Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com

[ Forum NATimages ] - => NAT'Images - Forum Photo Nature => Discussion démarrée par: Fred_76 le juillet 25, 2019, 12:16:14

Titre: Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: Fred_76 le juillet 25, 2019, 12:16:14
Bonjour

J’habite à la campagne dans la région havraise et j’ai investi dans un téléobjectif 150-500 mm pour photographier les oiseaux et un 100 mm macro pour les insectes.

Jusqu’à l’an dernier, on avait plein d’insectes, mouches, moustiques, abeilles, frelons, bourdons, guêpes, araignées... et le matin dès le lever du Soleil, les gazouillis des oiseaux se faisaient entendre.

Cette année, on est plusieurs à avoir fait le constat d’une très forte diminution subite de nombre d’insectes, surtout volants, et du nombre d’oiseaux.

Par exemple je n’ai eu à écraser qu’un seul et unique moustique depuis le printemps. Je n’ai vu qu’un seul frelon (asiatique) et sur les fleurs, il n’y a que quelques abeilles et bourdons. Quant aux mouches, même avec 25 vaches dans le champ derrière chez moi, c’est à peine si on en a 5 ou 6 bloquées aux fenêtres, par jour.

Du côté des oiseaux, c’est pareil, les matinées sont devenues bien plus silencieuses.

Cela ne va pas faciliter la prise de photos nature...

Avez-vous fait un constat similaire lors de vos sorties ?

A+

Fred
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: SPOTMATIK le juillet 26, 2019, 09:29:44
Bonjour

pour les oiseaux , les goélands invasifs, agressifs et surtout bruyants sont protégés , ensuite les tourterelles et les pies sont omniprésents en littoral Languedoc  ..... en migrant ailleurs , ils ne nous manqueront pas .... j'apprécie davantage toutes sortes de petits volatiles ( moineaux , mésanges , rouge-gorge ...etc )
pour les moustiques : idem les volatiles indésirables ...... bien moins nombreux cette année , et pour ces mois de printemps , quelques abeilles charpentières , abeilles , bourdons .... lorsque les fleurs étaient sorties , sinon quelques guêpes qu'insistent à faire leur nid trop près et qu'ont droit au jet d'eau , pas encore de libellules , c'est calme et ça peut inquiéter ...... j'avais oublié ces saloperies de cochenilles , cicadelles et pucerons , épandeurs de "miela" prisant les pins parasols au dessus des parkings , dont les coccinelles s'occupent quand il y en a .......
bonne journée ;)
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: PhD45 le juillet 27, 2019, 21:09:34
Oui très forte diminution.....je viens de passer plusieurs semaines en Espagne et même constat inquiétant  ???.
De retour chez moi, en région centre, je trouve que les oiseaux "ont la dalle". Ils cherchent dans les feuillages sans résultat et viennent aux casse-croûtes sans complexe près de nous.

Par contre les guêpes attaquent les fruits à peines formés et mûres......

Avantage cette année pour l'homme: pas de moustiques  ;D
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: castanea le juillet 27, 2019, 21:34:37
Avez-vous fait un constat similaire lors de vos sorties ?


Oui, constat identique et assez douloureux.
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: psbez le août 02, 2019, 23:16:37
Dans la vallée de l'Eure ( pas très loin du Havre ! ) c'est un constat progressif qui remonte à plus d'une dizaine d'années. Des insectes comme par exemple la mouche conops, ont totalemet disparus de "ma zone de balade" habituelle. Le nombre des bourdons, par contre, semble augmenter, peut-être parceque ce sont les "autres " insectes qui ont diminué ? ... 
Titre: Re : Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: tontonK13 le août 04, 2019, 08:58:43
Désolé je n’avais pas vu toutes les fautes de frappe, je rectifie donc
bonjour
Je suis dans les bouches-du-Rhône et vais souvent dans les Alpes et le constat est le même partout
très forte diminution cette année des  insectes  de toutes sortes, baisse de 30%  la population de chevreuils et de lièvres ( comptage annuel)  et particulièrement dans le 13 absence totale des petits escargots que nous appelons les limaçons.

Bref rien de réjouissant même si l'absence de frelon et la raréfaction des moustiques procure un certain confort.
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: SPOTMATIK le août 10, 2019, 16:08:51
En littoral Languedoc ce 10 Aout , grâce aux dernières boules de graines suspendues  sous un arbre de judée , quelques oiseaux du gabarit du moineau picorent à 3 par boule en gazouillant et s'envolant à la moindre présence.....
quelques moustiques "invisibles" mais aussi assoiffés ........ " tu le vois , tu ne le vois plus " ...... mais ils arrivent à te choper quand même .......
et cerise sur le gâteau avant l'heure du dessert , une grosse abeille charpentière ( 3.5 cm mini xylocope indigo magnifique ) est venue nous saluer d'un zig-zag vrombissant sous le store ........ sympa , et elle revient quand elle veut ....... et pas une libellule ....... voila , voila .......
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: Fred95 le août 14, 2019, 12:09:34
Bonjour à tous,

Constat identique en région Parisienne; j'habite près d'une forêt domaniale et mon jardin comporte encore des grands arbres. Je pratique la macrophoto depuis fort longtemps et je photographie les oiseaux du jardin.
C'est sans appel sur les dix dernières années la diminution est effrayante :

- côté papillons 5 espèces fréquentaient mon jardin il y a dix ans je n'en vois plus que deux (et encore je devrais plutôt dire 1)
- côté abeilles leur nombre est en chute libre malgré la présence de lavandes qui les attiraient naturellement
- les araignées sont en voie de disparition (plus d'araignée "sauteuse" depuis deux ou trois ans), les épeires deviennent invisibles, plus de tégénaires géantes, plus d'argiopes, plus de thomises (restent quelques araignées citrouilles et encore)
- les sauterelles ont disparu en quasi totalité
- les coccinelles se se sont tellement raréfiées que les pucerons pullulent
- les bourdons ne sont pratiquement plus visibles
- apparition de quelques frelons asiatiques
- plus de syrphes alors qu'elles étaient incontournables

pour les oiseaux c'st affligeant :

- plus de pic noir visible
- presque plus de pic épeiche
- troglodytes mignons très abondants il y a encore 3 ans sont quasi inexistants
- mésanges huppées pratiquement disparues
- mésanges bleues se raréfiant
- mésanges nonettes disparues
- moineaux disparus
- merles et merlettes devenus très rares
- roitelets triple bandeau disparus
- sitelle torchepot quasi disparues
- chardonnerets élégants totalement disparus
- pinsons des arbres quasi disparus

il reste en abondance
- des pies
- des corneilles
- des perruches à collier (envahisseuses)
- pigeons forestiers

il reste sans diminution visible

- quelques grimpereaux des jardins
- des geais des chênes
- des pics verts
- des rouge gorges
- des etourneaux sansonnet (par vague)

Voilà pour moi , consternant !

Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: CLeC le août 28, 2019, 07:42:24
Bonjour,

Juste pour peut-être tempérer quelques constats (en passant et sans grande prétention) : pour les guêpes et les frelons c'est assez normal cette année. Le froid et l'humidité ont en effet sévi jusqu'assez tard au printemps (presque mi-mai en région parisienne par exemple), et c'est la période où les reines lancent le développement de leurs nids primaires, encore très fragiles. Il y a donc certainement eu une mortalité élevée à ce moment (et je le constate devant mes ruches dans le jardin : quasi pas de frelons asiatiques devant cette année alors que l'année dernière il avait fallu se battre lourdement contre eux dès la fin août)...
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: dme le août 29, 2019, 17:33:13
Bonjour,

Effectivement, je constate à travers l’activité macro une absence de plus en plus prononcée d’insectes dans le milieu semi urbain qui est mon ‘’spot’’ de chasse principal.

Mon constat local est relayé par des études scientifiques qui indiquent que 40% des espèces d’insectes sont gravement menacées, soit par la perte de leur habitat, soit par l’utilisation de produits servant aux pratiques agricoles (engrais, etc).
Quant à un changement d’orientation, les informations ne sont guère encourageantes, voir l’extrait  de l’article du Monde 20190827 https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/08/27/disparition-des-abeilles-la-derobade-de-l-europe_5503163_1650684.html

‘’Il n’y aura pas de répit pour les abeilles. L’Union européenne a décidé de passer outre l’avis de ses propres experts, et de la communauté scientifique au sens large, dans la protection de ces insectes. Après six années d’atermoiements, l’un de ses comités techniques a adopté au cœur de l’été, le 17 juillet, un texte réglementaire parmi les plus lourds de ­conséquences pour l’avenir de la biodiversité sur le Vieux Continent.
Le texte en question – une mise à jour des principes d’évaluation des effets des pesticides sur les abeilles – fait l’impasse sur l’essentiel des recommandations de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), l’agence d’expertise officielle de l’Union. L’écrasante majorité des mesures proposées par l’agence sont renvoyées à un examen ultérieur, au mieux, après l’été 2021. Et ce, alors que l’EFSA fait savoir depuis le printemps 2012 que les tests réglementaires actuels ne protègent pas les abeilles et les pollinisateurs sauvages (bourdons, abeilles solitaires, papillons, etc.). Interdits depuis fin 2018 en Europe, les trois principaux insecticides néonicotinoïdes (imidaclopride, clothianidine et thiaméthoxame) pourraient ainsi être remplacés par des produits aussi problématiques.’’

Relativisons, les ammonites ont vécues pendant  plus de 300 millions d'années, la branche à laquelle nous avons ‘’le plaisir’ d’appartenir actuellement 4 millions d’années d’après les dernières études.

Ps: il n’est pas impossible que les futures espèces se nourriront sur nos déchets, chouette du plastic en entrée, du  glyphosate (N-(phosphonométhyl)glycine, C3H8NO5P)  en plat de résistance et une lichée d’uranium enrichi en dessert :))

dme
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: Katana le août 29, 2019, 18:23:09
C'est grave quand même, l'Europe mandate experts et scientifiques afin de pouvoir promulguer des règles( tout ça pour un coût qui, je présume doit être important) et dès que ces gens rendent leurs rapports, les commanditaires font quasiment l"inverse de ce qu'il faudrait faire.
Sans doute que les conclusions de ces rapports ne vont pas dans le sens voulu, mais alors, pourquoi faire faire ce travail sachant qu'en définitive on fera ce qu'on voudra???
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: Jean-Pierre_22 le septembre 08, 2019, 11:03:10
Evidemment il y a plusieurs causes :
chimiques
cultures intensives avec les causes chimiques associées : terrains dépourvus de vie avec disparition des verres de terre.
qui ont fait disparaître les talus et les haies ; les arbres couverts de lierre qui constituent un abri 

la culture du maîs est un désert vert
Alors au boulot : plantons de haies de fleurs mellifères qui feront survivre les insectes  .
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: January le septembre 11, 2019, 19:36:58
Bonsoir,

C... foutu... y plus rien à faire, nous avons bientôt fini de scier la branche sur laquelle nous sommes assis.
Nous sommes dans la sixième extinction. :'(

 [at] +
Titre: Re : Inquiet : diminution du nombre d’oiseaux et d’insectes volants
Posté par: psbez le septembre 14, 2019, 13:48:47
Si "chasseur d'images" n'avait pas SUPPRIME volontairement les photos des anciens fils, les spécialistes auraient pu mesurer, ici, la diminution progressive des espèces photographiées, et ce, depuis 15/20 ans… Eh oui…