accueil Les infos Laurent Ballesta, Thomas Pesquet et Vincent Munier réunis pour le Salon de...

Laurent Ballesta, Thomas Pesquet et Vincent Munier réunis pour le Salon de la Photo

1017

À l’occasion du Salon de la Photo qui se tiendra à Paris du 6 au 9 octobre 2022, Nikon propose une conférence exceptionnelle : « 3 Regards, 1 seule planète ».

Trois regards sensibles, à la recherche de la beauté. Trois auteurs qui nous offrent trois points de vue complémentaires sur la planète à trois niveaux d’observations inaccessibles pour nombre d’entre nous… La vision « sous-marine » nous est proposée par le photographe biologiste et plongeur Laurent Ballesta. Le regard « terrestre » nous est présenté par le naturaliste, photographe et cinéaste Vincent Munier. L’observation « aérienne » nous est offerte par le photographe et astronaute Thomas Pesquet.

La conférence aura lieu le 7 octobre à 12h00. La billetterie pour s’y inscrire sera ouverte à partir du 28 septembre 2022 à 12h00 sur ce lien. 

À PROPOS DE THOMAS PESQUET – Photographe et astronaute
Né en 1978, Thomas Pesquet est un astronaute de l’Agence spatiale européenne (ESA). Dans le cadre de ses missions, il a éprouvé les appareils Nikon dont est dotée la station spatiale internationale (ISS) et a révélé ses talents de photographe. Son regard sur la planète Terre est aujourd’hui rassemblé dans « Terre(s) », éditions Michel Lafon, ouvrage construit sous un angle délibérément artistique et dans l’édition 55 de Reporters sans frontières, 100 photos pour la liberté de la presse. Son prochain livre, qui rassemblera les images réalisées lors de sa deuxième mission dans l’ISS, sortira chez Flammarion en fin d’année 2022. Les fans de Thomas Pesquet, fédérés par les réseaux sociaux, sont près de 3 millions à suivre son compte Facebook et, lors de ses missions, à attendre quotidiennement de nouveaux clichés depuis l’espace. Thomas Pesquet, photographe d’une rare sensibilité, a su réaliser et diffuser des images symboles d’une aventure optimiste, collective et porteuse d’espoir…

À PROPOS DE VINCENT MUNIER – Photographe naturaliste, cinéaste & ambassadeur Nikon
Vincent Munier est photographe animalier et naturaliste. Né dans les Vosges, en France, Vincent se passionne pour la photographie dès l’âge de 12 ans, passant la majeure partie de son enfance à photographier les animaux sauvages des forêts de sa région natale. Il nourrit un profond respect et une grande passion pour la nature, et a photographié la faune sauvage aux quatre coins du monde. Parmi ses projets les plus remarqués figurent les loups blancs immortalisés sur l’île d’Ellesmere au Canada, ainsi que les cygnes et les grues prises sur l’île japonaise d’Hokkaido. Vincent est le premier photographe à avoir reçu le prix du Photographe BBC Wildlife de l’année, « Erik Hosking Award », trois années de suite. Ses photographies sont exposées dans les galeries d’art et publiées dans divers magazines prestigieux à travers le monde. Il a publié ses propres livres de photographie chez Kobalann, la maison d’édition qu’il a fondée en 2010. Dernière corde à son arc, la réalisation du film documentaire « La Panthère des neiges » pour lequel il a reçu un César en 2022. 

À PROPOS DE LAURENT BALLESTA – Photographe sous-marin, biologiste & ambassadeur Nikon
Originaire de Montpellier, Laurent Ballesta est l’auteur de 13 livres de photographie dédiés à la vie sauvage sous-marine. Co-créateur de la société Andromède Océanologie en 2000, il a dirigé plusieurs expéditions de grande ampleur durant les 10 dernières années. Ses Expéditions Gombessa reposent sur trois valeurs emblématiques : un mystère scientifique, un défi de plongée et la promesse d’images inédites. Des premières photographies du cœlacanthe prises par un plongeur à 120m de fond, jusqu’aux chasses des 700 requins de Fakarava la nuit, en passant par les plongées les plus longues et les plus profondes de l’Antarctique, Laurent illustre le monde sous-marin avec un regard naturaliste et artistique.

À l’été 2019, il a réalisé une première mondiale en mariant avec succès les moyens de la plongée à saturation initialement dédiée à l’exploitation offshore, avec les techniques de plongée autonome en recycleur à gestion électronique. Pendant 28 jours, Laurent et trois autres plongeurs ont vécu dans un module pressurisé de 5 m2, et effectué des sorties quotidiennes pour explorer sans limite de temps la zone crépusculaire entre 60 et 140 mètres de fond, de Marseille à Monaco. Ils ont ainsi pu illustrer les écosystèmes ciblés et mettre en place des protocoles scientifiques uniques.

Informations pratiques

  • Salon de la Photo – Grande Halle de la Villette dans la salle Boris Vian (accès par l’extérieur de la halle)
  • Horaire : 12h00
  • Sur invitation uniquement – Nombre de places limité. Pour accéder à cette conférence dans la salle Boris Vian, il est impératif de posséder une invitation. Billetterie disponible ici.
  • Pour assister à la conférence, il est préférable de réserver une entrée pour le Salon de la Photo – disponible ici.