrir il y a deux ans, grâce à l’ENSP d’Arles, le travail sur la communauté trans de Gênes dans les années 1960. Une étape déterminante pour la photographe : « À partir de là, j’ai refusé le rôle de femme que l’on me demandait de jouer. Les travestis m’ont fait prendre conscience que nous avons tous le droit de décider qui nous sommes. » D’autres photos de Lisetta Carmi, tirées de reportages en Afghanistan, en Irlande et bien sûr en Italie, sont visibles ici. Si vous êtes du côté de Nice, notez que l’exposition « Vita nuova – Nouveaux enjeux de l’art en Italie, 1960-1975 » (au MAMAC jusqu’au 2 octobre) présente quelques-unes de ses œuvres.


Les Comedy Pet Photography Awards, concours axé sur les animaux domestiques, ont dévoilé leurs finalistes. À ces images légères on a le droit de préférer le beau travail en noir et blanc de Kais Ben Farhat sur les chiens errants de Tunis et de La Manouba.


EN VRAC…

• Quand la PQR se rebiffe
• Affût flottant ou paramoteur ? Ben Neale a choisi… de ne pas choisir !
• Sempé n’est plus, mais ses dessins restent (et on peut toujours relire Le Petit Nicolas – illustration ici).
• Siphiwe Sibeko a couvert le retour sous haute tension des rhinocéros dans le parc national de Zinave, 40 ans après leur disparition du Mozambique.
• Secrets de coulisses d’une fameuse photo de George Hoyningen-Huene.
• Vous avez aimé Laura Dern dans Sailor & Lula, Jurassic Park ou Big Little Lies ? Vous l’adorerez dans Cherry Hill, nouveau livre de Jona Frank dans lequel elle incarne la mère de la photographe.
• Helmut Newton & Alice Springs : histoire d’un couple hors du commun.
• Irina Ionesco est décédée le 25 juillet dernier. Le blog « Une brève histoire d’art » revient sur cette figure sulfureuse de la photographie gothique.
• Avec Teronlyfans la lubricité des uns fait le réconfort des autres.
• Le Nature TTL Photographer of the Year a dévoilé son palmarès 2022… si vous êtes cocardier, allez directement aux catégories « Piège photo » et « Ciel nocturne », toutes deux remportées par des Français.
• Avant le lancement du Tych, son appareil « demi-format », Alfie Cameras cherche des bêta-testeurs (plus de précisions sur l’appareil ici).
• Et c’est la raison pour laquelle on nous a demandé de partir.

Finissons en douceur avec « Camera », titre récent du duo de Los Angeles Haunted Summer.

« Cette chanson a été écrite dans la maison d’un ami alors que nous étions en tournée. Il traversait une rupture et avait des appareils photo dans la maison. « Camera » parle d’une émotion ou d’un souvenir immortalisé par une photo que l’on peut revoir quand on veut. »

 

« Clique Clac », c’est chaque jeudi le résumé d’une semaine sur la Toile en dix entrées et quelques liens sélectionnés par la rédaction de Chasseur d’Images. Visuel d’ouverture : capture issue de la chaîne YouTube de Mathieu Stern