SOS VOLS

sos-materiel-vole

Pour savoir si un matériel a été déclaré volé, indiquez la marque et le numéro de série du matériel à vérifier, saisissez la marque et le numéro de série en majuscule, sans accents ni espace.

Choix de la marque :
Numéro de série:
titre-mode-emploi
Toute personne en possession de matériel volé se trouve en situation de recèleur, même si elle l’a acheté - et payé - en toute bonne foi. C’est pour limiter ce risque que Chasseur d’Images propose un service de consultation des vols qui lui sont signalés. Sa consultation est libre sur le site www.chassimages.com.
Ne figurent dans cette liste QUE les vols signalés par les victimes. Il s’agit de déclarations volontaires; il n’y a pas d’interaction avec des services similaires éventuellement créés par d’autres sociétés. Ces déclarations ont été effectuées spontanément par les personnes volées et ont été attestées par une copie de la déclaration de vol auprès de la Gendarmerie ou de la Police.

Quelle est la valeur des renseignements obtenus ?

Lors de la consultation, le moteur de recherche vérifie si un matériel déclaré volé correspond à votre recherche. La recherche porte sur la MARQUE et le numéro de série, gravé sur l’appareil. Lors de la déclaration comme lors de la recherche, soyez rigoureux sur l’orthographe et le numéro de série. La fiabilité de la réponse en dépend.

Que faire si votre recherche aboutit sur un matériel volé ?

Plusieurs de nos Lecteurs ont déjà retrouvé leur matériel via chassimages.com. Quand la recherche aboutit sur un matériel volé, SOS-Vol indique le nom et les coordonnées téléphoniques de la personne ayant signalé le vol. Contactez-la de toute urgence !. En cas d’impossibilité, contactez Chasseur d’Images qui fera le nécessaire. Bien évidemment, renoncez surtout à acheter ce matériel !
titre-conseils
Mieux vaut prévenir que guérir… Partant de cette évidence, ne tentez pas les voleurs. N’abandonnez jamais un matériel dans une voiture, évitez de vous promener avec un fourre-tout ouvert aux quatre vents dans la foule. N’oubliez pas qu’un voleur adroit subtilise un objectif photo en quelques secondes au bout d’un appareil négligemment tenu en bandoulière. Erreur courante : promener factures et cartes de garantie dans le même sac que le matériel! En voyage, n’emportez que des photocopies ou, mieux encore, faites réaliser un carnet de libre circulation. Autre astuce: scannez vos papiers et envoyez-vous les docs par mail. Il seront disponibles depuis n’importe où dans le monde!

L’assurance

C’est la question qui revient le plus souvent à la rédaction “Où assurer mon matériel photo ?”. Du coup, c’est aussi la réponse que nous faisons le plus souvent : CHEZ VOTRE ASSUREUR HABITUEL ! Un assureur peut tout assurer, s’il veut s’en donner la peine. Une assurance photo, SOUSCRITE AU MOMENT DE L’ACHAT, coûte entre 5 et 12% du prix neuf du matériel. Les conditions d’exclusion sont nombreuses: pratiquement personne n’assure les voyages en Italie, en Grêce et dans d’autres pays à risques. Le vol dans les voitures est rarement assuré. Les compagnies qui acceptent d’assurer du matériel plus de trois mois après l’achat sont rarissimes. Certaines cartes de crédit offrent une assurance automatique sur les achats effectués par leur intermédiaire. Idem pour les grandes enseignes qui accordent souvent une assurance d’un à deux ans à leurs adhérents… En cas de sinistre, on vous opposera une franchise. Un fourre-tout de 5.000 euros, pour lequel vous aurez payé des primes annuelles de 250 euros durant 3 ans peut fort bien ne vous être remboursé que 1.000 euros après application des coefficients de vétusté et des franchises diverses. Bref, avant de signer une assurance, demandez vous si le jeu en vaut bien la chandelle…
titre-signaler-vol
Seul le propriétaire du matériel volé est habilité à signaler un vol. Il doit effectuer cette démarche par courrier (ni fax, ni mail, ni téléphone) et joindre à sa demande une copie de la déclaration de vol à la Gendarmerie, mentionnant les références complètes du matériel : marque, modèle, numéro de série entier. Nous n’acceptons pas d’enregistrer les matériels n’ayant pas fait l’objet d’une déclaration de vol à la Gendarmerie. De même, nous n’enregistrons pas les demandes sans numéro de série ou à la désignation incomplète. Les données sont enregistrées sans limite théorique de durée. Nous enregistrons en même temps le nom et les coordonnées téléphoniques du déclarant, afin de les transmettre aux personnes effectuant des recherches. Le déclarant peut faire effacer ces données à tout moment.

Coût du service
Ce service est gratuit.

Adresse où signaler les vols (ou tout autre problème)
Chasseur d’Images – SOS vols – BP100 – 86101 CHATELLERAULT CEDEX

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Chassimages.com utilise des cookies dans le seul but de simplifier votre navigation. Vous pouvez cliquer sur "Accepter" pour faire disparaître ce message. Si vous refusez les cookies, la navigation peut être erratique et certains services peuvent être inaccessibles.

Fermer